Le Pilori 2008-12

 

Vade retro Satan! Devenez exorciste en faisant un don au Pilori et, pour une somme dérisoire de 2 Euros, portez-vous bonheur pour un mois entier... et si vous êtes satisfait, recommencez le mois prochain!

Informations financières et politiques sur Le Pilori et ses annexes 

Le pilori 2008 fonctionnera conformément aux indications données par le pilori général et par le pilori 2000, le pilori 2001, le pilori 2002, le pilori 2003, le pilori 2003 censuré, Le pilori 2004, Le pilori 2005, Le pilori 2006 et Le pilori 2007: c' est à dire exactement comme a fonctionné Le pilori 2000. Après avoir dressé, en fin et bas de page, le bilan du pilori 2007, Le pilori 2008 est mensualisé (tous les services et individus concernés reviendront chaque mois) alors que le pilori 2000 était annualisé (le visiteur devait se rendre chaque mois à la section concernant le service ou l' individu en cause), tout comme les précédents piloris 2001, 2002, 2003, 2003 censuré, 2004, 2005, 2006, 2007 et 2007 en raison du succès croissant de cette formule, ceci afin de rendre cette page plus conviviale et pratique pour le visiteur. Ces soucis de convivialité et de commodité pour le visiteur ont commandé de privilégier le "Last In-First Out/First In-Last Out" en lieu et place du "First In-First Out/Last In-Last Out": chaque nouveau chapitre mensuel est placé en tête du pilori 2011 au lieu d' être placé en fin.

Comme Le pilori général, Le pilori 2000, Le pilori 2001, Le pilori 2002, Le pilori 2003, Le pilori 2003 censuré, Le pilori 2004, Le pilori 2005 et Le pilori 2006, Le pilori 2007, Le pilori 2008est la propriété exclusive personnelle de notre gérant Monsieur Fernand CORTES seul responsable de sa ligne éditoriale et par ailleurs concepteur de l' ensemble de notre site web; tous les piloris sont devenus la propriété d' un mouvement d' extrême droite qui les a réfugiés à l' Etranger afin d' en assurer l' indépendance et la liberté de ton, de plume et d' esprit face à la censure politique et à la police politique des deux tyranneaux de village de Valence d' Agen.

http://www.midiassurancesconseils.com   

Vous désirez être informé régulièrement de la dernière mise à jour du pilori 2008?

Clicquez ici
!
Afin de pouruivre avec toute la sérénité nécessaire le combat politique pour la défense des libertés fondamentales d' affichage, de critique, d' expression, d' opinion et de pensée face aux agressions de la police politique locale des tyranneaux de village que sont le sénateur-président du conseil général de la ripoublique bananière de Tarn et Garonne et de la communauté des Deux Rives (non élu)-président-directeur général du groupe de presse partiale et partielle de la pédêche du midi et le conseiller régional-maire de Valence d' Agen et afin de tenir en échec la censure politique de ces derniers, tout en se préservant de l' assignationnite aigue dont ils sont contaminés, Le Pilori 2008 oppose désormais un langage châtié et fort policé face au massacre perpétuel de la langue française par ces deux tyranneaux de village, véritables alvéopiges suprapigoflatulents, ayant chacun pour couvre-chef un bonnet d' âne tant ils n' ont pas atteint le niveau de l' école communale.
Tous les piloris sont devenus la propriété d' un mouvement d' extrême droite qui les a réfugiés à l' Etranger afin d' en assurer l' indépendance et la liberté de ton, de plume et d' esprit.

Informations financières et politiques sur Le Pilori et ses annexes

----- Original Message -----
From: info@voiceforeurope.org
To: Fernand CORTES de CONQUILLA
Sent: Sunday, August 07, 2005 6:21 PM
Subject: Voice for Europe - Petition

Pétition contre l' entrée de la Turquie dans l' Union Européenne

Thank you for signing the petition against the accession of Turkey to the EU. You have thus supported the international Voice for Europe initiative, whose aim is to prevent the opening of accession talks with the Republic of Turkey.

If you want, you may also inform your acquaintances about this initiative.

The petition signature sheet is available for download here: http://www.voiceforeurope.org/downloads/PetSheet_en.pdf

If you wish to support the Voice for Europe also in another way, seek more information here: http://www.voiceforeurope.org

Thank you and have a nice day

Voice for Europe

NDLR: en clair: cliquez sur le second lien ci-dessus, cliquez ensuite en haut à droite sur la main Petition Online, complétez le formulaire et envoyez!

Non à la Turquie : Une très bonne idée...

Une excellente idée à relayer et à pratiquer au quotidien!!!

Chaque billet de banque euro présente au verso une carte d' Europe. On aperçoit en bas à droite la pointe du continent asiatique, c' est-à-dire la Turquie. Que tous ceux qui ne veulent pas de l' entrée de la Turquie en Europe la barrent d' un simple trait au bic rouge / ou mieux encore y inscrivent dessus NON sur tous les billets qui leur passeront dans les mains. Si tout le monde s' y met, en quelques mois, tous les billets de banque circulant en Europe présenteront une Turquie barrée ou portant le NON. Ce sera le plus formidable référendum populaire spontané qu' on ait jamais vu!

 

et les turpitudes de Ségolène: http://www.segoland.fr/

Décembre 2008

- La Reine d' Espagne au coeur d' une polémique par Sa Majesté la Reine Sophie d' Espagne,

- Lettre de soutien au Pilori de Paul GARD Conseiller Honoraire à la Courd' Appel d' Aix en Provence,

- Pour affaire vous concernant bis par Fernand CORTES de CONQUILLA détenu politique,

- In limine auditio... de la cause de l' absence à l' audience du 18 novembre par Fernand CORTES de CONQUILLA détenu politique,

- Le lamentable et affligeant article de la pédêche du midi du jeudi 27 novembre 2008 par Fernand CORTES de CONQUILLA détenu politique,

- Race par Eric ZEMMOUR,

- Extrême-droite judéophile et nazislamistes antisémites-antisionnistes par Charles DALGER,

- La pseudo science des affiliés à la secte noire maçonnique satanique mondialiste par Fernand CORTES de CONQUILLA,

- Mieux vaut saccager une église qu' un préservatif géant par Alexandre SIMONOT,

- Barak Hussein Obama Kenyady at the Black House par Fernand CORTES de CONQUILLA,

- Nouvelle admonestation au préfet de Tarn et Garonne par Fernand CORTES de CONQUILLA,

- L' E N A par PPS et commentée par Fernand CORTES de CONQUILLA,

- Admonestation à SFR par Fernand CORTES de CONQUILLA,

- Qui perd gagne? par Fernand CORTES de CONQUILLA,

- Halte aux banksters! par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS,

- Crise: "Un coup du Berger!" par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS, 

- Chacune et chacun à sa place et dans son rôle! par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS, 

- "A negar-muslim for president"! par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS,

- Bras de fer à trois plus... UN! ou : Les banques contre le reste du Monde par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS,

- Après les deux préfets musulmans, le préfet noir... par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS, 

- Les nouveaux malades imaginaires par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS,

- La machine à gagner à tous les coups des banques... par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS,

- Affaire VANNESTE et lois mémorielles par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS,

- De la dangerosité des femelles par Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS,

- Récital Jacques DOR in Association Culturelle de l' Albret par le Dr Catherine BOYER,

- Que faire pour protéger aujourd' hui la vie humaine ? conférence du Dr Xavier MIRABEL in Cercle Saint Padre Pio et Alliance pour les Droits à la Vie par Rosalie de MERODE,

- Le populisme, une solution pour l' Europe en crise in U du Club de l' Horloge par Henry de LESQUEN,

- La langue française par Paul GARD Conseiller Honoraire à la Cour d' Appel d' Aix en Provence,

- Nos très chers députés par Paul GARD Conseiller Honoraire à la Cour d' Appel d' Aix en Provence,

- Les proverbes par Paul GARD Conseiller Honoraire à la Cour d' Appel d' Aix en Provence,  

- Lettre ouverte au locataire de l' Elysée par Paul GARD Conseiller Honoraire à la Cour d' Appel d' Aix en Provence,

- Art et Réthorique par Jacques-Yves ROSSIGNOL,

- Sarko-socialo par Michel de PONCINS,

- La prison-mania par Michel de PONCINS,

- Grenelle de l' environnement: la ruine par Michel de PONCINS,

- Privatiser l' éducation par Michel de PONCINS,

- Conférence sur l' avenir des retraites par Contribuables Associés,

- A tous les Français par UHASIE,

- L' inquiétante propagande islamiste sur Internet in Le Figaro,

- Le faux procès en racisme insinué contre la France in Le Bloc-Notes du Figaro par Ivan RIOUFOL,

- Une immigration électoralement payante par le Général Pierre-Marie GALLOIS,

- Adieu ma France par le Général Marcel BIGEARD,

- Le Père Noël des grands patrons in Bakchich par Marc FRESSOZ,

- L' honneur d' un journaliste d' investigation in Libération par Denis ROBERT,

- Sélection d’ articles, de vidéos et de sites dissidents à la pensée unique par Marc JUTIER,

- Le site de l' Observatoire des subventions aux associations in Contribuables Associés par Jean-Baptiste LEON,

- CODEDO par CODEDO,

- 200 personnes à la stèle in Bab el Oued Story par Jean-Louis GRANIER,

 - Et maintenant... mobilisation générale sur... Marignane! par Vitus,

- Infâme gaullisme lettre à une gaulliste qui doute par Vitus,

- Pauvres Français! par Vitus,

- A Novembre par Vitus,

- Non au square du 19 mars 1962 à Rueil-Malmaison: admonestation au maire Patrick Ollier in CNFA par Jean-Paul SELLES,

- Stèle des Martyrs d' Algérie: courriel au Maire de Marignane Eris LE DISSES in CNFA par Jean-Paul SELLES,

- Stèle de l' Algérie Française à Béziers in CNFA par Alain ALGUDO,

- Stèle de Marignane: le combat continue in ADIMAD par Jean-François COLLIN,

- Profanation à Marignane in ADIMAD par Jean-François COLLIN,

- Profanation stèle de Marignane par José CASTANO,

- Notre Mémoire: le Mur des Disparus par José CASTANO,

- Stèle ADIMAD de Marignane par joseph HATTAB-PACHA,

- Marignane: le manque de courage de son maire par les Associations signataires,

- Lettre à Monsieur Denis FADDA président du CLAN in Comité Veritaspar Joseph HATTAB-PACA, Jean-François COLLIN, Alain ALGUDO et Jean-Pierre RONDEAU,

- Tricheurs du décembre par Jean-Pierre RONDEAU,

- Lettre à un Ami Elie ABOUD in Comité Veritas par Alain ALGUDO,

- Dauphins et Harkis par Guy ROLLAND,

- Le jour de gloire est arrivé? par Charles DALGER, 

- Alors, content? par Charles DALGER,

- La haine à l' état brut par Charles DALGER,

- L' héritage par Charles DALGER,

- La "race" des abrutis aime la "race" des nazislamistes par Charles DALGER,

- Affaire de Filippis: barvo les Flics!!! par Charles DALGER,

- Un silence de tombe musulmane par Charles DALGER,

- Association "Avec les pionniers" par son responsable, 

- Mahomet et l' islam: mythe et réalités

- Mon pauvre Charles in NationsPresse par Jérôme MORENO,

- Deux bébés sains condamnés à mort par la " Science ", un troisième condamné à servir de pharmacie pour traiter un malade à vie par L' Ange de Service,

- Les Dépêches de L' Union des Nations de l' Europe Chrétienne (UNEC),

- Christus Regnat par le Chanoine Benoît JAYR Provincial de Franec de l' ICRSP,

- Interview de SOS MAMANS in UNEC par Winifried WUERMELING,

- Victoire en Octobre par Alain de MIREL,

- Sainte Trinité par Alain de MIREL,

- Immaculée Conception par Alain de MIREL,

- Alors ils ne s' enflamment point... par Alain de MIREL,

- Les Nouvelles des Catholiques à la rue d' Amiens,

- Une BD scandaleuse et profanation d' église in AGRIF par Bernard ANTONY,

- Qu' elle s' en aille, qu' il s' en aille! in AGRIF par Bernard ANTONY,

- Journée Europe Chrétienne par Marie-Joëlle DESSERRE,

- Spera Toulouse Saint Sernin Promotion de l' Entraide Réelle par Annonces in MISSA,

- Les lettres de Paix liturgique, 

- Téléthon 2008 à Crest Drôme: encore NON!!! par le Dr Michel DOUBLIER-VILETTE,

- Dernières infos pour l' action contre le téléthon par le Dr Michel DOUBLIER-VILETTE,

- Téléthon 2008: ça bouge! par le Dr Michel DOUBLIER-VILETTE,

- 15-16 novembre 2008: Belle réussite pour une session de formation tous azimuts! in France Jeunesse Civitas par D.C.,

- les infos de l' Apostolat de Sainet Thérèse par François LUGAN,

- Il était une fois la LICRA in Liberty Vox par André DUFOUR,

- «Hommage» à Barack Obama in Liberty Vox par John CONNOR,

- Les Adorateurs in Liberty Vox par Qahir EZZALAM,

- La perversion du sens in Liberty Vox par André DUFOUR,

- Lettre ouverte au Cardinal TAURAN in Liberty Vox par Anne-Marie DELCAMBRE,

- Nouvelles de Kokopeli Automne 2008 par Dominique GUILLET,

- Darcos pion, pion, pion par rue89,

- 25 novembre 2007: Anne-Lorraine nous quittait in Reconquista par Julien,

- Référendum pour la Justice in Institut pour la Justice par Philippe SCHMITT,

- Quand les talibans multiracistes exultent in Dualpha par Philippe RANDA,

- Les talibans de la galipette à l' envers in Dualpha par Philippe RANDA,

- Les longs couteaux de la rue de Solférino in Dualpha par Philippe RANDA,

- Flash à la rencontre de ses lecteurs in Dualpha par Nicolas GAUTHIER,

- L' ex-maire de Montreuil jugé pour avoir privé de parole une élue parée d' une croix par l' AFP,

- Bretton Woods 2, l' impossible Consensus! Chute des Bourses le 18 Novembre 2008? par Roberto FIORINI,

- Crise ou fin d' un monde in Terre & Peuple par Pierre VIAL,

- Le métis, l’Amérique et l’ ethnopolitique in Terre & Peuple par Pierre VIAL,

- Pierre VIAL apporte son soutien à Carl LANG in Terre & Peuple par Pierre VIAL,

- Souetnez Rivarol! in Terre & Peuple par Pierre VIAL,

- Le communiqué de Nation Be,

- Cuanto mas crisis parece mas desaceleracion es par Arturo ROBSY,

- El asunto de la vida cuando hay muertes par Arturo ROBSY,

- Trompetear hasta atontar par Arturo ROBSY,

- Hemos ganado en precision par Arturo ROBSY,

- Antifiesta por excelencia par Arturos ROBSY,

- Gestores de Babel y ahora sin manos par Arturo ROBSY,

- Obama losabe? par Arturo ROBSY,

- Quien tuviera Capitan! par Arturo ROBSY,

- Noviembre y la muerte par Arturo ROBSY,

- Carta abierta a la delegada del gobierno del taife madrileño par Jesus FLORES THIES,

- Los diez errores 'históricos' de Garzón in FE par Alberto TORRESANO,

- Si se empeñan en sacar a los muertos... in FE par Alberto TORRESANO,

- Paracuellos y Carrillo!!! in FE par Alberto TORRESANO,

- Paracuellos del Jarama 2008 in FE par Alberto TORRESANO,

- El infiernio vasco in FE par Alberto TORRESANO,

- Communiqué/Convocation pour le 20N in FECNC par Alberto TORRESANO,

- Zapatero paga con un cheque en blanco su viage al G8-20 in FE par Alberto TORRESANO,

- El cuento de Navidad del juez Garzon par José-Maria BLANCO CORREDOIRA Avocat,

- Messe anniversaire de funérailles de José-Antonio PRIMO de RIVERA à Paris le 29 novembre par Cercle du Six Février,

- Mienten cada vez que hablan! par Alberto TORRESANO,

- El ultimo Cara al Sol en el Valle de los Caidos in FE par Alberto TORRESANO,

-Misa en Paris por José-Antoni y Francisco FRANCO in FE par Alberto TORRESANO,

- El ridiculo del juez Garzon in FE par Alberto TORRESANO,

- Le communiqué de Solidarité Des Français,

- Les communiqués de Solidarité Kosovo,

- Les communiqués de Novopress,

- Les communiqués du Bloc Identitaire,

- Les communiqués des Identitaires,

- Les communiqués du MNR,

 

La Reine d' Espagne au coeur d' une polémique

Sofia d' Espagne, l' épouse du roi Juan Carlos, vient se retrouver au cœur d' une polémique enflammée après la publication d' un livre (La Reine de très près) où elle tient des propos politiquement incorrects contre les unions homosexuelles, l' avortement, l' euthanasie ou encore l' école laïque: "Si ces personnes veulent vivre ensemble, s' habiller en mariés et s' épouser, cela peut être leur droit ou pas, en fonction des lois du pays; mais qu' elles n' appellent pas cela un mariage, parce que cela ne l' est pas! "

(sur l' euthanasie): "Je n’ y suis pas favorable. La vie et la mort ne sont pas entre nos mains. (…) Le “suicide assisté” est une autre façon de la présenter, mais l’ expression n’ est pas correcte. De quoi s’ agit-il? De trouver des complices pour un meurtre."

« Je crois que nous devrions enseigner la religion à l' école, au moins jusqu' à un certain âge. Les enfants ont besoin d' une explication sur l' origine du monde et de la vie »

Sa Majesté le Reine Sophie d' Espagne

(Le Salon beige)

 

 
...de la part de tous les censeurs politiquement corrects réprimant les libertés d' expression, d' opinion etd e pensée!

 

Après l' excellente admonestation de Madame Anne-Marie LE POURHIET Professeur de Droit à l' Université de Rennes I à la commission parlementaire sur les lois mémorielles et liberticides (Vidéo sur: http://unionroyalistebvm.over-blog.com/article-23951424.html), voici la lettre de soutien au Pilori de Monsieur Paul GARD Conseiller Honoraire à la Cour d' Appel d' Aix en Provence:

Gageons que cela fera énormément plaisir à la substitute Di Rollo et aux gendarmes Bringuier et Vals. Et de la part de ces derniers:


Avec ou sans bague? La question pour un champion vaut plus de 15.000,00 Euros... cela au cas où cette bague "Liens" sierait à Madame... un homme aux reins solides en vaut deux... car le crédit est cher par les temps qui courent!

ainsi que du suivant!

 

Pour affaire vous concernant bis

Rassurez-vous, chers Lecteurs du Pilori, vous n' êtes pas concernés par cette convocation de la Gendarmerie Nationale portant ce motif... enfin pas directement... pas encore... mais cela ne saurait peut-être tarder...

En fait la convocation en question a été trouvée sous la forme d' un agréable et sympathique billet glissé dans la boîte aux lettres de votre serviteur le fondateur du Pilori... durant cette fin de semaine prolongée du 8 au 12 novembre... ce billet valant invitation à la réception de la Brigade de Gendarmerie de Valence d' Agen ce jeudi 27 novembre 2008 à 15 heures. Le fondateur du Pilori qui a la conscience tranquille et n' a rien à cacher et ce d' autant moins que tout se trouve en ligne sur Le Pilori et ses annexes à l' étranger depuis janvier 2000 a pour habitude de toujours donner suite aux invitations des Forces de l' Ordre... et, à titre de courtoisie, il s' est promené jusqu' à ladite brigade de Gendarmerie pour en accuser réception et confirmer sa présence aux jour et heure proposés.
Certes si le motif de la convocation était connu avec précision, l' audition serait d' autant plus efficace que toutes les informations éparses sur Le Pilori depuis janvier 2000 pourraient être collectées au moins pour l' essentiel et cela éviterait une perte de temps certaine et les nécessaires recherches ultérieures... cela permettrait de traiter tout le sujet... efficacement, dnas son ensemble... au demeurant, la loi du 11 juillet 1979 impose la motivation des actes administratifs... et une convocation des Forces de l' Ordre est un acte administratif... imposant une motivation précise... et non pas approximative... voire inexistante du fait d' une certaine affaire vous concernant... de près, de loin? dont on ne sait peut-être rien... qui imposera vraisemblablement des recherches et des réflexions... et donc une nouvelle audition risque de s' imposer en complément! Sans compter que, dans l' ignorance de l' éventuel auteur du dépôt de l' éventuelle plainte, la tendance est plutôt à en rajouter qu' à en soustraire.... car chaque nouvelle attaque est l' opportunité d' une riposte et d' une contrattaque... qui ne s' arrêtra que par la curée imposée à l' adversaire... comme en attestent les précédentes affaires et notamment les plaintes des tyranneaux de village le sénateur présidant le conseil général de la raie publique islamobananière de Tarn et Garonne et la députée Pinée de la 2e circonscription en juin 2008 et celle de la substitute Laurence Di Rollo et des gendarmes Jérôme Bringuier et Philippe Vals en juillet 2008. Avec une 3e action du parquet de Montauban en cette année de grâce 2008, le fondateur du Pilori est en train de battre le record de Philippe VARDON ex-président des Jeunesses Identitaires avec ses 4 actions du parquet de Nice en deux ans! Voilà qui est sympathique d' avoir placé la barre assez haut... au moins il y a un challenge, un défi à relever... et les records étant destinés à être battus... avis aux amateurs!

A moins qu' il s' agisse de la constitution et de l' enrichissement du nouveau fichier politique EDVIGE: Exploitation Documentaire et Valorisation de l' Information GEnérale dont l' objectif est de recenser et étiqueter tout ce qui est politiquement incorrect! A ce sujet, afin d' accélérer l' enrichissment d' EDVIGE, Le Pilori invite tous les citoyens à s' y faire inscrire sous les étiquettes les plus politiqument incorrectes possibles: antirépublicain, extrême-droite, royaliste, Catholique-traditionaliste, contrerévolutionnaire, proisraëlien... Il est donc temps que les Forces de l' Ordre motivent avec précision leurs convocations afin d' augmenter leur efficacité!
Au demeurant, les sujets de conversation intéressants ne manquent pas: les nauséabondes poubelles de la gargotte municipale le "tout va bien" (mal) stationnant 24 heures suer 24 sur l' allée moyenne des Fontaines devant les immeubles riverains alors que la police municipale contraint les Valenciens à rentrer leurs poubelles dès le passage de la benne des éboueurs à la demande de la municipalité elle-même, les véhicules élus municipaux de Valence d' Agen en stationnement interdit devant les portes de garages... parfois même en situation d' abus de biens sociaux... les afroasiates nazislamistes qui explosent les vitrines et harcèlent la population depuis plusieurs années... lancent de gros pétards... explosent les lunettes arrières des véhicules... des élus qui se permettent tout et n' importe quoi... cette liste n' étant pas exhaustive..

A jeudi soir donc pour plus d' infos!

 

In limine auditio... de la cause de l' absence à l' audience du 18 novembre

Tout d' abord, il convient d' indiquer ici la cause de mon absence à l' audience du tribunal correctionnel de Montauban du 18 novembre 2008 où devait être jugée la pseudo apologie du prétendu racisme du Pilori 2008-07 de juillet. Ayant eu des difficultés pour arriver à 14 heures à ce tribunal (en fait 14h20) le 30 septembre 2008 alors que je désirais partir à 12h30 du fait d' un véhicule en stationnement gênant devant une porte de garage et donc interdit par le code de la route, cette fois-ci, j' ai essayé de partir à 11h30... en vain car un autre véhicule empêchait toute tentative de sortie du garage.
J' ai donc demandé l' intervention de la police municipale de Valence d' Agen car, selon une gendarme de Valence, le stationnement relève de la compétence municipale. Un policier municipal s' est donc déplacé mais il n' a pas fait déplacer le véhicule en cause qui était peut-être celui d' un élu ou d' un fonctionnaire municipal local tant cela est fréquent y compris de la part des adjoints au maire et de différents enseignants et fonctionnaires de ce conseil municipal de Valence d' Agen. Le temps passant, afin de garder une chance de partir en ayant le temps nécessaire pour arriver à l' heure au tribunal dans le respect des conditions de circulation, je n' ai eu d' autre choix que de bloquer la circulation sur l' allée supérieure des Fontaines la mienne étant déjà bloquée et c' est ainsi que je me suis assis à même la chaussée manifestant alors politiquement et pacifiquement mon mécontentement et mon droit à pouvoir circuler normalement par la simple application du code de la route... cela a dû durer près de 3/4 d' heure... jusqu' à l' arrivée de deux gendarmes -dont je ne connais pas l' identité et dont je ne me souviens guère encore aujourd' hui- lesquels n' ont pas davantage fait appliquer le code de la route en faisant partir le véhicule empêchant et ma sortie de garage et la libre circulation: apparemment force est de constater que les moyens humains et matériels des forces de l' ordre existent bien pour la police et la répression de la pensée, de l' opinion et de l' expression... mais deviennent insignifiants dès lors qu' il s' agit d' assurer la libre entrée et sortie des garages surtout lorsque les véhicules obstruant ces entrées et sorties risquent d' appartenir à des élus, à des enseignants ou à des fonctionnaires... et cela même si les moyens sont très importants pour traquer les moindres excès de vitesse car, là, cela remplit les trous sans fond du trésor public.
Environ une demie heure plus tard, alors que j' étais toujours assis pacifiquement sur la chaussée manifestant politiquement contre cette situation injuste et ubuesque et plus que fréquente quasi constante, j' ai été arraché du sol par les deux gendarmes et violemment jeté plus loin au sol contre un autre véhicule heurtant ma tête retombant sur la chaussée et rebondissant contre le parapet de l' allée supérieure des Fontaines... j' ai alors perdu conscience et je n' ai plus d' autre souvenir jusqu' à tard dans l' après-midi aux urgences de l' hôpital d' Agen où il m' a été indiqué que j' avais été emmené par les pompiers.
Durant cette hospitalisation, j' ai été constamment perfusé (d' où d' importantes douleurs au bras gauche et une certaine léthargie différente de la précédente) et subi de très nombreux examens (multiples prises de sang, scanner, electrocardiogrammes, electroencéphalogramme, etc.) dont je ne connais pas encore le résultat si ce n' est que le médecin des urgences pense à un vaisseau sanguin détruit ayant entraîné un accident vasculaire cérébral... Ne supportant plus les perfusions de rigueur et ne parvenant pas à rassembler mes esprits et retrouver le moindre souvenir de ce qui s' était passé, j' ai demandé à rentrer chez moi le jeudi 20 après-midi et c' est ce qui m' a permis de rassembler les éléments ci-dessus durant ces deux derniers jours et à les écrire.
Etant hospitalisé et sans connaissance ni capacité physique du fait de cette bavure gendarmesque pour laquelle je vais actionner l' Etat en responsabilité, je n' ai donc pu me rendre à l' audience du tribunal correctionnel du 18 novembre. Je souffre encore aujourd' hui d' atroces maux de tête et ma mémoire des faits de cette journée est encore défaillante sur bien des points. J' éprouve également de très grandes difficultés pour rassembler mes idées, les organiser et les exprimer. De même, je ne suis présent à cette audition qu' en raison de la convocation restée bien en vue à côté du téléphone. Je vais donc m' efforcer de répondre à vos questions dans la limite de mes facultés mentales et physiques.

Ainsi donc deux audiences étaient donc prévues ce jeudi 27 novembre 2008 à la Gendarmerie de Valence d' Agen: une première directement liée à ce qui précède pour une prétendue rébellion le mardi 18 novembre 2008 et une seconde au sujet de réponses faites au sieur Christophe Eoche-Duval présidant la mission du bicentenaire du département local en mai et juin 2008 consultables sur Le Pilori 2008-06 de juin.
Voyons donc la première audition. Le fait d' être resté assis pacifiquement sur la chaussée est qualifié par le parquet de Montauban de rébellion! Lisons le Code Pénal: Article 433-6: Constitue une rébellion le fait d' opposer une résistance violente à une personne dépositaire de l' autorité publique ou chargée d' une mission de service public agissant, dans l' exercice de ses fonctions, pour l' exécution des lois, des ordres de l' autorité publique, des décisions ou mandats de justice. Cet article 433-6 indique clairement que pour qu' il y ait rébellion une résistance violente est nécessaire... or il n' y a eu de la part de votre serviteur aucune résistance violente ou même seulement vénielle: il est tout simplement resté assis pacifiquement sur la chaussée! Il ne peut donc y avoir de rébellion.
Lisons maintenant l' article 222-13 de ce même Code Pénal: Les violences ayant entraîné une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n' ayant entraîné aucune incapacité de travail sont punies de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d' amende lorsqu' elles sont commises: .../... 5° Sur un témoin, une victime ou une partie civile, soit pour l'empêcher de dénoncer les faits, de porter plainte ou de déposer en justice, soit en raison de sa dénonciation, de sa plainte ou de sa déposition ; .../... 7° Par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou de sa mission ; Or il se trouve que votre serviteur victime de deux gendarmes a été arraché du sol par deux gendarmes -dont il ignore l' identité et qu' il ne peut reconnaître de manière sûre et certaine du fait des dommages physiques qu' il a subis- et jeté quelques mètres plus loin par ces deux mêmes gendarmes ainsi que décrit supra: l' arrachage du sol et le fait de jeter quelqu' un au sol plusieurs mètres plus loin constitue bien des violences physiques caractérisées qui ont empêché cette victime de déposer en justice comme elle était appelée à le faire à partir de 14 heures au tribunal correctionnel de Montauban... et ce selon les précisions apportées par le gendarme enquêteur dans cette audition vers 12h30/13 heures... d' où une double infraction commise par ces gendarmes: d' abord l' empêchement de déposer en justice et ensuite la circonstance aggravante du fait qu' ils sont dépositaires de l' autorité publique...
Le Code Pénal poursuit plus ultra dans ce même article: Les peines encourues sont portées à cinq ans d' emprisonnement et à 75000 euros d' amende lorsque l' infraction définie au premier alinéa est commise sur un mineur de quinze ans par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par toute autre personne ayant autorité sur le mineur. Les peines sont également portées à cinq ans d' emprisonnement et 75000 euros d' amende lorsque cette infraction, ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours, est commise dans deux des circonstances prévues aux 1° et suivants du présent article. Les peines sont portées à sept ans d' emprisonnement et 100000 euros d' amende lorsqu' elle est commise dans trois de ces circonstances.
Il reste une dernière question à poser: est-ce que le véhicule en stationnement gênant et interdit par le code de la route devant cette entrée carrossable y a été placé intenntionnellement -et directement ou indirectement- par des affiliés à la secte noire maçonnique satanique avec pour seul objectif d' empêcher votre serviteur de se rendre ce jour là à l' audience du tribunal correctionnel afin de ne point s' y exprimer et démonter la pseudo apologie du racisme sur Le Pilori 2008-07 de juillet? Il suffisait pour cela de bloquer sa sortie de garage durant la journée du 18 novembre 2008. Votre serviteur engagera donc des poursuites contre l' Etat en resposnabilité du fait de la Gendarmerie Natioanle tant pour le préjudicie corporel que les préjudices moral et judiciaire.
Passons à la seconde audition. Elle résulte d' une plainte déposée par le sieur Christophe Eoche-Duval à la suite de la réponse qui lui a été faite par votre serviteur au printemps 2008 à qui il avait envoyé un courriel non sollicité par votre serviteur: courriel par lequel il réclamait des fonds pour financer la célébration du bicentenaire du département par la mission administrative qu' il présidait (cette mission administrative étant dotée du statut associatif de la loi de 1901); au demeurant le sieur Eoche-Duval lui avait envoyé un second courriel toujours non sollicité ce qui lui avait valu une nouvelle réponse de votre serviteur. Ces deux échanges de courriels sont accessibles sur Le Pilori 2008-06 de juin. Cependant le sieur Eoche-Duval a déposé plainte auprès du parquet de Paris pour injures et diffamation contre votre serviteur: chaque lecteur pourra constater qu' il n' y a aucun propos injurieux ou diffamatoire à l' encontre du sieur Eoche-Duval même si ces courriels ont pu lui être très désagréables et égratigner son extrême suceptibilité de haut fonctionnaire et au demeurant non seulement les éléments en cause sont rigoureusement exacts mais à aucun moment il ne s' en est plaint à votre serviteur ni lui a demandé d' explication ou d' excuse. De manière subsidiaire, il est aussi reproché à votre serviteur d' avoir tenu dans ces courriels des propos racistes à l' égard des afroasiates nazislamistes en particulier: là encore non seulement ce qui a été dit est rigoureusement exact mais concernait en plus quelques dizaines d' individus particulièrement connus sur la place Sylvain Dumon à Valence d' Agen et ayant détruit la vitrine du 31 place Sylvain Dumon dans la nuit du 17 décembre 2005 et la grille du 32 de la même place début janvier 2007; au demeurant le Général Marcel BIGEARD exprime les mêmes choses dans son dernier ouvrage "Adieu ma France" dont quelques extraits infra l' article de Général Pierre-Marie GALLOIS dans la présente édition du Pilori; Charles DALGER fait de même dans son dernier article ci-dessous plus ultra ainsi qu' en NDLR le publicitaire Jacques SEGUELA dans une vidéo Youtube http://www.youtube.com/watch?v=IQXTnD7xKAA ou en encore le journaliste Elie ZEMMOUR (autre exemple: http://www.lepost.fr/article/2008/10/21/1294034_video-choc-pour-faire-parler-d-eux-les-groupes-de-rap-vont-de-plus-en-plus-loin.html ou encore le journalsite Jean-François KAHN: http://www.dailymotion.com/relevance/search/jf+kahn+immigration/video/x3a9m_13112005-jf-kahn-sur-limmigration_news). Ceci pour dire que ce régime républicain essaie de faire feu de tout bois contre votre serviteur en inventant de faux délits, en maquillant la vérité et en usant de tous les subterfuges possibles. En vain.
En vain en effet car cet acharnement judiciaire ne servira à rien et sera mis en échec. En effet, d' abord, le professeur de Droit Anne-Marie LE POURHIET de l' Université de Rennes a déclaré devant la commission parlementaire d' évaluation des lois liberticides qu' il était nécessaire de laisser les Français penser et exprimer ce dont ils avaient envie à moins de réduire la France à la tyrannie absolue http://unionroyalistebvm.over-blog.com/article-23951424.html. Ensuite, la Cour de Cassation fait évoluer actuellement sa jurisprudence de manière à ménager un espace conséquent de liberté d' expression, d' opinion et de pensée dont il sera fait état prochainement sur Le Pilori. Enfin, une surprise internationale pourrait survenir très prochainement et on se souvient que Monsieur le Premier Minsitre François FILLION a déclaré à une grande radio périphérique Europe1 que la France est en guerre contre le monde musulman http://www.europe1.fr/popup/reecoute/(idconducteur)/83143/(idsequence)/1186 et le lecteur se reportera avec profit aux précédentes éditions du Pilori acecssibles au bas de la présente page.

 

Le lamentable et affligeant article de la pédêche du midi du jeudi 27 novembre 2008

Le très courageux M.Lt qui se réfugie derrrière des initiales dont il n' est guère sûr qu' il s' agisse des siennes commet un nouvel article à l' encontre de votre serviteur sur le glorieux et non moins affligeant et servile journal collaborationniste (cf Claude LLABRES La dépêche du midi et René Bousquet Un demi siècle de silences) la pédêche du midi du sénateur présidant le cosneil général de la raie publique islamobananière de Tarn et Garonne. Il en avait déjà vomi un du même tonneau début octobre 2008 lequel est consultable sur Le Pilori ,2008-11 de novembre.
Sans nullement établir la haine (à l' égard de quoi ou de qui d' ailleurs?), le pigiste à la botte de son maître étale en toutes lettres l' identité de votre serviteur sans aller toutefois jusqu' à mentionner le nom du site internet et encore moisn son URL... mais cela importe d' autant moins qu' ayant précisé que votre serviteur est Valencien ses lecteurs pourront aisément retrouver Le Pilori sur Internet... ce qui démontre la stupidité du pigiste faisant office de chroniqueur judiciaire car la fréquentation du Pilori augementera ainsi du fait sa haine personnelle à l' encontre du Pilori et de votre serviteur. Notez bien que l' identité est donnée en toutes lettres pour l' auteur de ce qu' il faut bien appeler un délit politique d' opinion, de pensée et d' expression alors que pour les criminels et délinquants dès lors qu' ils sont non Européens, non Américains et non Chrétiens, non Juifs et non Bouddhites par exemple (c' est à dire en résumé qu' ils sont afroasiates, nazislamistes en particulier), seules des initiales sont indiquées... et souvent fausses!
Le ton est donné dès le premier paragraphe: des propos incitant à la haine raciale, un dossier dont l' odeur nauséabonde s' est répandue jusqu' à Paris (il ne sait pas tout: dans plus de 150 pays en fait) avec plus du double de lecteurs pour Le Pilori 2008-07 de juillet par rapport à juin: + 515000!) attirant l' attention de la communauté juive (là aussi il est bien innocent car Le Pilori compte plusieurs dizaines de milliers de lecteurs mensuels en Israël). Ainsi Le Pilori serait un site antisémite, voire antisioniste (ce qui revient d' ailleurs au même!) et la meilleure preuve en est que plusieurs contributeurs réguliers ou non, directs ou indirects du Pilori sont de confession juive... au moins deux ou trois par mois quand ce n' est pas cinq ou six par mois... Il en est d' ailleurs de même pour les contributeurs de confession musulmane même s' ils sont moins nombreux: souvent un ou deux... Il arrive même que le site officiel de l' UPJF (Union des Patrons Juifs de France) reprenne des articles du Pilori... passons sur la syntaxe et l' orthographe approximatives de ce pigiste, voire sur le fait que Le Pilori est dit d' extrême-droite ce qui n' est pas entièrement exact mais qui peut être accepté dans la mesure où cela l' ennuie énormément et encore davantage son patron... Il est vrai que Maître Eric BARATEAU du Barreau de Périgueux a bien démonté l' action du parquet de Montauban dans en ce qui concerne les vices de forme et de procédure qu' au fond: qu' il en soit ici vivement et chaleureusement remercié. Le pigiste en cause en arrive à ce que votre serviteur est un habitué des condamnations pour injures et diffamations: il convient de préciser qu' à chaque fosi il s' est agi de vériatbles procès politiques staliniens visant à suprpimer sa liberté d' experssion, d' opinion et de pensée en matière politique notamment.; il souligne aussi que votre serviteur ne s' est pas présenté à la barre et vous avez pris connaissance de la raison de cette absence supra du fait de la force majeure devant alquelle il a été placé par la bavure gendarmesque relatée et surtout il omet de préciser que sa sortie était bloquée depuis tôt le matin du 18 novembre et qu' il a été hospitalisé durant plusieurs jours du fait des domamges subis sous l' action des gendarmes comme déjà mentionné. De même le pigiste oublie de rappeler ce que tous les lecteurs du Pilori savent: à savoir que ce site est hébergé à l' Etranger dans un serveur qui le stocke mais qui en diffuse rien car c' est aux internautes qu' il revient de rechercher activement Le Pilori et de se connecter au serveur, Le Pilori n' apparaissant au mieux qu' en page 4 des annuaires, moteurs de recherches et portails Internet ce qui implique une véritable volonté de connection des Internautes. Qui plus est, votre serviteur ne plaçait que quelques rares articles sur Le Pilori, les autres étant mis en palce par d' autres personnes, soit depuis la France, soit depuis d' autres pays; voilà que le pigiste de la pédêche va être très ennuyé depuis la saisie du PC de votre serviteur en juillet 2008 car depuis il ne modère plus Le Pilori faute de PC! En fait, le vrai racisme opprimant cruellement les peuples d' Afrique notamment est dénoncé par le Camerounais Emile BOMBA dans son allocution à al presse belge: http://www.dailymotion.com/video/x7gv0d_emile-bomba-le-cameroun-montre-lexe_news car, n' en déplaise aux affiliés à la secte noire maçonnique satanique mondialiste, Le Pilori c' est 0 % de racisme et 100 % d' Identité!!!
Finalement le journal collaborationniste de la ploutodémocratie la pédêche du mdi apparaît comme étant la dernière Pravda disponible en kiosque... ce n' est pas à l' honneur de la France. Mais il y a longtemps que la France n' est plus la Fille aînée de l' Eglise tant elle a perdu le souvenir de son baptême depuis 1789... pour devenir alors le pays de cette monumentale escroquerie droitdelhommiste annihilant, anéantissant les libertés d' expression, d' opinion et de pensée par une répression politique inconnue jusqu' à alors multipliant les procès politiques révolutionnaires et staliniens... violant sans cesse la fameuse propre déclaration des droits de l' homme d' alors et de celle de l' ONU signée à Paris et en 1948 et régulièrement ratifiée par la France.

Code Pénal:

Article 431-1
Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
Le fait d' entraver, d' une manière concertée et à l' aide de menaces, l' exercice de la liberté d' expression, du travail, d' association, de réunion ou de manifestation est puni d' un an d' emprisonnement et de 15000 euros d' amende.
Le fait d' entraver, d' une manière concertée et à l' aide de coups, violences, voies de fait, destructions ou dégradations au sens du présent code, l' exercice d' une des libertés visées à l' alinéa précédent est puni de trois ans d' emprisonnement et de 45000 euros d' amende.

Article 431-2
Les personnes physiques coupables de l' une des infractions prévues par l' article 431-1 encourent également les peines complémentaires suivantes:
1° L' interdiction des droits civiques, civils et de famille, suivant les modalités prévues par l' article 131-26 ;
2° L' interdiction, suivant les modalités prévues par l' article 131-27, d' exercer une fonction publique ou d' exercer l'activité professionnelle ou sociale dans l' exercice ou à l'o ccasion de l' exercice de laquelle l' infraction a été commise;
3° L' interdiction de détenir ou de porter, pour une durée de cinq ans au plus, une arme soumise à autorisation.

 

Extrême-droite judéophile et nazislamistes antisémites-antisionnistes

Ce que les propago-déchets appellent aujourd' hui l' extrême droite concerne essentiellement les Français et autres Européens conscients du danger de l' invasion islamiste. Je peux affirmer que, depuis près de huit ans, il s' est produit un changement profond. Si avant l' automne 2000, faute de mieux, ces Français étaient souvent membres, sympathisants ou simples électeurs du Front National, la majorité de ceux qui sont conscients du péril musulman sont désormais sympathisants des Juifs et d' Israël. Et de manière quasi symétrique, ceux qui nient le danger islamiste sont presque toujours des antijuifs virulents, souvent complices actifs des terroristes nazislamistes qui ensanglantent Israël.
Mais, il y a un gros "MAIS".
Mes amis et moi savons que la vraie majorité des Juifs de France pensent comme nous. Mais les seuls Juifs que la propagande et les politocards présentent comme nos représentants, en particulier le CRIF, sont, dans les faits, d' authentiques "dhimmis". Pour des raisons que je ne cherche plus à comprendre depuis longtemps, ces individus et ces organismes persistent à ne voir de l' antisémitisme que dans une fantasmagorique "extrême-droite" nazifiante. Certes, il existe encore des clowns néo-nazis, peut-être individuellement nuisibles, mais ces nuisances sont aujourd' hui de l' ordre de mille fois moins préoccupantes et dangereuses que les nazislamistes, leurs recrues et leurs collabos.
Le drame, c' est que ces dhimmis juifs de France calquent leur attitude sur une nouvelle espèce d' Israéliens antijuifs. Après avoir envahi les campus, puis les média et les tribunaux, ces nouveaux Israéliens squattent le pouvoir en Israël, quasiment depuis le départ du très regretté Menhem BEGIN. Aucun espoir de changement n' existe avant que le mouvement pour le Leadership Juif (Manhigut Yehoudit) de Moché FEIGLIN n' ait réussi à refaire du Likoud le vrai parti Sioniste National Juif qu' il fut brièvement à ses débuts. Cela risque de prendre encore plusieurs années.
Cela suffit que ces propago-déchets ne voient des antijuifs que parmi les anti-déchets nazislamistes mais ne voient pas les vrais qui leurs crèvent les yeux parmi les déchets et les complices des déchets.
Charles DALGER

 

Alors pour faire palisir au journal de la ploutodémocratie maçonnqiue satanique mondialiste la pédêche du midi et aux affiliés à la secte noire maçonnqiue satanique mondialiste islamiste...

Race

"Chers amis internautes, si charmants, si délicats, si mesurés, je vous propose de signer une large pétition pour que l’ Académie française supprime avec éclat de son dictionnaire le mot race, puisque c’ est au nom de ce mot maudit qu’ Hitler a fait assassiner des millions d’ êtres humains. Et pendant qu’ on y est, je propose que soient rayés du dictionnaire les mots religion - coupable des guerres de religion et de l’ horrible saint-Barthélémy- le mot nation - responsable des guerres de la révolution et de l’ empire, les mots égalité et communisme, pas modestes en massacres. On ne dira plus « personne de race noire », mais « personne riche en mélanine »; « homme de race blanche » sera de même proscrit, remplacé par « personne pauvre en mélanine ». La seule utilisation de ce mot honni sera désormais autorisée pour « race humaine », qu’ on appelait autrefois espèce humaine. [...] On inversera donc le sens des mots espèce et race, pour que la paix soit, qui est le souverain bien. Ceux qui persisteront ainsi à défendre la hiérarchie des races seront des espécéistes.

Par exception, l’ usage du mot race sera autorisé pour glorifier le président Obama, que son nom soit sanctifié. [...] Jean Baudrillard avait relevé qu’ il existait SOS-Baleines et SOS-Racisme, les premiers voulaient sauver les baleines, et les seconds, sauver les racistes, pour conserver leur magnifique sentiment de supériorité morale.

Hitler fondait sa politique criminelle de hiérarchie des races sur des travaux scientifiques qui avaient classé, distingué, hiérarchisé les formes de crânes, de nez et de lèvres. Aujourd’ hui, on nie l’ existence des races en se fondant sur des travaux scientifiques qui attestent que les êtres humains ont en commun 99 % de leur ADN, mais qui redécouvrent des «types biologiques» ressemblant furieusement aux races d’ antan. A chaque fois, on fonde un projet politique sur une science qui évolue sans cesse. Laissons les scientifiques dans leurs laboratoires. La race pure était le projet délirant d’ Hitler; la religion du métissage est le graal assigné à notre époque. Mais métisser quoi? Des races! Quelle horreur! Des espèces, voyons. Chers amis internautes, précipitez-vous pour voir Les Précieuses ridicules de Molière. Vous adorerez."

Eric ZEMMOUR 

 

La pseudo science des affiliés à la secte noire maçonnique satanique mondialiste

Les affiliés à la secte noire maçonnique satanique mondialiste ont pour habitude de se parer de biens de vertus qu' ils n' ont point comme de descendre par exemple des constructeurs des cathédrales du Moyen-äge... et pourquoi pas des Pyramides tant qu' ils y sont? et de la Grande Muraille de Chine? Comme personne de sensé ne les croit, ils se réfugientd errière des pseudos sciences... comme la numérologie par exemple... et afin de rendre cette escroquerie un tant soit peu crédible, ils fomentent des complots prenant assise sur les chiffres afin de justifier les chaînes ainsi faites... Exemple concret:

1) New York City a 11 lettres.
2) Afghanistan a 11 lettres.
3) Ramsin Yuseb a 11 lettres. Le terroriste qui avait menacé de détruire les tours jumelles en 1993.
4) George W Bush a 11 lettres.
5) New York est l' Etat numéro 11.
6) Le premier avion qui a frappé les tours était le vol numéro 11.
7) Le vol numéro 11 transportait 92 passagers... le calcul 9 +2 = 11
8) Le vol numéro 77 a aussi frappé les tours jumelles et il transportait 65 passagers. le calcul 6+5 = 11
9) La tragédie s' est produite le 11 Septembre, ou encore: 9/11. le calcul 9+1+1=11
10) Cette date est la même que le numéro des urgences de la police américaine. 911. le calcul 9+1+1 =11.
11) Le nombre total de victimes de tous les avions est 254. le calcul 2+5+4= 11.
12) Le 11 Septembre est le 254eme jour du calendrier... Encore une fois: 2+5+4=11.
13) Les explosions de Madrid ont eu lieu le 3/11/2004. le calcul 3+1+1+2+4= 11.
14) La tragédie de Madrid s' est produite 911 jours après celle des tours jumelles... le calcul 9+1+1=11 ....

Un des symboles des États-Unis est l' aigle. La citation suivante est tirée du Coran, le livre sacré musulman:
'Parce qu' on a écrit que le fils de l' Arabie réveillera un terrible aigle. La force de l' aigle se fera ressentir dans toutes les terres de Allah, alors que certaines personnes trembleront de désespoir d' autres se réjouiront au fond; parce que la force de l' aigle nettoiera toutes les terres de Allah et il y aura la paix.'
Cette citation est la numéro 9.11 du Coran.

Faire ceci sur Word pad ou Word Microsoft:
1. Ecrire en majuscule Q33 NY. C' est le numéro de vol du premier avion qui a attaqué les tours.
2. Surligner Q33 NY.
3. agrandir l' écriture, choisir 48.
4. Changer la calligraphie: choisir WINGDINGS.
On obtient un avion, deux tours, une tête de mort et l' étoile de David...
De même, en effectuant un certain pliage de certains billets américains on obtient une représentation d' un avion opercutant des tours dans un nuage...

Tout cela pour dire que ces fosu fuurieux sont prêts à tout pour dominer le Monde et réduire les gens normaux à l' esclavage!

 

Mieux vaut saccager une église qu' un préservatif géant

Extrait d' un communiqué d' Alexandre Simonnot, conseiller municipal de Taverny:

"Le 29 mai dernier, la 7ème chambre correctionnelle de ce TGI me condamnait à 1000 euros d’ amende et 9000 euros de dommages-intérêts envers la municipalité socialiste de Taverny, pour avoir osé déchirer l’ immonde préservatif géant de 11m que celle-ci avait érigé, à l’ entrée de la ville, en décembre 2006, lors de la journée mondiale de lutte contre le sida. Le 23 octobre, la même chambre correctionnelle du même TGI condamnait un certain Monsieur Crepin à seulement 500 euros d’ amende et 6000 euros de dommages-intérêts envers la même municipalité socialiste de Taverny… Qu’ avait donc fait ce Monsieur CREPIN? Avait-il osé détruire un préservatif géant?

Non, il avait juste saccagé l’ église Notre-Dame de Taverny, joyau du XIIIème siècle, en y pénétrant par effraction, brisant nombreux vitraux et détruisant du mobilier sacré. Autrement dit, aux yeux de la « justice », il apparait moins grave de profaner un lieu saint, la Maison de Dieu, un trésor inestimable de notre patrimoine que d’ oser s’ en prendre à une obscénité phallique, outrage aux bonnes mœurs, attentat à la pudeur et objet de scandale pour les jeunes enfants! N’ y-a-il pas là une justice à deux vitesses? Il est vrai que ce Monsieur Crepin avait, contrairement à moi, deux atouts majeurs: d’ après les juges, il serait alcoolique, mais surtout, il n’ est pas du Front National! J’ aurais été très curieux de connaître sa condamnation s’ il avait osé commettre une même profanation sur l’ une des mosquées du Val d’ Oise…"

Alexandre SIMONOT 

 

Barak Hussein Obama Kenyady at the Black House

Voilà donc le nouveau président des Etats Unis: il n' est ni blanc, ni noir.... il est mondialiste, musulman, apostat voire évangéliste... Son programme pour The Black House tient en quelques points: transferts de charges au profit de ses amis et électeurs, suppression des armes au détriment des Américains.... dialogue avec Téhéran-Ahmaddinjah, Gaza-Hamas-Hezbollah, Caracas-Chavez, la jungle des FARC-Reyes et c' est là où il se sentira le mieux dans son élément naturel.
Pur produit de la secte noire maçonnique satanique, il va ruiner l' Amérique en quelques semaines, voire quelques jours... et réduire les Américains à l' esclavage... Bien sûr, il est possible d' espérer qu' il reste encore des Américains à l' esprit pionnier qui lui mettront quelques branches entre les pattes.... et, à défaut de lui envoyer des régimes de bananes, en laisseront traîner les peaux de banane à bon escient... mais ce n' est pas vraiment nécessaire car la catsstrophe s' abattra de façon certaine sur l' Amérique et les Américains en moins de temps qu' il n' en faut pour le dire. Au demeurant, il a déjà gaspillé énormément d' argent pour la campagne présidentielle au mépris de ses engaements formels ce qui en dit déjà long pour la suite: au delà des nécessaires travaux de peinture, des plantations de cocotiers seront nécessaires dans le parc de The Black House... ne serait-ce que pour éviter les passages en rases-mottes d' un éventuel Baron Blanc!
Il en adviendra pour l' Amérique comme pour les pays d' Afrique à leur indépendance: le déclin, la faillite, la famine, la misère et les corollaires obligés: terrorisme et pillages en hordes sauvages! Néanmoins, cela présentera un énorme avantage pour la France et les Français: cela nous évitera très certainement d' avoir à subir Harlem Désir ou Christine Taubira à l' Elysée car la démontration aura été brillamment faite de l' inaptitude à telles fonctions.
Cela dit, il faut garder présent à l' esprit le résultat essentiel de la remarquable table de mortalité des présidents américains: cette table défie les statistiques les plus pessimistes des compagnies d' assurances sur la vie les plus dures et les plus prudentes tant leur taux de mortalité est élevé; on compte déjà deux présidents assassinés Abraham Lincoln au XIXe siècle et John-Fitzgerald Kennedy au XXe siècle, tous deux démocrates au demeurant comme celui-ci au XXIe siècle... jamais deux sans trois... et tous les ingrédients nécessaires sont ici réunis! Laissons de côté Ronald Reagan qui en réchappa miraculeusement mais il n' était pas démocrate... Il se pourrait même que Baraka Obama Kenyady bénéficie de l' effet non pas Coolidge mais Jean-Paul Ier et soit ainsi le président le plus éphémère des Etats Unis d' Amérique... le président Scud... et comme la prestation de serment à la constitution américaine de 1776 et à ses nombreux amendements sur la Bible (déjà difficilement concevable pour un musulman même apostat et pseudoévangéliste!) est encore très éloignée en janvier 2009, il est très possible qu' il n' ait pas le temps ni même seulement besoin de résoudre ce problème existentiel et religieux...The Black-listed President. Il est donc vivement recommandé au Ku Klux Klan d' aller immédiatement se mettre au vert à Moscou afin d' éviter une trop rapide, pratique et commode inculpation d' homicide en sachant pertinemment que ce séjour sera de courte durée tant ceux auxquels Baraka Hussein Obama Kenyady a tant promis et seront amèrement déçus très rapidement.
Il ne sera donc pas nécessaire de lui préparer une sculpture dans les Rocky Mountains. Une sépulture à Arlington suffira. Black Tombstone.


The Black House for the Black President

Nouvelle admonestation au préfet de Tarn et Garonne

----- Original Message -----
From: Fernand CORTES de CONQUILLA
To: Courrier PREFECTURE T&G courrier@tarn-et-garonne.pref.gouv.fr
Cc: Sdap T&G sdap82@culture.fr
Sent: Friday, November 07, 2008 5:59 PM
Subject: Fw: Erreur manifeste d' appréciation du SDAP

Madame le Préfet courrier@tarn-et-garonne.pref.gouv.fr,

A ce jour, vous n' avez pas donné la suite utile au courriel ci-dessous mettant gravement en cause le service départemental de l' Architecture et du Patrimoine (sdap82@culture.fr) pour ses graves dysfonctionnements.

Comme indiqué, le courriel ci-dessous se trouve donc à juste titre sur Le Pilori 2008-11 de novembre.

Vous ne serez donc nullement surpris de trouver le présent, sur Le Pilori 2008-12 de décembre, avec quelques mots aimables et néanmoins désagréables pour votre supérireur hiérarchique le locataire précaire de l' Elysée de votre part par Pilori interposé. Cela devrait vous inciter à prendre les mesures nécessaires comme indiqué dans mon précédent courriel du 20 octobre 2008 ci-dessous et à y rajouter une indemnité en réparation du préjudice moral de 35 millions d' Euros en monnaie légale ayant cours forcé (1 million/afraoasiate nazislamiste en particulier du fait de leur présence due à l' abjecte politique immigrationniste du gouvernement) et ce avant le 28 novembre 2008 midi sous peine d' augmentation du coût final.

Je vous prie de croire, Madame le Préfet, à l' experssion de mes sentiments respectueux et néanmoins déterminés.

De la part du prfet de Tarn et Garonne... Saint Guiness-Vodka avec sa mégère italienen faisant la promotion de sa came blanche colombienne.... abuse les simples d' esprit... depuis le printemps 2007 et même depuis plusieurs décennies en ce qui le concerne... méfiance car il va essayer d' empéguer les Français et les Européens avec la constitution européenne Giscard avortée retapée en nabot-traité simplifié de Lisbonne pour les enculer ensuite avec la Turquie dans l' Union Européenne!


et pour être complet le clip le roi du bling-bling http://leclipquidechire.com/ie/clip.html de la part du préfet et de l' architecte de ba^timents de France de Tarn et Garonne!

pour le fun... encore quelques descentes à Courchevel... et presque nègre! ...de la part de la préfaite préfet de Tarn et Garonne... ...et pour finir Le Canard Enchaîné s' intéresse de près aux investisssements immobiliers de M. Nicolas Satrkozy à Neuilly où il aurait bénéficié d' importantes ristournes et de travaux sousfacturés de la part du groupe Lasserre très actif dans cette banlieue hupée de l' ouest parisien alors qu' il en était encore maire!!!??? http://video.femmesplus.fr/video/iLyROoafYtF0.html Si cela se révélait eaxct, parlerait-on de trafic d' influence ou de pots de vin déguisés? voire des deux? à moins d' une loi d' amnistie votée en catimini...??? Et si cela ne suffit pas à tout le troupeau de ronds de cuir dysfonctionnaires ponctionnaires, on pourra toujours parler de Clearstream et de XPF... avec tous les autres ploucs depuis fin 1945!!! A côté, le Watergate et les subprimes passeront pour des galéjades d' enfants de Choeur!

 

Pour info... afin de bien finir la semaine et bien commencer la semaine prochaine:

"Nous recommandons des cibles faciles au début: par exemple des Français...."

L' inquiétante propagande islamiste sur Internet

LE FIGARO 07/11/2008

Une étude du ministère de l' Intérieur révèle l' ampleur du succès des sites djihadistes en France et décrypte la stratégie informatique de la mouvance al-Qaida.

Le djihadisme sur Internet a pris des proportions industrielles et menace ouvertement la France. Dans ses derniers Cahiers de la sécurité, consacrés à la criminalité numérique, l' Institut national des hautes études de sécurité (Inhes), dirigé par Pierre Monzani, se penche sur le phénomène.

Deux experts proches des milieux militaires, Walter Akmouche et Henri Hemery, ont donc analysé pour le compte de cet organisme, directement rattaché à Michèle Alliot-Marie, la propagande des islamistes radicaux. Ils révèlent dans leur étude que les sites appelant à la guerre sainte enregistrent des milliers de connexions depuis l' Hexagone. La seule adresse d' un site de soutien à la «résistance irakienne» comptabilise deux cents visites quotidiennes. Ce qui place la France en «cinquième position des pays consultants, devant l' Égypte ou l' Arabie saoudite».

On comptait 74 sites djihadistes en avril 2006. Ils sont sans doute «près de deux cents aujourd' hui», assure un policier spécialiste de la veille sur Internet qui reconnaît la «complexité grandissante» de son travail.

«Conscients de la relativement faible connaissance de l' arabe par les jeunes générations, des sites clairement islamistes et même djihadistes n' hésitent pas à proposer des versions françaises, allemandes, anglaises, etc.», notent Akmouche et Hemery. «L' inconvénient, ajoutent-ils, est qu' il existe aussi sur Internet des sites proposant des formations à la guérilla (urbaine notamment, comme certaines revues au format PDF), à la fabrication d' explosifs à partir de composants du commerce, au maniement des armes à feu.» On peut y lire ce type d' instructions: «Nous vous recommandons des cibles faciles au début (.) Par exemple, (.) en Algérie, les Français (.). Pour les cibles humaines», après «les juifs», les «chrétiens seront classés dans l' ordre suivant: Américains, Britanniques, Espagnols, Australiens, Canadiens et Italiens». Ce texte mais aussi d' innombrables fatwas sont actuellement disponibles d' un simple clic.

NDLR: Le ver est dans le fruit, par la faute d' une politique criminelle et irresponsable qui a permis le développement en France d' un terreau propice aux terroristes islamistes... de la part de la préfaite préfet de Tarn & Garonne...

Comme la préfaite préfet de Tarn et Garonne est très suceptible et n' aime surtout pas la moindre critique -au point de mobiliser au moins un membre du parquet du tribunal et un officier de police de haut rang toute une matinée.... ce qui en dit long sur le gaspillage des deniers publics...- et assimile les citoyens à des esclaves uniquement destinés à trimer, et se plier sous son joug, qu' elle soit enarque ou non, peu importe car les enarques lui sauront gré pour ce diaporama, en version texte ici, circulant dans le cyberspace depuis 2003...

L' E N A

Cette fameuse école bidon qui fabrique son nverse: E N A - A N E

L' ENA est une école prestigieuse, selon ceux qui en sortent. Pour tous les autres, c' est un sinistre ramassis d' escrocs, de crétins et de bons à rien.
Il faut hélas reconnaître que tous les énarques connus correspondent généralement au descriptif ci-dessus.
Cet établissement, qui se donne le titre d' école pour sauver les apparences, doit plutôt être assimilé à une secte particulièrement dangereuse. L' enseignement qui y est pratiqué est l' apprentissage de l' enrichissement personnel par techniques malhonnêtes, et l' expression par la "langue de bois".

Certes, les énarques tentent de faire croire qu' ils étudient des techniques de gestion de la nation, mais il suffit de constater leur incapacité pour ne pas douter de leur totale nullité. Le problème est que ces parfaits crétins occupent les places les plus élevées de la nation, tant sur le domaine public (administrations), que privé, (grosses entreprises).
Il faut reconnaître une chose: c' est qu' il suffit de très peu de temps à un énarque à qui on confie la direction d' une entreprise florissante pour la mener au bord de la faillite, quatre à cinq années suffisent généralement.

Le problème est que ces prouesses coûtent très cher au contribuable et entraînent dans les entreprises de nombreuses suppressions de postes. Quant aux énarques coupables, ils perçoivent des indemnités énormes et retrouvent vite un emploi grâce à leurs relations et au copinage...

Quelques exemples:
CREDIT LYONNAIS
VIVENDI
FRANCE TELECOMS
ALSTOM

CREDIT LYONNAIS
Le Crédit Lyonnais fut longtemps une banque sans histoire. Et puis, un jour, le gouvernement en place nomma à sa tête un copain énarque, Jean Yves Haberer, un crétin notoire qui, en cinq ans, réussit à mener cette banque florissante tout près du dépôt de bilan.
Certes, cet escroc fut questionné par la justice pour extorsion de fonds, faux bilans financiers, etc. Mais il n' en reste pas moins que ce sinistre individu, protégé par les politiciens, a coûté 150 milliards de francs aux contribuables (francs lourds, bien entendu)!
Il ne faut pas oublier de préciser qu' après son licenciement du Crédit Lyonnais, il fut nommé par le gouvernement: Président du"Crédit National". Vous pensez que c' est un gag? Non, c' est malheureusement réel!

VIVENDI
Après divers parachutages en entreprises, Jean-Marie Messier, J2M devenu au fil des temps J12M (Jean Marie Messier, Moi-Même, Multi-Média, Maître du Monde, Meilleur Magouilleur, Minable Margoulin), s' est vu confier par les copains la Présidence de VIVENDI.
En un temps record, il parvenait à mener cette entreprise prospère au bord du dépôt de bilan, avec un passif de 30 milliards d' euros! Il était contraint de démissionner, était mis en examen mais versait une caution de 1.350.000 euros, une broutille pour lui. Ensuite, il réclamait une indemnité de licenciement de 20 millions d' euros...
A son départ, l' entreprise VIVENDI était ruinée. Un nouveau "copain", Jean-René Fourtou est nommé. Il s' empresse alors de se gratifier de 1 million d' options à un cours ridiculement bas. Résultat: dix huit mois après son arrivée, il a réalisé une jolie plus-value de 7 millions d' euros! Pendant cette période, le cours de l' action a chuté de 75 %! Incroyable, mais vrai!

FRANCE TELECOM
Michel Bon, un énarque bien connu dans le monde des affaires sous le pseudo de "Bon à rien", brillait par sa nullité dans toutes les entreprises où il était placé par ses anciens camarades d' ENA.
Il passa ainsi chez "Carrefour", comme PDG, poste qu' il occupa assez peu, l' ensemble des cadres ayant envoyé une lettre exigeant son renvoi car il risquait de faire couler rapidement le groupe... Puis il fut nommé Président de l' ANPE où il brilla par son incroyable nullité... Finalement, son copain d' ENA Alain Juppé (référence morale de probité s' il en est!), conscient de son incurable incompétence, le nomma PDG de France Télécom.
Ce bon à rien, qui s' octroyait un salaire de 50.000 euros par mois, a réussi à mener l' entreprise au bord du dépôt de bilan avec une perte nette de 8,28 milliards d' euros, et un endettement de 60,7 milliards d' euros L' action qui valait 28 euros en 1997, tombait à 6 euros... Après ses prouesses, Michel Bon a été nommé récemment Président de "L' Institut de l'Entreprise"... Cela ne s' invente pas...

ALSTOM
Alstom (ex Alsthom), 120.000 salariés, était un fleuron de l' industrie française. Premier ou second rang mondial dans les centrales électriques, le matériel ferroviaire (TGV, métros), et la marine (paquebots).
La direction était assurée par Pierre Suard, extrêmement compétent, qui sut développer considérablement l' entreprise. Mais Suard avait un défaut impardonnable: il n' était pas énarque! Une campagne de dénigrements et calomnies fut orchestrée par l' énarchie gouvernementale qui aboutit à la mise en examen de l' intéressé...
Peu après, en 1988, un énarque, Pierre Bilger était parachuté par copinage... Celui-ci faisait alors preuve d' une incompétence rare! Il s' empresse de faire rentrer dans l' entreprise des petits copains d' école, la plupart des individus mal famés, à la recherche d' un emploi mirifique!
Il embauche ainsi: Philippe Jaffré, énarque ancien président d' Elf et condamné pour escroqueries diverses, Loïc Le Floch Prigent, énarque ancien patron d' Elf lui aussi, condamné lui aussi, et prend pour lieutenant Georges Chodron de Courcel, qui, par coïncidence, porte le même nom que Bernadette Chirac, née Chodron de Courcel... Bref, du beau monde...
Et un jour, c' est la surprise! On découvre subitement qu' Alstom est au bord de la faillite avec une dette de 5,3 milliards d' euros. Le cours de l' action est passé de 32 euros à moins de 1 euro en deux mois! Pierre Bilger est licencié avec un chèque de dédommagement de 5 millions d' euros, rendu entre temps. (ces gens là ne passent pas par l' ANPE)... Bof, c' est le contribuable qui paye!

Il est certain qu' à la lecture de tels avantages, on peut être tenté de devenir énarque soi-même! Mais, autant il est aisé d' entrer à l' ENA avec du piston, autant c' est difficile sans une lettre d' introduction...

A quoi servent les énarques?
En ce qui concerne leur utilité pour la nation, la réponse est claire: ils ne servent à rien. Leur unique préoccupation est l' enrichissement de leur famille et de tous les proches et copains. Ceci est admis depuis longtemps et se vérifie quotidiennement.
L' une des seules choses enseignées à l' ENA est la "langue de bois", qui permet de répondre à toutes les questions en formulant quelques généralités hors sujet. C' est très utile pour ne pas avoir à donner son propre avis et pour détourner la conversation de son idée de base.
L' enseignement qui leur est prodigué dans la secte ENA est entièrement orienté dans ce sens. Ils apprennent à mentir en gardant la tête haute et en affirmant leur intégrité. Certes, leurs multiples forfaits les conduisent souvent à l' inculpation, mais une justice trop souvent servile et à leurs ordres a pris l' habitude de les blanchir en prononçant des non-lieux...
Certains vont même jusqu' à faire voter des lois interdisant toute poursuite judiciaire à leur encontre à la fin de leur mandat, ceci au grand dam de quelques politiciens intègres, non énarques, écoeurés par toutes ces pratiques scandaleuses!
C' est ainsi qu' on voit des politiciens soutenir la cause des dictateurs et tyrans contre la rébellion de peuples désespérés, en envoyant des troupes pour aider lesdits dictateurs, sachant bien que quelques chèques de remerciement arriveront à leur nom dans des paradis fiscaux...

L' action néfaste des énarques est catastrophique. Depuis la création de l' ENA par un sinistre crétin nommé Michel Debré, la France a perdu sa richesse et ses valeurs morales. La maffia énarque a mis la main sur tous les postes clés des secteurs publics et privés, et se livre à un pillage systématique.
C' est ainsi que petit à petit, la France est devenue un pays sousdéveloppé. Pour compenser toutes les richesses volées sans vergogne, l' énarchie emprunte constamment à l' étranger, ce qui augmente indéfiniment la dette extérieure du pays!
Un ménage honnête et sensé gère son budget et sait surveiller ses dettes. Le tout est d' avoir quelques notions de gestion. Pour ce qui est des énarques, la seule gestion qu' ils connaissent est celle de leurs affaires privées. Non seulement ils ne se soucient pas de rembourser la dette, mais ils empruntent chaque année pour payer les intérêts!
Un Président a même répondu à quelqu' un qui se souciait de cette dette, qu' il suffisait de vendre un peu d' or des réserves de la Banque de France, sans savoir que ces réserves représentent seulement 15 % de la dette! En fait, les réserves d' or françaises sont "négatives" et pour le peu qui reste tgransférées en compte à la Banque Centrale Européenne à Francfort... cela sous réserve également des affaires en comptes XPF! Et un premier ministre a dit qu' au besoin, on vendrait les trésors du musée du Louvre! Inutile de dire qu' ils sont tous les deux énarques!

Mais cette fameuse dette, dont on évite de parler, quel est son montant? A la fin de l' année 2003, elle était de mille milliards d' euros! C' est-à-dire environ 17.000 euros par Français, ou encore près de 110.000 francs (lourds). Un couple avec 3 enfants doit donc 550.000 francs à l' étranger! En fait, fin 2008, l' ensemble de la dette publique (Etat, Sécurité Sociale, et Coollectivités locales et publiques autres, pôur l' essentiel), s' élève à plus de 10.000, milliards d' euros... heureusement l' euro commence à baisser en dollars américains...
Voilà où l' incompétence, la filouterie et la connerie des énarques a mené la France! Et cette racaille en col blanc ne cesse de proliférer impunément!

Il est triste de voir un pays riche et prospère comme la France, réduit par l' ENA (créée en 1945) à l' état de pays sous-développé et ruiné, ridiculisé aux yeux des pays voisins. La France, qui tenait le premier rang est Europe, est maintenant bonne dernière!
Tout cela, les énarques s' en moquent éperdument; en république fromagère où coule la rivière argentée*, ils ont des richesses largement suffisantes pour s' assurer un train de vie fastueux pour eux-mêmes et leur descendance avec fêtes et parlottes*! Ce n' est pas eux qui rembourseront la dette qu' ils ont créée, c' est le dernier de leurs soucis...

Pauvre France!

PPS circulant dans le cyberespace depuis 2003

* l' expression est de Michel de PONCINS

Maintenant, notre pauvre pays est presque totalement anesthésié, endormi, ahuri par deux siècles de vulgarité aboutissant à l' horreur mondialiste. Donc nous sommes vraiment très peu nombreux à combattre encore pour la civilisation ou certains de ses aspects (l' art donc de mon côté avec quelques amis, mais sans vrais moyens non plus).
Une consolation, c' est de garder dans le combat un esprit vif, alerte, vivant. Beaucoup de gens d' apparence normale ("bourgeoise") sont (à Paris) des zombies. Rien à dire, rien à défendre, pas d' idées.
Dans ces conditions, il convient sans doute de combattre mais aussi de préserver sa santé, sa vie tout simplement: on n' a aucune raison d' aller jusqu' au bout de nos forces pour des renégats irrécupérables, je crois. Préservez-vous d' abord avec ceux qui vous sont chers, ne prenez pas trop de risques, il n' y aurait que très peu d' hommes vrais pour comprendre votre courage. Hélas.
Bien cordialement.
Jacques-Yves RODSSIGNOL Art & Réthorique

et de la part de la préfaite préfet de Tarn et Garonne...


...où on constate aisément l' efficacité des cours de danse à l' Opéra... ici la leçon de pointes mise en pratique par le locataire précaire de l' Elysée...

 

Admonestation à SFR

----- Original Message -----
From: Fernand CORTES de CONQUILLA
To: service-clients-sfr@sc.sfr.fr
Sent: Friday, November 14, 2008 8:26 PM
Subject: Fw: Ma facture SFR

Alors que vous n' avez répondu à aucun de mes précédents courriels en ligne sur les éditions du Pilori 2008, vous venez de m' envoyer un nouveau texto ce 14 novembre en fin de journée me menaçant au début de votre précontentieux, ensuite de l' inscription au fichage Preventel et enfin de votre contentieux ainsi que de la suspension de la ligne.

Ayant la preuve de tous mes règlements à jour, vous êtes des rigolos et des jean-foutres:
- d' abord je me moque royalement de voter préconetntieux comme de votre contentieux,
- ensuite je me moque royalement de l' inscription au fichage Preventel car il me suffira de présenter les preuves de mes règlements à jour pour obtenir un nouvel abonnement bien plus avantageux et bien moins onéreux auprès de la concurrence tout comme je me moque royalement de la suspension de la ligne ce qui vous empêchera de m' y envoyer des textos et de m' y appeler... ce qui expliquera au demeurant que vous ne suspendrez pas cette ligne,
- enfin, afin d' éviter la poursuite du scandale sur mon site internet personnel Le Pilori réfugié à l' étranger depuis février 2003 afin d' en assurer l' indépendance et la liberté de ton, de plume et d' esprit à l' abri des opérations de censure politique de la gueuse et de la secte noire maçonnique satanique, soit vous régularisez immédiatement mon compte, vous me créditez cinquante années entières d' abonnement et de communications SFR Monde illimitées et vous me versez une indemnité de 10.000.000,00 Euros en réparation des préjudices matériel et moral, étant entendu que je ne paierai pas la facture d' octobre et novembre 2008 pour absence de service rendu à ce jour, soit je résilie immédiatement cet abonnement SFR et je publie ce scandale avec toutes les pièces et preuves à l' appui sur mon site internet personnel Le Pilori réfugié à l' étranger (dont quelques URL ci-dessous à titre d' échantillon) afin de le porter à la connaissance de ses plus de 450000 lecteurs mensuels à moins d' une indemnité en réparation du préjudice matériel et moral de cent millions d' Euros (100.000.000,00 Euros) avant le 30 novembre 2008 en espèces ou par mandat cash. Ce qui ne sera vraisemblablement pas du goût de vos services communciation et marketing, comptabilité et finances...

Avec mes sentiments les plus déterminés,

----- Original Message -----
From: Fernand CORTES de CONQUILLA
To: SFR relationclient@contact-sfr.com
Cc: service-clients-sfr@sc.sfr.fr
Sent: Wednesday, November 26, 2008 12:46 PM
Subject: Re: M. Cortes, en exlusivite : 30 BlackBlerry Storm a gagner

Mesdames, Messieurs,
Je suis estomaqué à lirfe vos courriels!
Alors que j ai réglé toutes mes factures -et j' en ai les preuves- jusqu' en octobre 2008 inclus, vous avez coupé l' émission d' appels sur ma ligne 06 13 27 32 83... ainsiq ue la réception d' appels; j' ai été contraint à diffuser ce scandale sur mon site internet personnel Le Pilori réfugié à l' Etranger depuis octobre 2008 jusqu' en décembre inclus...
Au demeurant, votre dernière facture ne mentionne aucun solde dû... comme les précédentes au demeurant...
Vous continuez à m' envoyer des pseudos offres dépouvues d' intérêt,vous me réclamez des sommes que je ne dois nullement et qu' au demeurant j' ai déjà payées et alors même que le service que j' ai payé ne m' a pas été rendu, vous me demandez de payer ce jour la nouvelle facture alors que j' ai résilié depuis deux mois tant en raison de l' absence de service rendu et pourtant déjà payé qu' en raison de l' absence d' indemnisation du rpéjudice ainsi subi...
Je vais donc poursuivre la diffusion de ce scnadale afin d' inciter vos clients à résilier leur abonnement SFR.
Veuillez me communiquer le code et la procéduer de déblocage de mon téléphone SAGEN afin de l' utiliser auprès d' un autre opérateur mobile comme c' est mon droit la période d' engagement ayant expiré et cela sans avoir à appeler un numléro surtaxé ou décompté de mon abonnement.... deux formes de racket auxquelels je n' ai nullement l' intention de me soumettre!
Merci.
Je ne vous salue pas.

Qui perd gagne?

Exit Notre Dame des Bourdes Marie-Ségolène... Voilà Martine...
On oublie de nous le dire...
En consultant la biographie de Martine Aubry, la "presque" nouvelle secrétaire générale du PS, on constate qu' elle serait l' épouse de l' avocat Jean-Louis BROCHEN surnommé "l' avocat des islamistes"!!! Grand défenseur depuis plus de 20 ans de ces fanatiques et des lycéennes voilées, d' où à Lille la création de piscines réservées aux femmes!!!
Concernant une laïque théoriquement attachée aux droits des femmes, on ne comprend pas cette union qui rend assez inquièt pour l' avenir si, contre toute logique, elle était candidate aux présidentielles... Les Français sont tellement aveugles...
On n' a jamais entendu parler de ce mariage dans la presse, puisqu' elle aurait gardé le nom de son premier mari, un certain Xavier Aubry dont elle serait divorcée...
Il faut se méfier de tout le monde!
Marie-Ségolène faisait très bourgeois... Martine, cela fait domesticité... et famille décomposée-recomposée... Bye, bye les bourdes et les platitudes! Bonjour la vulgarité...

 

Serviteur du Bien Public

Descendant du Contrôleur général de LOUIS XIV, je n' en parle que pour une seule raison: montrer ma résolution à mettre mes savoirs et expériences au Service du Bien public. Si ma ligne droite a emprunté parfois la même route que certains, il ne faut pas croire pour autant que je serai jamais aux ordres de quiconque. Chacun trouvera ici le chemin de la Vérité et de la Vie contre l’ ordre totalitaire.

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICIRE MINIME

http://serviteurdubienpublic.blogspot.com/

 Halte au système des banksters!

Il faut mettre fin à la confusion entre "système financier" et "système monétaire" qui sont deux choses totalement différentes, surtout de nos jours. L' organisation générale des banques en systèmes régionaux ( Amériques, Asie, Europe ) avec les autres sociétés financières ( Ets Financiers, de portefeuilles, agents de change, etc... ) et ensuite entre régions a abouti à une cartellisation des sociétés financières, ce qui est interdit mais cette interdiction n' est plus appliquée qu' aux sociétés NON financières ( ANF ). Ce gigantesque cartel a détruit le système équilibré des siècles passés et a marginalisé complètement le système découlant de BRETTON-WOODS ENTRE BANQUES CENTRALES NATIONALES UNIQUEMENT. La nécessité de recourir à nouveau à la monnaie centrale, sous la pression des limites méthématiques à la création de monnaie virtuelle scripturale, vient de solliciter durement l' EURO, l' AMERICANO et l' ASIO "système des banques centrales de chacune des trois régions.

La nécessité de "refonder" le SYSTEME CENTRAL des BANQUES CENTRALES découlant des accords à l' époque secrets dits de "BRETTON-WOODS" est une évidence! Par exemple le système des DTS ( Droits de TIRAGES SPECIAUX ) en contrepartie des dépôts effectués à l' époque par la FRANCE, les USA et la GRANDE BRETAGNE est de nos jours inadapté et insuffisant. L' exclusion de l' Or du système de réserves centrales et des règlements entre Banques Centrales a également endommagé le système d' origine. Car il y avait la "Tranche Or" en seconde possibilité de tirages... La confusion de la Banque de France dans la Banque Centrale Européenne rend également compliqué le tirage de la BDF sur le FMI pour le compte de la BCE!

Je crains donc fort que la refondation élimine la France du jeu! Ce qui conduirait alors à la fin dans la foulée du siège français au Conseil de Sécurité de l' ONU, remis à l' UE. Mais l' UK ne l' entend pas de cette oreille et entend donc conserver son siège partout! Ce qui fait que si SARKO accepte cela, il devra être démis de ses fonctions par la procédure prévue pour Haute Trahison!

Refonder le système exige au contraire, du point de vue FRANCAIS, la récupération de nos avoirs à la BCE et la fin de la participation de la BDF à l' EUROSYSTEME. La remise en vigueur de notre monnaie nationale. L' exigence absolue en tant que MEMBRE FONDATEUR du FMI, signataire des accords de BRETTON-WOODS, du retour à l' obligation de règlement des dettes découlant des échanges internationaux en Or consigné pour tous les Pays au FMI au moins juridiquement.

Le renflouement du système bancaire est à proscrire absolument! Au contraire l' émission de monnaie légale = régalienne par la France et les autres doit revenir libérer les agents économiques de la tutelle bancaire. Les banques peuvent bien crouler sous le poids de leurs excès, cela ne provoquera alors aucune récession économique!

Voilà les risques: trahison de nos intérêts et du maintien de nos positions internationales et de l' autre évitement de la récession économique découlant des faillites bancaires. Entre les deux, la refondation des règles d' échanges entre Nations ne peut se faire que sur la JUSTE nécessité de payer ses dettes! Comme cela était le cas avant 1973 et l' infecte "Conférence de la Jamaïque" en 1976. C' est sur l' évolution vers la mise en place forcée par les USA du système des taux de changes flottants et de son corollaire, la main-mise bancaire sur les économies nationales qu' il faut revenir: RETOUR au système initial sur la base de l' once d'Or réévaluée au niveau souhaitable pour garantir l' équilibre général et s' y tenir rigoureusement avec les parités fixes! Retour à la case Jacques RUEFF, la seule VRAIE SOLUTION!....


(illustration non exhaustive de la rédaction)

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICIRE MINIME

ldesmaret@voila.fr  

Crise: " Un coup du Berger "

Pour faire accepter par le public le grand plan d’ aide aux banques, il a fallu d’ abord timidement avancer un pion anodin, puis lancer le Fou et enfin la Reine à l’ assaut de l’ Etat. Les peuples, débutants confirmés au " Jeu-Roi " ( Les échecs ) se sont fait berner comme de vrais bébés: échec et mat!
Alors que l’ Etat français est, plus que les autres, en difficultés après plus de 27 ans de déficits chroniques annuellement constatés, et la sommation de l’ endettement que cela représente, alors qu’ il comptait sous à sous, voilà qu’ il trouve subitement plus de 300 Milliards, excusez du peu, pour aider les banques! Comment faire avaler cela au bon peuple?

Simple: lui faire croire à une crise majeure, intense, obligeant à sauver les banques par tous les moyens, présentées comme les bases indispensables au fonctionnement d’ une économie, qui, sans elles, plongerait dans une profonde dépression à côté de laquelle la " crise " de 1929 serait un amusement pour bébé…
Phase 1: Annoncer à grands sons de trompes une vulgaire diversion, la pseudo-crise dite des " subprimes ". Crise américaine touchant quelques banques seulement incapables de se faire rembourser des crédits immobiliers. On oublie alors systématiquement de rappeler les crises majeures d’ insolvabilités diverses déjà historiquement connues Outre-Atlantique, comme celle d’ il y a 15 ans environ où 450 banques d’ épargne dites " Savings and Loans " ont fait faillite malgré une solvabilité de 50 %… mais 50 % seulement, d’ où un trou de l’ autre moitié! Une banque irréprochable se met à l’ abri sous le manteau du tribunal agissant dans le cadre de la loi: LEHMAN BROTHERS. Pourtant, elle, parfaitement équilibrée et ne craignant absolument rien au total. Pourquoi? Pourquoi avancer ce petit pion insignifiant à l’ échelle du monde et même seulement des USA? Pour amener le public à croire qu’ il y a un problème, là où il n’ existe pas, pardi!
Phase 2: Pendant que les médias focalisent le public sur les faillites inexistantes de grandes banques connues, le grand FOU est lancé à l’ extrémité de l’ échiquier et menace l’ ETAT-Régalien émetteur de la seule monnaie qui compte: la monnaie légale ayant cours forcé et cours légal… Les banques veulent donc quelque chose. Elles veulent que les Etats fassent sauter les verrous légaux et réglementaires qui les empêchent d’ aller plus loin dans la mise en circulation dans l’ économie de leur monnaie-crédit, celle qui leur rapporte à elles! Les banques veulent encore plus de pouvoir, elles veulent mettre l’ Etat échec et mat et dans un délai minimal de trois coups, pas question de disputer une partie de longue haleine! Ces Etats, méprisés ouvertement, préalablement peuplés de chefs de gouvernement, souvent corrompus, à leur dévotion, obéissent et avancent complaisamment sur l’ échiquier les pièces sans puissance qui conviennent pour se laisser mettre échec et mat, l’ air de rien.
Phase 3: Pendant que la crise se développe dans les médias et sur les marchés secondaires appelés " Bourse des Valeurs mobilières ", entièrement fabriquée par les ordres des banques, comme les ventes de titres à découvert ( = escroquerie, puisqu’ on vend quelque chose que l’ on ne possède pas! ), le public est appelé à paniquer et à vendre ses titres à vil prix aux banques qui se rachètent ainsi avec des bénéfices substantiels sur le dos des petits épargnants dupés! L’ Etat tolère et ferme les yeux, sauf en France, quand même, où l’ AMF a interdit les ventes à découvert à Paris depuis le 25 Septembre 2008 pour une durée indéterminée, vieux réflexe salvateur français hérité de nos pères. Mais les marchés sont interpénétrés et l’ effet est marginal, Paris est en fait… à Francfort/Main. La baisse des marchés alimente la propagande et rapporte aux banques. La diversion rapporte et bat son plein! La Reine se place alors et fait échec et mat à l’ Etat en menaçant d’ assécher les économies de liquidités durant deux mois, ou même plus, avec en perspective la fameuse terrible récession. L’ Etat se sent alors obligé de céder au chantage comme un vulgaire manant, en renforçant concrètement les fonds propres des banques en leur garantissant la matière première nécessaire à la continuation de l’ expansion de la monnaie-crédit qui alimente leur pouvoir grandissant et leur rentabilité artificielle puisqu’ en monnaie créée par elles. Pourtant, à aucun moment, le crédit n’ a cessé d’ augmenter! Il continue à augmenter juste un tout petit peu moins vite… Les banques ont donc crié et mené leur jeu bien avant d’ avoir réellement mal! Sage précaution… pour elles! Ont-elles d' ailleurs jamais eu vraiment mal? J’ en doute fort!

Le résultat est qu’ en Europe, et en France, l’ Etat-régalien abdique son droit et refuse de faire son devoir d’ émetteur de monnaie gratuite, au bénéfice du soutien à l’ expansion de la drogue dure qui ruine la santé et tue les peuples: la monnaie-crédit… Voici les mesures affichées par la Banque de France:
Renforcement des Fonds Propres des organismes financiers par souscription de titres sans droit de vote aux Etats! Apports de capitaux frais garantis! Création de la " société de refinancement des établissements de crédits " qui emprunte sur les marchés avec la garantie de l’ Etat: 320 Milliards d’ €!
Pour disposer de ces fonds, l’ Eurosystème fournit des liquidités accrues aux banques de 450 à 960 Mds d’ €. Il réduit aussi le coût de ce refinancement de 1,25 point, augmentant d’ autant les gains des banques sur les crédits! Les banques peuvent désormais avoir un accès en quantité illimitée aux prêts à taux fixes de l’ eurosystème ( ensemble des banques centrales ). La durée renouvelable de ces prêts est allongée du double de 3 à 6 mois pour stabiliser les ressources de ces établissements jugés indispensables à la vie économique!
La liste des titres et créances que les banques doivent apporter au réescompte de l’ eurosystème a été considérablement élargie aboutissant à doubler leur capacité de refinancement!
Grâce à des accords spéciaux entre Banques Centrales dits " swaps ", la fongibilité en diverses devises de ces refinancements est assurée. Ce qui était important pour les xéno-banques émettant des crédits en xéno-monnaies comme le dollar ou le Franc suisse! L’ abdication des Etats dans le contrôle de leurs masses monétaires est ici évidente! La durée renouvelable de ces facilités est de 84 jours… traversant ainsi sans dommages apparents les statistiques officielles!

Pour permettre à toutes ces facilités incroyables de fonctionner pleinement, les Chefs d’ Etat et de gouvernement assistés de leurs ministres, réunis le 12 Octobre dernier en EUROGROUPE ont adopté des changements réglementaires comptables. D’ abord permettre le transfert d’ actifs de " trading " valorisés au prix du marché dans les portefeuilles " bancaires ", eux valorisés au prix de revient exact et amorti. Autrement dit, on augmente les actifs bancaires par des quantités de non-valeurs estimées au prix maximal du marché, au lieu de la sage constatation comptable des prix réels! Ensuite, quand il n’ y a pas de marché pour les titres concernés, donc pas de références de prix " marchés ", il est, tenez-vous bien, (vous êtes bien assis?) désormais possible de dresser une estimation, donc intégrée dans les bilans ainsi faussés, à partir des flux financiers attendus! On ne peut pas mieux inscrire la spéculation, c’ est-à-dire l’ esbroufe et la fraude dans les bilans des banques qui seront désormais à prendre, encore plus qu’ avant, avec des pincettes! Les banques n’ auront même plus besoin de recourir au vieux truc de la mise " hors bilan " de ce qui les dérange… Comme la BNP avant sa privatisation…

Je suis désolé, mais j’ appelle cela de la complicité à se laisser vaincre, donc de la soumission totale. Les Chefs d’ Etat, collectivement lâches, faibles, complices, on peut aussi le supposer, corrompus pour certains jusqu’ à la moelle, ont admis des conditions de reddition en rase campagne comme on ne les accepte même pas après une cuisante défaite militaire. C’ est une honte absolue! A côté de cette capitulation devant l’ ennemi, l’ Armistice de 1940 signé par le Maréchal Pétain, après la perte de la bataille de France est d’ un courage rare avec avantage reconnu pour la France et pas pour l’ Allemagne… L’ Empire restant capable de la revanche! De fait, la France a gagné la guerre grâce à cette protection arrachée par Pétain de notre Empire.

Dans ces conditions, comme les Peuples sont appelés de toutes façons à payer, en final, absolument tout de A à Z, j’ exige que les mêmes conditions soient offertes à tout un chacun. Car il est inadmissible que les banques soient ainsi sacrées seules habilitées à émettre la monnaie utilisée dans l’ économie et que leurs comptes puissent masquer pour longtemps la réalité de leurs faillites frauduleuses! Le devoir absolu des Chefs d’ Etat n’ est pas de se contenter d’ offrir aux banques le service discret d’ une caisse centrale illimitée, il est de soutenir par du crédit, en monnaie légale, quasi-gratuite, directement les agents économiques producteurs et consommateurs, laissant, comme tout le monde, les banques faire faillite, et même de leur enfoncer le nez dans leur merde et de leur reprendre le pouvoir des mains! Seulement voilà, ce sont des lâches et des incapables sans parler de la corruption probable de certains! Les Peuples souffrent à cause de leur manque total de sens de la JUSTICE! Ils sont tous incapables de tenir ce qui s’ appelle la " Main de Justice "!

A bas la république livrée aux factions d’ escrocs, Vive le Roi, Lieutenant de Jésus-Christ sur Terre!

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICIRE MINIME

http://serviteurdubienpublic.blogspot.com/

ldesmaret@voila.fr

Source: Banque de France, son site internet, membre de l’ Eurosystème: " Le plan anti-crise européen " et " les mesures comptables ".

NDLR: prime: excellent, subprime: sous-excellent (=pourri ou junk bond)

Chacune et chacun à sa place et dans son rôle! 

Le fait de reconnaître que la Nature a dévolu à l' un et l' autre sexe des aptitudes, des qualités et des défauts différents n' a rien de "sexiste". Le fait de reconnaître qu' il y a des sexes et des races dans l' humanité n' a rien de plus répréhensible que de reconnaître des évidences. Et ce n' est pas parce que des idiots, utiles à l' idéologie communiste, se prétendent de "droite", que ceux qui veulent rester NORMAUX avec des yeux normaux, voyant les choses normalement, seraient qualifiables d' extrême-droite!
Lequel qualificatif d' ailleurs n' a rien de péjoratif! L' extrême-droite entendue comme ci-dessus n' a jamais eu le pouvoir une seule fois depuis le rétablissement de la république en 1871. Nous avons le droit de dire, comme Platon, que la république est le pire des régimes politiques, juste avant celui qu' elle engendre toujours: la tyrannie! Par contre, l' extrême-gauche, elle, a des centaines de millions de morts sur la conscience - bientôt 6 Milliards! - et l' installation dans plus 70 Pays des pires régimes politiques que la terre ait jamais portés! La France est de nos jours le dernier Pays - qui fut grand! - totalitaire, stalinien au monde, plus totalitaire que ne le fut l' URSS et moins que ne l' est encore la Chine! Entre autres, par les lois scélérates interdisant la Liberté d' exprimer la Vérité des Faits et la Vérité des choses naturelles...

Si "le travail appelle le travail" effectivement, par contre, les fautes de recrutement qui mettent des femmes de ménage, des "femmes libérées" et des charlatans en place de psychologues, d' examinateurs au BEPECASER, au BAC, aux Licences et aux Doctorats, au permis de conduire, les installent comme magistrates, procureuses, chauffeuses-livreuses, terrassières sur les routes, "chiennes de gardes", et cela ne s' invente pas pour garder les bases aériennes sur lesquelles tout le monde peut entrer comme dans un moulin, de pilotes de chasse, etc... sont des crimes contre le BON SENS! Il est évident que les piloteuses de chasse crèvent de cancers graves dûs à l' irradiation cosmique bien plus vite que les hommes comme on l' a vu récemment, mettant au monde de justesse... un orphelin. Les préfectures faisant passer le BEPECASER en imposant des handicapées mentales et physiques qui hurlent et notent ZERO sur 20 le maheureux qui ose conseiller à une femme de ménage, incapable de passer les vitesses manuellement, de passer son permis sur une voiture automatique, sont des refuges à fonctionnaires débiles. Les procureuses larmoyantes traitant toute l' assistance d' un tribunal composée de savants, d' ingénieurs et de techniciens chevronnés, de cadres supérieurs et de chefs d' entreprises, de "gogos" du malheureux désigné escroc Loïc LE RIBAULT qui nous a donné pourtant deux des plus grandes découvertes au monde qu' elles condamnent à l' obscurité de l' ignorance du peuple sont sorties de la pire école de l' imbécilité idéologique qu' est l' école nationale de la magistrature.

La féminisation à outrance de l' enseignement, des armées, de la "justice", de la fonction publique a conduit, comme cela était prévu par les gens d' extrême-droite qui, eux, voient clair, à la paralysie d' abord, puis à l' écroulement de la société au bénéfice d' électrons libres baptisés individu(e)s="femmes libérées" qui détruisent chaque jour davantage le peu qui reste encore de virilité dans ce Pays voué à la colonisation étrangère par leur sentimentalité débile=sensiblerie de femme-enfant! Le babillage puéril des présentatrices qu' on nous impose sur toutes les chaînes d' information est devenu insupportable de stupidité! De plus en plus, la France ressemble à une école maternelle pour mômes sauvages, capricieux, privés d' éducation et condamnés à vivre sous la dure loi policière faute de moralité... faute de mères!
Alors sauf exceptions qui confirment bien évidemment la règle, les filles doivent devenir des mères, des maîtresses de maison, des épouses dévouées et respectées! L' Humanité a besoin de la "Mère"! Le père, lui, ce n' est pas pareil: il est là pour guider et pour alimenter le ménage, il n' agit pas au quotidien mais sur l' essentiel.

Nous vivons depuis la guerre dans une économie de guerre permanente imposée par la colonisation américaine, puissance occupante militaire et économique durant 20 ans. La généralisation des femmes au travail ne rapporte RIEN à la France car le produit est bouffé au-delà par la charge sociale engendrée! Il faut de nos jours TOUT acheter et en plus étranger, ce qui nous ruine! Les hommes en plus de leur travail à l' extérieur ont toujours fait beaucoup de travaux à l' intérieur: plomberie, chauffage, menuiserie, électricté etc... tandis que les femmes continuent en plus de leur travail à devoir faire aussi la couture, le repassage, le nettoyage, la passementerie, etc... Chacun son boulot! Mais il est évident que les femmes, moins fortes, plus petites, plus limitées intellectuellement et encore plus, moralement, ne peuvent plus s' occuper des enfants ni accomplir aucune tâche sortant de l' expédition, avec des plats tout cuisinés d' avance, de la nourriture quotidienne.
Qui plus est, en vertu du principe gauchiste et soixantehuitard souvent dénoncé par les gens "d' extrême-droite", les femmes sont devenues les femmes de tout le monde, sautables à merci, abusant du divorce et se livrant au premier venu et au dernier qui leur cause en donnant raison à tous leurs délires! Le MARI n' a plus aucune possibilité d' empêcher ses filles de forniquer au lycée où les infirmières leur donnent la pillule sans consulter le père, ni même la mère...

Le résultat de tout ce délire entretenu par le communisme est la solitude des femmes de 60 ans et plus, proies faciles d' absolument toutes les escroqueries, qui se retrouvent seules et qui souffrent. Bien fait pour elles! Mais tout de même c' est trop de dégâts!
Alors il faut respecter la Loi Naturelle, protéger les femmes de leurs propres délires qui les conduisent à TOUT détruire même la langue française! Il faut recommencer à protéger la SOCIETE par une politique CONFORME à son sens profond multimillénaire: la Loi Naturelle!

Le malheur est que l' excès de féminisme, l' outrance même vécue actuellement, la généralisation des contre-emplois, va aboutir à un nouveau totalitarisme: l' islamisation de la France qui a beau jeu de dénoncer tout ce laxisme! Nous aurons bientôt un président noir et musulman, déjà placé sur orbite par le PS: Harlem DESIR! La descente aux enfers ne s' arrêtera qui si on arrête l' économie de guerre, qu' on renvoie 90 % des femmes à leurs foyers et 90 % des hommes au travail, et ceci tant qu' ils le veulent, avec le droit retrouvé de contraindre leurs épouses à rester au foyer faute de signer l' autorisation maritale de prendre un emploi ou d' ouvrir un compte bancaire comme le stipulait le Code Civil des années soixante encore sous lequel je me suis marié.
Il nous faut d' urgence revenir au bon sens ce qui équivaut à mettre un coup d' arrêt sévère à tous les délires féministes.

DE GAULLE a trahi la France en donnant le droit de vote aux femmes, Valéry Giscard d' Estaing en donnant le droit de vote à 18 ans. Tous les deux n' avaient qu' un seul but: rester au pouvoir grâce à ce délire! A cause de leur arrivisme, nous sommes en plein chaos. A Bègles, en juin 2004, les femmes trouvaient bel et bon que les homos puissent se marier. Elles n' ont toujours pas compris ce qu' est le mariage. C' est incroyable et pourtant cela est! Elles ne comprennent toujours pas, ou plus, que le mariage est fait POUR ELLES, pour les PROTEGER! Et d' abord de leurs penchants permanents aux délires et au babillage infantile sans intérêt... La langue française exige le respect. Il ne peut y avoir de procureuses ou de procureures, de "chiennes de garde", de terrassières, de chauffeuses ou de chauffeures, d' amireuses ou d' amirales, de ministresses etc... Par contre il peut y avoir des sages-femmes, des infirmières, des opératrices de radio, des speakerines, etc... La femme ne doit pas commander et la France ne doit pas tomber en quenouille.

En attendant, les femmes, moins présentes et moins performantes, payées moins cher, prennent les emplois refusés à leurs maris, condamnés à 45 ans à ne plus trouver aucun travail! Les immigrés sous-payés prenant le reste... Même les postes de vétérinaires, de médecins, de chirurgiens...
Il faut d' urgence faire le ménage: TOUS les étrangers dehors par tous les moyens et sans un franc en poche, du balai! Les hommes français de souche remis au travail et leurs femmes à la maison! Après on verra ce qui manque et on avisera. Mais il faut d' abord y revoir CLAIR! J' en ai marre du chaos! Et tous les gens d' extrême-droite comme moi... DE GAULLE l' avait bien prédit! On est dedans... Et on ne respirera de nouveau qu' à ce prix. La LIBERTE du TRAVAIL aux hommes et aux femmes chacun dans leurs rôles comme l' exige une société bien tenue comme une bonne maison.

Quant à l' âge de la retraite il est individuel et non collectif. D' AILLEURS RIEN ne doit être collectif! C' est une invention satanique du collectivisme à outrance. Par contre une société digne de ce nom ne peut vivre que sur des piliers virils et les mères, épouses et filles, ne doivent jamais plus imaginer prendre la place de piliers, car sinon tout le bâtiment s' écroule! Elles doivent faire le travail d' agencement, d' accueil et d' amour, pas celui de la guerre ni du travail fort ou dangereux. Quand l' HOMME s' en va au travail ou à la guerre, il doit pouvoir compter que la maison est bien tenue par son épouse et les enfants bien gardés et élevés.

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICIRE MINIME

ldesmaret@voila.fr

" A negar-muslim for president "!

Lorsque nous regardons les étoiles la nuit, nous regardons le passé. Un passé vertigineux, un plongeon dans la nuit des temps, de une seconde à… plusieurs Milliards d’ années…
Lorsque nous regardons la télévision et ses innombrables reportages sur l’ élection présidentielle américaine du Mardi 4 Novembre 2008, nous voyons notre futur à 10 ou 15 ans. Sauf que le nôtre, en France, sera bien plus terrible!

Dans les années soixante, ce furent les grandes émeutes et les grandes marches noires réclamant " l’ égalité des droits " entre noirs et blancs. A l’ époque, de 1961 à 1963, seuls les échos de tout cela me parvenaient, encore adolescent. J.F.K. nomma 400 Marshalls des Etats-Unis dans les Etats du Sud pour imposer, non pas l’ égalité des droits qui existait déjà, mais la… " MIXITE raciale "! Car c’ est cette mixité, aboutissant au métissage actuel, que les Noirs, " afro-américains ", réclamaient par la violence! Par la suite, j’ ai bien compris que les noirs qui manifestaient derrière Martin LUTHER-King ne voulaient pas de l’ égalité, puisqu’ ils l’ avaient déjà depuis longtemps, mais voulaient la supériorité sur les blancs. Les humains de race noire sont ainsi faits qu’ils sont cent fois plus racistes que les humains de race blanche. Les noirs auront donc mis 45 ans à obtenir enfin le gouvernement de tous les Etats-Unis d’ Amérique. Les noirs auront mis 45 ans à devenir " supérieurs " aux blancs, non pas en termes de travail et de civilisation, mais en termes de caprices infantiles, de réclamations injustifiées et de violences, de racisme haineux. Les " blancs " sont donc victimes du vieil adage oublié: " Fais d’ un inférieur ton égal et il te deviendra rapidement " supérieur " "… par la violence, puisque moins capable par définition.

Comment y sont-ils parvenus? D’ abord en s’ appuyant sur la mobilisation raciste des noirs contre les blancs ouvertement attisée de manière irresponsable par Obama dans sa campagne. Il y a gros à parier que la submersion sauvage menace les blancs comme en Afrique et va dépasser Obama lui-même, bien jeune à tous points de vues, qui aura eu l’ irresponsabilité de mettre en marche cette machine infernale. L’ Amérique va donc régresser et s’ appauvrir à grande vitesse. En quatre ans, il est probable que l’ Amérique aura connu une récession terrible et le film Mad Max aura été un précurseur d’ un avenir terrible. Le programme d’ Obama est en effet émaillé de dispositions proto-communistes et proto-fascistes.

Tout cela est voulu. Par qui? Il y a gros à parier que les centaines de millions de dollars déversés dans la caisse de campagne d’ OBAMA proviennent des " pétrodollars " islamiques. Son père musulman l’ a nommé Barak, HUSSEIN… Nous avons donc très certainement affaire à une volonté islamique de conquérir l’ Amérique comme levier de la conquête du monde. Voilà tout le plan. Et l’ expérience démontre qu’ une fois mis en marche, son dénouement arrive très vite! Déjà Mac CAIN a dénoncé le fait que les publicités TV d’ Obama étaient payées avec des promesses non tenues… Il a bien fait et il a pris date! Mais à quoi cela va-t-il servir quand la vague violente et raciste négro-musulmane va déferler sur les Blancs?

L’ Amérique abaissée et islamisée ouvertement, peuplée très vite de quantités de mosquées, en même temps que noircie, les noirs y proliférant avant d’ y mourir de faim comme en Afrique, l’ Europe va subir le même sort. La France, déjà fortement islamisée et devenue cosmopolite en même temps que les USA, et sur leur ordre, sera la première à tomber en Europe. Les villes vont avoir des conseils municipaux islamiques et l’ Elysée sera occupé par un président maghrébin, peut-être même négro-maghrébin, la totale, comme avec Obama, lui négro-islamique aux USA!?… En effet, l’ IFOP vient de sortir un sondage où 80 % des Français serait prêts à voter pour un Président de race noire… Déjà Bertrand DELANOE, " tapette " notoire, soutient Harlem DESIR comme futur candidat socialiste d’ alternance, encore et toujours sous le même thème qui plaît tant aux peuples d’ imbéciles: le changement! Les lois antiracistes ne servent à rien d’ autre qu’ à pousser les blancs à se soumettre aux noirs, aux afro-musulmans etc… ces lois nous acheminent vers la sauvagerie. Il est clair que les Européens, grand-parents des Américains, endormis par la propagande dans une philosophie antique généreuse mais naïve, sont des victimes désignées.

Ce qui me sidère dans tout cela c’ est qu’ alors que ce sont les noirs qui votent raciste, et on peut, à la rigueur, les comprendre, ils défendent leur race et veulent sa supériorité sur les autres ( ce qui est tout de même fasciste! ), les blancs, eux, votent CONTRE leur propre race qui a pourtant pour elle d’ avoir apporté la civilisation au monde, tandis que les autres races en restent encore à la barbarie comme le stigmatise B. KOUCHNER, ministre des " affaires étrangères ". Chez les Nord-Africains c’ est la sauvagerie fasciste, hunnique, des musulmans conquérants par tous les moyens les plus atroces, et le retour 1.557 ans en arrière où la civilisation européenne entière s’ épuisa à repousser les hordes hunniques d’ ATTILA, sans les vaincre complètement, sur les " Champs catalauniques ": 300.000 morts en une journée, sur le sol de France, en Champagne humide!… Les civilisés ont toujours eu cette propension naïve à croire que tous les humains peuvent accéder à la civilisation, ce n’ est malheureusement pas vrai… 99 % des gens ne peuvent pas être ingénieur et 90 % de toute l’ humanité est inapte à la civilisation. C’ est malheureux et très profondément regrettable, mais c’ est comme ça! Je ne cesse tous les jours de le regretter et d’ espérer… en vain…

Oui, notre futur s’ écrit en ce moment en lettres de feu en Amérique du Nord. Et le futur n’ est vraiment pas beau! Le grand rêve qui est aussi le mien d’ une humanité intelligente et bonne, bref… CIVILISEE, où les races, bien que conservées avec fierté, ne compteraient plus, était bien une utopie de civilisés européens, blancs, descendants indo-européens des plus grands philosophes grecs. Et l’ utopie mène toujours à la catastrophe. Les ennemis de la civilisation, eux, le savent bien… trop bien! Les faibles, les inaptes, violents par nature, comptent sur leur nombre pour vaincre les meilleurs, peu nombreux, trop bons et trop naïfs.

SIX Milliards d’ humains massacrés dans la case " dommages ", et non plus ZERO Tués.

Non, nous ne sommes plus… " O.K. " en 2052! A ce moment-là, le cimetière chrétien où je reposerai alors sous ma dalle blanche affichant fièrement: " Ci-gît une victime du système des cons " sera laissé à l’ abandon voire saccagé par les islamiques, les sataniques, les totalitaires de tous poils et de toutes couleurs comme à MERS EL KEBIR… De toutes façons plus personne ne saura, alors, lire l’ inscription en Français! La langue de Satan couvrira toute la terre.

En France, après les grands massacres de 2051, 50 % de la population mangera les pissenlits par la racine et alimentera de belles récoltes de blé comme de 452 à 456 en Champagne humide après la première grande bataille de la civilisation contre la sauvagerie après laquelle des nouvelles collines… de morts, modifiaient le paysage… Il y aura donc 1.600 ans. A condition toutefois que nos descendants sèment et récoltent encore… car les sauvages vivent toujours, comme les Vandales, au dépens du travail des autres.

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICERE MINIME

ldesmaret@voila.fr

BRAS de FER à TROIS plus... UN! ou: Les BANQUES contre le reste du MONDE

La manipulation a réussi au-delà de toute espérance.

Le résultat des variations médiatiques sur le thème de " La Crise " est une psychose amorcée dans le public qui se traduit par une baisse significative de la demande de crédit de la part aussi bien des entreprises que des ménages.

Du coup, les banques doivent faire face à une perte prévisible de leurs bénéfices d’ exploitation dès 2008. Pour maintenir leur rentabilité collective, elles réagissent en cartel par l’ augmentation collective de leurs agios sur les crédits à la consommation, comme encore davantage sur les immobiliers, lesquels chutent encore plus que le reste. Encore une fois, soulignons qu’ il ne s’ agit pas du tout d’ une raréfaction de l’ offre de tous ces types de crédits mais d’ une baisse importante, c’ est nouveau, de la demande desdits crédits!

Il est donc à craindre que les entreprises soient " punies " bien plus encore que les ménages par des conditions d’ octroi de crédits renchéries. Les banques doivent s’ efforcer de rembourser les refinancements obtenus car sinon elles tombent sous la coupe des Etats… Quant aux Etats en question, ils vont eux aussi se voir infliger des coûts en augmentation sur les financements qu’ ils ne cessent de solliciter tous les ans en contrepartie de leurs déficits et de leur endettement résultant en constante augmentation, faute de recourir aux augmentations d’ impôts! Rappelons encore une fois que l’ autre solution pour les Etats consiste, comme tout un chacun, à diminuer drastiquement leurs dépenses!…

C’ est donc bien un bras de fer à trois entre les entreprises qui rechignent au crédit mais ne trouvent plus de financement sur le marché primaire sous forme d’ augmentations de capital par exemple et les banques qui rechignent à leur fournir par la collecte en OPCVM de fonds que les consommateurs retirent pour ne plus recourir au crédit non plus. Entre les Banques, les consommateurs, les entreprises et les mammouths étatiques, c’ est à qui va réussir à tirer son épingle du jeu eu dépens des autres! Il est malheureusement à craindre que l’ entente mutuelle évidente entre les Etats et les banques finisse par infliger à l’ économie un " coup de froid " glacial: les ménages comme les entreprises se trouvant alors obligés de payer en impôts ce qu’ ils auront refusé de payer en agios aux banques! Et la boucle sera bouclée comme toujours aux dépens des petits, des contribuables sur-sollicités! L’ avenir est sombre… Evidemment du courage étatique rendrait de la vie à une économie et une société moribonde… Hélas, rien ne le laisse entrevoir…

Source: Communiqué reçu de la Banque de France ce Vendredi 07/11/2008: Enquête auprès des banques sur la distribution du crédit - France - 3e trimestre 2008
Crédits aux entreprises: face à une demande perçue en fort repli, net resserrement des critères d'octroi au 3e trimestre. Les banques s' attendent au maintien de cette configuration au 4e trimestre, sans nouvelle aggravation.
Crédits aux ménages:
* consommation: critères d' octroi inchangés face à une demande perçue en recul assez sensible. Pour le 4e trimestre, nouveau recul attendu de la demande et perspective d' un léger durcissement de l' offre;
* habitat: poursuite du resserrement des critères d' octroi dans des proportions modérées face à une demande à nouveau perçue en forte baisse. Pour le 4e trimestre, la quasi-totalité des banques anticipent un recul de la demande et une large majorité d' entre elles prévoient de durcir leurs critères d' octroi.

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICERE MINIME

http://serviteurdubienpublic.blogspot.com/

ldesmaret@voila.fr

Après les deux préfets muslmans, le préfet noir...

http://www.nationspresse.info/?p=16123
http://www.rtl.fr/fiche/2461388/le-premier-prefet-noir-nomme-en-conseil-des-ministres.html
http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_jeune_afrique.asp?art_cle=LIN27018pierrenahag0

Je ne trouve pas quand ce Camerounais aurait été naturalisé Français!? Il vient d' être nommé préfet de département plein sur discrimination positive dans le grand vent qui se lève à la suite de l' élection d' OBAMA!

Il sera peut-être demain en 2012 le nouveau président de la république française!?

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICERE MINIME 

http://serviteurdubienpublic.blogspot.com/

ldesmaret@voila.fr

NDLR: Les 2 préfets musulmans déjà nommés par M. Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa ne sont plus en fonction... même si celui-ci était professeur à l' université catholique de Lille jusqu' à son débauchage en 2007 par ledit Sarkozy et sera certainement d' un meilleur niveau, combien de temps tiendra-t--il??? Accumulera-t-il autant de bourdes et castastrophes que les deux préfets musulmans???

Les nouveaux malades imaginaires

Les laboratoires tendent à servir le besoin de médecine afin de vendre leurs molécules inutiles, voire dangereuses. Dans la médecine d' aujourd' hui et dans tous les domaines de la science officielle, le charlatanisme est bien trop répandu. Nos médecins ressemblent de plus en plus aux médecins de Molière dans "Le Malade imaginaire". Beaucoup de choses de nos jours sont baptisées "maladies" abusivement! Par exemple, les allergies. A les entendre tout le monde est allergique à quelque chose, il suffit de chercher à quoi! Donc tout le monde est malade...

Il y a aussi dans le registre des abus le fait de considérer comme malades les gens qui font exprès de nuire à leur santé en fumant, en se droguant ou en abusant de tout: sucreries, alcools etc... Ces gens-là ne sont pas malades: ils crèvent de leur connerie! L' acidité incroyable du corps des drogués ( toutes les drogues sont souvent des acides ) détruit leur système immunitaire et ensuite ils sont déclarés malades du SIDA. Pourtant il suffit qu' ils arrêtent et reprennent une hygiène alimentaire saine et complète pour en deux mois aller mieux et en trois mois être sur pieds et sains! La grande escroquerie des labos a consisté à inventé un virus imaginaire comme agent pathogène d' une maladie qui n' existe pas!... Avec des chimiothérapies complexes et chères, ils tuent encore plus vite les drogués et homos, qui ont détruit leur système immunitaire! La meilleure preuve est que la supposée maladie SIDA n' est pas contagieuse sinon des prophylaxies sévères condamneraient les "malades" à l' isolement vu le nombre statistique truqué des malades inventés par les labos. La moindre maladie contagieuse réelle empêche les enfants d' être mis à l' école...

Nos enfants ne sont pas plus malades que nous, ils le sont moins, voire pas du tout! J' ai accumulé personnellement entre zéro et 8 ans, toutes les maladies infantiles: oreillons, scarlatine, primo-infection, coqueluche etc... J' ai failli en mourir ou finir au Sanatorium. Mes enfants n' ont rien eu de tout cela, fort heureusement! Nous craignions terriblement la polyomiélite et ne nous baignions jamais pour cette raison en rivière. Non, c' est la première fois au contraire que des familles ne perdent plus leurs enfants au rythme de 1 ou deux sur 5 en bas âge! Dans les années cinquante, une famille de cinq enfants avait toutes les chances d' en voir deux mourir de diverses maladies. Mon frère a failli mourir du choléra! Mourir à 5 ans, je sais ce que cela veut dire!... Le rachytisme était généralement répandu suite aux maladies infantiles... C' est seulement depuis les années soixante que nous allons mieux!

Il faut cesser de voir tout le monde malade conformément aux voeux des labos qui nous vendent sans cesse force médicaments inutiles. La population est aujourd' hui conditionnée à être de nouveaux "malades imaginaires"! Les vraies maladies sont devenues rares!

Par contre, l' alimentation baisse en qualité... multiplie les obèses... et fabrique des "malades"... qui, pire encore, ont perdu tout autonomie alimentaire du fait de l' urbanisation verticale!

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICERE MINIME

ldesmaret@voila.fr

La MACHINE à GAGNER à tous les coups des BANQUES…

… est une machine à escroquer leurs clients.

Voilà des entreprises privées qui ont, durant les 30 dernières années surtout, inventé autant de monnaie qu’ elles ont voulu pour la seule satisfaction de leurs bénéfices comptables… Quelles autres entreprises ou particuliers peuvent-ils INVENTER la monnaie dont ils ont besoin, autres que les banques!?

Voilà des entreprises privées qui ont dépassé les encours les plus fous et qui sont devenues incapables depuis 20 ans de se régler entre elles en monnaies légales. Par exemple, en France, dès 1986, l’ encours général des comptes Nostro-Vostro des banques, entre elles, dépassait deux fois la masse de monnaie légale en circulation ( 300 Mds de FF x 2 = 600 Mds FF )! Le problème du NON-Règlement des banques entre elles date donc en France de 22 ans!… Alors que les " médias " présentent la fin du crédit entre banques comme s’ il était imprévisible, et subit soudainement depuis 1 an, relève de la désinformation et de l’ escroquerie journalistique. A moins que ces animaux-là, sortis d’ une des Fables de Jean de LA FONTAINE, ne soient donc, d’ évidence, plus idiots que la moyenne et que leur profession l’ exige!?

Voilà des entreprises privées qui, non contentes d’ avoir drogué toute l’ économie occidentale et même mondiale à la monnaie-crédit soit de la fausse monnaie inventée par elles, s’ efforcent en ce moment d’ escroquer directement leurs propres clients, rendus captifs depuis 1980 en France par la bancarisation à outrance imposée par des Lois et règlements scélérats. En vendant des titres en masse qu’ elles ne possèdent pas ( Ventes à découvert ) elles font baisser drastiquement les cours des marchés secondaires et n’ empochent que trop facilement les ventes à pertes de leurs clients en les rachetant au plus bas. De plus, elles n’ oublient pas d’ empocher les frais fixes et proportionnels très élevés qu’ elles facturent sans vergogne à leurs clients. Si ces derniers ne vendent pas à perte et font du découvert, là encore, elles gagnent trop d’ agios à des taux évidemment supérieurs à ceux qu’ elles payent aux banques centrales nationales.

Donc, la pseudo-crise sert bien les Banques qui empochent dans tous les cas de figures des sommes qu’ elles ne rembourseront donc jamais à leurs clients captifs, surtout en France. Les dépôts fondent à vue d’ œil aux passifs des Banques tandis que les actifs disponibles augmentent. La situation des banques s’ arrange donc doucement, trop lentement à leur gré mais trop durement pour les clients…

Dans ce contexte exorbitant du droit commun, l’ Etat subventionne les banques en sus, aux frais futurs des Impôts, sur ces mêmes clients-contribuables! Car, bien sûr, les banques afficheront de telles pertes qu’ elles seront exonérées d’ impôts sur les sociétés.

L’ Etat doit faire le contraire: il doit laisser les banques trouver le moyen de se régler entre elles et si elles ne peuvent plus faire de nouveaux crédits, l’ Etat doit alors reprendre les rênes.

Auparavant, les Banques étaient obligées de régler tout ce qu' elles devaient entre elles, chaque jour, en monnaie légale chez la Banque de France sur des sommes préalablement détenues et disponibles en leurs comptes ouverts chez ladite " Banque des Banques ", comme tout un chacun chez elles… Depuis 20 ans, elle opèrent en-dehors de leurs comptes officiels, par compensations illégales entre elles d' abord et puis, très vite, se content d' inscrire les sommes dues en comptes clients réciproques chez elles… Cette singulière partie à quatre ( deux clients de deux banques donnent des ordres de règlement entre eux ) que j' ai stigmatisée déjà depuis 1996 dans tel ou tel article de presse a abouti évidemment à l' impasse: le non -règlement depuis 20 ans de toutes les sommes comptablement échangées depuis les comptes bancaires par TOUT LE MONDE! Nos partenaires bancaires n' ont jamais rien payé réellement en monnaie légale! Voilà la situation! En Justice les règlements effectués depuis 20 ans par TOUT le MONDE sont réputés JAMAIS exécutés! Vous voyez le tableau!?

Le plafond mathématique des possibilités de crédits en vue d' être atteint, les banques doivent se calmer et se contenter de vivre de leurs opérations courantes. Plus aucun crédit bancaire important en monnaie nouvellement inventée ne pourra plus être consenti pendant les 30 ans à venir! Les banques doivent connaître une forte diminution de leurs personnels et de leurs moyens… Il arrive toujours un jour où il faut payer, quand même!…

Dans cette situation, potentiellement récessive pour les PIB nationaux, c' est vrai, la France devait donner l' exemple de la reprise en main de ses affaires monétaires et rouvrir des comptes bancaires Banque de France à tous les clients désireux d' obtenir du crédit gratuit en monnaie légale. Les entreprises comme les particuliers avaient des comptes à la Banque de France pour nombre de gens avant les années folles 1980 et la suite… Il faut rouvrir des comptes BDF à un maximum de monde… ce qui d' ailleurs permettrait à tout le monde de rembourser les banques en monnaie légale et les resolvabiliserait progressivement dans les deux ou trois décennies à venir. En faisant cela, il n' y a plus aucun risque de récession économique pour le Peuple! A peine quelques contrariétés locales et ponctuelles… Par ailleurs, avec ce courage, l' Etat damerait le pion aux banques à la condition qu' il ait aussi le courage de rendre son budget excédentaire pour rembourser les dettes aux banques et non plus déficitaire donc demandeur de crédit nouveau aux banques qui ont beau jeu d' exiger des concessions à leurs avantages…

Me suis-je bien fait comprendre!?

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICERE MINIME

ldesmaret@voila.fr

Affaire Vanneste

Je viens de poster une réaction dans LIBERATION après déjà 65 commentaires de son article. Elle attend le feu vert du modérateur... J' ai oublié de la copier-coller.

Et puis sur LE FIGARO j' ai voulu poster une réaction du même genre qui m' a été refusée par un prétexte bizarre: mon pseudo serait incorrect, pourtant j' ai tout essayé: comme sur Libé LMDM, refusé, le mot pseudo refusé, raison = refusé aussi, etc... 10 fois!

Raison contre folie

Il n' y a jamais eu d' injures de la part de ce Député Christian VANNESTE. Il a simplement rappelé ce que des centaines de générations de nos ancêtres ont toujours dit: les sodomites sont des anormaux et tous les efforts des fous sectaires pour les rendre "normaux" n' y changeront rien du tout! L' homosexualité est un mot formé pour tromper car il désigne quelque chose d' impossible! La sexualité n' est possible qu' entre sexe opposés. Par ailleurs la phobie étant une angoisse permanente relevant de la folie, soit le magistrat ne peut condamner le fou, soit le délit n' existe pas et quelle que soit la décision du psychiâtre, le magistrat ne peut donc juger! L' HOMOPHOBIE est une ânerie car elle ne peut exister logiquement et la loi signalée relève de la psychiâtrie. cette loi doit être annulée car elle ne peut juridiquement aboutir qu' à un non lieu, soit pour folie, soit pour absence de folie: pas de phobie donc pas d' homophobie donc pas de délit! Voilà ce qu' aurait dû dire la Cour de Cassation: les deux jugements cités sont au sens propre: "déments". Ils sont le reflet du délire actuel poussé par les trois loges affichées de la franc-maçonnerie et pas des moindres!

Lois mémorielles sélectives un "rapport" édifiant!

Rapport d' information:

Rapport d' information de M. Bernard Accoyer fait au nom de la mission d' information sur les questions mémorielles, n. 1262: http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i1262.asp

Le webmestre du site: webmestre@assemblee-nationale.fr

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICERE MINIME 

http://serviteurdubienpublic.blogspot.com/

ldesmaret@voila.fr

De la dangerosité des femelles

Cette affirmation méprisante des féministes envers le mâle, qu' elles qualifient de "tellement prévisible" est une honte et démontre la faiblesse mentale et intellectuelle des femelles. Le fait d' être DROIT, FRANC, LOYAL et HONNÊTE rend effectivement très prévisible celui dont on sait à l' avance que, quoi qu' il arrive, il fera ce qu' il a dit (1)! Evidemment, les filles qui délirent dans des proportions souvent incroyables, qui mentent comme elles respirent, qui sont des comédiennes-nées, et qui utilisent tous ces défauts pour tromper, en se rendant, elles, aussi "imprévisibles" que possible n' imaginent même pas une seconde, tellement elles sont nulles, que le Mâle peut très bien faire la même chose, et en plus fort, au lieu de s' astreindre à un CODE de l' HONNEUR souvent bien dur!?

Le service militaire qui conduit au Sacrifice Suprême tous les soldats qui respectent au risque de leurs vies des codes comme: "Honneur et patrie", "Servir et protéger" etc... a conditionné les hommes mais les filles ne voient jamais qu' une seule chose: Elles-Mêmes, avant, pendant, après et toujours. Pour elles, le monde entier tourne autour d' elles, il est leur "entourage". A aucun moment elles ne sont capables d' imaginer qu' elles ne sont RIEN et doivent SERVIR. Se grandissant à la hauteur des devoirs remplis et en aucun cas par des phrases, par lesquelles en plus elles se dévaluent systématiquement. En plus, leurs manières insupportables de balancer des mots idiots sans réfléchir, a amené Sacha GUITRY à observer: "Madame, loin de moi l' idée d' oser dire que vous n' auriez pas pensé, non, vous avez seulement oublié de réfléchir"... C' est fou ce qu' elles peuvent sortir comme conneries... Bref, il est insupportable que des femmes puissent être admises à parler à la table des hommes, encore moins en politique où elles ne comprennent rien d' autre que l' arrivisme!

Pour le cas du PS: Martine AUBRY, vu le caractère serré du score eut dû simplement annoncer qu' elle attendrait les confirmations officielles des résultats à la suite de toutes les réclamations, voire une revotation, avant de se déclarer élue! Elle est idiote mais cela c' est normal. Ce qui est plus grave est qu' elle est conseillée par des crétins, probablement énarques!?

Jamais la France ne doit tomber en quenouille! Jamais la France ne doit être gouvernée en Chef par une femelle! Donc, si ce qui les motive est d' arriver à l' Elysée, elles doivent savoir que c' est NON, d' avance, a priori, et advitam aeternam! Le Chef de Famille, le Seigneur du lieu, le Marquis, le Duc et le Roi ont certes besoin d' une compagne mais à la condition qu' elle soit une Grande Dame qui valorise et aide son mari, éduque ses enfants, tiennent la maison comme il convient à la réception et aux relations propices à... son Mari! En aucun cas, personne n' a besoin de femelles prétentieuses!

1) le vieil adage dit: " Il faut savoir ce que l' on veut. Quand on sait ce que l' on veut, il faut avoir le courage de le dire. Quand on l' a dit, il faut avoir le courage de le faire"! Les femmes ne savent pas ce qu' elles veulent, quand elles ont dit quelque chose, elles l' oublient aussitôt, ce qui fait qu' ensuite elles font n' importe quoi car elles ne se sentent jamais engagées par leur parole. Le résultat est que tout le monde considère depuis au moins François 1er que les femmes n' ont pas de gouvernement et que "bien fol est s' y fie"!

Laurent MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

NON DEFICERE MINIME

ldesmaret@voila.fr

 

MONARCHIE INFO

Lettre d' information gratuite à périodicité variable en fonction de l' actualité.

L' essentiel des événements, activités et manifestations qui intéressent la monarchie française.

Édition du 17 novembre 2008.

"Nous sommes conscients du rôle que nous avons comme aînés de la Maison de Bourbon c' est-à-dire successeurs légitimes des Rois de France".

Louis XX, le 24 septembre 2006

 

COMMUNIQUÉ

Le Prince Louis de Bourbon, duc d' Anjou, Chef de la Maison de Bourbon, a été reçu au Vatican, en audience privée, par S.S. le Pape Benoît XVI.

Samedi 8 novembre 2008, le duc d' Anjou accompagné de la princesse Marie Marguerite, duchesse d' Anjou, son épouse, et de leur fille la princesse Eugénie, 19 mois, ont été reçus en audience privée au palais apostolique par le pape Benoît XVI.

À cette occasion, le Prince a offert, en témoignage d' attachement au Saint Père, un calice en vermeil du XVIème siècle à l' effigie de saint Benoît.

C' est la première rencontre privée entre l' aîné des descendants des rois de France, qui arborait le cordon du Saint-Esprit dont il est de facto le Grand Maître de l' Ordre, et le Souverain Pontife.

Le Prince avait rencontré son prédécesseur le pape Jean Paul II il y a quelques années. Si le Prince perpétue ainsi une tradition de bonnes relations entre les chefs de la Maison de Bourbon et le Vatican, il manifeste, ainsi que son épouse, un attachement personnel fort à la religion catholique.

Expatrié français, vivant avec sa famille au Venezuela, où il s' occupe des relations internationales d' une banque, Monseigneur le duc d' Anjou a été invité, au palais de l' Élysée, par le Président Nicolas Sarkozy, à la cérémonie d' accueil de Benoît XVI lors de son voyage en France, ainsi qu' à la messe pontificale aux Invalides en septembre dernier.

Secrétariat de Mgr le duc d' Anjou

Ne manquez pas de visiter les sites Internet de l ' Union des Cercles Légitimistes de France.

Vous y trouverez toutes les informations utiles que vous souhaitez obtenir.

http://www.uclf.org http://www.cercle-henri4.com http://www.monarchiefrancaise.fr http://www.viveleroy.fr

et http://www.dailymotion.com/video/x228js_louis-xx_politics

Vive le Roi!

"Vous parlez de la France comme d' une géographie,
Une île entre Moscou et les Etats-Unis,
Vous parlez de la France comme si c' était à vous
La Bretagne, la Provence, les forêts, les cailloux
Pour parler de la France, vous avez dans la voix
Une chanson d' innocence qui dit votez pour moi
En mauvais comédien, vous récitez un rôle
Que je vous dirais bien par-dessus votre épaule

Vive le Roi...

Vous parlez de la France, mais la France, elle s' en fout
De vos plans de relance qui la laissent à genoux
Vous parlez de la France, la main droite sur le coeur,
Vous êtes sa dernière chance, vous jurez sur l' honneur
Qu' il n'y aura plus en France ni chômeur, ni voyou
La solution d' urgence, elle arrive avec vous
Qui enfermez nos vies derrière des murs de lois
Qui me donnez envie de crier quelque fois

Vive le Roi...

Pour parler de la France, il faut vous écouter
Mélanger l' ignorance et la fausse vérité,
Pour parler de la France, il vous faut des discours,
Qu' on vous a écrit d' avance avec des mots bien lourds,
Racontez-nous la France, façon Victor Hugo,
Avec toute l' insolence d' un De Gaulle, d' un Malraux,
Soyez la République, pauvre bonhomme de paille,
Avant que la musique ne reprenne à Versailles,

Vive le Roi...

Didier BARBELIVIEN

 

Saint-Nicolas au Château de Fontainebleau

Samedi 13 Décembre 2008

PROGRAMME

20 h 30: Concert de Noël
Virginie Benat, pianiste

21 h 30: Cocktail dînatoire à la Galerie des Cerfs
Animations: Trompes Veneurs
Escrime ancienne
23 h: Ouverture du bal
Minuit: Arrivée de " Saint-Nicolas et son âne "

* Car (A/R 20 €)
* Hébergement (Bois-le-Roi)(20 €)
* Brunch (Dimanche - 5 €)
* Répétition de valse (7 déc.) 5 €

Après Breteuil (2006) et Chambord (2007), c’ est la résidence royale du château de Fontainebleau qui recevra la visite du Grand Saint Nicolas.

A l’ approche de Noël, cette fête traditionnelle nous invite à la joie et à l’ espérance, mais aussi à répondre positivement à l’ interrogation de Jean-Paul II:

« France, fille aînée de l’ Eglise es-tu fidèle aux promesses de ton baptême? ».

Ce baptême, Clovis, roi des Francs, l’ a reçu de saint Rémi sur les fonts baptismaux de Reims dans la nuit de Noël 496. La royauté enracinait alors la France dans l’ ère de la civilisation chrétienne.

Ces racines millénaires, porteuses de valeurs d’ amour, d’ espérance et du don, sont toujours aujourd’ hui l’ essence de nos vies. Il nous appartient de les transmettre et de redonner aux enfants le goût de l’ honneur de servir. Sous la protection de saint Nicolas, leur saint patron et protecteur, la soirée sera organisée au profit des Enfants du Mékong.

Nicolas Chotard

Inscription possible sur: http://www.lys-de-france.org

ATTENTION: Nombre de places limité

N' hésitez pas à diffuser ce mail autour de vous!

Lys de France

BP 80 434
75327 Paris Cedex 07

Tél.: 06 82 96 73 59

 

ACA 47

Association Culturelle de l' Albret

Chers Amis,

Bientôt à AGEN, un récital de NOEL par Jacques DOR

Salle de la Tannerie à AGEN Samedi 20 décembre 2008 21h00

Venez nombreux avec vos enfants écouter Chopin, Mendelssohn, Liszt , Bartok , Messiaen

Dr Catherine Boyer

gilles.cath.boyer@wanadoo.fr  

 
Inscriptions auprès de Madame Rosalie de MERODE et du Dr Catherine BOYER gilles.cath.boyer@wanadoo.fr

 

----- Original Message -----
From: Club de l'Horloge
Sent: Sunday, November 16, 2008 6:32 PM
Subject: XXIVe université annuelle du Club de l'Horloge les 6 et 7 décembre à Paris

LE POPULISME, UNE SOLUTION POUR L' EUROPE EN CRISE

XXIVe Université annuelle du Club de l’ Horloge

samedi 6 et dimanche 7 décembre 2008

à la Fondation Dosne-Thiers

27 place Saint-Georges, Paris 9e

Le retour du populisme en Autriche...
La Ligue du Nord au gouvernement en Italie...
La poussée du mouvement flamand en Belgique...
Pourquoi cette montée du populisme en Europe?

Rejet de la Constitution européenne en 2005...
Victoire du “non” au référendum irlandais en 2008...
Le populisme est-il une réponse à la crise des institutions européennes?

A l’ occasion de sa XXIVe université annuelle, et à quelques mois des élections européennes, le Club de l’ Horloge reste fidèle à sa vocation en bousculant les dogmes de l' idéologie dominante.

La XXIVe université annuelle du Club de l’ Horloge est ouverte à tous ceux qui s’ intéressent au mouvement des idées et qui veulent y participer.

Faites suivre ce courriel à vos amis et relations pour aider le Club de l' Horloge à combattre les idées de la gauche!

Ci-joint le programme de l'université annuelle et le bulletin d’ inscription (ces deux documents sont au format html et peuvent donc être ouverts dans votre navigateur, dans votre traitement de texte ou même, directement, dans votre logiciel de messagerie).

Le bulletin d' inscription est à adresser au Club de l’ Horloge,

4 rue de Stockholm, 75008 Paris.

Tél. : 01 42 94 14 14. • Fax : 01 42 94 09 14.

Courriel: cdh@cdh.fr

Web: http://www.clubdelhorloge.fr

XXIVe université annuelle du Club de l’Horloge

6 et 7 décembre 2008

BULLETIN D’INSCRIPTION

O M. O Mme O Mlle

Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Prénom(s) :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courriel : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tél. : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fax :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

O Inscription simple (travaux, rafraîchissements)

O pour deux jours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .60 EUR

O pour une journée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32 EUR

O pour une demi-journée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18 EUR

Demi-tarif pour les jeunes de moins de trente ans.

Gratuit pour les jeunes de moins de vingt-cinq ans.

O Inscription complète (travaux, rafraîchissements, déjeuners)

O samedi et dimanche (deux déjeuners). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 160 EUR

O samedi (un déjeuner). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .85 EUR

O dimanche (un déjeuner). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .85 EUR

Les personnes qui souhaitent être logés à l’hôtel peuvent se renseigner auprès du secrétariat du Club de l’Horloge.

Ci-joint pour la réservation un chèque à l'ordre du Club de l'Horloge de. . . . . . . EUR *.

ATTENTION : en raison du nombre limité de places, il est conseillé de s’inscrire rapidement.

* Les avances seront remboursées si nous sommes prévenus de l’annulation trois jours avant le début de l'université annuelle.

Bulletin à renvoyer au Club de l’Horloge – 4 rue de Stockholm, 75008 Paris

Tél. : 01 42 94 14 14

Un laboratoire de pensée parmi les plus actifs et les plus productifs de la droite française

Le Club de l’ Horloge est un cercle de pensée politique indépendant des partis.

Créé en 1974, il est aujourd' hui présidé par Henry de Lesquen.

Par ses travaux et ses publications, le Club de l’ Horloge s' est imposé comme une force d' analyses et de propositions qui intervient dans le débat des idées pour promouvoir les valeurs libérales, nationales et démocratiques inscrites dans la tradition républicaine.

Le Club de l’ Horloge est ouvert aux responsables d’ entreprises, aux membres des professions libérales, aux universitaires, aux hauts fonctionnaires, qui souhaitent travailler au renouvellement doctrinal de la droite.

Le Club de l’ Horloge organise des conférences, des séminaires politiques, des universités et publie les travaux issus de ces rencontres.

Les ouvrages et les manifestations du Club de l’ Horloge s’adressent à tous ceux qui comprennent l’ influence des idées politiques sur l’ évolution des sociétés.

Club de l’ Horloge

4 rue de Stockholm, 75008 Paris.

Tél. : 01 42 94 14 14 — Fax : 01 42 94 09 14.

Courriel: cdh@cdh.fr

Web: http://www.clubdelhorloge.fr

--------------------------------------------------------------------------------

Le populisme, une solution pour l' Europe en crise

A six mois des élections européennes de juin 2009, il est manifeste que l’ Europe est en crise. Le rejet de la Constitution européenne en 2005, à la suite des référendums français et hollandais, et la victoire du “non” au référendum irlandais en 2008 ont révélé la profondeur du fossé qui s’ était creusé entre les peuples et les classes dirigeantes. C’ est ce que confirme la montée électorale des mouvements populistes en Italie, en Autriche, en Bavière, en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark, ainsi qu’ en dehors de l’ Union européenne, notamment en Suisse ou en Norvège. La débâcle économique mondiale qui atteint aujourd’ hui l’ Europe ne peut qu’ aggraver le discrédit des élites.

Le populisme est le cri de douleur des peuples européens victimes des politiques conduites depuis des décennies par une oligarchie égoïste qui a réussi jusqu’ à présent à empêcher toute véritable alternance. La révolte populiste, que le “système” a diabolisée, n’ apporte-t-elle pas cependant au moins une partie de la solution à la crise européenne, quand elle propose la démocratie directe, le retour de l’ autorité, la protection de l’ identité, l’ affirmation de la souveraineté?

--------------------------------------------------------------------------------

Samedi 6 décembre 2008 — matin

9 h: Accueil des participants

9 h 30 - 10 h 30

Séance d’ouverture

La vraie nature du populisme

Didier Maupas vice-président du Club de l’ Horloge

• Le “populisme” n’ est pas une “extrême droite” qui tournerait le dos au progrès. C’ est un acte de révolte politique qui est une ébauche de solution à la crise actuelle.

10 h 30 - 11 h – Rafraîchissements

Première partie: la montée du populisme en Europe

11 h - 13 h

Le retour du populisme en Autriche

N... député au Parlement autrichien

• Avec 29 % des voix aux élections législatives en 2008, les deux partis populistes autrichiens sont redevenus une force de premier plan.

Le populisme en Belgique: une question d' identité

Franck Vanecke député flamand au Parlement européen

• Les revendications identitaires des Flamands sont à l’ origine de l’ un des mouvements populistes les mieux enracinés de l’ Europe occidentale.

Débat sur les deux exposés précédents

13 h - 15 h – Déjeuner

--------------------------------------------------------------------------------

Samedi 6 décembre 2008 — après-midi

15 h - 17 h

Le populisme en Italie l' expérience de l' union de la droite

Mario Borghezio député italien au Parlement européen

• En Italie, la Ligue du Nord est un mouvement très original qui a su s’ imposer comme un partenaire de poids dans la coalition au pouvoir.

Histoire du populisme en France, de Thorez à Le Pen

François-Georges Dreyfus professeur émérite à la Sorbonne, auteur de De Gaulle et le gaullisme

• Le populisme est en France un phénomène de longue période, qui a pris des formes étonnamment variables.

Débat sur les deux exposés précédents

17 h - 17 h 30 – Rafraîchissements

17 h 30 - 19 h

Tribune Les populismes en Europe, quelles leçons pour la France?

Débat présidé par Henry de Lesquen

Soirée libre.

--------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 7 décembre 2008 — matin

9 h 30: Accueil des participants

9 h 30 - 10 h – Café et rafraîchissements.

Deuxième partie: les lignes de force du populisme européen

10 h - 12 h

Le souverainisme est-il incomplet?

Henri Fouquereau secrétaire général du Forum pour la France

• La défense de la souveraineté nationale suffit-elle à définir un programme de gouvernement?

Le populisme face à l' immigration

Bernard Antony ancien député français au Parlement européen, président de l' Institut du pays libre, auteur de L' islam sans complaisance

• L’ immigration est l’ un des principaux thèmes qui ont nourri l’ électorat des partis populistes. Ont-ils un programme crédible en la matière?

Débat sur les deux exposés précédents

12 h - 14 h – Déjeuner

--------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 7 décembre 2008 — après-midi

14 h - 16 h

Le populisme, enfant terrible de la droite européenne

Christophe Beaumont, journaliste, coauteur de Droite-Gauche, un clivage dépassé?

• Les partis populistes européens sont à la fois identitaires et libéraux. A cet égard, ils font pleinement partie de la droite. Et si le temps jouait pour le populisme?

Jean-Yves Le Gallou ancien député français au Parlement européen, président de “Polémia”, auteur de Les Racines du futur - demain la France

• A de rares exceptions près, les partis populistes ont été jusqu’ aujourd’ hui cantonnés dans l’ opposition et réduits à une fonction protestaire. Mais l’ histoire enseigne qu’ il n’ y a pas de fatalité en politique, bien qu’ il faille souvent s’ armer d’ une longue patience...

Débat sur les deux exposés précédents

16 h - 16 h 15 – Pause

16 h 15 - 17 h 15

Séance de clôture

L’ Europe a besoin du populisme

Henry de Lesquen président du Club de l’ Horloge, auteur de La Politique du vivant

• Si on veut combler le fossé entre le peuple et les classes dirigeantes en vue de restaurer la démocratie, il est nécessaire que les mouvements populistes soient associés à la direction des Etats.

17 h 15 - 17 h 45 – Rafraîchissements

Départ des participants

--------------------------------------------------------------------------------

XXIVe université annuelle du Club de l’ Horloge

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

La XXIVe université annuelle du Club de l’ Horloge est ouverte à tous ceux qui s’ intéressent au mouvement des idées et qui veulent y participer.

Vous pouvez y faire venir vos amis et relations.

En raison du nombre limité de places, il est conseillé de s’ inscrire rapidement, en renvoyant le bulletin ci-dessus.

DATES

Du samedi 6 décembre, à 9 heures, au dimanche 7 décembre, à 17 h 45.

LIEU

A la Fondation Dosne-Thiers, dans le 9e arrondissement de Paris, 27 place Saint-Georges: l’ ancien hôtel particulier du premier président de la IIIe République est idéalement situé au cœur du quartier romantique de la “nouvelle Athènes”.

La Fondation Dosne-Thiers est à la sortie du métro Saint-Georges.

DÉROULEMENT DES TRAVAUX

Les conférences dureront environ 45 mn et seront suivies d’ un débat avec les participants.

L’ ordre des interventions, établi longtemps à l’ avance, est susceptible de modifications. Les participants en seront avertis à l’ ouverture de l’ université.

HÉBERGEMENT

Les participants qui souhaitent être logés à l’ hôtel peuvent se renseigner auprès du secrétariat du Club de l’ Horloge.

REPAS

Les déjeuners seront servis dans le voisinage de la Fondation Dosne-Thiers.

Le samedi 6 décembre, soirée libre.

Club de l’ Horloge

4 rue de Stockholm, 75008 Paris.

Tél. : 01 42 94 14 14 — Fax : 01 42 94 09 14.

Courriel: cdh@cdh.fr

Web: http://www.clubdelhorloge.fr 

 

LA LANGUE FRANCAISE

Dans quel état les syndicats gauchistes qui dirigent le Mammouth depuis soixante ans ont-ils mis la langue de Molière? Des directeurs d' établissement scolaire, inconscients de leurs responsabilités ou de celles de leurs prédécesseurs, ont publié sur Internet les perles des courriers qu' ils reçoivent des parents des élèves qui leur sont confiés! Ces pauvres parents, si leurs écrits, quoique bien tristes, provoquent un sourire involontaire cher leurs lecteurs, c' est bien la faute de la non éducation anti-nationale à laquelle, avant leurs enfants, ils ont été livrés comme des agneaux à l' abattoir!

Nous lisons donc, fautes non corrigées: " Irène sait déchirer la jambe a un fil de ronce. Je lui ai mit de l' alcool et une bande de vieille peau "

" Il n' y a pas de fotes dans les dictés qu' on lui fé fer à la maison"

" Si c' est lui qui deviens paresseux, Dites le nous pour qu' on ces vice vite "

" Veuillez l' autoriser à manger soncent d' ouiches à la récréation "

" Je lui ai donné un bon grog avec un sexe de citron "

" Veuillez excusez ma fille de s' être apsenté car elle avait la fievre et le rhum "-

" Ma mère étant au plus mal, j' ai gardé le petit devant l' extraimontion "

" Norbert s' est électrifié en reparant une lampe, s' est pourquoi il une ampoule à sa main bandé dont je vous mets au courant. Quand il sera siquatrisé, je vous l' enverrait de nouveau "

" Paulette a manqué hier pour cause qu' on déménagai. Rendai lui son mot car j' ai marquer les commission derriere pour ce soir. Elle sen rapelera pas sans ca "

" Ne métez plus Colette au coing, quar elle est rentrer tout gelée "

Enfin, ce mot qui aurait comblé d' aise l' auteur du Roman d' un Tricheur: " Louis a été empoisoné par de la creme au œufs pas frais et moi aussi ainsi que mon mari. Je ne vous envoi donc qu' Isabelle aujourd' hui. Elle na rien parce qu' elle a eu la chance d' etre puni et privé de dessert Vous êtes toujours invité à la maison avec madame. Je vous diré le jour quand ca ira mieux pour nous. "

Voilà dans quel état ces prétendus enseignants et pédagogues ont réussi à mettre notre pauvre langue! Quel châtiment cela mériterait-il? Et pourtant ils prétendent avoir besoin de plus de " moyens "! Ils mériteraient des années de bagne! Relisons vite les bons auteurs! Le choix est large, je vous suggère, un peu au hasard, STENDHAL, Anatole FRANCE et Sacha GUITRY.

Paul GARD
Conseiller Honoraire à la Cour d' Appel d' Aix en Provence

NOS TRÈS CHERS DEPUTES

" Le Cri du contribuable " est l' organe des " Contribuables Associés ", association qui, en dehors de toute allégeance politique, défend les intérêts des contribuables, tant vis à vis des administrations que des pouvoirs exécutifs ou législatifs.

Cette association et cette publication, du fait de leur objet et de leur indépendance vis-à-vis des partis de l' Etablissement, se trouvent tout naturellement en harmonie avec beaucoup de positions du mouvement national en général et du FRONT NATIONAL en particulier, ainsi qu' avec celles, plus que voisines, de Michel de PONCINS, le porte drapeau de la lutte contre ce qu' il appelle " la république fromagère ".

" Le Cri du Contribuable " a donné des notes à l' ensemble des députés, selon les positions qu' ils ont prises vis-à-vis de l' argent public, des syndicats, de la gestion des organismes publics, des dépenses locales et de quelques autres critères similaires. Pour le département des Bouches du Rhône, ceux qui, aux yeux de ces critères, apparaissent un peu moins mauvais que les autres, ne sont que trois: Dominique TIAN, Guy TEISSIER et Richard MAILLIE. Pour un certain nombre de départements, notamment celui des Landes, tous leurs députés n' ont que zéro!

Cela ne veut pas dire que ceux qui sont moins mal notés que les autres aient des positions favorables aux intérêts de la France et des Français. Ils sont seulement un peu moins catastrophiques!

Certes, ces notations n' ont qu'un intérêt limité car la discipline du vote dans les Assemblées, imposée par les partis, empêche ces velléitaires de remplir leur devoir. Ce sont des mondialistes qui dirigent les partis majoritaires et si les intérêts des internationalismes collectivistes ou capitalistes coïncident entre eux, ils s' opposent radicalement à ceux de la France et des Français.

Quelle hypocrisie de la part de ceux qui dénoncent les conséquences désastreuses des politiques qu' ils ont préconisées, soutenues et appliquées! Ceux qui ont cru bien faire en votant pour Sarkozy et qui se rendent compte de leur bévue ne me contrediront pas!

Paul GARD
Conseiller Honoraire à la Cour d' Appel d' Aix en Provence

 

LES PROVERBES

Tous ceux qui, faute d' études, de temps, de disposition d' esprit, de formation, d' aptitudes ou par manque d' environnement social favorable n' avaient pas les moyens de construire par eux mêmes un raisonnement, une réflexion, l' analyse d' une situation et qui restaient démunis devant une situation imprévue ou inhabituelle, disposaient jusqu' à la moitié du XXe siècle au moins d' un stock inépuisable de proverbes, dictons, sentences, aphorismes auxquels s' ajoutaient les Fables de La Fontaine.

Pour chacun, ce stock national était augmenté des variantes ou spécificités provenant de sa région ou de son terroir. Cette collection inépuisable, à la disposition des plus humbles, et qu' on appelait la sagesse des Nations, constituait pour chacun un guide sûr auquel tous pouvaient avoir recours dans toutes les circonstances de la vie!

Cette richesse était transmise des uns aux autres, dans les familles, dans la cour de l' école, sur la place, au café, au jeu de boules, au foirail ou sur les marchés, à la caserne. Elle était commune à toute la Nation et chaque Nation avait un patrimoine similaire adapté à son génie, à sa géographie, son histoire, sa population, son climat, ses activités. Même ceux qui affectaient de trouver trop commun de les citer explicitement, y avaient recours!

La disparition de la ruralité a fait perdre cette richesse à notre société urbanisée. Les esprits de plus en plus frustres, déformés par la non éducation anti-nationale, n' ont rien reçu pour tenter de remplacer ce patrimoine immatériel perdu. Les esprits ne reçoivent maintenant que ce que dispensent les médias.

Tout le monde devrait savoir que les médias, qu' ils soient de papier, audio ou visuels, n' obéissent qu' aux publicitaires. Les centrales publicitaires appartiennent aux grands groupes financiers internationaux et ceux-ci commandent aux dirigeants apparents des Etats ainsi qu' à ceux des Organismes internationaux. La boucle est bouclée. La démocratie ne peut bien fonctionner que grâce à la sagesse et à la prudence populaire. Celle-ci ayant disparu, la Démocratie a été plus facilement remplacée par la ploutocratie, plus exactement par ceux qui gèrent l' argent des autres!

Lors des votes importants, en France comme en Amérique, comme ailleurs, les électeurs ne peuvent choisir qu' entre des candidats qui ont l' agrément des véritables dirigeants. Les autres sont marginalisés. Ils sont calomniés. Ils ne peuvent s' exprimer. L' accès au libre débat leur est fermé. C' est pour faciliter cette confiscation de la démocratie que nous avons été privés des proverbes et dictons qui nous auraient servi de défense!

Hébert GEUR

 

Lettre ouverte au locataire de l' Elysée

Monsieur le Président de la République

J' ai l' honneur de vous demander de bien vouloir répondre, au nom de la France, de manière positive à la demande de " Moratoire sur la peine de l' avortement " qui a été adressée à l' Organisation des Nations Unies et aux chefs d' Etats membres de cette organisation, et donc à vous, par ce que je crois fondamentalement à la nécessité de relancer, avec force, un débat, aussi bien sur le plan national qu' international, sur le problèmes de l' avortement.

L' idée a été lancée par un intellectuel non chrétien, Giuliano FERRARA, directeur du quotidien IL FOGLIO en Italie. Elle a été immédiatement soutenue par d' importantes et nombreuses personnalités de toutes tendances.

La loi sur l' avortement est en France, de toute évidence, le fruit du mensonge: mensonge qu' un enfant dans le ventre de sa mère n' a pas le même droit à la vie que vous et moi; mensonge qu' avorter c' est presque l' équivalent de prendre un cachet d' aspirine, ne nécessitant en pratique que peu d' hospitalisation; mensonge qui cache que, outre l' enfant, l' avortement fait une deuxième victime, sa pauvre mère, marquée pour toujours par de terribles conséquences d' ordre physique, émotif et psychiatrique!

Monsieur le Président, on est déjà allé trop loin. Il est temps que le droit à la vie, dès la conception, récupère toute sa vigueur. La France se doit d' être en première ligne dans ce combat.

Je souhaite et j' espère que vous aurez à cœur de donner suite à cette demande de " MORATOIRE SUR LA PEINE DE MORT PAR AVORTEMENT " qui vous a été présentée et je vous prie d' agréer, Monsieur le Président de la république, l' expression de ma considération distinguée.

Le 13 août 2008,

Paul GARD
Conseiller Honoraire à la Cour d' Appel d' Aix en Provence

 

Art et réthorique

"Les approches anecdotiques du problème de l’ invasion du cœur de Paris par les « bobos » ne manquent pas particulièrement. Ces approches ont d’ ailleurs tout pour plaire aux susdits: elles sont superficielles, frivoles, futiles.

On tiendra ici un autre langage, ayant une certaine prétention à la densité et même, horreur, à l’ expression de la vérité.

La « bourgeoisie bohème » constitue un cas particulier de classe urbaine blasée. On a déjà connu des coteries de riches oisifs blasés s’ excluant plus ou moins volontairement du sérieux de la vie de la cité et de sa politique et ne vivant plus que d’ une existence capricieuse, irresponsable et ludique. Mais, à l’ intérieur du genre « urbains blasés », les bourgeois bohèmes parisiens ont quelques spécificités qu’ il faut nommer explicitement.

D’ abord ce ne sont pas de grands esprits blasés: ce sont de tristes petits bourgeois en situation de concurrence tentant de jouer aux grands décadents et, ce qui fut parfois grandiloquence, paradoxe, magnificence, devient chez eux mesquinerie, névrose, hystérie.

Petits bourgeois blasés en concurrence: cela veut dire aussi que leur comportement capricieux et irresponsable n’ a rien de « spontané » de « bon enfant »; les « bobos » sont des capricieux et des irresponsables calculateurs qui mettent toute leur intelligence au service de leur comportement tordu; or l’ intelligence développée et même hypertrophiée dissociée de l’ éthique et au service du glauque et du morbide, cela se nomme le déséquilibre mental, ou la perversion.

Mais, au-delà encore, les « bobos » ont choisi de rompre avec la logique et la raison, avec l’ éthique et la politique, et ne se meuvent plus que sur le terrain de l’ esthétique, du regard.

Nous y voilà: les « bobos » constituent avant tout un peuple de voyeurs à temps plein. Ils sont ceux qui n’ ont nullement l’ intention d’ intervenir dans le monde pour le rendre plus humain. Pour eux ce monde est un spectacle et le clou de ce spectacle, c’ est le malheur et la souffrance des petits, des faibles, des sans défense, de ceux qu’ ils disent « ploucs » ou « ringards », des non-bobos en un mot."

Jacques-Yves ROSSIGNOL 

 

----- Original Message -----
From: Michel DE PONCINS
To: micheldeponcins@orange. fr
Sent: Monday, November 03, 2008 3:58 PM
Subject: SARKO-SOCIALO......

TOCQUEVILLE MAGAZINE

LE FLASH

(A diffuser largement)

LUNDI 3 NOVEMVRE 2008

SARKO-SOCIALO

L’ observateur le plus attentif, et même s’ il est par nature sympathique à Monsieur Sarkozy, est obligé de constater que, toute sa vie publique, le président actuellement provisoirement en vigueur a servi la gauche et quelquefois la gauche extrême.

L' habileté suprême fut d’ adresser des clins d' oeil appuyés vers la droite et de faire croire le contraire, en prétendant que la fatalité l’ empêchait de suivre son électorat. C' est la raison pour laquelle les espoirs fabuleux que la France pouvait nourrir après son élection son partis complètement en fumée.

Pour illustrer le propos, on peut citer la consolidation et l' extension des droits opposables, cette machine tout à fait redoutable qui conduit à une obligation du socialisme, puisque l' État se condamne juridiquement à intervenir dans une foule de domaines qui devraient être laissés au marché. Le droit au logement opposable en vertu de la loi Dalo entrée en application le 1er janvier 2008 est l’ un d’ entre eux. On parle déjà de nouveaux droits opposables à créer comme le droit opposable aux crèches et tout récemment le droit opposable à l’ économie numérique annoncé en fanfare.

Dans un autre domaine, citons la politique industrielle qui se déploie avec l' intervention de l' État dans des affaires purement privées comme les problèmes d’ Arcelor Mittal en Lorraine ou ceux de Michelin. Au titre de la marche forcée vers le socialisme, il faut ajouter le blocage des loyers, alors que la France sort péniblement de la loi de 1948.

Mentionnons un nouveau droit de préemption accordé aux maires; jusqu' à présent les maires avaient un droit de préemption à exercer lors des achats immobiliers, ce qui est très déjà une anomalie destructrice du marché du logement. Maintenant, sous prétexte de leur donner le droit de veiller sur les changements de fonds de commerce, ils ont un droit de préemption sur les baux commerciaux: c' est une nouvelle atteinte grave aux droits de propriété.

L' État dans le désordre coutumier continue, comme avant, à dépenser à tout va et dans le monde entier avec en conséquence le dérapage de l’ endettement et la création d’ une multitude de nouveaux impôts.

La crise financière et économique dans laquelle nous nous enfonçons et dont le président est pour une grande part responsable lui donne l' occasion nouvelle et unique de montrer sa préférence pour le socialisme. Les commentateurs de la presse « officielle », dont on connaît l’ hostilité à l' économie de marché, le poussent dans ce sens ainsi que les énarques qui forment sa cour et les socialistes qu' il a mis aux commandes d' un certain nombre de ministères.

Citons simplement quelques faits.

Par exemple, il affirme ces temps-ci que tous les espoirs pour l’ emploi reposent sur la croissance. Tout récemment, on a entendu sur la radio gauchiste connue, France-info, qu' en dessous de 1,5 % de croissance rien ne pouvait être espéré et que l' économie et donc l’ emploi s' amélioreraient à partir de 3 % de croissance. C' est un raisonnement tout à fait faux. La croissance ne crée pas forcément d' emplois et, même, on peut affirmer qu' elle risque de ne pas en créer du tout: elle permettra encore plus aux industriels et aux commerçants de se délocaliser si jamais ils trouvent un peu d' argent pour payer le prix d’ une délocalisation. La seule façon de lutter contre le chômage et de développer l’ économie est de libérer la France du poids insupportable des impôts et règlementations, sans oublier un certain nombre de dispositions meurtrières du code du travail: la croissance serait un effet et non une cause.

Le 30 octobre 2008 au matin, les députés, malgré les protestations de certains d' entre eux et sur instruction de l’ Elysée, ont décidé le rétablissement de la prime transport que les sénateurs voulaient supprimer. C' est une prime qui oblige les chefs d' entreprise à s' occuper des transports de leurs employés en y contribuant; le raisonnement mensonger est que de cette façon les employés trouveraient des formules du type covoiturage, ou transports en commun, alors que ces employés doivent être libres de choisir le moyen de transport qui leur convient. Pour ajouter au comique, il sera inclus dans la prime transport l' abonnement au vélolib: cela ne s' invente pas. Personne ne parle du flot de contentieux qui va déferler si un accident se produit grâce au vélolib sur le trajet du travail, comme malheureusement il s’ en produit beaucoup.

Autre invention tout à fait récente: 200 000 hauts fonctionnaires seraient payés au mérite. C' est en fait le signal d' une nouvelle augmentation de ces fonctionnaires; pour que ce ne soit pas le cas, il faudrait que les bénéficiaires voient leur salaire fixe réduit au moins en proportion de l' espoir de la prime au mérite. En outre, dans cette troupe immense de hauts fonctionnaires, il en est beaucoup qui sont occupés à des tâches tout à fait inutiles quand elles ne sont pas négatives et destructrices de l' économie. Il faut non pas les conduire à mieux travailler mais supprimer purement les tâches auxquelles ils se consacrent abusivement.

Chemin faisant la perspective de nouveaux impôts se confirme comme la taxe sur les revenus du capital qui, à due concurrence, va de nouveau chasser des capitaux hors de France.

Le désordre dans les contrats de travail va se poursuivre. Qui peut dire aujourd’ hui le nombre exact de contrats de travail possibles, tous pièges à réglementations diverses, contradictoires et coûteuses?

Essayons d’ en énumérer quelques uns sauf erreur et ommission: Travaux d' utilité collective, contrat de réinsertion en alternance, contrat de retour à l' emploi, contrat emploi-solidarité, contrat emploi consolidé, contrat initiative-emploi, contrats emploi ville, emploi jeune, contrat d' avenir, civis-association, civis-accompagnement vers l' emploi ou civis régional, civis-création d' entreprise, contrat accompagnement emploi, contrat soutien emploi jeune en entreprise, stages d' insertion et de formation à l' emploi individuel, stages d' insertion et de formation à l' emploi collectif, service militaire adapté, contrat d' apprentissage, contrat de qualification, contrat d' adaptation, contrat d' orientation, contrat de professionnalisation…

Une nouvelle promotion des contrats aidés va prendre place; or ce ne sont que de faux emplois publics ou quasi publics. Est prévue aussi l’ extension du contrat de transition professionnelle (CTP). La jungle s’ épaissit.

Terminons par la cérémonie plutôt ridicule qui a eu lieu à l' Élysée le 30 octobre 2008. Le président a invité préfets, trésoriers payeurs généraux et banquiers pour l' écouter sur les mauvaises chaises de la salle des fêtes du « château ».

Les deux premières catégories d' auditeurs étaient conviées pour mettre en tutelle la troisième catégorie.

Il n' avait pas été demandé aux préfets de revêtir leur bel uniforme; cette omission doit être due aux services de communication abusifs de l' Élysée qui ruinent l’ économie par leur existence même. Ils ont, sans doute, estimé que la vue des uniformes pourrait provoquer des états d' âme chez les banquiers déjà malmenés! En effet, les préfets fuent chargés officiellement par le président de donner des coups de fouet aux banquiers récalcitrants. Tout le monde sait que rien ne va se passer; on ne voit pas le préfet agir vis-à-vis des agents d’ une banque nationale alors que ces agents sont tenus par leur contrat de travail de respecter la politique de leur direction générale. Il faudra donc des sortes de super-préfets pour fouetter les directions générales des banques à succursales.

Le président, d' ailleurs, a avoué tout de suite l' inutilité de la réunion puisqu' il a annoncé la création d' un poste central de surveillance des banques sous forme d' un médiateur du nom de René Ricol. Il devra sans doute s’ armer d’ un fouet dans le quartier de la défense. C’ est juste le contraire de ce qu' il faut faire puisque c' est l' amorce d' une grosse administration: on ne voit pas un seul médiateur avec une gentille secrétaire surveiller des utilisations de milliards d' euros. On annonce déjà dix collaborateurs!

La deuxième catégorie de personnages était représentée par les trésoriers payeurs généraux. Ils devaient bien rire sous cape car ces TPG avec d' autres catégories comme les conservateurs des hypothèques sont célèbres dans le monde entier pour la richesse indue récoltée dans leurs fonctions. Ainsi que beaucoup d' autres, ils sont directement responsables de l' écroulement de l' économie française; il est facile pour un économiste de montrer que cet écroulement est relié à cette richesse indue par de multiples fils aussi solides et invisibles que des fils de soie.

Restaient les banquiers qui ont dû écouter bouche bée et sagement assis ce qui les menaçait avant même le péché éventuel que peut-être ils ne commettront pas. Le président toujours fidèle à son orientation gauchiste avait devant lui la vue du beau parc de l' Elysée. Il n' a pas ouvert la fenêtre, la seule fenêtre qui pourrait guérir à grande vitesse l' économie française en faisant bondir les investissements et le emplois: la fenêtre de la liberté.

Michel de Poncins

_________________________________________________________________________________________

Pour vous inscrire, inscrire un ami ou vous désinscrire micheldeponcins@orange. fr

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

REMARQUE IMPORTANTE Il y a des problèmes dans la diffusion des flashs. Certains destinataires ne les reçoivent pas. Il est conseillé d’ indiquer aux personnes qui ne les reçoivent pas de les consulter: sur TOCQUEVILLE MAGAZINE http://libeco.net/ ou sur LE PILORI http://www.midiassurancesconseils.com/Lepilorigeneral.htm

__________________________________________________________________________________

Pour écouter Radio-silence ici: http://radio-silence.org/

_________________________________

Lisez tous les mardis le texte complet de Tocqueville magazine dont l' adresse est: http://libeco.net/ Dans le prochain numéro: « Suisse, la vertueuse »

----- Original Message -----
From: Michel DE PONCINS
To: micheldeponcins@orange.fr
Sent: Monday, November 10, 2008 2:54 PM
Subject: LA PRISON-MANIA.....

LE FLASH

(A diffuser largement)

LUNDI 10 NOVEMVRE 2008

LA PRISON-MANIA

De nouveau, de multiples drames se produisent dans les prisons: successivement, plusieurs prisonniers ont été tués par leurs camarades de cellules et les gardiens de prison n' en peuvent plus. Selon l’ usage dans la République Sarkozienne, la garde des sceaux est venue s’ attendrir sur la calamité et promettre de faire le nécessaire, pour passer rapidement à autre chose.

On énonce aisément les causes du drame: surpopulation permanente, bâtiments vétustes, règne des caïds, propagation de la criminalité en particulier chez les jeunes délinquants, viols et terreur. Mais ce ne sont que les causes secondes. La cause primordiale est que les hommes politiques du plus haut niveau depuis des décennies prétendent s' occuper de problèmes qui ne devraient pas les concerner comme l' économie ou la culture, sans s’ attacher à l’ essentiel comme la justice ou la défense.

Dans cette situation revient en boucle l' idée incroyable de bâtir davantage de prisons; c’ est la fausse bonne idée. Les délais seraient interminables et rien ne serait résolu. Les coûts seraient tels, même avec l’ intervention du privé, qu’ ils aggraveraient « l' effet de ruine » avec en conséquence de nouveaux prisonniers. Certes, il faut au moins remplacer les prisons existantes par des prisons modernes.

Ceci étant dit, il est urgent de s’ interroger sur ce que ferait un pouvoir de droite si, après des décennies de socialisme aggravé par le sarkozysme, la France finissait enfin par bénéficier d’ un tel pouvoir.

Il est évident qu' un tel pouvoir devrait réfléchir aux fondamentaux.

La proportion d’ étrangers dans les prisons est stupéfiante: 60 % environ. Cela met en cause au premier chef l’ immigration débridée que nous connaissons. Honte à ceux qui ont laissé faire, organisé, voire promu ce qui est néfaste à la fois pour le pays d’ accueil et pour les populations concernées. Bien entendu, logeant d’ une façon indigne ces populations, les jetant au chômage et laissant des zones de non-droit s’ installer, ces politiques du sommet ont rempli par voie de conséquence les prisons. Le reflux bien organisé, calmement et dignement résolverait d' une très large façon le problème des prisons, ainsi d' ailleurs que bien d' autres problèmes de la société française.

Le bracelet électronique a fait largement ses preuves dans beaucoup de pays et la France affiche un retard considérable. Un usage bien organisé du bracelet permettrait non seulement d' alléger d' une manière considérable le problème des prisons mais aussi de préparer la reconversion de beaucoup de prisonniers qui sans cela et après leur libération sont lâchés dans la rue sans préparation et finalement sont conduits à récidiver.

Parmi les prisonniers plus de 30 % sont innocents puisque simplement présumés coupables et enfermés parfois pendant que les juges partent en vacances! Ils se trouvent dans des maisons d' arrêt qui sont précisément les prisons les plus surpeuplées et les plus dangereuses. Les jeunes qui sont présumés avoir commis leur première infraction vivent à six dans quelques mètres carrés avec des caïds qui les pourrissent aussitôt, quand ce n' est pas pire. Les prisons françaises fabriquent ainsi de futurs prisonniers!

La destruction programmée et voulue de la famille a joué aussi un rôle majeur dans la délinquance. Il est frappant de constater que les « familles » monoparentales connaissent bien davantage de délinquants que les familles unies. La formidable propagande pour la destruction de la famille unie et durable fait ainsi partie des problèmes.

Le désastre toléré et voulu de la prétendue éducation prétendue nationale mérite une mention. Les illetrés qu’ elle fabrique avec régularité n’ ont souvent pas d’ autres moyens de s’ exprimer que de casser et d’ agresser.

Les spécialistes se souviennent qu' il y a quelques années un Amiral avait pensé qu' on pouvait aider les jeunes, coupables d' une première faute, à se reclasser à leur sortie de prison, ce qui leur évitait de tomber sous la coupe des mafieux. L' association créée à cet effet avait obtenu de bons résultats en remettant ces jeunes debout grâce à une rude discipline militaire et une formation adaptée. Cette organisation unique au monde avait prouvé que, même dans la déroute actuelle et avec les pouvoirs publics tels qu' ils sont, des initiatives privées pouvaient créer des issues aux situations les plus dégradées. Pour des raisons obscures, dont l’ antimilitarisme n’ était pas absent, et malgré l' accord à l' époque de l' administration pénitentiaire, le système a été arrêté.

Une avancée rapide dans ces diverses voies et d’ autres à imaginer permettrait à la justice d’ être rendue avec sérénité et les coupables pourraient être punis avec la sévérité nécessaire, mais dans des conditions humaines leur ouvrant la chance de se racheter quand c’ est possible.

La condition évidemment est de bénéficier d' un pouvoir de droite. Ce n’ est pas le cas, le pouvoir actuel continuant seulement, comme n’ importe quel pouvoir socialiste, à gémir sur le désastre des prisons puis, après promesses ou emplâtre, courir créer d’ autres calamités.

Michel de Poncins

____________________________________________________________

Pour vous inscrire, inscrire un ami ou vous désinscrire micheldeponcins@orange. fr

-------------------------------------------------------------------------------------------

REMARQUE IMPORTANTE

Il y a des problèmes dans la diffusion des flashs. Certains destinataires ne les reçoivent pas. Il est conseillé d’ indiquer aux personnes qui ne les reçoivent pas de les consulter: sur TOCQUEVILLE MAGAZINE http://libeco.net/ ou sur LE PILORI http://www.midiassurancesconseils.com/Lepilorigeneral.htm

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lisez tous les mardis le texte complet de Tocqueville magazine dont l' adresse est: http://libeco.net/ Dans le prochain numéro: DICTATURE DE L’ IGNORANCE ET IMPUISSANCE DE LA PRETENTION de Jacques Garello

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE PROCHAIN DINER-DEBAT DE RADIO-SILENCE (http://www.radio-silence.org)

Jeudi 27 nov. 2008 à 19 h.30 avec M. Henri de Saint-Bon: "CATHOLIQUE/MUSULMAN: JE TE CONNAIS - MOI NON PLUS"

L' orateur, catholique pratiquant, s' est intéressé dans sa vie familiale et professionnelle à l' islam et a pu analyser ses doctrines. Il a écrit un livre de référence sur ce sujet fondamental pour chacun d' entre nous. Lieu: Restaurant LE GRENADIER, gare d'bAusterlitz, 75013 Paris. Le restaurant se trouve au-dessus de la brasserie de la gare. Parkings gare. Envoyez s.v.p. dès maintenant votre chèque de 27 E/place (étudiants et chômeurs 22 E) à: LA VOIX DU SILENCE, 5 rue Dufrenoy, 75116 Paris (radio-silence@wanadoo.fr)

----- Original Message -----
From: Michel DE PONCINS
To: micheldeponcins@orange.fr
Sent: Monday, November 17, 2008 2:48 PM
Subject: GRENELLE.....

LE FLASH

(A diffuser largement)

LUNDI 17 NOVEMVRE 2008

GRENELLE DE L’ ENVIRONNEMENT: LA RUINE

Le Grenelle de l' environnement est une gigantesque parlotte, une de plus, accompagnée des fêtes habituelles, qui fut organisée principalement pour faire plaisir à Nicolas Hulot; ce personnage est un pollueur connu de la planète par les multiples instruments qu’ il emmena pétarader dans des lieux inexplorés jusqu’ ici par les hommes.

Quant à Jean-Louis Borloo, le ministre en charge de l' écologie, il nuit gravement à la protection de la nature par l’ existence même de son ministère et la débauche d’ argent public qui s’ ensuit; il enlève ainsi aux gens les moyens de prendre librement les mesures qu’ il faut pour s’ adapter aux changements climatiques éventuels, comme cela s’ est toujours fait depuis des temps immémoriaux.

Le Figaro, lui-même, chantre bien connu de la P.U.T. ou Pensée Unique Totalitaire, titre en grand: « Lutter contre le réchauffement peut accroître la pollution ». Voici un bel aveu; le quotidien démontre que le diesel, censé émettre moins de CO2 que d’ autres carburants, relâche en revanche beaucoup plus de substances toxiques…

Les deux personnages conjoints se sont réjouis récemment du vote unanime des propositions de ce « Grenelle de l’ environnement ». Remarquons d’ abord l’ extension abusive dans la langue française du terme de « Grenelle » du nom d’ une rue parisienne. Pour désigner les parlottes officielles nous avions un choix étendu: états généraux, symposiums, mises à plat et bien d’ autres, jusqu’ à « grand-messe », terme fréquemment utilisé par des gens qu’ on ne voit pas si souvent à la Messe. « Grenelle » s’ ajoute à la liste et rappelle une des périodes sombres de notre histoire; pour terminer 1968, Pompidou avait organisé rue de Grenelle à Paris une parlotte dont le résultat fut de lancer une inflation sur une longue durée et de sacraliser l’ idéologie mensongère de 1968, idéologie dont nous souffrons encore.

Il est même projeté des « Grenelles » mondiaux sur certains sujets; chacun des futurs et heureux participants se pourlèchent déjà les babines à la pensée des hôtels de luxe où ils iront faire la fête pour prétendument résoudre des problèmes dont ils sont souvent les responsables et qui trouveraient aisément leurs solutions par la souplesse des marchés.

La P.U.T. se réjouit ouvertement d’ une « union nationale» à l’ occasion du vote quasi unanime du texte. L’ analyste objectif y voit surtout la terreur entretenue savamment par la secte des écolos. Cette secte a saisi le monopole abusif de l’ amour de la nature, alors que tout le monde aime la nature telle que Dieu l’ a faite. Sur la base de cette prétention, elle exerce un pouvoir quasi totalitaire, les Préfets, eux-mêmes, tremblôtant devant ses représentants et n’ osant pas les contredire. L’ exemple typique est leur hostilité au nucléaire, énergie non polluante, ce qui n’ empêche pas, dans un autre domaine, que ses coûts soient sans doute mal calculés.

Pour le devoir de mémoire rappelons en bref l’ historique approximatif de la burlesque histoire du Grenelle de l’ environnement.

C’ est Alain Juppé, éphémère ministre de François Fillon, qui le lança en octobre 2007.

Il y eut 6 groupes de travail, 40 membres par groupes et 5 collèges. Chaque groupes ouvraient des ateliers. Les objectifs étaient une collection de pures chimères: par exemple, il fallait lutter contre le fameux et hypothétique changement climatique, c’ est-à-dire en fait lutter contre le soleil. Bien sûr le développement durable était là ainsi que la biodiversité. Une nouvelle chimère semble apparue, la démocratie écologique: sans que personne ne puisse rien y comprendre, c’ est un objectif amusant dans un pays où les élections sont couramment et notoirement trafiquées par de multiples moyens!

La parlotte nationale avec force buffets a duré un an. Personne ne peut évaluer l’ immensité de son coût ni les avantages personnels obtenus par les heureux participants. Quant aux impôts rendus nécessaires simplement par ces dépenses, nul ne peut non plus les connaître, pas plus que le nombre de chômeurs en résultant.

Un organisme nouveau au moins est prévu sous la forme d’ une Haute Autorité, source de future richesse pour un quelconque camarade oublié par le suffrage universel ou ayant perdu « son » ministère. D’ ailleurs, pour ne pas être en reste, la mairie de Paris, le 29 et le 30 octobre, a inauguré les premières « journées parisiennes de l' écologie et du climat ». Il fut annoncé à cette occasion la création d' un nouvel organisme: l' agence parisienne du climat. La lutte contre le soleil devient donc régionale et même parisienne: que se passera-t-il si, grâce au génie de ce nouvel organisme, le réchauffement s’ arrête à Paris mais s’ étale en Normandie?

Pas moins de 440 milliards d' investissements sont prévus sur 20 ans dont, parmi eux, 2000 km de TGV, bien qu’ on ne voit pas clairement le lien avec le développement durable ou autres chimères, alors que les personnes averties savent la ruine financière qui en résultera.

Il est clair que les diverses mesures découlant du Grenelle sont des mesures dirigistes qui vont attenter aux droits de propriété et freiner l’ économie à un moment où on a justement très grand besoin de l' accélérer en la libérant: le pouvoir absolu par le truchement de la secte des écolos va décider pour nous de nos consommations, de nos investissements et d’ une foule de détails de notre vie quotidienne, avec la nouvelle invention des bonus-malus pour punir ou récompenser tel ou tel comportement.

Pour créer la croissance, il faut libérer l’ économie, libérer l’ investissement, restaurer la propriété: la richesse collective et personnelle en résultant permettra à chacun d’ entretenir la nature et de gérer les changements permanents qu’ elle connaît depuis des siècles.

Certes les faux écolos, qu’ ils portent moustache ou pas, perdraient leur prestige immérité, ainsi que leur pouvoir de nuisance et c’ est, sans doute, le seul problème!

Michel de Poncins

____________________________________________________________

Pour vous inscrire, inscrire un ami ou vous désinscrire micheldeponcins@orange.fr

-------------------------------------------------------------------------------------------

REMARQUE IMPORTANTE

Il y a des problèmes dans la diffusion des flashs. Certains destinataires ne les reçoivent pas. Il est conseillé d’ indiquer aux personnes qui ne les reçoivent pas de les consulter: sur TOCQUEVILLE MAGAZINE http://libeco.net/ ou sur LE PILORI http://www.midiassurancesconseils.com/Lepilorigeneral.htm

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

POUR EN SAVOIR PLUS, LIRE PARLOTTES ET FETES (Divertissements pour accompagner le désastre français) Chez François-Xavier de Guibert En vente en toute librairie et à DUQUESNE DIFFUSION 27 AVENUE DUSQUESNE 75007 PARIS Tél.: 01 45 55 87 55

________________________________________________________________

LE PROCHAIN DINER-DEBAT DE RADIO-SILENCE (http://www.radio-silence.org)

Jeudi 27 nov. 2008 à 19 h.30 avec M. Henri de Saint-Bon: "CATHOLIQUE/MUSULMAN: JE TE CONNAIS - MOI NON PLUS"

L' orateur, catholique pratiquant, s' est intéressé dans sa vie familiale et professionnelle à l' islam et a pu analyser ses doctrines. Il a écrit un livre de référence sur ce sujet fondamental pour chacun d' entre nous.

Lieu: Restaurant LE GRENADIER, gare d' Austerlitz, 75013 Paris. Le restaurant se trouve au-dessus de la brasserie de la gare. Parkings gare. Envoyez s.v.p. dès maintenant votre chèque de 27 E/place (étudiants et chômeurs 22 E) à: LA VOIX DU SILENCE, 5 rue Dufrenoy, 75116 Paris (radio-silence@wanadoo.fr)

----- Original Message -----
From: Michel DE PONCINS
To: micheldeponcins@orange.fr
Sent: Monday, November 24, 2008 5:02 PM
Subject: PRIVATISER L' EDUCATION...

LE FLASH

(A diffuser largement)

LUNDI 24 NOVEMBRE 2008

PRIVATISER L’ EDUCATION

La grève, qui eut lieu le 20 novembre 2008, avec environ 200 000 enseignants battant le pavé dans toute la France, montre une fois de plus en grandeur nature l’ anomalie du concept même d’ éducation nationale. Au lieu de s' attaquer aux vrais problèmes, les commentaires journalistiques se sont étendus sur la querelle du prétendu service minimum que le pouvoir sarkozyste veut imposer par la loi; au risque d’ indisposer les fidèles de ce pouvoir, il faut affirmer que c’ est une imposture. D' abord c' est admettre le principe de la légitimité des grèves dans une activité aussi essentielle que l' enseignement, ce qui est inacceptable. Ensuite, c' est vouloir que l’ activité d' enseigner soit remplacée par une activité de garde des enfants ce qui est le contraire du vrai service. Enfin, comme le font remarquer certains maires, quel que soit le parti auquel ils se rattachent, c' est donner aux maires une responsabilité qu' ils ne peuvent pas exercer avec du personnel qui n' est pas compétent.

Pour fixer les idées, voici quelques chiffres approximatifs de la prétendue éducation prétendue nationale française qui est probablement l' une des dernières armées soviétiques du monde: 12 millions d' élèves, 870 000 enseignants, 174 000 non enseignants, 67 000 établissements scolaires, 59 milliards d' euros de dépenses.

Sur le plan historique, il est clair que la nationalisation de l' éducation est, grosso modo, l’ effet de la révolution dite française. Avant ce tragique événement, l' éducation était quasiment libre sur tout le territoire. Les parents en étaient responsables ce qui correspond à l' ordre naturel d' une société bien organisée. Bien entendu, beaucoup de systèmes divers et variés existaient pour les aider comme des précepteurs pour ceux qui le pouvaient ou des écoles, avec notamment, celles des Frères des Ecoles Chrétiennes qui se sont illustrées dans cette activité pendant longtemps.

La révolution et l’ empire, qui l’ a consolidée, ont brisé cet ordre naturel des choses en conduisant progressivement à un monopole totalitaire étatique. Les monopoles étatiques sont un non-sens et détruisent toute possibilité de progrès. S’ est ajoutée et généralisée au fil des temps l’ idée meutrière de l’ égalité: égalité d’ accès, égalité de service, égalité de budget et la dernière variante: l’ égalité des chances. Les hommes ont été créés tous différents par le Créateur et l’ inégalité qui existe entre eux est un des plus puissants moteurs du progrès. Les observateurs attentifs savent que l' égalité absolue ne peut conduire qu' à la ruine.

Pour bien montrer pourquoi il faut privatiser l' éducation, il est utile d' abord de constater les effets de sa nationalisation.

La structure est absolument gigantesque et l' organisation centrale de la gouvernance ne peut se réaliser que par une pluie incessante de lois et de réglementations retombant en cascade jusqu' à la base au travers d’ innombrables échelons entrecroisés. Pour tout homme sensé, il est clair que cela ne peut marcher. L' exemple typique est celui de l’ enseignement de la lecture, le système produisant régulièrement des générations d' illettrés: des offensives sont lancées de temps à autre pour détruire le principe de la méthode globale qui est à l' origine de la catastrophe; les offensives se perdent dans les sables et les générations passent avec la production régulière d’ illettrés, en route parfois vers le chômage.

Il s' ajoute, et c' est probablement l’ un des aspects de l' exception française, la prépondérance des syndicats qui étendent leur marée noire sur toute l' organisation. En fait, le ministre est une sorte de pantin qui s' agite dans son coin, le véritable pouvoir étant exercé par les chefs syndicalistes. Ces chefs retirent personnellement gloire et richesse de la situation; un grand nombre de maîtres sont détachés à leur profit et une foule d' avantages matériels leur sont accordés. Quand les enseignants se plaignent du manque de maîtres, la presse se garde de souligner qu' une grande partie d' entre eux sont neutralisés dans des activités syndicales.

La gestion de ces maîtres rencontre d’ immenses difficultés et tourne à la tâche impossible: comment décider d' un point central situé à Paris s' il est besoin d' un professeur d' histoire à Carcassone et comment décider les mutations nécessaires dès lors que les syndicats interposent leur barrage favorisant en chemin leurs propres adhérents?

Parmi les syndicalistes, se trouve un groupe très actif et cohérent de trotskistes, ce qui se reflète dans les enseignements et jusque dans les livres scolaires. Par exemple, dans le domaine historique, ces livres véhiculent des informations et idées tout à fait inexactes et parfois scandaleuses. Sur le plan économique et dès le secondaire, l' enseignement du marxisme et de l' économie dirigée tient une place majeure. L' entreprise est souvent représentée avec des vues négatives sur le patronat et aucune indication sur la place éminente des entreprises dans la création de la richesse.

Bien entendu, suite à la gauchisation accrue de la société, les écoles dans leur enseignement, même en direction des plus jeunes, se livrent à de véritables incitations à la débauche.

Il est triste mais véritable de constater que cette situation abominable à certains égards se perpétue de ministères en ministères, les gouvernements de la fausse droite ne faisant pas mieux que ceux de la vraie gauche et même quelquefois rajoutant à la catastrophe.

Pour couronner le tout, il faut rappeler que chaque entreprise nationalisée, dans quelque domaine que ce soit, conduit à la ruine: ruine financière ou ruine de la qualité ce qui revient au même : nous y sommes et depuis longtemps.

Voyons maintenant la privatisation éventuelle qui, hélas, n' est pas à l' ordre du jour mais à laquelle il faudra bien un jour arriver.

Quelques faits méritent d’ être rappelés.

En 1981, d’ immenses manifestations rassemblèrent des centaines de milliers de personnes à Paris et en Province pour faire reculer François Mitterand dans son projet de nationaliser les écoles prétendues libres à l' époque. Bien sûr, on sait qu' après la victoire dans la rue les responsables de ces écoles prétendues libres ont en fait capitulé devant le pouvoir. Mais l’ immensité des manifestations montre que le public est largement prêt pour une évolution absolument nécessaire dans ce domaine. Nous disons bien que ces écoles ne sont que « prétendues » libres car dès lors qu’ elles acceptent quelque subvention que ce soit de l' État elles perdent leur liberté.

Il y a, fort heureusement, un assez grand nombre d’ écoles vraiment libres sur tout le territoire français. Il se trouve qu’ il en est qui appartiennent à des capitalistes et tant mieux pour leurs propriétaires et leurs élèves. D’ autres sont des écoles confessionnelles et tant mieux aussi. Les unes et les autres arrivent à fonctionner bien que, malheureusement, les parents qui y placent leurs enfants sont soumis au matraquage fiscal imposé par le pouvoir pour le fonctionnement de l' éducation nationale: ce fait n' est pas une simple anomalie mais une odieuse escroquerie d' État, s' ajoutant à d’ innombrables autres. Même remarque pour l' école à la maison qui se développe assez largement bien que difficilement et est l’ objet de la suspicion des caciques de l’ éducation nationale.

Voyons maintenant, pour illustrer la nécessité de la privatisation, le cas de l’ université de Stanford en Californie. C’ est de cette université que sont nées, à proximité, la Silicon Valley, puis l’ informatique, puis l’ Internet. Il n’ est pas exagéré de dire qu’ elle est à l’ origine indirecte d’ une foule d’ autres progrès techniques et scientifiques. Il y a 9 000 professeurs et chercheurs. 13 000 étudiants y travaillent. Pas de faux étudiants comme ceux qui encombrent l’ université française. Pas de préocupation d’ une fausse égalité: l’ objectif permanent est l’ excellence. Les professeurs ainsi que les élèves ne sont pas abandonnés à eux-mêmes mais soumis à une surveillance précise par la direction.

Pas de financement étatique et les études sont très chères: c’ est normal car un service de qualité ne peut être que cher. Les étudiants qui le peuvent paient leurs études. Ceux qui ne peuvent pas font des emprunts. D’ autres sont serveurs dans des restaurants ou remplissent des jobs d’ appoint dans la vallée où cela ne manque pas. Dans les restaurants et sociétés diverses, ils sont bien accueillis par les autres membres du personnel, tout le monde trouvant cette pratique normale.

Il n’ y a jamais de grève et la semaine de 50 heures est courante. Le capital investi est très important; le patrimoine bien géré n’ a pas souffert de la crise des subprime.

Stanford est gouvernée par un conseil de surveillance de 27 personnes. Le Président détient avec son staff le pouvoir complet: choix des professeurs, choix des élèves, choix des matières, délivrance des diplômes. Le budget est de 500 millions de dollars environ; rien ne résisterait, sur le plan budgétaire ou sur le plan intellectuel, s’ il se produisait une quelconque faiblesse dans la gestion de cette immense entreprise.

La moindre comparaison avec les universités françaises sur tous ces aspects est, sauf très rare exception, littéralement pitoyable.

Pour un connaisseur lambda des entreprises humaines, il est évident que la privatisation de l' éducation est la seule solution à ce véritable drame national que nous connaissons. Elle aboutirait à des décisions prises à la base par des autorités responsables et compte tenu de toutes les particularités du terrain, ainsi qu’ à un ajustement rapide et permanent des possibilités aux besoins.

Il s' ouvrirait une saine et légitime concurrence entre les bons étalissements et les mauvais. En particulier, les écoles où on enseignerait la vérité ne tarderaient pas à triompher par rapport à celles où on diffuserait le mensonge.

Si un gouvernement « libérateur » finissait enfin par arriver, il s’ engagerait énergiquement dans cette voie et dirait la vérité aux Français.

Il pourrait commencer par donner la liberté totale aux universités et vendre celles qui sont vendables. Pour les autres niveaux, il organiserait sans tarder le bon scolaire qui fonctionne fort bien dans certains pays.

Enfin, n’ oublions pas une observation courante: toute privatisation dans quelque domaine que ce soit réduit de moitié les dépenses et améliore la qualité.

La marge de manœuvre, dans ce domaine comme en d’ autres, est donc, contrairement à la propagande, immense.

Michel de Poncins

_______________________________________________________________________________________________

Pour vous inscrire, inscrire un ami ou vous désinscrire: micheldeponcins@orange.fr

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

REMARQUE IMPORTANTE

Il y a des problèmes dans la diffusion des flashs. Certains destinataires ne les reçoivent pas. Il est conseillé d’ indiquer aux personnes qui ne les reçoivent pas de les consulter: sur TOCQUEVILLE MAGAZINE http://libeco.net/ ou sur LE PILORI http://www.midiassurancesconseils.com/Lepilorigeneral.htm

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

CATHOLIQUES POUR LES LIBERTÉS ÉCONOMIQUES (CLE)

(Association de la loi de 1901)

5, rue Dufrenoy 75116 PARIS

C O M M U N I Q U É

Nous avons l’ honneur de vous inviter

À LA CONFÉRENCE-DÉBAT QUI AURA LIEU

LE JEUDI 4 DECEMBRE 2008 À 18 H 30.

SALLE DE L’ ASIEM

6, RUE ALBERT DE LAPPARENT 75007 PARIS

MONSIEUR ALBERT SALON

Ancien Ambassadeur et Président de l’ association « Avenir de la langue française »

Traitera le sujet suivant:

« LE FRANÇAIS ET LA FRANCOPHONIE MÉPRISÉS! »

Le Président,

Michel de PONCINS

La langue française fait partie de notre patrimoine commun et nous savons tous les offensives dont elle est la cible. Une réaction est absolument nécessaire.

Participation aux frais: 10 €. Adhérents de CLE: entrée gratuite.

Journalistes: entrée gratuite.

 

----- Original Message -----
From: Contribuables Associés
Sent: Thursday, November 27, 2008 4:23 PM
Subject: Conférence sur l' avenir des retraites

Conférence sur l' avenir des retraites

Vous invitent à assister à la conférence qu’ ils organisent ensemble

à l’ occasion de la parution du deuxième volume du livre de Jacques Garello et Georges Lane:

« Les retraites du futur: la capitalisation »

Mardi 2 décembre 2008 à 18h30 à la Maison de la Chimie,

28 rue Saint Dominique 75007 Paris (métro Invalides)

La capitalisation est, et restera, le bon choix.

Notre système de retraites, fondé sur la répartition, est irrémédiablement condamné: les cotisations ne cesseront d’ augmenter et les pensions de diminuer. L’ Etat se veut garant du futur, mais avec l’ argent des contribuables.

Moins de retraites et plus d’ impôts: est-ce la solution?

Pourquoi pénaliser des millions de Français alors que tant de peuples bénéficient de systèmes plus performants? Qu’ ont fait les étrangers que nous ne faisons pas? Les systèmes et réformes de trente trois pays ont été analysés et la réponse est claire: la plupart en viennent à la capitalisation. A l’ épreuve des faits, c’ est une réussite et la crise financière n’ y changera rien. La capitalisation est et restera le bon choix.

La présentation des deux auteurs sera suivie de quatre communications:

Alain MATHIEU
Président de Contribuables Associés, auteur du « Modèle anti-social français »: La même retraite pour tous?

Victoria CURZON PRICE
Professeur à l’ Université de Genève, administrateur de l’ IREF: Grande Bretagne: La retraite, une responsabilité personnelle

Jacob ARFWEDSON
Traducteur et préfacier du livre de José PINERA « Le taureau par les Cornes »: Chili: la réforme de référence

Pierre BESSARD
Directeur de l’ Institut Constant de Rebecque, Senior Research Fellow IREF: Allemagne: à la recherche d’ un système durable

Jacques Garello est Professeur Emérite à l’ Université Paul Cézanne d’ Aix en Provence. Il est le président de l’ ALEPS* et administrateur de l’ IREF**.

Georges Lane est Maître de Conférences à l’ Université de Paris IX Dauphine, où il enseigne l’ économie de l’ assurance. Il est un expert reconnu en matière de Sécurité Sociale.

*IREF: Institut de Recherches Economiques et Fiscales

** ALEPS: Association pour la Liberté Economique et le Progrès Social

--------------------------------------------------------------------------------

Une participation aux frais de 5 euros sera demandée sur place.

Le nombre de place étant limité, votre inscription est obligatoire à l'adresse mjb@contribuables.org

 

A tous les Français

L' association Urgence Humanitaire Asie existe depuis mars 2006 : loi de 1901, reconnue d' intérêt général.

Son but: tenter de sauver les Hmongs encore traqués comme des bêtes dans la jungle du nord Laos ou réfugiés en Thaïlande, en commençant par ne pas les oublier.

Après 3 missions sur le terrain, nous venons, entre autres, de lancer une pétition nationale A TOUS LES FRANCAIS, que je vous invite à lire, télécharger depuis notre site, imprimer, signer, diffuser et me renvoyer au siège de U.H.A. http://www.uhasie.org

Les Hmongs sont nos Frères de Coeur et de Sang, avant, pendant, et après Dien Bien Phu!

Il reste des survivants, n' attendons pas qu' ils soient tous morts pour n' avoir plus qu' à faire notre devoir de mémoire.

 

Pour nous retourner les feuilles de signatures:

1. par courrier au siège de l' association:

Urgence Humanitairez Asie

46, rue Martre
92 110 CLICHY LA GARENNE

2. par FAX: au siège de l' association: 01.55.90.69.75

3. par mail: scans de feuilles en pièces jointes, à: contact@uhasie.org  

 

"Nous recommandons des cibles faciles au début: par exemple des Français...."

L' inquiétante propagande islamiste sur Internet

LE FIGARO 07/11/2008

Une étude du ministère de l' Intérieur révèle l' ampleur du succès des sites djihadistes en France et décrypte la stratégie informatique de la mouvance al-Qaida.

Le djihadisme sur Internet a pris des proportions industrielles et menace ouvertement la France. Dans ses derniers Cahiers de la sécurité, consacrés à la criminalité numérique, l' Institut national des hautes études de sécurité (Inhes), dirigé par Pierre Monzani, se penche sur le phénomène.

Deux experts proches des milieux militaires, Walter Akmouche et Henri Hemery, ont donc analysé pour le compte de cet organisme, directement rattaché à Michèle Alliot-Marie, la propagande des islamistes radicaux. Ils révèlent dans leur étude que les sites appelant à la guerre sainte enregistrent des milliers de connexions depuis l' Hexagone. La seule adresse d' un site de soutien à la «résistance irakienne» comptabilise deux cents visites quotidiennes. Ce qui place la France en «cinquième position des pays consultants, devant l' Égypte ou l' Arabie saoudite».

On comptait 74 sites djihadistes en avril 2006. Ils sont sans doute «près de deux cents aujourd' hui», assure un policier spécialiste de la veille sur Internet qui reconnaît la «complexité grandissante» de son travail.

«Conscients de la relativement faible connaissance de l' arabe par les jeunes générations, des sites clairement islamistes et même djihadistes n' hésitent pas à proposer des versions françaises, allemandes, anglaises, etc.», notent Akmouche et Hemery. «L' inconvénient, ajoutent-ils, est qu' il existe aussi sur Internet des sites proposant des formations à la guérilla (urbaine notamment, comme certaines revues au format PDF), à la fabrication d' explosifs à partir de composants du commerce, au maniement des armes à feu.» On peut y lire ce type d' instructions: «Nous vous recommandons des cibles faciles au début (.) Par exemple, (.) en Algérie, les Français (.). Pour les cibles humaines», après «les juifs», les «chrétiens seront classés dans l' ordre suivant: Américains, Britanniques, Espagnols, Australiens, Canadiens et Italiens». Ce texte mais aussi d' innombrables fatwas sont actuellement disponibles d' un simple clic.

NDLR: Le ver est dans le fruit, par la faute d' une politique criminelle et irresponsable qui a permis le développement en France d' un terreau propice aux terroristes islamistes... de la part de la préfaite préfet de Tarn & Garonne...

Le faux procès en racisme insinué contre la France

14/11/2008 | http://www.lefigaro.fr/debats/2008/11/11/01005-20081111ARTFIG00468-le-faux-proces-en-racisme-insinue-contre-la-france-.php

Le bloc-notes d' Ivan Rioufol du 14 novembre.

C' est vrai: l' élite française n' a pas les couleurs de la rue. La multiethnicité ne se retrouve ni au Parlement, ni à la tête des grandes entreprises. Raciste, la France? L' accusation est insinuée, depuis l' élection de Barack Obama. «Le pouvoir a souvent la même tête: des hommes blancs et plutôt âgés, déplore Carla Bruni-Sarkozy (Le Journal du Dimanche). Les gens des cités doivent devenir le pouvoir, eux aussi, à leur tour!» Mais ces minorités, présentées comme étant rejetées, n' auraient-elles donc que des droits?

Un mauvais vent se lève, avec la banalisation d' un discours ethnique et culpabilisateur qui détourne le message du président américain. Enfant de l' assimilation et de l' excellence, Obama se veut le symbole d' une société postraciale attendant de ses acteurs qu' ils se responsabi­lisent. Or, en France, les idéologues de la diversité ne veulent voir qu' un Noir au sommet, pour en exiger de semblables. Au nom de l' antiracisme, ils parlent de couleur de peau.

Rappel de l' article 1er de la Constitution: la République «assure l' égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d' origine, de race ou de religion». Léon Blum ou Pierre Mendès France, parmi d' autres Français juifs, ont ainsi dirigé la République; Gaston Monnerville, qui était noir, a été président du Sénat (1959-1968) et à ce titre deuxième personnage de l' État; Rama Yade, ministre de Nicolas Sarkozy, fait partie des personnalités les plus populaires, avec Rachida Dati et Fadela Amara. La France n' est évidemment pas raciste. Aussi est-il pénible de constater l' approbation quasi unanime du Manifeste pour l' égalité réelle (initié par l' industriel Yazid Sabeg), que soutient l' épouse du président ou des personnalités de l' UMP comme Jean-François Copé et Patrick Devedjian. Le texte, qui demande un «Grenelle de la diversité», reproche à la France de «négliger» et de «désespérer» «une large frange de sa jeunesse». Qu' est devenue la mise en garde du candidat Sarkozy contre les autoflagellations?

Il est faux de décrire un pays fermé aux différences, même si les parcours sont souvent difficiles. Il est injuste de faire porter à la nation la responsabilité des «crispations identitaires», en ignorant les refus d' une partie de la nouvelle France de s' identifier à un destin commun et de répondre à un devoir d' insertion. La multiethnicité, qui n' a pas trente ans, gagnera ses places. Elles s' ouvrent déjà aux prix Goncourt et Renaudot. Mais seuls le talent, le mérite, l' effort devraient en décider.

Éviter la régression

En donnant le sentiment d' avaliser, à travers son épouse, les griefs des «minorités visibles», le chef de l' État risque d' accélérer un processus de fractionnement de la société. D' ailleurs, lundi, le président du Conseil représentatif des associations noires (Cran), qui fait de la couleur de peau un critère de sélection, a été reçu à l' Élysée par un conseiller. Ce dernier entendrait-il un défenseur des Blancs? La Haute Autorité de lutte contre les discriminations (Halde), heureusement, s' indignerait.

Ni la culpabilisation de la nation, ni la référence aux races ou aux origines, cette régression admise, ne sont recevables pour justifier la discrimination positive que le Manifeste demande, en appelant à des «politiques volontaristes pour l' équité et la diversité». Ce sont d' ailleurs ces arguments qui dévoilent les effets pervers de la proposition. Relire Obama et son discours de Philadelphie (18 mars): il y met en garde contre le «ressentiment» qu' une politique préférentielle fait naître dans la classe moyenne blanche.

La France n' est ni une auberge espagnole ni une société anonyme, comme semblent le croire ceux qui exigent une accélération de son métissage, y compris par des comptabilités ethniques et des quotas. Alors que le rapport de l' historien André Kaspi, publié mercredi, critique «les intérêts communautaristes» qui aboutissent à une multiplication des journées de commémoration et de repentance qui peuvent «affaiblir la conscience nationale», de semblables dérives seraient portées par une «diversité» décrétée, indifférente à l' âme d'une nation.

Coups de pouce

Les activistes des minorités, qui réclament leurs dus, évacuent les problèmes nés d' une intégration asphyxiée. Aiment-ils cette France dont ils font le procès? Le patrio­tisme, qui s' observe aux États-Unis, est ici moins fréquent que les Marseillaise sifflées et vite excusées. Leurs exigences seraient recevables si elles s' accompagnaient d' une adhésion à la République laïque et égalitaire. Or c' est loin d' être le cas. Raison de plus, d' ailleurs, pour valoriser ceux qui ont fait ce choix de la seule promotion sociale. La nomination, mercredi, d' un préfet d' origine camerounaise devrait inciter le monde politique, mais aussi télévisuel, à encourager l' émergence de ces nouveaux Français. Des coups de pouce, pour ceux-là? Pour l' exemple et exceptionnellement, oui bien sûr.

Politiquement correct

L' élection de Sarkozy avait fait espérer un recul du politiquement correct: il revient en force avec l' obamania. En France, la Halde se distingue: elle reproche aux livres scolaires de ne pas assez valoriser l' islam, les noirs, les handicapés, les homosexuels, etc. Le poème de Ronsard «Mignonne, allons voir si la rose» est soupçonné de «véhiculer une image très négative des seniors». La Halde, nouveau censeur.

Ivan RIOUFOL

blog.lefigaro.fr 

 

Une immigration électoralement payante

Au début du mois de novembre 2003, le président de la république s’ entretenant à l’ Elysée avec Philippe de Villiers, lui confiait que …. "les racines de l’ Europe sont autant musulmanes que chrétiennes". Adoptant les vues du général Wesley Clark, ancien commandant américain, lors de l’ agression de la Serbie par l’ OTAN, le président de la république a aussi exalté les vertus du métissage en se référant aux origines d’ Alexandre Dumas tout en souhaitant ouvertement l’ entrée de la Turquie dans l’ Union européenne.

"La Turquie, un modèle de démocratie, de modernisme, de modération dans le cadre de l’ islam… Je considère que l’ adhésion de la Turquie est si importante que les Etats-Unis devraient subventionner l’ Union européenne pour la faciliter", écrit Thomas Friedman dans le Herald Tribune du 12 janvier. Cheval de Troie des Etats-Unis cette Union européenne rallie tous les suffrages des politiciens français bien qu’ elle ait pour résultat la transformation de la France en Province, but que se sont assignés, depuis 1974, les présidents de la république successifs de cette calamiteuse Vème république, le Figaro (7 novembre 2003) parle seulement d’ une "audace visionnaire".

"Cette audace visionnaire" n’ est pas, électoralement, désintéressée. Parce qu’ il reste encore quelques traces du proverbial bon sens populaire, les Français boudent les urnes, sachant que les politiciens se serviront de leurs suffrages pour précipiter le déclin national. En revanche, le nouvel électorat formé par les émigrants naturalisés manifeste sa reconnaissance en prenant parti pour le pouvoir qui l’ accueille.

"Vous êtes chez vous", leur avait dit François Mitterrand qui, après Giscard d’ Estaing et le "regroupement familial", avait bien saisi l’ intérêt électoral d’ une émigration massive et avait ouvert, à dessein, les frontières préparant ainsi sciemment la fin d’ une France souveraine que de détestables Institutions avaient livré, sans contrôle, à ses manigances.

Il suffit d’ avoir vu à la télévision la foule maghrébine acclamant Chirac, en avril 2002 pour s’ être rendu compte du poids électoral présent – et surtout futur – de la montée des populations africaines vers le nord, plus particulièrement vers une France d’ autant plus attrayante que le pouvoir politique y est de plus en plus déliquescent.

Le sport, et ce qui, aujourd’ hui, tient lieu de plaisir musical, témoignent de l’ importance des apports africains. A défaut de projets conformes à l’ intérêt national, les politiciens s’empressent d’ exploiter, à leur profit, cette situation nouvelle et s’ efforcent d’ en accentuer encore le rôle politique et social. D’ où le voyage présidentiel en Algérie afin de faciliter l’ obtention de visas pour la France, l’ envolée sur la démocratie malienne et l’ appel implicite au vote de la population noire installée en France, enfin, l’ opposition à la stratégie des Etats-Unis en Irak, en portant sur la scène internationale le soutien de la France au monde musulman si malmené par Washington depuis le 11 septembre 2001.

Cette politique, dont l’ homogénéité surprendra après les nombreuses facéties du " domaine réservé ", ne devait pas manquer d’ être, à son tour, mise en question par la girouette gouvernementale. L’ affaire du " voile " n’ a pas tardé à faire voler en éclats cette cohérence entre la politique intérieure et la politique extérieure. Et le comble c’ est que, au nombre des protestataires, ce sont aussi les Irakiens qui réclament avec véhémence le boycott des produits français. Gribouille n’ eût pas fait mieux. Voici la France mise au banc des nations, simultanément, par la toute puissante Amérique et par l’ islam militant.

L’ appel à "l’ invasion" (invasion dénoncée par Valéry Giscard d’ Estaing bien que ce soit durant son triste septennat que des mesures ont été prises en faveur du "regroupement familial") a mis en évidence la légèreté et l’ imprévoyance des dirigeants politiques la 5ième république. A moins que, uniquement soucieux de leur réélection (élection du président de la république au suffrage universel oblige) ils aient systématiquement détruit le précaire équilibre social du pays et, volontairement, réunies, en France, les conditions du fameux "choc des civilisations" en créant une dangereuse situation politico-sociale à laquelle ils ne savent plus comment porter remède lorsqu’ ils se rendent compte qu’ elle menace leur popularité au lieu de la servir. Qu’ ils soient de piètres prévisionnistes, ou plus probablement d’ égoïstes cyniques, ces politiciens n’ ont pas compris – ou ont feint de ne pas comprendre – qu’ il existe une double incompatibilité, d’ une part, entre la "construction européenne", source d’ abandons de souveraineté et l’ assimilation de l’ étranger et, d’ autre part, l’ admission, en nombre, d’ une communauté de croyants désireux d’ implanter dans une France laïque des pratiques religieuses, voire politico-confessionnelles. Il est aisé, électoralement, de se proclamer le "champion des libertés" mais plus difficile, en même temps, de porter atteinte à la "liberté de conscience", ainsi que vient de l’ affirmer un parlementaire de l’ assemblée nationale d’ Algérie, principale origine de l’ émigration vers la France.

Voici que l’ inconséquence gouvernementale disloque déjà la récente homogénéité du discours officiel qui combinait, à l’ intérieur, l’ intérêt électoral et, à l’ extérieur, l’ annonce d’ une nouvelle politique arabe. Fort maladroitement le pouvoir a réussi à mettre en évidence une nouvelle dichotomie: imposée à l’ intérieur depuis des décennies, la laïcité n’ est plus admise à l’ extérieur – du moins quant à ses exigences – alors qu’ elle passait pour une donnée normale de la vie politique française. Bien que la France abonde en islamologues de renom, ses dirigeants n’ ont pas encore compris que, pour les musulmans, depuis une vingtaine d’ années, la laïcité active n’ est pas concevable, le religieux l’ emportant dans tous les domaines sur la politique. A cet égard, jusqu’ à ces derniers temps les "racines musulmanes" de l’ Europe, vantées par M. Chirac, n’ étaient guère sorties de terre et, si elles affleurent et deviennent embarrassantes c’ est que l’ élection du président de la république au suffrage universel leur fournit, maintenant, un terrain favorable en raison de l’ importance numérique des nouveaux "arrivants".

D’ abord afin de disposer en France, d’ une main d’ œuvre moins exigeante quant aux salaires – et aussi en vue de contenir ces salaires – puis, pour des raisons électorales, les présidents de la 5ième république dévoyée (1) ont joué la carte de l’ émigration. Peu leur importait que la France y perde son identité, que le chômage augmente, que la productivité stagne, que les dépenses sociales s’ envolent, que l’ enseignement échoue et que grandisse l’ insécurité pourvu qu’ ils s’assurent les votes de l’ importante clientèle électorale constituée par l’ émigration.

L’ irréversible a été commis. D’ après les démographes au milieu du siècle un Français sur deux devrait être d’ origine étrangère récente (Maghreb, Afrique noire, Chine, Turquie). C’ est dire que la France sera différente de ce qu’ elle a été au cours des dix derniers siècles, la culture musulmane y ayant remplacé la judéo-chrétienne, les mœurs africaines se substituant aux européennes.

Comme si elle était fatiguée d’ avoir eu une si prestigieuse Histoire, la population française, en particulier,? l’ européenne en général? recherche prioritairement le " mieux vivre ", le maximum de jouissance des biens terrestres, si bien que la famille nombreuse lui apparaît, désormais, une charge incompatible avec son appétit de consommation. Par démagogie, les politiciens ont milité en faveur de la fameuse "parité" laquelle, tout naturellement, conduit les femmes à préférer leur "carrière" à la gestion familiale, ne serait-ce que parce que c’ est, pour elles, le moyen de rivaliser avec leurs compétiteurs masculins. Aussi, les générations ne sont elles plus remplacées, l’ ensemble de la société vieillit et souffre, de plus en plus, des maux de l’ âge: tarissement de l’ innovation et de l’ esprit d’ entreprise, priorité aux loisirs et à la retraite sur la production, charges socio-médicales excessives, développement de l’ individualisme jusqu’ à la négation de la collectivité nationale.

- Au lieu de combattre ce renoncement, les politiques de la Vème république dévoyée ont été incapables de pratiquer une politique familiale qui eut freiné cette marche à l’ abîme. Au cours des trois décennies les crédits alloués à la famille ont été, régulièrement, réduits.
- On a vu que, l’ élection du président de la république au suffrage universel aidant, les présidents successifs ont eu intérêt à favoriser l’ immigration. Il ne s’ agissait pas pour eux, comme au temps du général De Gaulle, de servir la France mais de s’ en servir en spéculant sur la légèreté des Français, leur penchant pour la facilité et le ludisme.

Sans se soucier de la différences des manières de vivre, des oppositions confessionnelles, de l’ inadaptation des nouveaux arrivants à la technicité des activités de la société française, sans davantage tenir compte de l’ emploi, à la fois dans leurs rangs et dans ceux des autochtones, sans avoir évalué le coût d’ une longue période d’ assimilation, les politiques, tous partis confondus, ont ouvert les frontières, encouragé l’ étranger à déserter sa terre d’ origine quitte, ensuite, à devoir assumer une aide accrue au tiers monde, appauvri d’ autant. Et c’ est ainsi que, cherchant à développer l’ industrie en France, le président Pompidou accueillit la main d’ œuvre étrangère, mais c’ était une main d’ œuvre quasi-analphabète, alors qu’ à l’ ère post-industrielle, c’ est celle d’ une Silicon Valley qu’ il eut fallu recruter. Pour François Mitterrand, l’ immigration était un atout électoral. Aussi s’ empresse-t-il de régulariser le séjour des "clandestins", en invitant d’ autres à tenter la grande aventure. Fascinés par le mythe européen, têtes légères, les parlementaires français souscrivirent à la suppression des frontières en adoptant les accords de Schengen. Ce fut l’ "invasion" et les débuts de l’ irrémédiable.

Depuis, la décadence française s’ accélère. La France recule sur tous les fronts. Elle est de plus en plus soumise aux carences – et aux violences? de civilisations allogènes, très différentes de celle à laquelle, après des siècles d’ efforts, de succès et d’ épreuves partagés avait abouti la France des années 60. En général, la population autochtone, démographiquement affaiblie, vieillie, désorientée, se résigne au déclin, le tenant pour une inéluctable évolution des choses de ce monde. Elle s’ en accommodera, par lâcheté, assez longtemps pour que, devenue minoritaire, elle soit contrainte de s’ en arranger.

Il ne serait pas aussi surprenant qu’ il apparaît qu’ un jour l’ Histoire révèle que, même médiocres politiques (si l’ on en juge par les résultats de leur gestion), les grands responsables d’ un désastre national consommé en moins d’ un demi siècle aient agi délibérément afin de faire payer aux Français le prix de leur comportement devant les urnes: refus d’ un second mandat présidentiel accordé à Valéry Giscard d’ Estaing et François Mitterrand tenu à l’ écart du pouvoir suprême pendant un quart de siècle. Néfastes, les Institutions de la 5ième république ont permis à ce pouvoir de donner libre cours à ses fantasmes, ses lubies, ses retournements et, surtout, ses appétits de puissance personnelle, au détriment de l’ intérêt de la nation. Pour qu’ elle tombe en quenouille il a suffi de trois hommes et de cinq mandats présidentiels.

Général Pierre Marie GALLOIS

(1) Il y a deux Vème république, celle que dirigeait le général De Gaulle, et la Vème dévoyée de ses successeurs.

vu sur http://www.vdfr95.com/Journal63/forum.htm

 

" Adieu ma France "

le livre testament du général Bigeard, plus actuel que jamais, publié le vendredi 18 avril 2008 ( Editions du Rocher )

"Adieu ma France... Tu n' es plus celle que j' ai connue, le pays du respect des valeurs, de l' hymne et du drapeau, le pays de la fierté d' être Français.

Adieu ma France des trafics en tous genres, du chômage, de l' islamisme, de la polygamie, du laxisme, de la permissivité, de la famille décomposée... Adieu ma France réduite à l' état d' urgence, ma France déconstruite, en guerre avec elle-même.

Je veux, néanmoins, demeurer optimiste et croire en ton sursaut. Mais qui te sauvera?

Extraits de " Adieu ma France ", du général Bigeard

Turquie

Pour moi, la Turquie est le prochain enjeu majeur de l' islamisme. La Turquie est une puissance en partie européenne, qui souhaite s' intégrer très rapidement à la construction politique qui lie vingt cinq États du Vieux Continent.

La Turquie, le rêve inespéré de tout islamiste. À contaminer de toute urgence! Les grandes manoeuvres ont d' ailleurs déjà commencé. On le sait, le parti au pouvoir à Ankara se définit comme " islamiste modéré ". Je ne vois pas très bien en quoi consiste un islamisme qui serait " modéré ", mais enfin passons.

La Turquie, c' est le cheval de Troie du fondamentalisme pour tenir l' Europe sous sa coupe, pour faire peser sur notre continent une épée de Damoclès tellement efficace que les Européens préféreront une assimilation, lente et sournoise, à un combat qui ne semble plus à leur hauteur. Voilà pourquoi je m' oppose résolument, totalement, absolument à l' entrée de la Turquie dans l' Union européenne et même à l' ouverture de négociations allant dans ce sens.

Parlons en, des " négociations "!

J' aimerais que l' on m' explique comment " négocier " avec un pays qui se refuse à reconnaître officiellement l' un des États membres de l' organisation dans laquelle il aspire à entrer. Je veux parler de Chypre, bien évidemment. Comment négocier avec un État qui se refuse tout aussi obstinément à reconnaître ses responsabilités dans le génocide qui décima les Arméniens en 1915? Et comment négocier avec un pays qui, le plus officiellement du monde, déclare qu' il entend rejeter l' héritage laïc d' Atatürk, le fondateur de la Turquie moderne, pour lui substituer une constitution fondamentaliste? Quand on me dit que la Turquie est " mûre " pour rejoindre l' Europe, cela me fait bondir.

L' Europe, je le crains, paiera très cher son aveuglement. Il est temps, grand temps d' arrêter de jouer avec le feu. Et plus largement, prenons toutes les mesures d' urgence pour arrêter ce cancer de l' islamisme qui gangrène le monde.

Islamisme

Oui c' est sérieux! Très sérieux même, car le voile n' est qu' une étape, la première, pour imposer à la France, comme à tous les pays occidentaux, des conceptions qui sont radicalement étrangères à notre identité, à notre histoire et à notre culture.

On commence par le voile puis on risque de finir par accepter que certaines femmes adultères soient lapidées. À ce rythme on tolérera un jour la polygamie et, pourquoi pas, l' excision! Eh bien, je prends le pari qu' en France, d' ici quelques années, les idolâtres du politiquement correct feront passer pour un acte de racisme insupportable le fait de refuser à des musulmans français ou vivant en France de s' adresser à des tribunaux religieux, appliquant un droit à la fois moyenâgeux et inhumain.

Immigration

Si un immigré a, bien entendu, des droits, il a aussi des devoirs et l' immigré qui ne veut pas s' intégrer à la culture de son pays d' accueil ne fait que scier la branche sur laquelle, pourtant, il veut s' asseoir. Je reviens sur ma consternation le soir du deuxième tour de l' élection présidentielle de 2002, lorsque j' ai vu une cohorte de jeunes des banlieues, issus de l' immigration maghrébine, brandir et agiter fièrement, place de la République, devant le couple Chirac, des drapeaux algériens et marocains.

Je reviens sur cet événement car cette image, en quelque sorte, résume tout. L' oubli du patriotisme et la disparition de l' identité française. Le danger que fait peser sur l' avenir de notre pays le refus de s' intégrer de millions d' immigrés, ou de leur progéniture. La perte de prestige moral d' une fonction dont le titulaire devrait pourtant être au dessus de tout soupçon. Et aussi, bien sûr, la confusion des valeurs dans un pays qui va à vau l' eau, que plus rien ne structure de manière cohérente, qui semble ne plus avoir d' avenir en tant que nation.

Je reviens également sur l' ascendant que prend, chaque jour un peu plus, l' islam dans notre pays, mais surtout l' islamisme. Qui aurait pu prévoir cela dans ma jeunesse? Qui aurait imaginé le bouleversement de notre nation? La nation est, pour moi, une idée essentielle, fondatrice dans la vie en commun d' un pays. On bâtit un État à partir d' un sentiment national, partagé par les habitants du pays considéré.

Terrorisme islamiste

Arrêtons-nous encore sur le problème du terrorisme islamiste: L' Europe, l' Europe des 25, croit être une forteresse imprenable, tellement bien défendue qu' aucun danger ne peut la menacer. Elle est fière de sa puissance économique, de sa richesse, du niveau de vie de ses habitants, de ses institutions politiques, des démocraties qui fonctionnent plutôt bien, même si évidemment beaucoup de choses sont perfectibles.

Eh bien l' Europe, ce colosse aux pieds d' argile, ce " tigre de papier " comme diraient les Chinois, se trompe. Elle est en guerre, déjà, mais elle ne veut pas le voir, elle ne veut pas le savoir. Elle se croit protégée, prémunie contre toute attaque et refuse de se confronter à la réalité des faits.

Or cette réalité, c' est qu' elle est encerclée, infiltrée. Une guerre sournoise de subversion souterraine s' insinue un peu plus chaque jour. Pour ne pas en être conscient, il faudrait être aveugle ou stupide. Faut-il rappeler le nombre de réseaux islamistes qui trouvent en Europe des bases arrière accueillantes et complaisantes? J' en ai déjà parlé dans certains chapitres précédents. Et si j' aborde à nouveau ce thème en fin de livre, c' est pour bien insister sur l' ampleur de ce danger car j' ai souvent l' impression que les Français ne veulent pas y prêter attention. Un peu la politique de l' autruche: on ne veut pas regarder en face, la menace qui plane.

Repentance

La France est la risée du monde entier. Et parmi nos attitudes, pour le moins discutables, parmi les nombreuses " repentances ", comme on jargonne aujourd' hui, la plus récente vaut le détour.

C' était à Madagascar, un pays que je connais bien pour y avoir vécu lorsque je commandais les forces françaises de l' océan Indien. En visite officielle dans ce pays, en juillet 2005, Chirac a présenté les excuses de la France pour la répression musclée de l' insurrection de 1947, répression que je me refuse à qualifier de " massacres ". Cela donnait, dans le texte: " Il faut évoquer les pages sombres de notre histoire commune et avoir conscience du caractère inacceptable des répressions engendrées par les dérives du système colonial. "

Mais pourquoi aller se coucher comme ça, alors que tout le monde sait qu' il s' agissait d' une autre époque? Pourquoi éprouver le besoin de se repentir, quand les autres ne le font pas, quand les autres, de plus, ne l' exigent pas et comprennent mieux la situation que nous ne la comprenons nous mêmes?

La réponse du président malgache Ravalomanana en est la meilleure preuve: " C' est du passé. Je suis né en 1949, et non en 1947. Je pense à l' avenir. Ce n' est pas une source de blocage pour travailler ensemble. " (...)

Réagir

Alors, la France est elle prête à l' affrontement?

J' ai bien peur que non. Et cela pour plusieurs raisons. La toute première, c' est que la France n' est plus une société homogène et structurée. Le corps social du pays n' est plus sain. Qu' est ce qu' un corps social sain? Une population qui sait conserver la mémoire du passé et des combats collectifs qui ont été menés. Ce n' est plus le cas de notre pays. La transmission ne se fait plus et les commémorations les plus solennelles font plutôt rire qu' autre chose.

Qu' il s' agisse de la fête nationale, le 14 Juillet, ou du souvenir des deux guerres mondiales, le 11 novembre et le 8 mai, de la guerre d' Indochine, ou de celle d' Algérie, de moins en moins de Français se sentent concernés.

Je souhaite vivre encore dans une société française fière de ses racines et de sa spécificité. Et ce n' est pas une question de couleur de peau. C' est une question d' état d'esprit, d' attitude. Aujourd' hui, défendre l' identité française vous fait souvent suspecter d' être un suppôt du Front national, ce qui n' est absolument pas le cas en ce qui me concerne. J' ai du respect pour un Le Pen, tout comme pour Arlette Laguillier parce que tous deux sont adeptes de ma devise " Être et durer "!

La seule protection réellement efficace qui vaille, c' est de sortir la France de son inertie, de sa surdité et de son aveuglement.

Je ne cesse de l' écrire tout au long de ces pages, la France est entrée dans un processus de déliquescence. J' ai l' impression tenace que, si le cours des choses ne change pas radicalement, le pays va à sa perte. Qu' il est en voie de désagrégation et que ce n' est pas son identité seule qui est menacée, mais bel et bien jusqu' à son existence. Et je le répète, sans craindre de lasser le lecteur, la France va traverser une crise très profonde, à la fois politique, économique et surtout, morale.

C' est donc à un réarmement moral du pays que je veux appeler en rédigeant ces pages, afin de conjurer la menace qui risque de nous engloutir corps et biens. Je pourrais, sur les affaires, rédiger des livres entiers. Mais en résumé, que faut il retenir de ce constat? Tout simplement que, pour sortir la France de sa torpeur, l' une des toutes premières conditions est de restaurer la morale publique dans le pays.

Morale publique sans laquelle rien ne peut être fait de durable car les Français n' ont plus confiance dans les hommes qui les gouvernent actuellement. Ils les prennent pour des margoulins et croient que ces responsables politiques pensent d' abord à eux, avant de se soucier du bien commun et du sort de leurs concitoyens.

Nos dirigeants doivent être des gens propres, irréprochables, ce ne sera qu' à cette seule condition qu' on pourra au moins les écouter et les prendre au sérieux.

La démission est allée trop loin, dans tous les domaines, pour que la France n' ait pas besoin d' un choc salvateur, susceptible de lui permettre de retrouver sa vraie vocation.

Général Marcel BIGEARD

 

Le Père Noël des grands patrons

Ces patrons qui jouent en bourse contre leurs propres boîtes par Marc Fressoz
Avec la crise, de nombreux patrons revendent précipitamment les actions. Interrogés par « Bakchich », ils justifient l' injustifiable.
http://www.bakchich.info/article5496.html

La bourse fait du yo-yo? Et bien, beaucoup de cadors du CAC ont joué, en vendant leur stocks options, contre leurs propres groupes. Beaucoup de ces gestes peu civiques ont déjà été évoqués, dans le magazine Challenge ou sur le site Mediapart. Mais Bakchich a souhaité revenir sur ces comportements scandaleux et sonder les intéressés sur leur système de défense. Ainsi le PDG d' Alstom, Patrick Kron, a quelque peu affolé son monde en vendant, entre fin septembre et début octobre, tous les stock options qu' il détenait. Un vrai record. En quelques jours, 16,5 millions d' euros ont afflué sur le compte en banque de Kron ainsi à l' abri d' une crise de liquidité personnelle.
Heureux homme! Depuis, le cours d' Alstom a perdu plus de 30 %. « C' était, parait-il, programmé depuis longtemps ».

Cinq millions d' euros pour le pédégé de GDF-Suez et la facture de l' abonné qui s' envole
« Sans lien avec la crise financière »: C' est aussi le leitmotiv répété chez GDF-Suez pour justifier que Gérard Mestrallet ait vendu un paquet de stock options le 3 septembre dernier. Ça gaze pour le PDG du groupe né de la fusion de l' ex-service public GDF avec Suez! En une journée, il a réalisé une formidable culbute: 2,3 millions d' euros de plus-value dégagées! Et le 10 octobre, a-t-il signalé à l' Autorité des marchés financiers (AMF), il a encore vendu pour 2,7 millions d' euros.
Trois jours plus tard, le même souscrivait pour 991 200 euros de titres à prix bradés grâce à un nouveau plan. Attention, le patron de Suez n' a « pas le stock option honteux », assure-t-on au siège du groupe. Et les communicants de Mestrallet d' expliquer que le patron n' est pas le seul à bénéficier d' un plan de ce type. Et de souligner que ce bon PDG applique depuis toujours les récents appels du Medef à la modération. Ni parachute doré ni retraite chapeau pour Mestrallet. Avec son salaire, les stocks option constituent ses seuls revenus de l' entreprise. C' est beau le dépouillement. Les banquiers dégainent vite. quand il s' agit de leur propre porte monnaie

Bouton SG=XPF
Durant cette période tempétueuse, qu' ont fait de leur côté les grands timoniers de la banque et de l' assurance, secteur ô combien sensible? Certains ont paru un brin fébriles. Tel Daniel Bouton, président de la très chahutée Société Générale, connu pour son trader à sensation, Jérôme Kerviel. Et bien, Bouton boursicote, lui aussi, comme un fou. Déjà en 2007, la vente d' une partie de ses stocks lui a permis de réaliser une indécente plus value de 3,7 millions d' euros! Depuis le début septembre, il a vendu en quatre fois pour près de 4,5 millions d' euros de stocks options.
Daniel Bouton fait répondre à Bakchich que les liquidités dégagées lui sont fort utiles pour accomplir son devoir de contribuable et pour rembourser un emprunt. Il est vrai que ce nécessiteux de luxe a été déstabilisé par l' affaire Kerviel. L' ex PDG a dû abandonner la fonction de directeur général pour mieux s' accrocher à celle de président. Et il a renoncé à tout salaire pendant six mois! Plutôt que de faire la manche, il s' investit en bourse.
Toutefois, à observer le détail de ses récentes opérations déclarées à l' Autorité des Marchés Financiers, on s' aperçoit qu' il restait au même Daniel Bouton assez de fraîche pour spéculer à nouveau. Le 2 octobre a constitué un point d' orgue. Bouton reçoit 1,98 millions d' euros de la vente de 2,3 millions de stocks option au cours de 66 euros. Et le même jour, il en rachète pour un montant non moins formidable de 1,7 millions d' euros, mais au cours plus intéressant de 57 euros.
Une vraie leçon donnée aux traders maladroits de la Caisse d' Epargne. Et peu importe que le cours de la Société Générale s' est cassé la figure à 45 euros. Ce n' est pas fini. D' après la presse financière, Bouton devrait procéder à deux nouvelles ventes de stocks options en veux-tu en voila.

Axa ira, ça ira
« Le système financier français est un système stable (.) et je crois que dans des moments comme ceux-ci, qui sont des moments tendus, il ne faut pas paniquer ». Voilà un homme qui sait garder ses nerfs. Président du directoire de l' assureur Axa, Henri de Castries s' exprimait ainsi le 30 septembre sur le perron de l' Elysée. C' était juste après la convocation par Sarkozy des grands de la finance hexagonale.
Certains observateurs ont doucement rigolé en découvrant que, quatre jours plus tôt, Castries s' était en fait débarrassé de paquets d' actions de son groupe à Wall Street. Il a vendu plus de 18 000 stocks options reçues il y a un an de la filiale américaine d' Axa. Le produit de cette vente s' élève à 638 199 dollars, environ 440 000 euros.
Là encore, c' était du prévu et c' est pour la bonne cause. « 250 000 euros lui serviront à payer ses impôts et il en réinvestira 150 000 dans un plan d' actionnariat d' entreprise à prix réduit », précise un porte-parole d' Axa. Rien à voir donc avec un quelconque manque d' assurance dans l' avenir de la maison.
Si c' était le cas, Castries aurait tout vendu, ces quelque 400 000 euros tirés d' une petite opération n' étant que roupie de sansonnet. C' est ce dont on prend conscience auprès du siège de l' assurance où l' on pratique une louable transparence. « Il reste à Henri de Castries 1,4 million d' actions représentant une valeur de 12,5 millions d' euros ». Voilà un homme bien assuré contre les revers de fortune.

Les acheteurs
Mais dans cette période de capitalisme délétère, n' y a-t-il que des patrons du CAC 40 qui jouent contre leur propre maison? L' espèce inverse ne court pas les rues mais on trouve tout de même quelques spécimens qui achètent à tour de bras. Chez le cimentier Lafarge, - qui subit pourtant le ralentissement du BTP - Bernard Kersiel, son vice président, a eu le courage de miser près de 500 000 euros dans l' achat d' actions du cimentier entre fin septembre et début octobre. Le titre se négociait à bien plus de 60 euros, il ne vaut aujourd' hui qu' un peu plus de 50.
Le cimentier fait cependant figure de petit joueur par rapport à Jean-René Fourtou, le président du directoire de Vivendi. « Il croit dur comme fer, explique son entourage, à l' avenir de son groupe et au succès durable du téléphone portable ». Bravo! Dans le monde patronal, cet enthousiasme juvénile fait plaisir à voir. Jean René Fourtou a tiré de son compte en banque personnel pour plus de 2,8 millions d' euros, entre le premier et le quinze octobre pour acquérir des actions. Chapeau, car c' était au plus fort de la crise. Un patron qui ne joue pas contre son camp est un héros des temps modernes.

Marc FRESSOZ
http://www.bakchich.info/article5496.html

NDLR: le Père Noël passe en automne pour les grands patrons... des fois que...

 

 L' honneur d' un journaliste d' investigation 

Qui a peur de Denis Robert?

http://www.gopetition.com/petitions/pour-denis-robert-contre-la-crise.html

Depuis quelques jours, on peut lire dans nos quotidiens divers communiqués et un encart publicitaire grassement payé par une société financière qui accuse le journaliste Denis Robert de tous les maux.

Etrange pratique que celle de ces organes de presse prestigieux qui se font payer pour passer (sans le moindre commentaire) un texte qui piétine allègrement le travail d' un confrère. Passons!
Une question reste sans réponse: comment est-il possible qu' au coeur d' une tourmente financière historique qui fait apparaître aux yeux des foules ébahies l' incompétence, l' irresponsabilité, la criminelle légèreté des dirigeants de toutes les banques du monde, ces hommes si importants qu' on voit courir à la porte des palais des Républiques pour mendier l' argent des contribuables, perdent leur temps et leur argent à tenter de museler un journaliste solitaire?

Pour faire simple, rappelons que les chambres de compensation sont ces sociétés inventées par les banques pour simplifier et accélérer les transferts d' argent d' une banque à une autre. Mais aussi les enregistrer. L' outil est pratique. Il a un grave inconvénient: il identifie, et mémorise toutes les transactions interbancaires à travers le monde. Si la majorité de ces mouvements d' argent sont légaux, beaucoup recouvrent des activités criminelles. Et énormément finissent leurs courses dans des paradis fiscaux, à l' abri des regards importuns. La vulnérabilité du système et l' accès à l' information financière passent par ces chambres de compensation internationales.
Il suffirait que les juges aient accès à cette mémoire informatique pour relever le cheminement de l' argent de la fraude et du crime organisé. Il suffirait que cette menace existe pour que les fraudeurs à l' impôt, mais aussi les trafiquants de drogue, d' armes et d' influence retirent leur argent des banques.

Et ça, les banquiers ne le supporteraient pas. Voilà ce que Denis Robert répète depuis plus de dix ans, à travers ses articles, ses livres et ses films. Il faut abattre ce type.

Ils sont légion à s' y employer.

Petition: http://www.gopetition.com/petitions/pour-denis-robert-contre-la-crise/sign.html

---------
Comité de soutien à Denis Robert: http://lesoutien.blogspot.com/

200 visites d' huissiers au domicile de Denis Robert, 30 procédures en cours...

Face aux moyens colossaux de ses détracteurs, Denis Robert ne peut opposer que son énergie, ses livres et sa bonne foi. ça risque de ne pas suffire.
---------

Pourquoi je décline la proposition de Clearstream

Médias 29 oct. 6h51

Denis Robert journaliste, écrivain.

http://www.liberation.fr/medias/0101165560-pourquoi-je-decline-la-proposition-de-clearstream

Non merci Monsieur Tessler (1).

Je décline la «proposition» de la banque des banques luxembourgeoise sans la moindre hésitation.

Je m' appelle Denis Robert. Et Clearstream m' a fait une «proposition». Pour ce faire, elle n' a pas demandé à me rencontrer, ne m' a pas téléphoné, ne m' a pas écrit une lettre, un mail, un texto.
Clearstream a envoyé un communiqué à la presse. Alors des journalistes amis m' ont appelé pour m' informer, pendant ce temps mes avocats recevaient, par coursier, le contenu du communiqué «transmis à l' AFP». Et Clearstream prenait (ou avait alors déjà pris) contact avec (au moins) le Monde et Libération pour acheter un encart publicitaire (assez grand pour tenir l' intégralité dudit communiqué). Le Monde le publiait en page 12 de son édition datée du vendredi 24 octobre.
Heureusement, Libération déclinait. Je voudrais rappeler ici que pour soutenir ses plaintes Clearstream s' appuie systématiquement sur des articles du Monde. Aujourd' hui ce sont eux qui sans aucun commentaire, ni recul, passe cette «publicité».

Quand on fait une proposition, simple et claire, à quelqu' un, on n' a pas besoin de faire une grande annonce médiatique avant de prendre contact. La proposition de Clearstream ressemble à une mauvaise plaisanterie. C' est une forme d' opération de communication bizarre et choquante.

Sur le décompte des procédures dont elle parle, la firme mélange un peu tout et oublie les procès que nous avons gagnés. Elle comptabilise par exemple la condamnation à un euro du Figaro, qui avait publié des extraits de mon livre, procédure dans laquelle je n' étais pas poursuivi.
Ou celle de Canal + en Belgique où je n' ai pas été condamné. Elle omet de signaler que plusieurs procédures ne sont pas définitives et qu' elle a perdu des procès contre moi pour des interviews ou articles rédigés dans la presse (le Point, NouvelObs.com, émission de Thierry Ardisson sur France 2.).

S' il est vrai que la récente décision en appel est une victoire pour eux, je voudrais rappeler que cinq ans plus tôt, pour le même livre (la Boîte Noire), trois autres magistrats avaient condamné la firme à me verser 8 000 euros et jugé mon enquête «sérieuse, de bonne foi» et «utile». Je me pourvois donc en cassation.

Je ne suis pas procédurier. Je ne suis pas assez riche pour vivre tout cela sereinement au niveau financier. Vraiment ça ne m' amuse pas trop et je préférerais occuper le temps passé sur Clearstream à faire autre chose. Mon enquête s' est arrêtée en 2002. Seulement, je suis sûr de la qualité de mon travail et de l' intérêt des informations obtenues. Et je suis loin d' être seul. Un comité (2) est né pour m' aider et près de 5 000 personnes l' ont rejoint.

Nous avons reçu plus de 1 700 lettres, pratiquement toutes étaient accompagnées d' euros. 486 journalistes ont à ce jour envoyé leur carte de presse pour m' appuyer.
D' autres - inconnus et célèbres - me supportent différemment, chacun à sa façon. Mon téléphone n' arrête pas de sonner, je reçois des mails et des marques de soutien extraordinaires. Pour eux, autant que pour moi, je ne peux pas accepter cette fausse proposition. Je dois reconnaître que mes adversaires ont réussi un tour de force: faire passer des propos tenus par d' autres comme étant les miens. Exemple: je n' ai jamais dit ni pensé que Clearstream était «la plus grande lessiveuse d' argent sale du monde». Je maintiens que cette chambre de compensation internationale a accepté que des milliers de clients ouvrent des comptes dans des paradis fiscaux. Mes listes indiscutées et indiscutables le prouvent. C' est important dans cette période de crise financière où le Luxembourg commence à être montré du doigt.

Dans son communiqué Clearstream «rappelle à cet égard qu' elle n' a jamais été animée par une quelconque volonté de s' acharner contre M. Denis Robert». Qui dépose les plaintes?
Qui m' envoie des huissiers dès que je m' exprime à ce sujet?

Clearstream «propose à M. Robert de ne pas exécuter, à compter de ce jour, les décisions de justices rendues à son encontre et de ne pas poursuivre les instances en diffamation encore en cours pour autant que M. Robert accepte également de mettre un terme à toutes ces procédures».
C' est la proposition.

D' ailleurs elle n' est faite qu' à moi: pas à Canal +, pas aux éditions des Arènes. C' est vrai que je n' ai pas d' argent, de temps, d' envie. Mais.

Franchement, est-ce que je peux signer, là, sous ce dernier paragraphe du communiqué-publicité payante de Clearsream qui dit: «il revient donc à M. Denis Robert, victime de son propre acharnement à diffamer sans relâche Clearstream depuis sept ans, de mettre un terme ou pas aux contentieux en diffamation dont il se plaint et de se décharger ainsi du fardeau procédural qu' il dénonce tout en en étant à l' origine»? Non.
En alertant la presse à grands coups de communiqué et en achetant cette grande (et chère) publicité dans le Monde, dont on peut s' interroger sur la légalité, Clearstream visait deux objectifs: passer pour grande et généreuse, puis me ridiculiser.

Vu la volée de bois vert - il n'est qu' à lire les blogs et autres réactions sur le Net -, les messages de soutien et les chèques qui arrivent au comité, je peux, sans risquer de me tromper, annoncer que leur coup est raté. Cette «arrogance» en cette période de crise financière me laisse perplexe et n' entame en rien ma détermination. Au contraire.

Thoreau disait qu' un homme seul et déterminé est plus fort qu' un gouvernement. Je suis de moins en moins seul, de plus en plus déterminé. Et ils ne sont qu' une multinationale dont le siège est à Luxembourg.

Denis ROBERT

(1) Jeffrey Tessler, ex dirigeant de la Bank of New York est depuis 2004 le PDG de Clearstream.

(2) http://lesoutien.blogspot.com

NDLR: Le Pilori apporte son soutien à Denis ROBERT et à ceux qui permettront d' élucider l' assassinat de JPK (Jean-Pascal COURAUD journaliste d' investigation sur Clearstream, XPF et Cie).

----- Original Message -----
From: Marc Jutier mjutier@orange.fr
Sent: Thursday, October 30, 2008 12:02 PM
Subject: Sélection du 30-10-08 d'articles, de vidéos et de sites dissidents à la pensée unique

Sélection d’ articles, de vidéos et de sites dissidents à la pensée unique

Lettre à parution irrégulière – Le 30 octobre 2008

A faire circuler sans modération!*

Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Albert Einstein

Cher-e internaute,

Ce courriel, d’ environ 11 000 caractères et 70 liens envoyé à plus de 4200 personnes, vous propose une sélection d’ articles, de vidéos et de sites comme quoi certains résistent encore et toujours à la dictature de la marchandise et de la pensée unique.

Devenez membre du groupe monnaie: groups.google.fr/group/monnaie. Le Collectif Monnaie France (CMF) a pour objectif de trouver les moyens d’ informer les citoyens sur l’ escroquerie monétaire et de faire comprendre aux Français qu' il serait possible de remplacer l’ argent dette par un argent service (la fonction bancaire se doit d’ être une fonction régalienne).

D’ autre part, je vous signale que je suis disponible pour participer à tous colloques ou conférences en France. Voici les thèmes sur lesquels j’ interviens Remplacer l’ argent dette (instrument de manipulation au profit d’ une très petite minorité) par un argent service (la fonction bancaire se doit d’ être une fonction régalienne). Le capitalisme est une vaste escroquerie intellectuelle, qui sont les escrocs en chef et quelles sont leurs valeurs? Une nouvelle vision pour une nouvelle civilisation, quelques pistes pour un nouveau paradigme et un autre programme politico-économique. N’ hésitez pas à me contacter: mjutier@orange.fr - 06 26 44 68 29. Les URL non actives doivent être demandées à l' auteur à cette dernière adresse électronqiue.

Bien à vous et bonne lecture.

Marc Jutier - http://www.jutier.net

* Il existe, malheureusement, une véritable « omerta » dans les médias officiels sur un certain nombre de sujets et en particulier sur ce sujet très particulier qu’ est la création monétaire. Aujourd’ hui, grâce à internet, l’ information émerge et grâce à vous elle est diffusée à un nombre de plus en plus élevé de nos concitoyens. Vous pouvez participer à la diffusion de cette lettre mais aussi à la sélection d’ informations pour la prochaine lettre comme le font déjà, et je les en remercie, Christian Chaufaux, Philippe Derudder, Cécile, A-J Holbecq & le Mouvement Sociétal, A. Vidal et A. Mothes & liberonslamonnaie, Pascal & desmotscratie.net. Merci donc, de renvoyer cette lettre à votre carnet d’ adresses et pour avoir une idée du rayonnement de cette lettre, merci d’ envoyer à mjutier@orange.fr un courriel spécifiant le nombre de personnes à qui vous l’ avez envoyée.

Editorial

Un milliard d’affamés, deux milliards de pauvres sur la planète Terre et les Etats donnent ou prêtent 320 milliards € pour les banques françaises soit environ 5000 €/hab. (1200 milliards pour les banques européennes, 1700 milliards pour les banques US)! En 1929, les banquiers se suicidaient. Aujourd’ hui, ils empochent des bonus et ceux qui se suicident en 2008 c’ est plutôt des pauvres, entre autre dans le monde carcéral. L’ Etat qui jusqu’ à avant-hier a été honni par les libéraux et par la pensée unique « moins d’ Etat, moins d’ impôt » devient pour les banques et les plus riches le sauveur suprême. On continue, néanmoins, à diminuer le nombre de fonctionnaires et les prestations dans le service public.

Ces milliards vont être empochés par ceux-là même qui sont à l’ origine de la crise et la plupart des responsables seront toujours en place. Les banques, les assurances et les fonds de pension se voient même confortés par ce sauvetage. Leur politique future sera peut-être encore plus risquée, plus exposée et porteuse de plus d’ instabilité puisqu’ au final «si on se casse la gueule, c’ est l’ Etat qui paie». Que les petits épargnants ne se plaignent pas, ils ont voté pour des libéraux de gauche et de droite dans toute l’ Europe et ceux-ci continuent à nous faire croire qu’ il faut simplement réformer le système. Ah! la bonne blague.

Sarkozy veut injecter 10 milliards d' € dans les six plus grandes banques de notre pays et il veut intervenir dans les secteurs clés de l' industrie à l' aide d' un fonds "souverain" doté de 175 milliards d' €. Compte tenu de la crise qui frappe la deuxième économie de l' Union européenne, ces déclarations ne doivent pas surprendre. Elles incarnent le maintien d' une vieille tradition française d' interventionnisme étatique. De plus, elles n' ont pas d' alternative dans l' espace public, face à une opposition de gauche réduite au silence dans le domaine de la politique économique. Ses efforts suscitent la sympathie des Français, les derniers sondages le montrent. A la différence de Merkel en Allemagne, qui rechigne à prendre des mesures au niveau européen, le président français donne ces temps-ci l' impression d' être un homme d' action. Fidèle à lui-même, il agit seul et en toute hâte. Au lieu de vérifier si ces décisions peuvent servir les intérêts de l' économie française, voire européenne, le camp allemand suggère que le président français utilise la crise pour mettre en place une sorte de néosocialisme. Aussi utilise-t-on, pour caractériser sa politique, les termes très connotés de "nationalisation" ou de "nationalisation partielle". Peut-être les réactions de cet ordre attisent-elles les ressentiments nationaux, mais elles ne correspondent pas à la réalité. Car il est notoire que Sarkozy ne nourrit aucune intention hérétique à l' égard du dogme libéral. Ne cherche-t-il pas, par exemple, à accélérer le retrait de l' Etat des hôpitaux et autres services publics? En fait, Sarkozy veut "soutenir" les entreprises afin de les renforcer face à la concurrence internationale. Il ne s' efforce pas d 'mposer un contrôle de l' Etat sur les banques, ni d' orienter la politique des entreprises en faveur du plus grand nombre, salariés ou consommateurs. Le président français n' est pas en quête d' un New Deal; il sert la concurrence et la maximisation des profits. C' est le capitalisme qu' il veut sauver et il colle exactement aux souhaits de la majorité des élites européennes.

Le capitalisme est sauvage par essence et son avidité est sans limite. En pliant sans condition lors de cette crise, en laissant au libéralisme les mains libres pour l’ avenir, les dirigeants des pays occidentaux défendent, pour ceux qui en doutaient encore, leurs privilèges de classe – l’ aristocratie financière, technocratique et politique (UMP-PS) – et qu’ ils ne vont, bien évidemment, pas remettre en question un système qui justifie leur pouvoir.

C’ est bien d’ une autre politique, d’ un autre paradigme dont nous avons besoin. Mais quand est-ce que les citoyens vont se réveiller? Quand vont-ils comprendre qu’ ils sont manipulés? Peut-être la situation économique n’ est-elle pas encore assez dramatique pour qu’ il y ait une vraie prise de conscience politique? Les citoyens se replient sur leurs acquis. L’ individualisme tellement glorifié par l’ idéologie capitaliste est profondément ancré dans les consciences. Sachez et faites savoir que ceux qui nous gouvernent sont des escrocs. C’ est une escroquerie intellectuelle et une escroquerie tout court! Combien de temps encore allez vous accepter cela? Vous avez peur de quoi?

Livres
NOUVELLE CIVILISATION 2012 aux éditions Pascal. 448 pages - 10€. Format : 12 x 17.

2007, 2012, faut-il donc attendre les crises financières à répétition...? Dans un monde miné par la destruction du "sens", où le système financier, le modèle économique, les atteintes cruelles à l' équilibre sanitaire et écologique, entraînent "une société à la dérive" : comment réfléchir à une NOUVELLE CIVILISATION basée sur un nouveau paradigme. Face à la mondialisation libérale, la lecture de ce livre de culture générale qui aborde la philosophie, l’ économie, la politique, l’ histoire de la monnaie, l’ écologie, la santé, donne une alternative à la pensée unique. La table des matières, l’ introduction et les 380 liens URL du livre. Une présentation vidéo de 3 minutes.

Dans le livre " La dette publique, une affaire rentable" qui vient de paraître nous avons voulu revenir d' abord sur le sujet de la création monétaire, ensuite expliquer l' historique, les idées fausses et les raisons de "la dette", pour finir par quelques pistes pour l' avenir.

Éditions Yves Michel, 160 pages -12 € - Format : 12 x 22.

Actions
Appel à mobilisation citoyenne - Pétition
Pour que l' argent nous serve au lieu de nous asservir!
Le Collectif des déboulonneurs lance une action d’ envergure nationale contre le système publicitaire.

Articles
Le Chili, premier laboratoire du néolibéralisme
La Grande-Bretagne dans la récession
Carnage chez les hedge funds
Le système de retraite américain tout entier risque de faire faillite
Le krach boursier menace les retraites dans de nombreux pays
L'Argentine met fin à la retraite par capitalisation
Des réunions secrètes à l' UE pour imposer les OGM
Deux planètes nécessaires pour l' humanité en 2030
USA: la déprime s' empare des consommateurs, qui craignent pour leur emploi
Le Sénat veut installer un spyware sur tous les ordinateurs
Perspective d' espoir politique d' un autre monde possible!
La lettre à parution irrégulière du 1er octobre 2008
Rwanda, un génocide made in France
2,5 millions de personnes réunies à Rome pour manifester contre Berlusconi
Le parlement polonais a voté la privatisation totale du service de santé

Vidéos
L' Argent Dette de Paul Grignon
Le Channel Vidéo de Bankster.tv!
ON SERA TOUS AU RMI
United For Truth - 08 - NWO 9/11
GOOGLE ET LE RESEAU ECHELON 3'15"
HHX01 - LE SIECLE 18'03"
Présentation de ceux qu’ il va falloir mettre au chômage en France!
HHX02 - BILDERBERG 17'50"
CPT News (tac.tv)

Blog
Speculand – le blog de la crise
r-sistons.over-blog.com/

Sites et documents
Monnaie sur net:
bankster.tv
L'île des naufragés : michaeljournal.org/ilenauf.htm
conspiration.cc/sujets/politique/ile_naufrage.htm
versdemain.org
michaeljournal.org/galerie.htm
Des précurseurs : Duboin, Gesell, Allais :
economiedistributive.free.fr/plan.php
fr.wikisource.org/wiki/Silvio_Gesell_:_un_pr%C3%A9d%C3%A9cesseur_de_Keynes
fr.wikipedia.org/wiki/Silvio_Gesell
Banquiers = fauxmonnayeurs.org

INCURSION DANS UN DOMAINE TROP RESERVE:
attac78nord.org/IMG/pdf/monnaie_attac_au_19_10_04_.pdf
yhad.fr
citerre.org/sommairemct.htm
selidaire.org/spip
societal.org
tiki.societal.org
assoc.wanadoo.fr/aded/
www.thetransitioner.org
thetransitioner.org/wikifr/tiki-index.php?page=Manifeste%20monnaies%20libres
consciencedupeuple.com/html/jekyll_island.html
fragments-diffusion.chez-alice.fr
bayard-macroeconomie.com
courtfool.info/fr_Secrets_d_argent_interets_et_inflation.htm
chomage-et-monnaie.org
prosperdis.org/fra/accueil.htm
http://transversel.apinc.org/spip/

Autres sujets:
votre-sante.com
La blogosphère du NPA
Forum anticapitaliste
alfreud.podemus.com/
mondialisation.ca
planetenonviolence.org
sortirdunucleaire.org
alterinfo.net – Agence de presse associative
bakchich.info - Infos, enquêtes et mauvais esprit
Conseil national de la Résistance
Observatoire du Nouvel Ordre Mondial

"Les banques, je les ferme. Les banquiers, je les enferme" - Vincent Auriol (alors secrétaire d' Etat de Léon Blum en 1936)

Articles, vidéos et sites dissidents à la pensée du tout marché

Lettre à parution irrégulière

 

----- Original Message -----
From: Contribuables Associés
Sent: Wednesday, November 12, 2008 4:52 PM
Subject: le site de l’Observatoire des subventions aux associations

http://www.observatoiredessubventions.com le site de l’ Observatoire des subventions aux associations

Saviez-vous que le financement des associations coûte 30 milliards d’ euros chaque année au contribuable?

Saviez-vous que le traitement administratif d’ une subvention est de 450 euros?

Saviez-vous que l’ Association pour le théâtre privé a touché 3 638 500 euros de l’ État en 2006?

Non, puisque personne n’ en parle sauf… l' Observatoire des subventions aux associations.

Grâce à votre aide nos travaux avancent.

Il y a quelque temps, nous vous annoncions la naissance de l’ Observatoire des subventions aux associations. Aujourd’ hui, nous lançons le site http://www.observatoiredessubventions.com.

L’ Observatoire a pour but de recenser et d’ analyser les subventions publiques versées, en France, aux associations loi 1901, qu’ elles proviennent de l’ État, des collectivités locales (communes, communautés de communes, départements, régions) ou de l’ Union européenne.

Le flou le plus total est savamment entretenu sur les subventions aux associations: l’ opacité et le clientélisme règnent en maître. Il était nécessaire d’ informer les contribuables mais aussi l’ opinion publique, les médias et les élus des éventuelles dérives et de traquer les abus à tous les niveaux.

C’ est pourquoi nous avons créé un site Internet entièrement dédié aux travaux de l’ Observatoire: http://www.observatoiredessubventions.com

Vous trouverez sur http://www.observatoiredessubventions.com des informations variées sur les subventions aux associations, des analyses sectorielles, des interviews, des exemples concrets: qui est subventionné et pourquoi, le hit-parade des subventions…

Ce site ne s’ enrichira que grâce à vous. Nous faisons appel aux infatigables chasseurs de gaspi que vous êtes. Je suis sûr que vous connaissez des associations bidons dans votre commune, que vous avez l’ œil sur les comptes administratifs de votre département, de votre région. Les collectivités locales subventionnent à tour de bras: faites-nous part des dérives que vous constatez!

À vos souris! Et à bientôt sur http://www.observatoiredessubventions.com

Jean-Baptiste Léon

observatoire@contribuables.org

CODEDO

http://codedo.blogspot.com/

Le Collectif pour une dépénalisation du délit d' outrage a été fondé en juillet 2008 à l' initiative de Romain DUNAND, poursuivi pour outrage à Nicolas Sarkozy (procès en appel le 22 septembre 2008), Maria VUILLET, poursuivie pour outrage au sous-préfet d' Ile-de-France, Yves BAUMGARTEN et Jean-Jacques REBOUX, tous deux poursuivis pour outrage à agent de police. Nous avons publié une "Lettre au garde des Sceaux pour une dépénalisation du délit d' outrage" (Editions Après la Lune) qui n' a pas reçu de réponse à ce jour. Le CODEDO a tenu une conférence de presse ouverte au public, au cours de laquelle a été rendu public le "Manifeste pour une dépénalisation du délit d' outrage", le mardi 21 octobre 2008 à 16 heures, à la librairie Résistances, 4 villa Compoint 75017 Paris (Métro Guy Môquet). En présence des fondateurs du CODEDO, de Hélène FRANCO, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature, de Marianne LAGRUE, avocate, d' Hervé EON, poursuivi pour offense au président de la République.

CODEDO

 

----- Original Message -----
From: Jean-Louis GRANIER BEO
Sent: Saturday, November 01, 2008 10:33 AM
Subject: MARIGNANE CE MATIN STELE ADIMAD

--------------------------------------------------------------------------------
200 personnes se sont réunies devant la stèle qui se trouve au nouveau cimetière de Marignane
--------------------------------------------------------------------------------

A l’ appel de l' Association de Défense des Intérêts Matériels et Moraux des Anciens Détenus et Exilés politiques de l' Algérie française (ADIMAD), plus de 200 personnes se sont rassemblées, le 1er novembre 2008, au cimetière St-Laurent de Marignane, devant la stèle érigée en juillet 2005 en souvenir des victimes françaises de la guerre d' Algérie et de la mémoire des patriotes victimes de ce conflit, des populations victimes du FLN le 20 août 1955, des barricades le 24 janvier 1960, du 26 mars 1962 et des disparus du 5 juillet 1962 à Oran.

La stèle qui doit, selon une décision de justice du tribunal administratif de Marseille, être enlevée d’ ici au vendredi 7 novembre 2008.

Une banderole affichant " Touche pas à stèle! Destruction = profanation " a été brandie au-dessus du monument à l’ occasion de ce rassemblement qui " devrait, hélas, être le dernier ", a fustigé Jean-François Collin, président de l’ ADIMAD.

Celui-ci a indiqué être " déterminé à l’ emploi de toutes les voies de recours ". Un référé ayant été hier introduit devant le tribunal de grande instance d’ Aix, il a demandé au maire qu’ il a qualifié "d’ hostile" de ne rien faire d’ ici là.

Jean-Louis GRANIER BEO Story http://babelouedstory.com/

 





----- Original Message -----
From: vitus vitus
Sent: Saturday, November 01, 2008 5:39 PM
Subject: RE: "Opération Stèle Fleurie"

ET MAINTENANT... MOBILISATION GENERALE SUR... MARIGNANE!!!

Pendant qu' ici et là, les éminences feutrées du Pouvoir amadouent quelques amadouables pour des vanités, des illusions et de classiques promesses labiles, le préfet des Bouches du Rhône est en train de chercher dans le Bottin l' entreprise de démolition chargée de nettoyer le cimetière de Marignane de sa stèle sacrilège.

Ils ne nous aiment pas vivants mais ils ne nous aiment pas morts non plus.

Les batailles que nous sommes certains de perdre sont celles que nous ne livrons pas.

La menace à Béziers vient d' un groupe de paléos staliniens mené par un dénommé Bousquet et notre ami Alain ALGUDO a spontanément répliqué dans cette phase propice par un tsunami de gerbes et de bouquets.

Le premier coco qui bousculerait une de nos gerbes serait désigné à l' opprobre universelle!

Démonstration radicale, monumentale et pacifique qui laisse le monde pantois!

La menace sur la stèle de Marignane est réelle et imminente et pendant qu' un travail gouvernemental de diversion oriente sur des adresses qui sont autant d' impasses avec des thèmes qui éloignent du seul thème prioritaire et essentiel - la réhabilitation totale de la Résistance OAS - le préfet des BdRh est en passe d' obéir aux ordres de ce gouvernement de détruire la stèle avant le 7 Novembre.

Parce que les Régimistes, eux, ne se trompent pas d' ennemis!

Il est facile de comprendre qu' il est donné à n' importe qui d' illusionner sur on ne sait quelles avancées tant qu' il n' est pas question d' exiger le transfert des cendres du Lieutenant Degueldre dans une sépulture digne des héros et des défenseurs de la Patrie.

En ce 1er Novembre il est opportun de rappeler que tant que nos pires ennemis fixent eux-mêmes les identités de leurs interlocuteurs, les frontières des concessions à céder ainsi que les sujets à ne pas aborder, c' est à coups de milliers de

bouquets de fleurs qu' il nous reste à démontrer à ces nécrophages que 46 ans après, ils ne craignent pas d' imiter les fellouzes et les pillards algériens du FLN ou pas qui ont labouré et dévasté les cimetières où dormaient en paix nos aïeux, en Algérie.

Les seuls qui se réjouiraient de la destruction de la stèle de Marignane sont les pilleurs de tombes que la Justice poursuit, en général, les barbouzes et les paléos gaullistes qui n' ont appris à se vautrer que dans les lauriers des terroristes et des égorgeurs de Français et enfin les porteurs de valises et autres staliniens émérites, plus faux et plus marteaux que jamais, dans un des rares pays du monde où ils sont conservés au formol... au Palais Bourbon!

Vitus

----- Original Message -----
From: Vitus
Sent: Tuesday, November 25, 2008 5:16 PM
Subject: INFAME GAULLISME

INFAME GAULLISME lettre à une gaulliste qui doute

A PROPOS D’ UN ARTICLE DU JOURNAL « LE POINT » de fin NOV 2008

Chère amie,

Le Monsieur dont vous dites que vous l' aimez bien est J.R. Il a été un des principaux compagnons du Lieutenant Degueldre (que Napoléon aurait fait Maréchal!). Moi aussi, je l' apprécie beaucoup. C' est un homme sensible, évidemment courageux. Vous aviez reçu ma photo au milieu de ces hommes, simples et nobles, en Septembre.

Tous ces hommes en veulent aussi à De Gaulle pour une autre raison: il les a obligés à devenir violents et même à devoir tuer. Et un vrai soldat vieillit souvent avec la pensée obsédante de ne pas avoir toujours fait très exactement ce qu' il fallait. Jeune, on accomplit parfois des actes avec la fulgurance d' un présent qui réfléchit peu. Ce présent n' impose qu' une seule obligation, celle du devoir. C' est ensuite qu' un homme digne de ce nom se retourne sur son passé.

Combattre des tueurs à gages, des barbouzes, des bêtes sans foi ni loi si ce n' est celle de l' argent, des sortes de gestapistes embauchés - et c' est un comble, par celui qui trompe encore la masse des Français grâce au talent qui fut le sien d' entrer dans les bagages des vainqueurs en s' imposant partout au premier rang, en ne concédant aucun rôle décisif à personne d' autre dans la libération du territoire, en récupérant la totalité de la mise par la condamnation, l' exclusion et la disparion de tous les très honorables Français qui avaient, en tous lieux et en toutes circonstances tenté, vaille que vaille, d' accomplir leur devoir, le plus souvent dans l' anonymat, la discrétion ou même l' équivoque historique que les liquidateurs de la Libération se chargèrent de salir et de disqualifier - affronter des tueurs professionnels, payés par le régime pour exterminer des idéalistes, tout cela est un devoir noble et impérieux.

Lorsqu' on assiste à un pugilat politicien pour la conquête d' un trône assez dérisoire, quand on entend les invectives au sein d' un même parti, quand on voit les coups bas et tant d' épithètes terribles au sein de la même famille, quand on s' effraie du surgissement de pareilles haines sourdes au coeur d' un milieu politicien traditionnellement chantre de démocratie, de paix civile, de tolérance, d' amitié de l' homme, d' égalité et de fraternité, comment ne pas interpeller le premier Maire de Marignane venu, le premier gaulliste, le premier préfet, le premier député et le premier professeur de vertus républicaines et humanistes pour le sommer en tête à tête d' oser nous répondre qu' il n' est pas naturel, logique, élémentairement humain que tout un peuple invente en un instant une OAS pour se défendre dos au mur contre le Menteur qui a promis le Pérou le 4 Juin 1958 et qui impose à coups de faux Policiers, de tribunaux d' exception et d' un tas de Papon et de Bousquet d' occasion, dûment fonctionnaires, l' enfer de l' abandon, le cloaque de l' exode, le cauchemar des poteaux d' exécution, la folie de l' exil et le tourment perpétué d' une damnation préfectorale, cantonale, municipale, législative, présidentielle, quarante six ans après les faits!

Et des staliniens, en prime, pour accomplir le sale boulot de venir poser leur groin dans les cimetières que la herse gaulliste n' a pas encore renversés!

Ces hommes courageux, honnêtes et désenchantés qui se penchent aujourd' hui sur leur passé ont parfois des bouffées de conscience. Bien sûr qu' ils ne regrettent rien! Bien sûr qu' ils savent qu' il y a des moments dans la vie où il faut faire un pas de plus que les autres parce que contrairement à la tranchée du Chemin des Dames ou à l' enfer de Douaumont il n' y a pas de Capitaine, pistolet à la main, pour commander l' assaut général.

Leur mémoire ne les a pas trahis, elle les accompagne et leur conscience est là. Ce sont des hommes simples, droits, intègres qui fondent leur vie sur des valeurs qui ne sont pas celles que connaissent les ambitieux du monde politicien. Ils n' ont jamais été des carriéristes capables de marcher sur la tête de quiconque pour obtenir un mandat ou un avancement. Ils sont heureux de leur sort et ils croient en Dieu qui leur donne le mouvement, la respiration et l' être.

Face aux ultimes échéances qui approchent, ils songent à leur vie passée. Dieu qui n' aime pas les tièdes doit aimer ces hommes qui ne surent jamais transiger ni tricher devant le devoir et le sacrifice. Des journalistes ont cru devoir évoquer les confidences personnelles de ces hommes qui ne sont pas des manipulateurs d' opinion ni des tricheurs de conscience et qui ont répondu en toute vérité aux questions posées, même les plus intimes et les plus personnelles.

Ces journalistes se gardent bien d' aller fouiller les mémoires, en les questionnant, des présidents de tribunal, de multinationales, des professionnels du licenciement organisé ou des directeurs de prison qui savent, chaque jour, combien il y aura de viols et de suicides dans la prison qu' ils ont la charge de diriger.

Oui, c' est le lot de l' homme d' honneur, de l' homme honnête et intègre de se pencher sur son passé et d' accomplir son examen de conscience sans concession. Souhaitons à Monsieur le Maire de Marignane de se livrer à cet examen quand le moment sera venu pour lui de s' examiner et de se poser les questions essentielles.

Car il y a parfois, dans le détail du combat de celui qui s' est engagé et qui n' a pas fait le choix, pire encore, de la fuite et de la neutralité, la pensée douloureuse de quelques faux pas, d' excès de zèle intempestifs, d' initiatives malvenues ou peut-être même de retenues inavouées qui viennent tenailler une vieillesse scrupuleuse et inventer, même, parfois, des remords qui n' ont certainement pas lieu d' être.

Il a été et à juste titre de bon ton de rappeler, en ce 11 Novembre, que les fusillés des décimations de 1917 ont tous été déclarés "morts pour la France" si ce n' est même "au champ d' Honneur". Il ne vient à l' idée de personne d' avoir l' outrecuidance de reprocher à quelque résistant que ce soit d' avoir livré des camarades sous la torture de la rue Lauriston ou d' ailleurs et au moment de mourir le général Eisenhower ne trouva la paix que dans les fortes paroles de son Pasteur l' adjurant de croire dans la promesse de Jésus-Christ qui assure le présent de la vie éternelle à celui qui croit que Jésus est mort pour lui, une fois pour toutes, à la croix. Le décompte des erreurs et des fautes du Commandant en Chef des forces alliées au débarquement de Normandie ne relevait pas d' une comptabilité humaine mais de la grâce décisive de Dieu.

Avec le temps et les années, la confusion et la sensibilité réveillent des pensées qui sont parfois un sujet de souffrance. Comment ne pas en vouloir - pour cela aussi - à celui qui est délibérément venu apporter la tempête dans la vie d' hommes pacifiques qui n' avaient rien demandé à personne? Sans De Gaulle tous ces hommes qui ont sombré ou qui se sont grandis dans la révolte, dont le moindre des congrès politiciens en France devrait objectivement prouver l' éclatante légitimité quand il y va de la mort pure et simple de tout un peuple sacrifié, sans De Gaulle, dis-je, tous ces hommes auraient vécu et seraient morts comme leurs pères et comme leurs grands pères dans l' accomplissement pacifique de la paix et de la civilisation.

Les doctes témoins lointains qui déposent sur tout cela des mots savants, remplis de suffisance et de méconnaissance, ajoutent eux aussi au désagrément d' une situation qui mérite surtout la compréhension et la compassion. Qui méritent même seulement l' effort de la connaissance.

De nombreux médecins, en fin de carrière, connaissent les mêmes états d' âme que les vieux rebelles et les vieux soldats. Et tellement d' humains également qui n' ont été ni médecins ni rebelles ni soldats et qui se sont contentés de traverser naturellement une existence ordinaire. Tuer froidement un chat quand le tuer est inutile et signer une pétition en faveur d' une mort que la Sécurité Sociale rembourse, n' est-ce pas là aussi, non pas matière à jugement, mais matière à réflexion?

Non, la vie n' est sans doute pas un long fleuve tranquille.

Je vous embrasse.

Vitus

----- Original Message -----
From: Vitus
Sent: Thursday, November 27, 2008 11:37 PM
Subject:Pauvres Français!

Pauvers Français!

Pauvres Français,

Et surtout que personne ne se fasse remarquer par son absence! Tout le monde est prié d' être au Quai Branly le 5 Décembre! En rangs et colonnes par deux. En silence de préférence.

Hervé Morin, Ministre de la Défense invite! Il ne sera pas seul!

Madame le Maire du 17è arr. de Paris, suitée de Francis Courcelle, adjoint, de Francis Yvernes, préposé aux Résistants... (lesquels???) vous invitent avec "Jeune Pied Noir" à fêter la "Paix des Mémoires" au Quai Branly. Ce qui s' appelle oser tout! C' est à ce qu' il ose tout qu' on le remarque... a dit Michel Audiard, un qui savait les flairer.

18 jours après l' injure, l' insulte, l' agression de Marignane, il y a des Français d' Algérie pour convoquer des compatriotes autour des stipendiés et des complices de la profanation.

Une petite précision, quand même... "Pour demander (il ne dit pas: "pour obtenir" mais "pour demander") une invitation à la cérémonie nationale, on est prié de contacter le "service du protocole... du secrétariat d' Etat aux Anciens Combattants". Mazette!

On invite, mais pas n' importe qui tout de même. Toute la copinerie aux ordres, gavée d' amuse-gueules et de Champagne n' a pas, mais pas du tout, l' intention de se faire gâcher le plaisir par quelques perturbateurs qui n' auraient pas bien compris que dans certaines réconciliations les récompenses ne peuvent pas pleuvoir sur les têtes de tout le monde, surtout de ceux qui ne veulent rien oublier. C' est pourtant simple à comprendre, non?

Il y a 18 jours tout ce beau monde a fait silence, après la rafle nocturne de la stèle de Marignane, et il se trouverait donc quelqu' un des pleureurs professionnels pour joindre son couinement aux applaudissements du Ministre et des élus qui viendront le 5 Décembre jeter, au Quai Branly, les dernières pelletées de boue sur la cicatrice de cette terre qu' ils ont osé aller souiller!

Nous sommes encore les bras ballants, sidérés, écoeurés par l' odieux qu' ils ont osé commettre et laisser commettre sans broncher, nous voilà encore presqu' incrédules devant une impudence et une honte dont ils ne se redresseront jamais et il faut se rendre à cette évidence qu' ils ont même réussi à dénicher un porte-voix pour oser battre le rappel?

La solution pourrait être de leur conférer la Légion d' Honneur. A Colombey par exemple. J' ouvre les paris qu' il ne s' en trouverait pas un seul pour demander à quel titre il la reçoit. Monsieur Morin accompagne Sarkozy à Colombey pour se recharger les accus de temps en temps. Certains catholiques vont à Lourdes ou au Mont Saint Michel, d' autres prient des régiments de saints ou un saint préféré pour obtenir certaines faveurs. Avant d' aller jacasser sur l' Histoire de France qu' ils connaissent généralement aussi bien qu' un élève du Second Degré, les gaullistes and Co ont pris, depuis longtemps, l' habitude d' aller se refaire le moral au pied du Mémorial, surtout s' il y a beaucoup de journalistes pour les accompagner.

Grâce à ses incantations aux mânes maudites du Tueur en Séries et grâce à ses entourloupes au monde lepénien séduit par un vocabulaire inédit, le petit De Gaulle de Neuilly a gagné la partie. Mais le plus étonnant chez l' âme humaine c' est qu' il reste encore des dindons de la farce énorme et héréditaire pour avoir le culot de continuer à faire du prosélytisme pour une mafia pareille.

On pourrait aussi, finalement, proposer aux amateurs des fréquentations gaullardes de se faire tatouer un énorme portrait de Charles le Menteur sur leurs augustes fesses ou une petite croix de Lorraine rétractile sur le pénis, que sais-je! Et puis aussi un mega lifting à ces jeunes d' entre les nôtres qui voudraient correspondre à leur intitulé. Le jeunisme a ses impératifs, surtout face aux rides. Le temps passe et fait mes rides disait Louise de Vilmorin, je crois...

Qu' ils se dépêchent de demander à Morin, (on se souvient d' un autre Morin, à Alger!) avant qu' il ne disparaisse dans la charette du renouvellement de la garde rapprochée, une rente à vie ou d' aller se faire empailler au Musée Grévin pour immortaliser la scène de leur consécration consensuelle avec les spécialistes de la délocalisation de l' Histoire. Ils nous ont prudement dit que la stèle avait été "déplacée".

Mais Madame le Maire du 17è arr. de Paris, suitée de Francis Courcelle, adjoint, de Francis Yvernes, préposé aux Résistants... (lesquels???) vous invitent avec "Jeune Pied Noir" à fêter la "Paix des Mémoires" au Quai Branly,. Ce qui s' appelle oser tout! C' est à ce qu' il ose tout qu' on le reconnaît. 18 jours après l' injure, l' insulte, l' agression de Marignane, il y a des Français d' Algérie pour convoquer des compatriotes autour des stipendiés et des complices de la profanation.

Venir à cette mascarade serait une bonne idée à la condition d' y venir avec un immense portrait du Lieutenant Degueldre et un grand calicot à coller au nez des régimistes présents et ainsi libellé: " VIVE L' OAS!" "REHABILITONS LES PATRIOTES" - "DE GAULLE A LA SEINE!"

Il suffit de s' imaginer une seule seconde ce que penseraient toutes les victimes elles-mêmes et pas les festoyeurs politiciens du 5 Décembre évidemment, il suffit de se mettre, si j' ose dire, un seul instant dans l' esprit de tous les nôtres trucidés, abandonnés, enterrés vivants, égorgés, violés etc. et il suffit d' oser se dire et d' oser dire que le 5 Décembre tous ceux-là qui croupissent dans la honte et l' oubli seraient honorés par l' escamotage et le baclé d' un pince fesses de sous fifres dans la contre allée d' une avenue qui donne sur une avenue qui donne à l' Arc de Triomphe aux côtés de quelques pantins et de plusieurs marionnettes à croix de Lorraine, à rosettes et écharpés de tricolore... pour comprendre que ce ne sera jamais qu' une profanation, de plus, en plein jour, avec ministres, élus et invités. Et sur un strapontin, un HCR résiduel, avec l' auréole de la gaudriole en folie, prétendus représentants de victimes balayées par le Mistral de Marignane, fiers comme Bar Tabac de se retrouver là!

Du beau travail gaulliste. De l' excellente coopération en face.

Vitus

----- Original Message -----
From: Vitus
Sent: Sunday, November 30, 2008 11:25 AM
Subject: A NOVEMBRE

A Novembre

Mon vieux Maurice,

C’ est difficile, parfois, de continuer, mais c’ est tout ce que nous devons aux nôtres, à nos camarades disparus.
On ne peut pas se reposer, faire halte au bord de la route, s’ inventer les prétextes justifiés qui abondent, encore moins abandonner. Plutôt crever sur place que de rendre les armes. Faute d’ avoir été persuasifs, il nous restera à espérer avoir été contagieux à quelques rares.

Aujourd’ hui, c’ est une guerre des mémoires. Elle élimine les petits comptables qui ont aussi pullulé chez nous, comme ailleurs. Elle élimine aussi les amnésiques et les fanas de la religion du « présentisme ». Tout, tout de suite. Après avoir largué des départements entiers avec leurs frères, comment pouvaient-ils ne pas larguer tout le reste, petit à petit? C’ est le premier pas qui coûtait. Ils larguent leurs vieux, leurs enfants, leurs morts, leur mémoire, leur dignité, leur terre, leur liberté. Il ne faut rien leur dire, en revanche. Ils se fâchent vite, ils prennent la mouche. Ils crèveront, ils le savent mais prière de ne pas en rajouter.
Pour nous, c’ est le combat qui nous reste. Celui des persévérances, des fidélités. C’ est la guerre de l’ abnégation et de la vérité, je veux parler de ce qui est exact. Même si tout le monde s’ en fout. Sauf les épigones du Menteur du Forum, vestales immondes d’ un feu glacé au milieu duquel elles creusent avec un acharnement psychiatrique le tombeau d’ une Europe qui avait pris naissance à Poitiers autour d’ un maire du palais qui savait joindre le geste à la parole.

Nous n’ avions rien à faire avec ceux qui avaient écouté leur jeunesse comme ils ont, ensuite, écouté leur vieillesse. Les amateurs des lambris dorés, des fréquentations qui les flattent et qui nous font rire, les risque-tout du strapontin, les ambitieux de la livrée, les forcenés du déshonneur des honneurs.
Nous serons fiers de mourir bientôt, s’ il se peut, sans leur croix du Mérite ni leur Légion d’ Honneur. Comme l’ avait joliment proposé, par colis recommandé, Marcel Aymé à Vincent Auriol qui avait commis l’ impudence de la lui adresser, ils peuvent se la carrer dans le cigare.

La tiédeur intime de notre solitude, nous la réservons à tous les nôtres, à ceux qui sont restés fidèles à notre idéal de jeunesse, elle est pour Jean Brune, pour Jean de Brem, pour le Commandant Bazin, pour Villard et Leroy, pour Mouzon, pour Petitjean. La compagnie de leur pensée nous offre la meilleure des décorations. Ils nous tiennent par la main et leur regard fraternel est sur nous.
Ne soyons pas avares de notre indifférence pour les autres, l’ écume des jours les a déjà effacés dans l’ oubli et leur vanité dans ce monde auquel nous sommes étrangers fait rire jusqu’ à leurs propres enfants quand elle ne les livre pas au désespoir, à la honte, à la drogue.

Le Régime qui, lui, ne se trompe pas d’ ennemi et qui n’ a pas la mémoire courte a fait passer sa herse victorieuse sur la stèle de Marignane parce qu’ il était le seul à savoir, avec nous, qu’ en désignant des victimes, elle désignait aussi le Coupable de l’ abandon général où croupit ce tas de veaux satisfaits et vautrés.
Nous aurons témoigné et fait acte de présence en faisant fi de notre bonne réputation. Ils sont tous largement prévenus. Puissent, du moins, nos propres enfants être épargnés – je ne vois pas comment! – par le délire des atrophiés de la mémoire, du courage, du cœur et de la lucidité.

Nous ne verrons sans doute pas cette atlantide submergée par un dépotoir mais comme Galilée qui agaçait les cuistres d’ alors – les mêmes! - de désigner dans le ciel des étoiles que des lunettes ne prouveraient qu’ au siècle suivant, nous aurons été le poil à gratter dans la camisole de force de leur Progrès!
Parce que la revanche de la vie qui ne cesse de battre dans de jeunes cœurs ivres de colère et de conquête est déjà apparue sur une ligne de crête que nous apercevons depuis que l’ horizon de notre jeunesse et de la générosité française nous a, par la force et le mensonge, été confisqué.

Vitus

 

----- Original Message -----
From: jeanpaul.selles
To: patrick.ollier@mairie-rueilmalmaison.fr
Sent: Friday, November 07, 2008 10:40 AM
Subject: 19 MARS 1962 : M. LE DEPUTE MAIRE, NE DEVENEZ PAS COMPLICE D'UN CRIME CONTRE L' HUMANITE!

19 MARS 1962 : M. LE DEPUTE MAIRE, NE DEVENEZ PAS COMPLICE D'UN CRIME CONTRE L' HUMANITE!

NON au square du 19 mars 1962 à Rueil Malmaison: admonestation au maire Patrick Ollier

Jean Paul SELLES

83700 SAINT RAPHAEL

Saint Raphaël , Vendredi 7 Novembre 2008

 

à l' attention de M. Patrick OLLIER, député-maire de Rueil-Malmaison

"Il n' est pas question que 19 mars soit une date officielle de commémoration. Il est arrogant de condamner et de mépriser le douleur qui fut la vôtre et celle de vos familles lorsques vous fûtes chassés de vos terres, de vos maisons, et séparés de vos amis. Je le repète, c' est par respect pour vous que je n' accepterai pas que la date officielle de la commémoration des morts de la guerre d' Algérie soit celle du cessez-le-feu, qui de surcroît, n' a pas été respecté." Nicolas SARKOZY.

Monsieur le Député-Maire de Rueil-Malmaison,

Nous vous serions reconnaissants de vous informer sur la véritable signification du 19 mars 1962 qui marque, non la "paix en Algérie" mais le début du massacre de 150.000 Harkis, la mort de milliers de Pieds-noirs et celle de plus de 500 soldats français de métropole et l' exode d' un million de Français d' Algérie. Nous vous adressons une documentation et demandons de renoncer à l' inauguration d' un square du 19 mars 1962 dans votre ville, véritable injure aux dizaines de milliers de Français d' Algérie morts "en violation des accords d' Evian du 19 mars 1962" (article 2 de la loi du 23 février 2005).

Toutes les associations de rapatriés et d' Anciens combattants, sauf trois, sont opposées à la commémoration de cette date qui est celle d' une "crime contre l' Humanité" que le Président de la République a condamné dans ses engagements envers les Français rapatriés. Ne soyez pas, par ignorance, vous-même complice de ce crime dénoncé par des centaines de personnalités aussi diverses que le professeur Maurice Allais, Prix Nobel d' Economie, à Michel Tubiana, vice-président de la Ligue des Droits de l' Homme, en passant par Jean Lacouture, G-M Benamou et Dominique Schnaper, fille de Raymond Aron.

Valérie Giscard d' Estaing, François Mitterrand et Jacques Chirac étaient aussi opposés à la commémoration de cette date!

Le 19 mars 1962 est la date d' un "crime d' Etat", d' un "crime contre l' Humanité". Ne devenez pas par ignorance complice de ce crime reconnu par le Parlement français dans l' article 2 de la loi du 23 février 2005!

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l' expression de mes salutations distinguées.

Jean Paul SELLES
Co-fondateur de la CNFA
Coordination Nationale des Français d' Algérie

----- Original Message -----
From: jeanpaul.selles
To: Contact@ville-marignane.fr
Sent: Friday, November 07, 2008 6:26 PM
Subject: stèle Martyrs d' Algérie

Stèle des Martyrs d' Algérie

A l' attention de Monsieur Eric LE DISSES Maire de MARIGNANE,

Monsieur le Maire,

Co-fondateur de la Coordination Nationale des Français d' Algérie (CNFA), et demeurant dans le VAR, j' ai le regret de vous signaler,que je suis assailli d' appels ou mails depuis plusieurs jours par nos adhérents ou simples compatriotes d' Algérie, au sujet de la stèle de nos Martyrs située dans un cimetière de votre Ville.

Pour vous parler sincèrement, nous attendions de votre part une toute autre position pour cette décision de destruction d' un monument.qui honore nos morts pour une Algérie Française.
Devons-nous vous rappeler qu' un de vos conseillers municipaux, Julien GIVAUDAN, censé vous représenter, était avec nous lors d' une cérémonie de recueillement, le 30 Mars 2008?
Devons-nous encore vous rappeler que beaucoup de "Pieds noirs" vous ont soutenu dans votre Campagne des Municipales? (il serait logique de dire "à tort" aujourd' hui...)
Devons-nous vous rappeler, dans le même domaine électoral, qu' à un de ces PN, dans le Restaurant "La Galère", vous avez confié: " CANTON vous êtes mon meilleur ami"?

La stèle doit et restera dans ce cimetière, à la gloire de nos courageux défenseurs patriotes, et pour chacun de nos recueillements, dans la dignité la plus entière. Il vous appartient à présent de la défendre contre toute décision, vous le pouvez,vous nous le devez... Toute la COMMUNAUTE PIED NOIR a les yeux braqués sur vous...
Je vous en supplie ne la décevez pas.

Je vous prie d' agréer, Monsieur le Maire, l' expression de mes plus strictes salutations

Jean Paul SELLES

BP 50130
83700 SAINT RAPHAEL cedex  

NDLR: Le Pilori s' associe à votre démarche à l' égard de M. le Maire de Marignane et, afin de l' inciter à agir favorablement et honorablement en évitant toute profanation que serait le moindre démonatge, votre courriel ci-dessous sur Le Pilori 2008-12 de décembre.

 

----- Original Message -----
From: Codefra@aol.com
To: redac.beziers@midilibre.com
Sent: Sunday, November 23, 2008 12:41 PM
Subject: Stèle de l' Algérie Française

Stèle de l' Algérie Française à Béziers

Monsieur Le Chef d' Agence,

Suite à votre article de ce jour sur la stèle de l' Algérie française de Béziers, je vous serai reconnaissant, dans le cadre du droit de réponse, de bien vouloir publier le court communiqué suivant et vous en remercie par avance très sincèrement:

Les différentes associations nationales qui attaquent maintenant l' existence de notre monument de Béziers ont une conception tout à fait particulière et sélective de ce qu' est "l' amitié entre les peuples" et "les droits de l' homme." Les combattants de l' O.A.S sont des assassins pour eux, bien!

Mais dans la foulée qu' ils nous disent aussi comment ils qualifient ceux qui ont délibérément aidé l' ennemi, le F.L.N., pendant la guerre d' Algérie?

Quant à M.GAVOURY, il nous poursuit de sa haine et malgré tout, nombre des nôtres se sont inclinés devant la douleur normale d' un fils face à la mort d' un père. Mais, hélas, nous avons attendu en vain qu' il en fasse de même pour les familles des détenus O.A.S. en Algérie que son père a laissé torturer et assassiner dans des conditions atroces.

Au sujet de M. BOUSQUET, c' est son droit le plus absolu de "plancher sur les failles juridiques" éventuelles du dossier de la stèle, en espérant qu' il trouvera normal que nous en fassions, aussi, de même pour la défendre.

Alain ALGUDO
Président National des Comités de Défense des Français d' Algérie et des Agriculteurs Rapatriés
Membre du Collectif des Associations du Grand Biterrois

 

 

@ : adimadsud@wanadoo.fr

Hyères le 9 novembre 2008

Site: http://www.adimad.fr

STÈLE DE MARIGNANE: LE COMBAT CONTINUE

Aujourd' hui, 8 novembre 2008, la Stèle de l' Adimad rendant hommage " A ceux qui sont tombés pour que vive l' Algérie Française " est toujours en place.

Ce résultat est le fruit de la pugnacité e nos avocats, du dévouement et de la disponibilité de nos adhérents, du soutien de la France patriote ainsi que du revirement "empreint de bon sens" du Maire de Marignane.

Ce combat n' est cependant pas terminé car de nouveaux recours ont été déposés devant les tribunaux. Nous demandons à tous ceux qui restent fidèles à la juste cause de L' ALGÉRIE FRANCAISE de maintenir leur mobilisation.

La détermination de L' ADIMAD, face à ceux qui veulent nous priver du DROIT SACRÉ de Mémoire, reste intacte. Le combat continue!

ADIMAD

@ : adimadsud@wanadoo.fr

Hyères le 18 novembre 2008

Site: http://www.adimad.fr

PROFANATION À MARIGNANE

Le 18 novembre 2008, sur ordre de M. Éric Le Dissès, Maire de Marignane, la Stèle de l’ADIMAD, érigée à la mémoire des Combattants tombés pour que vive l’ Algérie française, a été enlevée de son emplacement.

Cette opération, effectuée de nuit, en catimini, constitue pour nous, non seulement UNE VOIE DE FAIT sur un bien privé, mais surtout une indigne profanation.

En effet, M. Le Dissès, s’ abritant derrière une décision du Tribunal administratif, pourtant frappée d’ appel, a osé, pour la première fois en France depuis 1962, porter atteinte à un Monument du souvenir de l’ Algérie française. Il a commis cet acte infâme en dépit de tous ses engagements pris envers l’ ADIMAD et au mépris d’ une grande partie de son électorat.

L’ histoire retiendra le nom cet individu qui aura à répondre devant sa conscience, puis devant les tribunaux, de sa conduite inqualifiable.

ADIMAD

Le Maire veut édifier à l' emplacement de notre Stèle un monument "œcuménique" à tous les morts de la guerre d' Algérie! Tous les morts?
Les barbouzes, les déserteurs, les porteurs de valises, les fellaghas?

 

----- Original Message -----
From: Jean François Collin
Sent: Friday, November 28, 2008 11:49 AM
Subject: Stèle Marignane - Référé ADIMAD contre la Mairie et le Maire

jeanfrancoiscollin@wanadoo.fr

Stèle Marignane - Référé ADIMAD contre la Mairie et le Maire

Chers Amis,

Le référé contre la Mairie de Marignane pour atteinte à la propriété privée est audiencé le mardi 2 décembre 2008 à 8 heures 30.

Tribunal de Grande Instance

40 bd Carnot 13100 AIX EN PROVENCE

04 42 33 83 00

Vous pouvez venir nous soutenir à cette occasion dans le calme et la dignité.

Dès la fin de l’audience nous nous retrouverons, comme à l’accoutumée:

Maison Maréchal Juin où le COLLECTIF AIXOIS DES RAPATRIES présidé par notre ami Robert SAUCOURT nous accueillera pour un apéritif amical

29, avenue de Tubingen

13090 AIX EN PROVENCE

0442 951940

Amicalement à tous

Semper fidelis

JF Collin

ADIMAD  

 

----- Original Message -----
From: joseph.castano
Sent: Thursday, November 20, 2008 7:35 PM
Subject: Profanation stèle de Marignane

Profanation stèle de Marignane

José CASTANO

13, av Saint Maurice
34250 PALAVAS LES FLOTS

Eric LE DISSES

Hôtel de Ville

Cours Mirabeau
13700 MARIGNANE

Monsieur le Maire,

Les témoignages mêlés de chagrin et de colère après la profanation –car c’ en est une- sur votre ordre, de la stèle consacrée aux martyrs de l’ Algérie française ont dû encombrer votre site internet… et ce n’ est que le début.

Quelle France est-ce donc, Monsieur, celle qui, après avoir connu les charges victorieuses des « Africains », leurs sacrifices et leurs martyrs, l’ effacement de la défaite et de l’ humiliation, a retourné les armes de ses soldats contre eux; fait la chasse aux activistes rescapés des purges gaullistes dont le crime le plus grave était de trop aimer leur pays; institué ses tribunaux d’ exception et réclamé la mort de ceux qu’ elle considérait comme des criminels fascistes, exécutant deux officiers, un sous-officier et un enfant du pays?

Quelle France est-ce donc, Monsieur, celle qui, sous couvert de la loi et l’ aval de son « intelligentsia », permet à l’ un de ses élus d’ exprimer publiquement son mépris et son aversion à une communauté souffrante, traumatisée, noyée dans ses souvenirs et attachée à ses symboles?

La stèle érigée au cimetière de Marignane en était un… et vous l’ avez bafoué, profané, détruit pour satisfaire aux exigences d’ une arithmétique de la laideur, de la traîtrise et de la lâcheté. Vous avez été le maître d’ oeuvre de cette action méprisable, abjecte, criminelle et jamais les Français d’ Algérie ne vous le pardonneront: le crime est bien trop grand pour qu’ ils en perdent jamais le souvenir.

Voyez-vous, Monsieur, je ne crois pas en la justice des hommes… Si les vivants ne vous jugeront pas pour votre indignité et votre trahison, vous passerez un jour devant les grands juges que sont les morts, notamment, les martyrs de l’ Algérie française. Vous serez alors en état de péché mortel et, ce jour là, vous connaîtrez le châtiment…

Au regret de ne pas vous saluer.

José CASTANO

 

----- Original Message -----
From: joseph.castano0508@orange.fr
Sent: Friday, November 28, 2008 6:35 PM
Subject: Disparus

Notre mémoire… MUR DES DISPARUS – An I -

Il y a un an, le 25 novembre 2007, eut lieu à Perpignan, à l’ initiative du Cercle algérianiste local et de sa présidente, Suzy Simon-Nicaise, l’ inauguration du mur des disparus. Moment émouvant, solennel, inoubliable, empreint d’ une grande tristesse, certes, mais aussi de dignité, de fraternité et d’ amour.

Si les médias nationaux ont occulté -comme à leur habitude- cette cérémonie du souvenir et de la mémoire à l’ exception du quotidien local « L’ Indépendant », la solidarité des associations de Français rapatriés d’ Algérie a été remarquable et a permis par l’ intermédiaire de leur bulletin de liaison de rapporter l’ événement dans les contrées les plus reculées de cette « douce France » si égoïste et si indifférente au regard de cette tragédie…

Il me paraît cependant important –et ce n’ est que justice- de noter la mobilisation de certains médias métropolitains « politiquement incorrects » tels que « Rivarol » qui s’ était déjà illustré en prenant, en son temps, ouvertement parti pour « l’ Algérie française » et de « Présent » toujours sur la brèche quand il s’ agit de défendre cette mémoire. Notons aussi l’ implication de « Rizières et Djebels », organe de l’ Association des Combattants de l’ Union Française du Var dont le Président (patos), Serge Jourdes, est l’ exemple même de ces valeureux soldats métropolitains qui ont tout sacrifié au combat pour l’ Algérie française. Et un grand merci à Bernard Antony (autre patos) qui, au sein de son association « France fraternelle », a multiplié sans relâche ses actions pour que soit connue la tragédie des disparus d’ Algérie.

Au nom des familles de nos chers disparus: qu’ ils en soient remerciés!

… Et pour ceux qui ignoreraient encore ce qui s’ est passé ce jour là, voici le compte rendu de cette manifestation sous la forme d’ un article de presse rédigé le 26 novembre 2007 et publié par les quotidiens « L’ Indépendant » et « Présent »

LE MUR DES DISPARUS

Lors du colloque sur « Les Disparus d’ Algérie » organisé à Perpignan en 2004 par le Cercle algérianiste, promesse avait été faite aux milliers de congressistes d’ ériger dans cette même ville un mur symbolique où seraient mentionnés les noms recensés de toutes les victimes de cette tragédie.

Cette promesse a été tenue et sous l’ impulsion de Suzie SIMON-NICAISE, Présidente du Cercle de Perpignan, vice-présidente nationale, cette œuvre admirable a été réalisée et inaugurée, le 25 novembre 2007 en présence des autorités civiles, militaires, du représentant de l’ Etat, d’ un piquet d’ honneur et de la musique de la Légion étrangère.

Cérémonie merveilleuse et émouvante qui réunit plus de sept mille personnes, rehaussée par la présence des familles de disparus, solidaires et dignes dans leur malheur et que le temps n’ a pas suffit à consoler.

Admirable chef d’ œuvre en bronze représentant un martyr au cœur arraché, bâillonné dans sa souffrance, le regard dirigé vers le ciel comme pour exhaler une ultime prière. De part et d’ autre des plaques également en bronze où sont recensés les milliers de noms des disparus qui, depuis près d’ un demi siècle, vivent toujours dans le cœur des familles.

Ainsi, 45 ans après la fin du drame algérien, le rideau est tombé sur ce terrifiant épisode de cette guerre qui ne voulut jamais dire son nom… 45 ans de rêves évanouis, d’ espérances trompées, de souffrances imméritées et de morts prématurés... 45 ans de silence, d’ indifférence, d’ égoïsme et de mépris.

Pendant 45 ans nous avons attendu la reconnaissance de ce génocide, pendant 45 ans nous avons vu partir bien des nôtres, écoeurés de tant de mensonges et de lâchetés, désespérés de n’ avoir pu, jamais, se recueillir devant la moindre sépulture.

Sont-ils morts ou encore vivants? Ah! atroce présomption! Combien de fois ont-ils dû se poser cette question? Et leur souffrance s’ exacerbait au fil des ans, à l’ idée qu’ ils n’ avaient pas même une tombe pour prier, causer et pleurer sur de vieux souvenirs.

Oui, il a fallu attendre 45 ans et par la volonté, l’ opiniâtreté d’ une équipe merveilleuse… et d’ un financement privé, un mémorial -honoré par des responsables politiques- et devant lequel, désormais, pourra se recueillir tout un peuple, a vu le jour.

Qu’ on est loin du régime gaulliste, de ses magouilles et de ses corruptions! En quelques minutes un vent nouveau a submergé ce lieu désormais sacré mettant fin au règne de l’ opaque et balayant d’ une rafale les miasmes de l’ injustice, de l’ égoïsme et de l’ indifférence.

« Enfin »!… C’ est aussi le cri de tous ces braves gens –parfois très âgés- qui ont bravé la distance et le froid et ont apporté leur concours pour la réalisation de cette œuvre: Pieds-Noirs de toutes confessions et de toutes origines, humbles et riches qui, conquis par le courage, la volonté, la ténacité de cette équipe perpignanaise, ont découvert, en ce lieu chargé d’ intense émotion, autre chose que la mesquine laideur des préjugés fortement établis.

Aux discours officiels chargés de promesses, retenons celui empreint d’ un trouble difficilement contenu prononcé par Suzie et cette lettre sublime écrite par Maurice Calmein à l’ attention d’ un père disparu. Que de larmes furent versées en cet instant!

Puis la musique de la Légion entama les premières notes des « Africains ». Des milliers de voix, brisées par l’ émotion, la relayèrent. Des chœurs incohérents flottèrent au-dessus des têtes comme des oriflammes balancés par le vent et de la clameur retrouvée, s’ éleva, poignant, superbe, l’ hymne de nos pères qui élève les héros jusqu’ au cœur des dieux et les transmue en forces universelles gravé dans le pathétique comme une prière cadencée par un rythme solennel.

Comme sur des ailes, portées par ces larges voix, il semblait que les âmes de tous ces innocentes victimes qui avaient payé de leur vie la rançon de la folie criminelle des hommes, quittaient leur tertre et s’ élevaient jusqu’ à Dieu, jusqu’ à l’ immortel esprit des choses.

Tout au long de la journée, des milliers de personnes défilèrent, se recueillirent et pleurèrent devant ce mémorial exprimant ainsi un aveu toujours contenu: 45 ans après leur exode, ils ne font que survivre loin de leurs paysages dorés qui ont émerveillé leur enfance. De cette terre douce et triste, tombeau de leurs aïeux et nid de leurs amours, un immense vide les sépare, fait de sable, de regrets, de mirages, de promesses et de serments révolus, où s’ irréalisent les oasis perdues de leurs souvenirs.

Un souvenir, voilà ce qui leur reste aujourd’ hui: un souvenir cruel. Mais ils savent qu’ il restera à jamais vivant dans leur mémoire, que les vagues avec le temps murmureront longtemps autour de ce souvenir là; dans les tempêtes elles bondiront comme pour venir lécher leurs pieds, ou les matins de printemps, quand les voiles blanches se déploieront et que l’ hirondelle arrivera d’ au-delà des mers, longues et douces, elles leurs apporteront la volupté mélancolique des horizons et la caresse des larges brises. Et les jours ainsi s’ écoulant, pendant que les flots de la grève natale iront se balançant toujours entre leur berceau et leur tombeau, le cœur de tous ces martyrs inscrit à jamais dans le bronze, devenu froid, lentement, s’ éparpillera dans le néant, au rythme sans fin de cette musique éternelle.

José CASTANO

Pour la visite du mémorial national des disparus, prendre contact avec le Cercle algérianiste de Perpignan: Tél. 04.68.35.51.09 e-mail: cercle-algerianiste.perpignan@orange.fr

 

Joseph HATTAB-PACHA
Président du Comité VERITAS

Stèle ADIMAD de Marignane

Le 1er novembre, devant la stèle de Marignane, nos amis de l’ ADIMAD ont organisé une cérémonie du souvenir qui nous a serré le cœur. Un arrêté du Tribunal Administratif de Marseille a ordonné la destruction de cette stèle le 7 novembre. Nos amis brandissaient une banderole portant mention « Destruction = Profanation! » Ils ont raison, et nous lançons un appel à tous nos adhérents pour un soutien sans faille à l’ ADIMAD dans cette épreuve.

Nous venons d’ apprendre que ce démantèlement aura lieu, demain, à l’ aube. Dans les pays totalitaires, c’ est à l’ aube qu’ on exécute les innocents qui veulent se dresser contre les tyrans… Ici, où sommes-nous? Demain, dix stèles s’ élèveront, puis cent… Comme les pouvoirs de l’ ombre, les dictatures sont éphémères.

Nous avons envie de le faire savoir à tous, et nous disons à ceux qui nous suggèrent de renouveler l’ opération « stèle fleurie » devant la stèle gouvernementale de Paris, nous proposant ainsi de nous déshonorer en rendant hommage à toutes les victimes civiles de la guerre d’ Algérie, c’ est-à-dire à ce « metling-pot » qui mêle honteusement aux nôtres barbouzes, traîtres, égorgeurs et poseurs de bombes, ceci, bien sûr, en nous conviant à passer, de ce fait, sous les fourches caudines des gaullistes en place, qu’ ils auraient mieux fait de lancer, comme nous, un appel en faveur de la stèle de Marignane.

Et à nos gouvernants, nous disons : « Vous vous indignez pour tout graffiti dans un cimetière, mais vous tolérez la destruction, à la suite d’ une décision de justice honteuse, d’ une stèle représentant toutes nos tombes profanées en Algérie! Cela ne s’ est jamais vu, dans aucun pays civilisé! ». Le quai Branly n’ est pas plus représentatif de nos morts, que le HCR l’ est de nos vivants! Nous, nous le refusons, nous le rejetons, et personne, jamais, ne nous fera dévier des chemins de l’ honneur qu’ a ouvert, pour nous, la Résistance Française en Algérie Française.

 

La stèle de Marignane a été démontée pendant la nuit... C' est pendant la nuit que se perpétrent les actions les plus viles, les plus lâches et les plus honteuses.

Il s' agit bien là d' une profanation qui recouvre toutes celles que nous avons déjà subies, en France et en Algérie...

Il fut un temps où l' union sacrée avait une signification pour notre communauté, où nous avions le courage de défendre nos droits humains, où nous savions et nous pouvions faire face à cette haine inextinguible qui nous poursuit sans relâche, et si nous nous posions la question de savoir pourquoi elle perdure, nous trouverions immédiatemment la réponse: c' est grâce à la veulerie de certains des nôtres!

Notre ami Alain Algudo a écrit ce matin que, devant l' outrage de Marignane, l' ensemble des membres du Haut Conseil des Rapatriés devrait collectivement claquer la porte, et que s' ils ne le faisaient pas, cela s' appelerait TRAHISON. Je soutiens cette proposition.

Immédiatemment, M. Bernard Coll a pris le contrepied, avec des arguments de bâteleur, et ce qui me désole le plus, c' est que certains de nos amis se sont empressés de diffuser son message ...

Claquer la porte, pour M. Coll, cela signifie "refus de responsabilités"! Quelles responsabilités? Le HCR n' en a aucune, et il peut toujours siéger, protester du bout des lèvres même - ceci pour les plus courageux - il ne sert à rien d' autre qu' à être le paillasson d' une prétendue démocratie qui n' en est pas une... Pourquoi s' attacher à une telle mascarade? Je vais finir par croire que certains y trouvent leur compte, honneurs, célébrité, prébendes, ou quoi d' autre?

Le HCR est un élément non seulement inutile et muet, mais aussi paralysant pour notre communauté...

"Il faut se battre sur place", dit aussi M. Coll, mais se battre avec quoi? Un fleuret moucheté pour ne pas risquer d' endommager les breloques de toutes sortes distribuées aux éminents membres de ce "prestigieux" Conseil.... d' Etat, comme on distribue des images aux enfants sages?

Il semble, dans cette France égarée, que le bon moyen de se faire entendre soit tout autre... D' autres communautés que la nôtre savent très bien faire parler d' elles en déclenchant quelques bonnes émeutes, ou en brûlant, bon an, mal an, quelques dizaines de milliers de voitures!...

Je ne demande pas à mes compatriotes de les imiter, mais je suis logique: les motions déposées ne reçoivent jamais de réponse, les membres du HCR continuent à courber le dos, notre stèle de Marignane vient d' être profanée et détruite, et, après ce désastre, nous pourrions vivre encore, avec ce poignard dans le coeur, au temps des courbettes et des ronds de jambes?

Les hommes politiques qui dirigent actuellement la France sont les héritiers d' un criminel d' Etat, Charles De Gaulle, traître à la Nation, et ils sont prêts à tout pour cacher ses actes infamants.

Il nous appartient, à nous qui en portons les stigmates dans notre coeur et dans notre chair, de les faire connaître au plus grand nombre; c' est le seul combat qui vaille et c' est pour cela "qu' il faut se battre", non pas sur la place du HCR, mais auprès de la population métropolitaine, et je compte sur vous tous pour m' aider à le faire...

Si les membres du HCR sont asservis au point de ne pas trouver le chemin de la raison et de la porte pour la claquer aux nez de ceux qui laissent se multiplier ces actes infamants à notre égard, alors oui, nous ressentirons leur attitude comme une trahison, non seulement envers nous, mais aussi envers les combattants qui ont sacrifié leurs vies pour éviter un génocide qui restera, à jamais, la honte de la France!

Joseph HATTAB-PACHA  

 

Joseph HATTAB-PACHA
Président du Comité VERITAS

Marseille le 20 novembre 2008

Madame Michèle Alliot-Marie
Ministre de l’ Intérieur

Place Beauvau
75800 PARIS

Lettre ouverte

Recommandée + A.R. N°

V. Réf : SCP/E & A/A 73848

Madame le Ministre,

Le 7 novembre 2008, nous avons fait appel à M. le Président de la République pour éviter le démantèlement de la stèle érigée dans le cimetière Saint Laurent de Marignane à la mémoire de tous les morts de l’ Algérie Française par les rapatriés d’ Algérie, en compensation de leurs tombes profanées, saccagées et dévastées en Algérie.

Monsieur le Président de la République nous répondait, par l’ intermédiaire de son Chef de Cabinet, M. Eric Goubet, le 18 novembre 2008, en nous assurant qu’ il vous confiait ce dossier auquel vous seriez susceptible d’ apporter une solution satisfaisante.

Or, dans la nuit du 17 au 18 novembre, M. Eric Ledissès, Maire de Marignane, prenait l’ initiative de faire démonter cette stèle, suivant ordonnance du Tribunal Administratif pour un vice de forme, bien que cette ordonnance soit frappée d’ appel!

Compte tenu de l’urgence de la situation qui provoque, unanimement, la colère, voire l’exaspération, des Français d’Algérie, nous voudrions connaître, Madame le Ministre, les suites que vous entendez donner à cette affaire:
* Allez-vous donner l’ ordre au Maire de Marignane de remonter la stèle à la place où elle se trouvait, depuis quelques années?
* Ou allez-vous désigner un autre terrain municipal pour accueillir cette stèle?

Nous attendons de vous une réponse urgente car la situation est explosive et nos droits les plus élémentaires sont bafoués. Nous ne voudrions pas nous trouver dans l’ obligation de dénoncer à la presse étrangère les pratiques inadmissibles qui portent atteinte, dans un pays qui se prétend celui des droits de l’ Homme, à un monument funéraire voué à nos morts, et érigé dans un cimetière, lieu où, normalement, les principes et les valeurs de la civilisation font taire la colère des hommes.

Dans l’ attente de vous lire, veillez croire, Madame le Ministre, à l’ expression de nos sentiments déférents.

Joseph HATTAB-PACHA

 

MARIGNANE: LE MANQUE DE COURAGE DE SON MAIRE

L’ Association Nationale des Rapatriés d’ Oranie et leurs amis (A.N.R.O.) Président: Roland SOLER
L’ Amicale Nationale des Enfants de l’ Algérois( l’ A.N..E.A ) représentée parMonsieur Henri VIDAL
L’ Association Souvenir Saint EUGENE (A.S.S.E.) Présidente: Madame M. Bernard GALLAND
L’ Amicale de BAB EL OUED (A.B.E.O.) Président: Monsieur Raymond PALOMBA
L’ Association Culturelle des Français d’ Algérie (ACFA) Président: J.-P. SIEGL

S’ élèvent contre le démentelement de la STELE du cimetière Saint Laurent à MARIGNANE érigée par l’ ADIMAD en la mémoire des morts tombés pour l’ Algérie Française.

Devant l’ offense et la gravité de cet acte vis-à-vis de notre communauté et de l’ histoire de la France en Algérie, nous condamnons le Maire de Marignane qui n’ a pas attendu la procédure d’ appel pour accomplir ce sacrilège.

Par manque de courage, il a préféré « opérer » de nuit afin de nous mettre devant le fait accompli. Sa forfaiture ne s’ arrêtera pas là puisqu’ il promet déjà d’ édifier en remplacement un mémorial en l’ honneur « des morts de la guerre d’ Algérie. »…

Ce qui pour plaire à Monsieur GAVOURY engloberait les fellaghas, les babouzes, les déserteurs, les porteurs de valises. En quelques sorte les « Nouveaux AMIS….. de la France ». Ceux dont les fils sifflent actuellement la Marseillaise.

Les Rapatriés d’ Algérie ne vous oublieront pas Monsieur le Maire. Eux n’ auront pas la mémoire courte le moment venu.

Associations siégeant au 496 Rue Paradis

13008 MARSEILLE

 

Lettre à Monsieur Denis FADDA président du CLAN

Cher Président et Ami,

Les nouvelles que nous apprenons, par communiqués du CLAN ou par mails interposés, nous affligent profondément...

En effet, vous ergotez sur une éventuelle démission du HCR, mais si l' autre comité de liaison fait de même, et encore s' agit-il que de votre propre démission et non celle, collective, des Présidents d' associations membres du CLAN, alors que, pour que cela ait une portée, il aurait fallu claquer la porte, immédiatement!

De plus, vous attendez une éventuelle réunion du HCR pour savoir si ce Haut Conseil condamne, ou non, la destruction de la stèle de Marignane...

Et quand même le ferait-il, ce qui nous étonnerait beaucoup, car certains prébendiers et flagorneurs en place s' y trouvent bien, à quoi cela servirait-il?

Le HCR, ne nous y trompons pas, n' a qu' un rôle figuratif, et ne dispose ni d' un pouvoir de décision, ni même d' un droit de conseil!!!

Alors que signifient ces simagrées, ces attentes de décision des uns et des autres? Cela ressemble à s' y méprendre à la pantomime guignolesque de l' élection en cours au parti socialiste... Tout pour garder son siège, même bâillonné!

D' autre part, nous avons lu, aussi, que vous n' appelleriez pas à un rassemblement le 5 décembre au quai Branly, mais que vous envisagiez de vous y rendre à titre personnel... Président du CLAN, vous êtes censé représenter les associations membres, et nombreuses, parmi elles, se sentiraient éclaboussées par votre présence à cette mascarade, dans ce lieu et à cette date qu' elles ont refusés ...

Espérant que ces quelques objections vous amèneront à une prise de conscience, et à une conduite plus salutaire pour notre communauté collectivement meurtrie et bafouée

Sentiments distingués.

Joseph HATTAB PACHA Jean-François COLLIN Alain ALGUDO Jean-Pierre RONDEAU

http://www.comite-veritas.com/newss/pop_news.asp?id=284

----- Original Message -----
From: "Jean-Pierre RONDEAU" <jprondeau@wanadoo.fr>
Sent: Friday, November 28, 2008 7:03 PM
Subject: tricheurs du 5 décembre

Tricheurs du 5 décembre

Une fois de plus les prébendiers qui "tirent" du Pouvoir et les profiteurs qui vivent de notre Communauté s' associent pour appeler au 5 décembre par un mensonge par omission et par confusion.

Notre refus du 5 décembre n' a rien à voir avec une quelconque opposition à une date qui s' opposerait elle-même au 19 mars.

Les associations d' Anciens combattants et les associations de Français d' Algérie ont choisi le 5 décembre parce que le Pouvoir leur imposait un choix entre les seuls 5 décembre et 19 mars. J' étais un des rares à dire que cette date bidon, qui commémorait en fait l' inauguration d' un monument par Chirac, ne voulait rien dire et était un piège. Néanmoins, je comprends

qu' elles soient tombées dans ce piège puisque l' on ne parlait que d' une date destinée à honorer les Morts militaires pour la France (à noter: même le Garde Rouge fusilleur de nos terrasses et balcons).

Par contre, depuis, un petit bout de monument nous a parait-il été concédé pour honorer, dont un bout de discours, le 5 décembre, les victimes civiles de la Guerre d' Algérie. J' ai bien dit toutes les victimes civiles, y compris le partisan FLN, le porteur de valises, le barbouze, etc.). Ce que nos « jeunes » appellent les « avancées » du Pouvoir pour qui ils organisent les

caravanes pré électorales.

Mais le principal dégoût est que ce monument et cette date qui ne veulent rien dire nous sont imposés comme à aucune autre communauté, même majoritairement étrangère, au moment même où ce même Pouvoir détruit nos stèles en faveur des combattants de l' Algérie française, de toutes nos victimes civiles (dont les dates du 26 mars et du 5 juillet) et nous interdit d' honorer nos Morts et Disparus du 5 juillet et de toutes autres dates au Monument aux Morts national.

Aller le 5 décembre au Quai Branly à l' appel et avec les Ministres du même Pouvoir est insulter nos Morts. Y engager nos Compatriotes est une infamie.

C' est pour cela que prébendiers et profiteurs, à qui le Pouvoir demande des résultats lisibles qui soient contrôlables par le nombre de présents, fussent-ils des « idiots utiles », se cachent médiocrement et faussement derrière le 19 mars, y compris par un sondage bidon et faussé. C' est pour cela que, dans leurs communiqués, ils laissent entendre que le Monument est destiné aux « Morts pour la France », sans préciser qu' il s' agit des seuls Morts militaires et que les nôtres ne sont pas reconnus comme Morts pour la France.

Jean-Pierre RONDEAU

Lire aussi: http://www.comite-veritas.com/newss/pop_news.asp?id=284

 

Lettre à un Ami

Alain ALGUDO à Monsieur Elie ABOUD Député de l’ Hérault

Béziers le 26 novembre 2008

Monsieur Le Député, Mon Cher Elie,

J’ ai lu avec attention ton court communiqué sur MIDI LIBRE de ce jour et je te remercie au nom de tous mes adhérents des démarches que tu as entreprises pour la défense de notre mémoire. Jusqu’ à ce jour tu as fait ce que tu as promis, je peux porter témoignage de ton engagement sincère à notre égard.

Cependant je ne peux accepter que le combat pour l’ Algérie Française et pour le respect de la parole donnée aux populations par Charles DE GAULLE, soit assimilé, je te cite: à un « engagement dans la voie sans issue de l’ extrémisme que je n’ai jamais approuvé!»

Je regrette donc que, absent à la réunion du 15 novembre au Palais des Congrès de BEZIERS, tu n’ aies apparemment pas pris connaissance de mon intervention en fin de réunion et que tu portes un jugement de valeur, hâtif et injuste, sur un sursaut patriotique qui s’ est déroulé alors que tu n’ étais qu’ un enfant.

Alors je voudrais te préciser que si tu considères que notre combat fut un combat « d’ extrémistes » en occultant les raisons, nous ressemblons donc à tous les résistants Français de la dernière guerre contre l’ ennemi et à tous les résistants aux forfaitures criminelles à travers le monde.

Combat d’ extrémistes de vouloir rester Français dans des départements français?
Combat d’ extrémistes de se battre les armes à la main pour sauver dans nos villes, nos villages et nos campagnes la vie de nombre de nos concitoyens abandonnés dès mi-1961 à la merci d’ une alliance Gaullo/FLN avérée?
Combat d’ extrémistes de vouloir éliminer les traîtres gestapistes, certains repris de justice libérés pour la circonstance, comme étaient éliminés les collaborateurs avec l’ ennemi en France pendant l’ occupation?
Combat d’ extrémistes enfin, de refuser le viol de la constitution française de 1958, par celui-là même qui l’ avait mise en place?

Si tu considères que notre minorité active « d’ extrémistes » devait accepter l’ inacceptable sans combattre, je suppose que tu comprendras aussi que la minorité libanaise, dont tu fais aussi partie de cœur, et qui se bat pour sa survie depuis de longues années, devra aussi se plier tôt ou tard à la loi de ce nouveau fléau qu’ est l’ islamisme qui ensanglante actuellement le monde, mise en selle préméditée depuis 1958 par DE GAULLE en Algérie, qui a ainsi ouvert la boite de pandore.

Ces islamistes nous ont alors submergés, ils nous submergeront bientôt ici, avec l’ aide d’ irresponsables dirigeants à œillères, des associations « droit de l’ hommistes » et gauchistes associés, fouineurs nécrophages, qui s’ attaquent aux symboles de notre mémoire, et qui ne valent alors pas plus chers que les profanateurs de nos cimetières en Algérie.

Si avoir aimé son pays, c’ est être « extrémiste », si être « extrémiste » est avoir été un combattant de l’ Organisation Armée Secrète pour faire face au déshonneur et au meurtre organisé de toute une population sans défense, alors oui, beaucoup des nôtres sont prêts à revendiquer ce qu’ ils considèreraient alors comme un titre de gloire jusqu’ à ce que la mort les libère de cette ambiance suicidaire d’ un pays en pleine déliquescence morale et où la décence est une vertu qui n’ est plus d’ actualité.

Alors je dis à nos ennemis de toujours, vous pouvez démanteler tous nos monuments, vous pouvez admirer aussi longtemps que vous voudrez le plus grand mystificateur de l’ histoire de France, mais jamais vous n’ arracherez de nos cœurs la fierté d’ être « Français d’ Algérie!»

Pour terminer, deux questions aux donneurs de leçons:
- Auriez-vous accepté d’ être mis devant le fait qu’ exactement le contraire de ce qui avait été promis et juré nous était imposé soudainement?
- A notre place auriez-vous eu la passivité des « veaux » devant les écorcheurs et leurs complices?

Plutôt qu’ évoquer « l’ extrémisme » de ces combattants ultimes pour la survie d’ un peuple trahi, j’ eus préféré une compassion (même discrète) pour leur sacrifice face au parjure générant une fin atroce de cette civilisation à laquelle nous sommes tous deux liés.

Désolé, je t’ avais averti, je ne connais pas la langue de bois car il y a longtemps que mes illusions, quant à la volonté politique de ce pays de nous rendre justice, se sont envolées.

En tant qu’ homme, chez lequel j’ ai décelé un naturel rapprochement, je te garde mon estime et mon amitié, en tant qu’ homme politique, j’ attends pour voir si les moyens correspondant à ta louable ambition seront mis à ta disposition…..!

Un miracle peut-être?

Alain ALGUDO
Comités de Défense des Français d’Algérie
Union des Comités de Défense des Agriculteurs Rapatriés
Porte parole de la Maison du Pied-noir de BEZIERS

http://www.comite-veritas.com/newss/pop_news.asp?id=285

 

DAUPHINS ET HARKIS

Harponneurs à la noix,
Héros des Féroé,
Iliens dégénérés
Faux Vikings, vrais Danois,

Preux aficionados
D’ une plage rougie
Se faire les héros
D’ une corrida d’ eau.

Pour devenir des hommes,
Ils piègent les dauphins
Au rituel pogrom
Au grand ballet sanguin.

Créatures de Dieu,
Immolées sans pitié,
Que maudits soient ce lieu
Et tous ces flibustiers!

Les espèces sans cœur
Aiment les grands charniers
Les Français tous en chœur
Ne sauraient le nier.

Au Juillet algérien
De la honte française,
Le bras thermidorien
Du Général à l’ aise

Transforma nos Harkis
Trompés comme dauphins
En immense charpie
Génocide anodin.

Guy ROLLAND

 

----- Original Message -----
From: Charles DALGER
Sent: Tuesday, November 04, 2008 1:11 PM
Subject: Le jour de gloire est arrivé?

Le jour de gloire est arrivé?

Ce mardi 4 novembre 2008 restera-t-il dans l' histoire comme le jour de l' apothéose des déchets?

Tout au plus, deux ou trois cent mille citoyens américains, contrariés par la crise financière et paniqués par le lavage de cerveau intensif de leurs propago-déchets domestiques, détiennent la réponse pour encore quelques heures. Car contrairement aux mensonges rabâchés en continu dans la propagande ordinaire, dans un sens, ou dans l' autre, en nombre de voix, l' écart ne devrait pas être plus important.

Dans les restes du monde, depuis des semaines, les propago-déchets fêtent, de façon obscène, la victoire de leur espoir chéri. Pensez donc, il a tout!

D' abord, il est métis. Dans la mentalité perverse des déjections propagandistes, son élection serait le pire affront possible à la civilisation occidentale, ses valeurs de liberté et de responsabilité individuelle, son histoire, ses racines blanches helléniques et judéo-chrétiennes. A elle seule, cette caractéristique suffirait à combler de bonheur le contenu de toutes les fosses septiques appelées "media".

Ensuite, son entourage le situe à l' extrême gauche. Son entourage seulement car, pour les esprits sensés, le programme de l' impétrant est obscur et creux. Enfin toujours est-il qu' il serait le plus interventionniste de tous les présidents US. Seule chose certaine, les impôts des contribuables US vont formidablement augmenter. Voilà pour l' économie. Bien entendu, les étrons propagandistes sont davantage excités par la politique étrangère de leur idole. Du moins telle qu' ils l' imaginent. A les entendre, les USA redeviendraient la première puissance du monde. Non pas en combattant les ennemis de la liberté concentrés autour de l' axe du mal mais, au contraire, en collaborant avec les totalitaires du monde entier, Russes, Chinois, Nord-Coréens, Vénézuélien, Iraniens, pays de l' OPED, etc. et même avec la grosse commission européenne. C' est dire! Bref, pour les déchets, rien que du bonheur.

Mais la qualité suprême, tout à fait exceptionnelle, du candidat démocrate, selon les excréments propagandistes, c' est son ascendance nazislamiste. Un vrai miracle! Une bénédiction du prophète! A les écouter, l' Irak sera enfin une vraie "république" islamique, seulement quelques semaines après que le président béni ait été élu. C' est, selon eux, le temps qu' il faudrait aux jihadistes pour prendre le pouvoir, après le retrait des troupes alliées. Un nouvel état nazislamiste plein de pétrole, ça fait plaisir. Mais, il y a mieux. Le futur cauchemar président entreprendrait sur le champ, des pourparlers amicaux avec les rats d' Iran. Ces mondanités dureraient le temps nécessaire pour que les rats se dotent d' un nombre suffisant d' engins nucléaires. Et comme le futur président est vraiment épris de paix, il s' engage à obtenir des rats qu' ils n' utiliseront pas ces engins. Du moins, pas eux-mêmes. Afin de régler définitivement le problème, l' utilisation probable de ces engins serait déléguée à des organisations non gouvernementales. C' est ainsi qu' on appelle les gangs antijuifs en jargon propagandiste.

Mais bon, ça c' est le scénario idéal, tel que le rêvent les propago-déchets. Quoique joyeuse, la réalité risque d' être beaucoup plus fade.

Coïncidence, ou plutôt "hashgaha pratite" comme disent les Juifs. Le risque d' un déchet majeur à la tête des USA survient quelques semaines avant un choix qui devrait être crucial pour le Peuple Juif. Or Israël fait face à une pollution qui sera mortelle si elle n' est pas immédiatement et très énergiquement stoppée. La maladie véhiculée par la pollution frappe déjà durement la classe politique du pays. Les défenses immunitaires naturelles n' existent plus, non seulement parmi ceux qui dirigent le pays, mais aussi parmi ceux qui devraient les remplacer. Pire, voilà que la classe politique israélienne, en grande majorité, se livre à une guerre féroce contre les ultimes anticorps résistants à l' infection massive des déchets. Qu' elles soient souchiennes israélastes, comme à "l' immonde en hébreu", ou juiffardes d' exil, comme la crevure sévissant sur "la voie du pet à Paris", les merdes propagandistes se déchainent dans des incantations de haine profonde contre les Juifs craignant un suicide national. Leur origine fait que ces juifs sont pires que leurs clones non juifs. Dans leur frénésie de vaincre les Juifs, ils vont jusqu' à soutenir leurs anciens ennemis. C' est ainsi que la crevure ci-dessus a prononcé un vibrant éloge du procurateur des USA en Israël. Ce dernier étant lui aussi favorable au démembrement de son pays.

Depuis le temps que nous l' espérons, ça ne devrait plus tarder à se produire. Un peu partout en Occident, nous devrions assister à l' abattage de quelques propagandistes de renom. Pour que l' effet soit efficace, ces liquidations devraient être accompagnées de celles de politocards collabos notoires. Pas des seconds couteaux, des vrais qui tiennent les commandes. Surtout en Israël. Mort aux collabos!

N.B. Ceux qui ne veulent pas liquider les traîtres, sous prétexte qu' ils seraient juifs, sont complices non seulement de toutes les victimes d' attentats nazislamistes, dites "victimes de la paix", mais aussi des dizaines de milliers de victimes juives à venir, quand hass vé shalom, l' assaut final sera donné. Même si comme l' ont annoncé nos prophètes, Hachem anéantira alors la coalition mondiale des déchets.

Puisqu' on en parle, finalement, le président de la république française a très bien fait d' empêcher que des terroristes des brigades rouges italiennes soient extradées. En effet, bien que cela remonte à déjà très longtemps, les brigadiers ont exécuté l' un des pires traitres antijuifs de l' histoire d' Italie. L' ancien président du conseil italien Francesco COSSIGA révèle qu' Aldo MORO fut une ordure antijuive grave (http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-14973-145-7-ironies-collusion-occident-arabes-liran-caroline-glick.html). Chez nous, c' est mille fois plus compliqué pour dire ça. Mais nos amis chrétiens ont une excellente formule pour résumer ce genre de situation: - "Les voies du Seigneur sont impénétrables".

Charles DALGER, le 6 Hechvane 5769 -4 novembre 2008

----- Original Message -----
From: Charles DALGER
Sent: Wednesday, November 05, 2008 10:36 AM
Subject: Alors, content?

Alors, content?

Ce modeste commentaire n' est qu' un point de vue juif sur l' évènement. Mais qu' on l' avoue ou pas, ce sujet est le vrai cœur du débat. Faute de mieux, l' éditorial d' A7fr résume la situation (http://www.a7fr.com/article/58945.htm) avec ce qu' il faut de vraies informations nécessaires. Les antijuifs du monde entier exultent. Les collabos juifs d' Israël et d' ailleurs, avec eux. Et maintenant?

Ce n' est pas encore la fin du monde, ce n' est que le début de la fin. Puisque les forces qui sapent les bases des USA sont les mêmes qu' en vieille Europe et puisque les USA réagissent comme l' Eurabia, les mêmes conséquences sont inéluctables. Depuis l' accumulation des déchets aux USA, et leur réaction avec les souches antijuives locales, le risque que cette situation se produise devenait chaque jour de plus en plus important. Bien qu' un aléa économique majeur soit le dernier facteur qui a provoqué la situation, tôt ou tard, un autre facteur indépendant aurait fini par provoquer le même effet. Depuis des années, avec quelques chroniqueurs, nous mettions en garde contre la présente éventualité.

Nous y sommes. Et qu' on n' essaye pas de minimiser la gravité de la situation, sous prétexte que la politique d' un pays suit un trend de longue durée, dépassant les circonstances et à plus forte raison, la durée d' un mandat présidentiel de quatre ans. La situation va devenir noire car le mal est beaucoup plus facile à faire et beaucoup plus rapide à se propager que le bien. C' est suffisant.

Désormais, toutes les spéculations politiciennes concernant les USA sont vaines. L' engagement de ce pays comme principal défenseur de la Liberté est ébranlé à jamais. Certes, par le passé, l' Amérique connut déjà des errements. Mais le sort du monde ne dépendait pas d' elle autant qu' aujourd' hui. Les forces du mal, comme le nazisme ou le communisme, si puissantes fussent-elles, n' étaient pas aussi universelles et profondes que l' islam. Maintenant, à la différence du nazisme et du communisme, l' islam nuit à l' intérieur même des USA. Si cette dégénérescence n' obéissait qu' à des lois naturelles, son éradication complète exigerait des siècles. C' est absolument certain, quels que soient les discours des protagonistes et leurs considérations annexes, économiques, nationales, sociales, etc., la situation d' aujourd' hui résulte d' une alliance inavouée entre tous les ennemis des valeurs occidentales. Ce n' est pas un hasard si leur champion qui vient de gagner cette manche décisive, est d' ascendance nazislamique.

Bien sûr, comme ce n' est que le début du mal, ce ne sera pas forcément très douloureux. Beaucoup vont s' accrocher aux moments de rémission pour reprendre espoir, comme des proches, devant un cancéreux en phase finale. Mais bon... Pourtant, quels ques soient ses futurs développements, la situation ne nous terrifie pas. Elle est dans l' ordre des choses. Seuls les imbéciles crasses mettaient une foi aveugle dans ce seul pays. C' est étrange, une fois de plus, nous constatons que nos prophètes ont annoncé cette figure. Elle apparaît point par point. Des évènements tragiques et sanglants devraient suivre, pas tout de suite, mais d' ici quelques mois, quelques années tout au plus. L' élection d' un gouvernement d' abandon en Israël devrait compléter ce tableau apocalyptique au vrai sens de ce mot. Il n' y a pas de raison pour que la fin prévue ne soit pas au bout. Tout le reste n' est que péripétie. Espérons de vivre assez longtemps pour assister à la fin glorieuse et l' avènement de la Gueoula.

Charles DALGER, le 7 Hechvane 5769 – 5 Novembre 2008

----- Original Message -----
From: Charles DALGER
Sent: Sunday, November 09, 2008 2:34 PM
Subject: La haine à l' état brut

La haine à l' état brut

A lire absolument en anglais. A Must-See Pro-Israel Film By Phyllis Chesler http://frontpagemag.com/Articles/authors.aspx?GUID=e0ff4834-b118-4554-92e5-acdc15998476 The Jewish Press | 11/6/2008

Certains connaissent ce midrash à propos de la destruction du Beth Hamikdach. Pas celui de la haine gratuite. Un autre. Dans l' une des innombrables discussions entre les rédacteurs du Talmud, la majorité donna raison à l' une des opinions. Celui qui fut mis en minorité déclara alors: "que le saint Temple soit détruit, si j' ai raison". Aujourd' hui, Israël risque d' être détruit à cause de l' amour gratuit qu' une majorité de Juifs portent aux traitres, aux renégats et aux déchets nazislamistes. Mais, cet amour gratuit serait insuffisant s' il n' était pas accompagné d' une haine irréductible envers les Juifs fidèles à la terre d' Israël.

Si les Israéliens sont assez débiles pour reconduire au pouvoir un gouvernement qui veut exécuter la malédiction d' Oslo jusqu' au bout, et bien, tant pis pour eux. Même si maintenant nous jurons de ne pas le faire, nous aiderons quand même les rares survivants. Comme l' a fort justement dit Noam FEDERMAN, à quoi bon se battre pour un pays qui ne veut plus vivre? Aujourd' hui, ils les aident et ils les vénèrent. Après ça, vous verrez, les mêmes parleront des nazislamistes comme ils parlent des nazis. Et dans quelques décennies en Europe, on inaugurera des stèles à la mémoire des victimes de la barbarie nazislamiste… Euh, pas de bêtises. L' Eurabia sera encore une vaste République Islamique. A cette époque, elle sera même au faîte de sa puissance. Ce n' est que beaucoup plus tard, que les musulmans feront leur Réforme.

Les propago-déchets occidentaux se sont dépensés sans compter pour faire élire le premier président des USA d' ascendance nazislamiste. En synchronisation parfaite avec ces derniers, les ordures qui polluent les grands média israélastes mènent une campagne impitoyable contre leurs concitoyens juifs habitant les provinces de Samarie et de Judée. C' est leur façon à eux de faire campagne pour la zombie en jupon. Mais, au bout du compte, tout candidat favorable au démembrement et à la déjudaïsation d' Israël convient à ces déjections. C' est ainsi qu' on put entendre l' éloge du procurateur des USA en Israël, par l' une des pires nuisances israélastes infectant la bande FM parisienne. Bien entendu cet éloge était accompagné de flots de venins contre les pionniers juifs. Au fait, si nous boycottions pour de bon les annonceurs qui engraissent cette bande d' haineux, peut-être finira-t-elle par étouffer? Une fois de plus, rappelons les nuisances francophones que sont trois des quatre radios se partageant le 94.8 mhz parisien, ainsi qu' un ramassis d' insanités diffusées sur le web, sous l' appellation de "Israël-infos".

Après avoir dompté ou anesthésié la plus grosse partie de la population, depuis quelques mois, la pourriture israélaste se déchaine contre les Juifs qui se dressent encore contre elle. Yimarchémom, les propago-déchets de "l' immonde en hébreu", donnent le la. Derrière, à longueur de journée le reste de la propagande officielle israélaste déverse mensonges et calomnies. Elle s' attaque d' abord aux pionniers de Samarie et de Judée et aussi aux Juifs qui refusent de ramper, y compris ceux qui n' habitent pas ce pays devenu antijuif. Pour faire illusion, comme dans les restes du monde, la propagande souchienne israélaste s' indigne de l' existence d' antisémites d' extrême droite à l' ancienne. Certes un peu partout, ces antijuifs à l' ancienne ont jeté leurs masques. Ils nuisent ouvertement aux côtés de leurs alliés nazislamistes. Pourtant curieusement, la propagande considère les nazislamistes comme des "partenaires pour la paix".

Et voilà le jour sacré des antijuifs israélastes, le jour consacré à la commémoration de l' idole qu' ils se sont donnée. Toute la vermine du pays y va de ses sanglots, accompagnés d' imprécations antijuives. Pour cette pourriture, les Juifs sont à jamais collectivement coupables de l' impardonnable "idolicide". Ils sont tous tueurs d' idole, ils ont osé abattre leur messie laïc RABIN. Un vrai "remake" des Juifs déicides. Oh, il ne faudra pas 1970 ans pour que les Juifs soient lavés de l' accusation d' idolicide. Pour une raison très simple. Les Juifs et les israélastes ne peuvent plus coexister très longtemps. L' un des deux groupes doit disparaître. Devinez lequel? Rassurons les âmes sensibles. Les Juifs n' auront pas besoin d' éliminer eux-mêmes les israélastes antijuifs. Les nazislamistes se chargeront du plus gros, et la Providence fera le reste.

Cette année tout de même, un hérétique de haut rang fait scandale chez les Israélastes. Le propre fils de l' idole apostasie et passe dans le camp Juif. En dehors du pays, la propagande n' ose pas encore en parler. Ca ferait le même effet de douche froide que la nomination d' Emanuel Rahm comme plus proche conseiller du nouveau président des USA. Les deux cas ne sont que des pétards mouillés mais ils perturbent l' extase dans lequel baigne encore la propagande mondiale.

La propagande endogène antioccidentale pourrit la mentalité, la perception et la volonté, des populations soumises à ses émanations toxiques. L' excellent Laurent Arthur du PLESSIS lui prédit une fin brutale. Cette fin sera provoquée, quand contraints et forcés par la méga crise économique, les gens s' apercevront que la propagande leur raconte des mensonges depuis des décennies. L' analyse, remarquable de cohérence et de justesse, explique pourquoi l' immigration massive ainsi que le poison insidieux du "multiculturalisme" ont été voulus et imposés par les très gros milieux financiers. Hélas, la lie (et non pas l' élite) intellectuelle juive, est pour beaucoup à l' origine de ces perversions. La clique politocarde israélaste se vautre voluptueusement dans ce lisier. La fin sera douloureuse, mais elle se rapproche.

Charles DALGER, le 11 Hechvane 5769 – 9 Novembre 2008

----- Original Message -----
From: Charles DALGER
Sent: Sunday, November 16, 2008 10:58 PM
Subject: L' héritage

L' héritage

Commentaire de l' article en lien publié sur Bivouac-id http://www.bivouac-id.com/2008/11/14/tolerance-religieuse-saoudienne-ou-fourberie-saoudienne

Tolérance religieuse Saoudienne ou fourberie Saoudienne ?

Malheureusement, il n' y a ni naïveté, ni fatalité dans la démarche des dirigeants occidentaux qui accréditent la "takia" du roi "qui soumet les soumis".

Un proverbe dit chinois "Le poisson pourrit par la tête". Les autres dirigeants occidentaux qui en auraient eu la velléité sont découragés par l' attitude des premiers concernés, BUSH et PERES. Les dirigeants occidentaux ne veulent pas se prendre la tête, en se montrant plus intransigeants que ces deux tordus.

BUSH d' abord. Malgré tout ce qu' il a fait d' autre, BUSH a complètement raté sa déclaration de guerre au terrorisme le 11/09/2001. En effet, ce crétin n' a pas osé mettre clairement en cause le fondement musulman du terrorisme. Au contraire, alors que les décombres brûlaient encore et que des centaines de millions de déchets nazislamistes faisaient la fête dans le monde entier, sa plus grave erreur fut sa précipitation à absoudre l' islam. La gravité de cette faute a été signalée sur le champ. Certes, en quelques rares occasions, mais de manière discrète, BUSH a évoqué la nécessité pour l' islam de se réformer. BUSH s' est ensuite volontairement fourvoyé en désignant les cibles militaires prioritaires. Bien sûr la situation en Afghanistan était lamentable. C' était un prétexte pour prendre pieds dans cette zone. Mais ce n' était quand même pas le centre névralgique du terrorisme. Idem pour l' Irak. Depuis la première guerre en 1991, le régime irakien était discrédité. Contrairement aux mensonges de la propagande, le fou à béret possédait des armes de "destruction massive". Mais seul, il n' était plus dangereux. Par contre, l' ancien ennemi perse était disposé à s' allier avec l' Irak, dans une grande coalition jihadique. Les rats d' Iran espéraient rallier d' autres pays musulmans, ou à défaut, des centaines de millions de musulmans.

Ce fut une erreur tragique d' empêcher la formation de cette alliance. En effet, beaucoup d' Etats musulmans ne se seraient pas ralliés officiellement à la coalition jihadique car ils se seraient désignés. Mais, cela aurait été l' occasion idéale pour détruire des milliers de tonnes de jihadistes avides de crever en martyre. Ca aurait aussi permis de régler leur compte aux Syriens et surtout aux rats d' Iran, les seuls vrais enragés dangereux. Le renversement du fou à béret, c' est certes bien pour les Irakiens mais ça ne change rien au fond du problème. Puis, durant tout son second mandat, BUSH n' a cessé de tergiverser sur la nécessité de détruire les installations nucléaires des rats d' Iran. Comme l' ont dit beaucoup d' autres analystes, des armes nucléaires entre les pattes de psychopathes illuminés, ce n' est pas pareil que ces mêmes armes entre les mains de méchants sensés. Comme ils ne cessent de le rabâcher, les rats d' Iran sont prêts à crever avec tout leur pays, dans les représailles, rien que pour assouvir leur haine sadique. Et qu' on ne dise pas que les sadiques sont des marionnettes entre les pattes de nazislamistes plus rationnels. Un nazislamiste, c' est un nazislamiste. La seule chose qu' on puisse faire avec un nazislamiste, c' est de le détruire, sans état d' âme. Mais voilà, la bande à BUSH a négligé cette nécessité. Son successeur hérite du boulot. Il a l' obligation de faire crever de dépit le monde entier, en tranchant le nœud gordien, à coups de bombes perforantes.

Quant aux salamalecs bushiens à son altesse saoudienne, ils sont dans la tradition familiale depuis des générations. Une fois éludées les questions de la centralité de l' Arabie dans la propagation du jihadisme, ainsi que de l' islam tout court, les affaires restent les affaires.

Plus navrante est l' attitude de PERES. Profitant du sabordage idéologique du Sionisme par la lie infestant les universités, les tribunaux, la classe politique et les organes de propagande israéliens, ce type se comporte comme une sorte de "prophète laïc". Au milieu des années quatre-vingt, il s' est fourré dans le crâne "le nouveau Proche-Orient". Et depuis, il empoisonne le Peuple Juif tout entier, ainsi que tous ceux qui n' adhèrent pas à cette élucubration. PERES a décidé d' évacuer la dimension religieuse donnée au conflit par les musulmans. Il veut réduire le conflit à sa seule dimension politique.

Bien sûr, puisqu' il s' entretient avec les chefs arabo-musulmans, il a mesuré chez eux l' instrumentalisation de l' islam pour maintenir leurs pouvoirs despotiques. Ce faisant, il minimise la puissance de la motivation religieuse dans le monde musulman. Les dirigeants qui s' écartent trop de l' islam mettent immédiatement leur existence en jeu. D' autres en profitent pour les remplacer. Le seul dirigeant arabe qui tient les nazislamistes en garde, c' est le Tunisien BEN ALI. Pour cette raison il est haï par les propago-déchets francaouis. Que PERES, ou n' importe qui, le prétende, le monde musulman n' a pas fait sa réforme. La seule pensée licite, c' est celle du livre de son prophète, et rien d' autre. Les collabos occidentaux avaient déjà ce comportement dans les années trente. Ils niaient la dangerosité du programme contenu dans le sinistre "Mein Kampf". Par contre, les mêmes interdisent la moindre contradiction. A cette fin, ces collabos disposent en France d' une juridiction d' exception nommée "la halde". En Israël, c' est la cour suprême qui tient ce rôle. Les cafards qui la constituent, viennent de nuire une nouvelle fois aujourd' hui (http://www.a7fr.com/article/59482.htm). On peut même dire que PERES a instrumentalisé l' icône, voire l' idole des alter-juifs, RABIN, l' image en négatif du géant Méïr KAHANE z'l, dont nous commémorons le 18ème anniversaire de l' assassinat.

Enigme à jamais insoluble: Pourquoi, si intelligents par ailleurs, ces Juifs qui adulent PERES et ses délires sont incapables de comprendre que pour la plupart des musulmans parmi le milliard et demi, chaque individu a des siècles de retard dans le mode de perception de la réalité? Pourquoi ces Juifs acceptent cette tare avec bienveillance chez ceux qui se déclarent et se comportent comme nos ennemis? Pourquoi en même temps, ces Juifs vouent-ils une véritable haine aux Juifs qui revendiquent les injonctions nationalistes de la Torah? Le lavage de cerveau de la propagande n' explique pas tout. Il y a comme une prédisposition à occulter le mal chez l' ennemi, perçu comme allié possible et à occulter le bien chez le voisin, perçu comme rival. Si l' un de ces dégénérés parvient à démontrer que c' est ça le Judaïsme, alors je deviens illico antijuif actif. Heureusement que c' est impossible. Et puis, il y a encore l' humour! Le père du nouveau secrétaire général du nouveau président des USA vient nous en rafraichir, n' hésitant pas à remettre son benêt de fils à place (http://www.juif.org/go-news-72019.php).

Charles DALGER, le 16 novembre 2008

----- Original Message -----
From: Charles DALGER
Sent: Thursday, November 27, 2008 3:11 PM
Subject: La "race" des abrutis aime la "race" des nazislamistes

La "race" des abrutis aime la "race" des nazislamistes

Sur fond de nuisance nazislamiste mondiale, c' est décidé. Les mouvements anti-blancs subventionnés, les "intellectuels" antijuifs et les propago-déchets (appellation correcte des propagandistes), ont décrété qu' il n' existe pas de races humaines. Ils viennent de le rappeler avec force vociférations, contre l' agneau égaré dans leur horde nuisible. L' agneau, c' est Eric ZEMMOUR, l' ultime journaliste honnête qui ose encore enfreindre l' intoxication intensive, à la télévision et à la radio. Nous n' avons pas encore le point de vue du tribunal islamique d' exception, appelé la halde. Et dire que le CRIF et l' UPJF se plaisent encore à gesticuler en compagnie des propago-déchets. C' est à pleurer.

Est-ce un crime de parler de race noire et de race blanche? Bien sûr que non. La couleur de peau, les caractères négroïdes, asiatiques, etc. existent. Ils sont définis et répertoriés. Ce qui est condamnable c' est de calomnier une race, pas de remarquer qu' elle existe. Ceci étant, on ne pourra jamais forcer quiconque à aimer une race ou autre chose. En France, nous sommes encore libres d' aimer, ou de ne pas aimer, ce que nous voulons. Il suffit de ne pas faire de mal à autrui, pour la seule raison de sa race, ou de tout autre caractère.

Ce qu' on appelle le plus grand crime "raciste" de l' histoire n' est justement pas un crime raciste. En effet, le massacre de six millions de Juifs organisé et exécuté industriellement, par les nazis boches et leurs complices, pendant la deuxième guerre mondiale, ne fut pas un crime raciste. La race juive n' existe pas. Les nazis et leurs complices haïssaient les Juifs. Ils avaient prévenu qu' ils extermineraient les Juifs. On les a laissé faire. Ils ont massacrés des Juifs, pas une race humaine.

Dans quelques pays, il y eut des lois raciales contre les noirs. Aujourd' hui, ces lois n' existent plus. Dans les pays occidentaux, les racistes sont hors la loi. D' autre part, en Occident, aucun officiel ne parle d' attaquer physiquement les résidents musulmans parce qu' ils sont musulmans. Tout ceci c' est très bien. Ce qui existe aujourd' hui, c' est des lois antijuives dans presque tous les pays de l' OPED. OPED = Organisation des Producteurs Exportateurs de Déchets. Ces pays sont à peu près les mêmes que les pays de l' OPEP. Ces lois antijuives ne dérangent absolument pas la pourriture qui s' excite aujourd' hui contre Eric ZEMMOUR. Par contre, elle s' est arrogé le droit de pratiquer sa variante de la haine des Juifs. Tous les organes de propagande francaouis débordent de ce venin nommé antisionisme. Après tout, si ces déchets antijuifs qui polluent le monde occidental se contentaient de ne haïr les Juifs qu' en paroles, ce serait pénible mais supportable. Or, rien qu' en France, depuis qu' il y a huit ans, le collabo ex occupant de l' Elysée, a toléré l' ouverture des vannes antijuives, pour satisfaire ses souteneurs proche-orientaux, on a recensé plus de deux mille agressions antijuives en France, dont au moins quatre mortelles et plus de deux cents très graves.

Le mal est très profond. En France, les "antijuifs–anti-blancs" ont de nombreux adeptes parmi les magistrats. Depuis l' intensification des nuisances à l' automne 2000, nous avons assisté à des centaines de dénis de justice perpétrés par ces magistrats. Des quantités d' innocents ont été condamnés sur plainte des racailles. A contrario, des milliers de racistes anti-blancs et d' antijuifs ont été relaxés. Heureusement, il existe encore des magistrats sains. Mais nous savons qu' ils sont harcelés par les autres magistrats tombés dans les déjections. En France, l' issue des procès est de plus en plus aléatoire.

Depuis des décennies, les propago-déchets justifient les assassinats de Juifs et d' Américains en appelant les premiers "colons" et les seconds "impérialistes". Ils trouvent normales les réjouissances après chaque attentat meurtrier. Il n' y a pas à discuter, ni avec les nazis, ni avec leurs complices, les propago-déchets. Aujourd' hui, les nazis sont islamistes. On les appelle "nazislamistes". Comme les nazis, ils veulent imposer leur loi, la charia, par la violence et l' asservissement, ou l' extermination des opposants. C' est un devoir impérieux, non pas d' empêcher de nuire, mais d' exterminer totalement cette engeance.

Eludée par les gouvernements des USA et des autres pays concernés, voilà que revient cette lancinante question posée depuis huit ans. Quand et comment, entreprendre l' extermination massive des nazislamistes? Plus ou moins neutralisés dans leur capacité de nuire en grand au Proche-Orient, ces déchets s' en donnent à cœur joie en Extrême-Orient. En même temps qu' en Thaïlande, où ils ont déjà fait des milliers de victimes innocentes, dans l' indifférence absolue de l' Organisation des Nazis Unis et des propago-déchets, les déchets viennent, une nouvelle fois, de dépasser la mesure en Inde. Face au nazislamisme, nous ne comprenons pas plus l' extrême retenue du gouvernement indien, que la passivité du gouvernement israélien. Dans le sous-continent et les ex provinces indiennes que sont l' Afghanistan et le Pakistan, c' est par centaines de milliers de tonnes que ces détritus devraient être détruits. L' armée indienne dispose d' engins nucléaires, comme celle des pakistanais. Mais à la différence de ces derniers, les Hindous coopèrent avec les Israéliens. C' est un avantage suffisant pour éradiquer en deux ou trois explosions seulement, presque un million de tonnes de détritus nazislamistes. Il est plus que temps de se servir de l' arsenal. Il a été fait pour ça. Le monde entier attend avec impatience que l' Inde montre l' exemple. En tout cas, exactement comme l' avaient prévu Laurent MURAWIEC et Guy MILLIERE, les déchets n' ont pas attendu longtemps pour tester le nouveau président US. Que va-t-il faire?

C' est sûr qu' en cas de vraie réaction énergique de l' Inde, nous verrions les déchets manifester dans les rues des pays occidentaux en cours d' invasion. Immanquablement, toute la pourriture collaborationniste se joindrait aux déjections pour ne former qu' un seul gros étron. Ce pourrait être le signal du réveil des Occidentaux. La désinfection commencerait. Elle devrait être radicale, jusqu' à la disparition complète des envahisseurs et de tous leurs complices. Cela restera-t-il un rêve, ou bien aura-t-on le bonheur d' assister à la concrétisation de cette absolue nécessité?

Charles DALGER, le 27 novembre 2008

NDLR: Cette vidéo devrait circuler à tout va et on verrait bien si les musulmans feraient un procès à Séguela et aux autres journalistes présents, lesquels étaient tous acharnés il y a encore peu contre les patriotes du FN et du MNR et contre Le Pilori encore aujourd' hui dernier rempart résistant encore et toujours à l' ennemi!
Comme disait en 1988 Gabriel Domenech, ancien directeur du journal Le Provençal, devenu éditorialiste à National Hebdo: "la seule satisfaction qu' on aura le jour où ça va éclater, ce sera de voir la tête de ceux qui n' y avaient pas cru!"
Des langues courageuses se délient…. Il s’ agit ici notamment de Seguela, le célèbre publiciste français. N’ est-ce pas lui qui avait fourni au parti socialiste de F. Mitterrand le fameux slogan « La force tranquille »? Lequel Mitterrand restera célèbre pour sa déclaration à propos des immigrés: "Ils sont chez eux chez nous!".
On voit le résultat! Cliquez sur:
http://www.youtube.com/watch?v=IQXTnD7xKAA

Extrême-droite judéophile et nazislamistes antisémites-antisionnistes

Ce que les propago-déchets appellent aujourd' hui l' extrême droite concerne essentiellement les Français et autres Européens conscients du danger de l' invasion islamiste. Je peux affirmer que, depuis près de huit ans, il s' est produit un changement profond. Si avant l' automne 2000, faute de mieux, ces Français étaient souvent membres, sympathisants ou simples électeurs du Front National, la majorité de ceux qui sont conscients du péril musulman sont désormais sympathisants des Juifs et d' Israël. Et de manière quasi symétrique, ceux qui nient le danger islamiste sont presque toujours des antijuifs virulents, souvent complices actifs des terroristes nazislamistes qui ensanglantent Israël.

Mais, il y a un gros "MAIS".

Mes amis et moi savons que la vraie majorité des Juifs de France pensent comme nous. Mais les seuls Juifs que la propagande et les politocards présentent comme nos représentants, en particulier le CRIF, sont, dans les faits, d' authentiques "dhimmis". Pour des raisons que je ne cherche plus à comprendre depuis longtemps, ces individus et ces organismes persistent à ne voir de l' antisémitisme que dans une fantasmagorique "extrême-droite" nazifiante. Certes, il existe encore des clowns néo-nazis, peut-être individuellement nuisibles, mais ces nuisances sont aujourd' hui de l' ordre de mille fois moins préoccupantes et dangereuses que les nazislamistes, leurs recrues et leurs collabos.

Le drame, c' est que ces dhimmis juifs de France calquent leur attitude sur une nouvelle espèce d' Israéliens antijuifs. Après avoir envahi les campus, puis les média et les tribunaux, ces nouveaux Israéliens squattent le pouvoir en Israël, quasiment depuis le départ du très regretté Menhem BEGIN. Aucun espoir de changement n' existe avant que le mouvement pour le Leadership Juif (Manhigut Yehoudit) de Moché FEIGLIN n' ait réussi à refaire du Likoud le vrai parti Sioniste National Juif qu' il fut brièvement à ses débuts. Cela risque de prendre encore plusieurs années.

Cela suffit que ces propago-déchets ne voient des antijuifs que parmi les anti-déchets nazislamistes mais ne voient pas les vrais qui leurs crèvent les yeux parmi les déchets et les complices des déchets.

Charles DALGER

----- Original Message -----
From: Charles DALGER
Sent: Sunday, November 30, 2008 1:44 PM
Subject: Affaire de Filippis: bravo les flics!!!

Affaire de Filippis: bravo les flics!!!

Pour une fois qu' un salopard subit le sort de ses opposants dont son torchon "Libératon", se réjouit à chaque occasion, voilà que la sainte alliance des lavedus-collabos-dhimmis UMPS se reconstitue pour prendre sa défense. Une honte!

Bien fait pour la gueule de ce salaud.

http://www.liberation.fr/medias/0101269634-un-ex-pdg-de-liberation-brutalement-interpelle-a-son-domicile

«Habillez-vous, on vous emmène», répliquent-ils en lui interdisant de toucher à son portable dont l' alarme-réveil se déclenche. «Je commence à m' énerver, raconte Vittorio de Filippis. Réveillé par le bruit, mon fils aîné, qui a 14 ans, assiste à toute la scène. Son frère, 10 ans, ne sort pas de sa chambre mais j' apprendrai par la suite qu' il était réveillé et a très mal vécu ce moment. Je dis aux flics qu' il y a peut-être d' autres manières de se comporter. Réponse devant mon fils: «Vous, vous êtes pire que la racaille!»

Ces vermines de liberation se croient intouchables!!! Bravo!!!

La prochaine fois espérons qu' on le retrouvera en plusieurs morceaux. Et préparons nous à défendre les policiers qui ont traité cette ordure comme elle le méritait. Il y a du procès dans l' air.

Charles DALGER 

----- Original Message -----
From: Charles DALGER
Sent: Sunday, November 30, 2008 10:37 PM
Subject: Un silence de tombe musulmane

Un silence de tombe musulmane

Certes, dans la propagande occidentale, en particulier dans cette Suisse décidément mal dénazifiée, on trouve encore des éditoriaux qui minimisent et relativisent le dernier massacre à Bombay. Le plus souvent, ils en éludent les vraies raisons. Dans les forums web de ces organes de propagande, on trouve encore abondance de "post" de lecteurs, publiés parce qu' ils excusent les nazislamistes, parce qu' ils ressortent une énième fois, le délire du complot américano-sioniste, ou parce qu' ils accusent les victimes d' être coupables de leur sort. Mais si ça ne sent pas encore la débâcle, ça fait très liquidation de stock. L' outre semble pleine. Le grand public européaste a l' air gavé. Il absorbe beaucoup plus mal que jusqu' à présent le poison distillé par la propagande nazislamophile, anti américaine et antijuive.

Les gens commencent à comprendre que les nazislamistes veulent les détruire pas pour ce qu' ils font, mais pour ce qu' ils sont. Plusieurs publications gauchistes, dont les Israéliens de la MENA, font enfin ce constat (http://www.menapress.com/). En France, à gauche, ça commence à décanter. Le ronchon MELANCHON n' a pas quitté pour rien le PS. Dans le discours inaugural de son nouveau parti totalitaire, il invoquait les mannes de Robespierre et Trotski, curieux qu' il ait oublié Proudhon, la plus aboutie de ces trois erreurs. Parmi celles qui nuisent encore, il s' identifiait à CHAVEZ. De si excitantes égides devraient attirer certains socialistes nationaux en rupture de PS. Vous voyez lesquels? Mais le plus significatif après cette énorme tuerie, c' est les réactions de nos concitoyens de confession musulmane. Le très officiel CFCM s' est fendu d' un communiqué "ad minima". Sauf à vexer le ministère de l' intérieur, il ne pouvait pas faire moins. Quant aux autres organismes musulmans, c' est tout simplement un silence de mort. Alors, nous avons cherché des réactions sur le web, en commençant par le plus important site musulman en France (http://oumma.com/). S' il y a des réactions, elles sont strictement inaccessibles aux visiteurs ordinaires. Idem, sur tous les autres sites visités. Mieux, sur certains forums, des nazislamistes osent même prétendre que les musulmans ne sont pas concernés par cette affaire. En effet, ils n' étaient pas les cibles des assassins.

Si nous ne sommes pas encore au bout du bout, nous nous en approchons. Il faut que ça pète un bon coup. Les "dirigeants" de ce monde jouent encore du violon pour bercer les occidentaux, mais ça sonne tellement faux que ça commence à réveiller au lieu d' endormir. S' il veut coexister avec l' Occident, l' islam doit entreprendre son ménage. S' il ne le fait pas, ça signifie qu' il ne veut pas coexister avec l' Occident, mais soumettre l' Occident. Ce que nous savons déjà. Auquel cas, nous avons le devoir de combattre, non seulement l' islam, mais les musulmans eux-mêmes. Ceux qui voudront vivre en paix devront choisir leur camp. En même temps, il faudra mettre un terme aux nuisances des nazislamophiles polluant la grosse commission européaste, son parlement, les parlements de plusieurs pays membres, un très grand nombre de mairies, et faire taire des myriades de propago-déchets. La guerre civile européenne sera larvée, longue et sanglante.

Les premiers à s' élever contre ce discours, ce sont les constituants de la lie israélaste. Paradoxes de la société israélienne, de vrais intellectuels et scientifiques, remarquables dans leurs domaines respectifs, s' égarent complètement quand ils parlent de leurs ennemis les plus impitoyables, les plus féroces, les plus sanguinaires. Allez comprendre pourquoi, ils projettent sur eux, leur vision angélique de l' humanité. Par contre, ces paradoxes vivants vouent une haine colossale à leurs compatriotes et coreligionnaires qui ne partagent pas cet angélisme envers les déchets nazislamistes. Dans l' un de ses derniers papiers, Michel GURFINKIEL a remarquablement analysé cette forme récente, prétendue humaniste, authentique hérésie du judaïsme (http://michelgurfinkiel.com/articles/193-USA-Obama,-Isral-et-les-juifs-americains.html). Comme dans le reste du monde occidental, la quasi-totalité des médias audiovisuels s' adonne, avec eux, à cette jouissance masochiste. Comme partout, ces média ont un chef de meute. En Israël, on ne présente plus "l' immonde en hébreu" (http://www.haaretz.com/hasen/pages/tags/index.jhtml?tag=west%20bank). Pourtant, ce sont bien les correspondants arabes de la MENA* qui révèlent que les déchets ont fêté le massacre de Bombay. Les déchets domestiques israéliens et ceux des pays de l' OPED alentour. Comme d' habitude, lors de chaque massacre commis par des nazislamistes. Ne comptez pas sur la propagande ordinaire pour l' apprendre.

Charles DALGER, le 30 novembre 2008

* Ce n’est pas nous qui l’ avons choisi mais eux (info # 012911/8) [Analyse] Par Stéphane Juffa © Metula News Agency

  

----- Original Message -----
From: soutien_yesha@yahoo.fr
Sent: Sunday, November 02, 2008 1:04 PM
Subject: Association "Avec les pionniers"

Association "Avec les pionniers"

Bonjour,

Merci pour votre préinscription, ainsi que pour vos remarques et vos encouragements.

Vous êtes l' une des nombreuses personnes intéressées par un voyage de soutien aux pionniers juifs de Samarie et de Judée.

L' association, en cours d' enregistrement à la préfecture, s' appellera:
- en français: "Avec les pionniers",
- en hébreu: "Im hamitnahalim",
- en anglais, "With the pioneers".

Son adresse électronique est: soutien_yesha@yahoo.fr

Son site internet provisoire est ici http://soutienyesha.bravehost.com/index.html

Pour le moment, les personnes préinscrites comme vous, ne sont pas toutes disponibles à la première date de voyage annoncée. Pour diverses raisons, nous avons encore des difficultés à faire parler de ce projet.

De ce fait, nous continuons de constituer une liste des personnes intéressées. Nous espérons qu' avec de la publicité, ce nombre sera rapidement multiplié. C' est indispensable pour réunir un nombre suffisant de participants, disponibles à une même date, parmi les personnes inscrites.

Toutefois, sans le garantir, nous espérons organiser le premier voyage prévu fin décembre.

Dans tous les cas, il y aura plusieurs voyages. Ces voyages seront courts pour ne pas abuser du temps des participants. Ils seront toujours au plus bas prix possible.

Au delà des voyages, le but de l' association c' est de clamer le soutien aux pionniers juifs de Samarie et de Judée, harcelés par la clique au pouvoir en Israël. Nos amis non juifs sont invités à se joindre à ce soutien. Pour cette raison, nous tentons en ce moment, de persuader quelques média francophones juifs, et non juifs, de parler de notre projet. C' est aussi important que les voyages eux mêmes.

Merci de rester en contact. Nous vous tiendrons informé des conditions précises du premier voyage, au fur et à mesure que nous les connaitrons.

Le responsable de l' association « Avec les pionniers ».

 

Mahomet et l' islam: mythe et réalités

Les peuples berbères, comme les coptes, les maronites etc. sont aujourd' ui minoritaires dans leurs propres pays.

De quelle souveraineté, de quels " droits démocratiques à disposer d' eux-mêmes " jouissent les peuples qui sont devenus minoritaires sur la terre de leurs ancêtres?

Extrait du Coran, Sourate IX, verset 39: " Si vous ne vous lancez pas au combat, dieu vous châtiera d' un châtiment douloureux. Il vous remplacera par un autre peuple. "

" Certes, si tu oublies Yahvé ton Dieu, si tu suis d' autres dieux, si tu les sers et te prosternes devant eux, j' en témoigne aujourd' hui devant vous, il vous faudra périr. " Deutéronome, VII, 19

Il sera trop tard lorsque vous prierez le Dieu de vos conquérants dans vos mosquées-cathédrales: L' ONU l' a écrit: " …dans les pays islamiques, la Charia est la seule et unique source de référence pour ce qui concerne les droits de l' homme. "

En 1453, la plus grande Eglise de la chrétienté, Sainte Sophie de Constantinople est transformée en mosquée, trois ans plus tard c' est le tour du Parthénon d' Athènes.

" Je réclame la liberté de penser au nom de vos principes, et je vous la refuse au nom des miens. " Louis VEUILLOT.

Les " Français " et étrangers d' origine maghrébine ou africaine sont en moyenne deux fois plus prolifiques et sept fois plus délictueux que les " souchiens ".

En Grèce, c' est, après les conquêtes cosmopolites d' Alexandre le Grand, l' importation de dieux orientaux totalement étrangers à l' identité ethnoculturelle des Grecs qui concourra à la perte de vitalité de la spiritualité hellène, à la désaffection des Grecs pour leurs cultes traditionnels et à la décadence qui dura trois siècles.

La Rome antique, quant à elle, d' une façon à peu près analogue, s' abîma par le cosmopolitisme, la submersion (les barbares, les Germains) et la subversion (le christianisme).

" Les ambitieux firent venir à Rome des villes et des nations entières pour troubler les suffrages ou se les faire donner. Rome ne fut plus la maîtresse du monde, mais elle reçut des Lois de tout l' Univers. " MONTESQUIEU.

" Parmi ceux qui ont jusqu' à présent accepté les étrangers pour fonder une cité avec eux, ou pour les agréger à la cité, la plupart ont connu des guerres civiles ". ARISTOTE.

" Ce fut toujours alors qu' ils étaient arrivés à l' apogée de la civilisation, que les peuples supérieurs durent céder la place à des barbares très inférieurs à eux par l' intelligence, mais possédant certaines qualités de caractère et de valeur guerrière, que les civilisations trop raffinées ont toujours eu pour résultat de détruire. (…) Si les lois de l' avenir devaient être celles du passé, on pourrait dire que ce qui est le plus nuisible pour un peuple, c' est d' être arrivé à un trop haut degré d' intelligence et de culture. Les peuples périssent dès que s' altèrent les qualités de caractère qui forment la trame de leur âme et ces qualités s' altèrent dès que grandissent leur civilisation et leur intelligence. (…) Lorsque Rome fut devenue le pôle de l' univers, la plus riche cité du monde, elle fut envahie par des étrangers venus de toutes parts et auxquels elle finit par donner les droits de citoyen. Ne demandant qu' à jouir de son luxe, ils s' intéressaient fort peu à sa gloire. La grande cité devint alors un immense caravansérail, mais ce ne fut plus Rome. Elle semblait bien vivante encore, mais son âme était morte depuis longtemps. " Gustave LE BON.

" Le menace sur la sécurité de l' Europe, n' est plus militaire. Le principal danger, c' est la migration de masse. " Thomas KLESTIL, Président autrichien.

" Qui reste sourd au glas, au muezzin se prosternera " Proverbe universel.

" Nous courons sans souci dans le précipice, après que nous avons mis quelque chose devant nous pour nous empêcher de le voir. " PASCAL, Pensées.

Alors? France… fille aînée de l' islam?! Mais le projet est-il vraiment nouveau? … Le Moniteur du 27 novembre 1798 (1ère République) rappelle les paroles du général Bonaparte: " Le divin Coran fait les délices de mon esprit et l' attention de mes yeux. J' aime le prophète… " et encore cette déclaration aux ulémas: " Il était écrit qu' après avoir détruit les ennemis de l' Islam, je viendrais du fond de l' Occident, remplir ma tâche annoncée dans plus de vingt passages du saint livre le Coran. " Soixante ans plus tard, son neveu, Napoléon III se déclarait " Empereur des Arabes autant que des Français " …. Nous savons ce qu' il en a coûté à la France…

" La raison profonde d' une guerre de religion n' est pas le territoire, ni l' argent, ni la forme du pouvoir. C' est la religion. " Elie BARNAVI, ambassadeur d' Israël.

Sans doute appartiendrait-il à Marianne de redéfinir sa notion pathologico-racialiste de " sang impur " (quelle abjection!!!) dont elle a tant aimé abreuver ses sillons (génocide vendéen, terreur, colonialisme etc.) et bercer nos oreilles innocentes, avant que de ne changer d' antienne comme des centaines d' autres cultures avant elle :

" Ah! Je ris de me voir si belle en ce mouroir… "

 

A suivre sur Le Pilori 2009-01 de janvier!

 

Mon pauvres Charles

Mon pauvre Charles, si tu me vois de là-haut, tu dois avoir les boules. En effet, nous avons modifié nos livres d' histoire: nous pouvons lire aujourd' hui non pas "Charles Martel bâtit les Arabes à Poitiers " mais "Charles Martel bâtit les Arabes à moitié" car de nouveau ils sont revenus et, pour mieux te voir revenir, ils ont construit une "mosquée cathédrale" avec un minaret, tiens-toi bien... ...de 22 mètres et cette fois "aucun" Poitevin n' a levé le petit doigt...

La future mosquée-cathédrale de Poitiers, aux mains de l’ UOIF, aura un minaret de 22 mètres!

29 octobre, 2008

Le site “Observatoire de l’ islamisation” dirigé par Joaquim Véliocas, évoque le chantier de la mosquée-cathédrale de Poitiers qui sera dotée d’ un minaret de 22 mètres. Une fois de plus on constate l’ écœurante complicité entre un édile socialo-marxiste et une association musulmane contrôlée par les fondamentalistes de l’ UOIF.

Le journal poitevin La Nouvelle République vient de couvrir le chantier de la mosquée monumentale de Poitiers qui sera dotée d’ un minaret de 22 mètres, avec la bénédiction du maire Jacques Santrot (PS) qui signa le permis de construire en 2003 à l’ association Communauté musulmane de Poitiers, membre des radicaux de l’ UOIF, organisation étudiée au peigne fin dans l’ étude « L’ islamisation de la France » (éditions Godefroy de Bouillon), révélant sa nature totalitaire et ses références islamistes.

Le 31 mars 2006, une délibération du conseil municipal aurait voté une subvention (montant à confirmer, je suis en train de vérifier la véracité de la subvention) afin de soutenir les travaux, sur un budget total avoisinant le million d’ euros. Seule la conseillère municipale MPF, Marie de Mascureau, vota contre à l’ époque. Il faut dire que le maire Jacques Santrot d’ après une enquête de l’ Express, entretiendrait des liens privilégiés avec le président de l’ association islamique, El-Hadj Amor, l’ ayant côtoyé à « l’ Ecole nationale supérieure de mécanique et d’ aérotechnique (Ensma). L’ imam y est maître de conférences ; l’ édile y a longtemps occupé un poste de maître assistant. Depuis cette époque, poursuit Kamali, Santrot a fait d’ El-Hadj Amor son unique interlocuteur au sein de la communauté, alors qu’ il existe de multiples associations ”plus représentatives” et ”plus modérées”. Une marque tangible de cette ”connivence”, selon le mot employé par plusieurs responsables musulmans locaux? Le seul lieu de prière officiellement recensé aujourd’ hui à Poitiers (une maison ancienne transformée en mosquée, rue Ludovic-Le Troubadour) est affecté par la mairie à l’ UOIF. » Lire l’ article de l’ Express.

Collaborateur de Jacques Santrot, Abderrazak Halloumi, élu PS et présenté comme ”un spécialiste de l’ histoire des religions” va encore plus loin: « de par sa position de ville relais entre le nord et le sud, Poitiers devrait avoir une mosquée centrale, une mosquée cathédrale. La mosquée aurait sa place dans le projet Cœur d’ agglo. On veut un islam à la française, il faut s’ en donner les moyens. »

La finalisation de la mosquée qui contiendra — comme d’ habitude — salles de cours, bibliothèque, salle de conférence, est prévue pour fin 2009.

Jérôme MORENO
http://www.nationspresse.info/?p=14403

 

Soufflé, c' est bien joué!

Deux bébés sains condamnés à mort par la " Science ", un troisième condamné à servir de pharmacie pour traiter un malade à vie

J’ ai appris cette horreur sans nom, qui m’ a sidéré, par la télévision l’ autre soir. Un bébé-médicament était né en Espagne, avec pour seule justification de fournir à son frère aîné les cellules de rechange nécessaires à sa survie, suivant le diagnostic de la " Science ". La télé ajouta, d’ une voix irréelle, dans le salon, alors que ma tête se serrait dans mes mains pétrifiées: " 9 demandes analogues sont étudiées en France "…

Concrètement, nous expliqua-t-on d’ une voix neutre, trois bébés ont été conçus en éprouvettes au moyen d’ ovocytes prélevés sur la mère de l’ enfant malade, et fécondés IN VITRO par le sperme de… ( la voix neutre hésite et se reprend ) du père. Lorsque les trois embryons eurent atteint, en quelques heures, le niveau deux de divisions cellulaires, soit deux cellules après division de la première, ils furent " étudiés " ( comment? ) génétiquement pour déterminer d’ abord s’ ils n’ étaient pas porteurs de la même maladie que l’ aîné vivant et malade. Ensuite, combien sur les trois, furent-ils comparés pour déterminer lequel finalement aurait la faculté de produire des cellules de rechange pour l’ aîné malade!? Celui choisi fut alors réimplanté dans l’ utérus de la mère qui mena la gestation à son terme et mit l’ enfant au monde. Que devinrent les deux autres? A mon inquiétude, aucune réponse, aucune question de la voix neutre, qui veut imprimer le caractère banal de l’ affaire… Ma conviction est qu’ ils sont partis servir à d’ autres expériences sur l’ humain pratiquées par nos " scientifiques " infernaux. Deux bébés sont donc disséqués en ce moment, ou seront disséqués plus tard, entreposés, en attendant, dans " Les chaudières infernales " qu’ un autre auteur moralisateur décrivit si bien dans la LETTRE des LANDES du Front National et dont l’ article fit le tour d’ Europe*… A ma connaissance cet ami moralisateur attend toujours le Prix PULITZER pour cet article extraordinaire que vous devez lire absolument… sur Le Pilori (ancienne édition).

A ce qu’ il paraît, les cellules souches collectées dans le sang du placenta vont être injectées à l’ aîné malade… Mais le nouveau petit frère n’ en a pas terminé pour autant. Son avenir est assombri, comprends-je alors, par la certitude de devoir alimenter les injections à fournir au malade, condamné à dévorer le sang de son petit frère-médicament fabriqué pour devenir l’ usine phamaceutique moderne!…

Voilà où nous en sommes! Les docteurs MENGELE fabriquent en série aujourd’ hui les monstres qu’ ils inventent. Ils expérimentent sur l’ humain à tous les stades de sa croissance et de son évolution... bref, ils commettent désormais tous les crimes contre l’ humanité qu’ ils veulent, sous le parapluie si pratique des progrès scientifiques et de la médecine.

Mais personne ne s’ est avisé, et surtout pas la " voix neutre " qu’ il s’ agissait là d’ expériences interdites par la morale, le bon sens, la Loi Naturelle, effectuées dans le but absolument égoïste de sauver les vivants au détriment de leurs frères et de leurs descendants. La pseudo science médicale moderne a un nom hérité du nazisme: la " Bioéthique " qui n’ est pas autre chose que la suite logique de l’ EUGENISME lancé en 1931 par Amschel BUSH, arrière-grand-père de l’ actuel président G.-W.BUSH!

Décidément les nazis actuels dépassent leur maître, le sinistre MENGELE! Et les égoïstes leur réclament sur un plateau d’ argent les expériences que la morale et le bon sens interdisent. Jusqu’ à quand l’ égoïsme va-t-il dominer la planète? Jusqu’ à la perte de l’ Humanité, probablement… Mes pensées reviennent. Je reprends contact avec le salon.

Progressivement, tandis que la voix neutre s’ est tue depuis longtemps et que les " informations " du soir sont terminées, je recouvre l’ usage de mes bras et de mes mains et leur ordonne avec difficulté de lâcher ma tête qui se redresse enfin, de plus d’ une demi-heure de prostration. Je suis vidé… lessivé… l’ Humanité me dégoûte.

Seigneur, je veux démissionner et rentrer au Paradis, je vous en supplie, je n’ en peux plus. Je ne sais plus quoi faire… Ils sont complètement cinglés!

L’ Ange de Service

 

----- Original Message -----
From: Unec
Sent: Sunday, November 02, 2008 7:17 PM
Subject: Nouvelles chrétiennes: FRANCE, IRAK (RU 44/2008)

RU 44/2008 (3.11.2008) : DEPECHE HEB DOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES Disponible en français, angl. et allemand, gratuit par courriel. Sans copyright (mention « ru » s.v.p.). « RU », le service de presse de l’ UNEC, BP 70114, F-95210 St-Gratien Tél./Rép./Fax 01 34 12 02 68 – unec@wanadoo.frhttp://www.radio-silence.tv (avec archive RU)

- FRANCE: Le pèlerinage à Lourdes, organisé par la Fraternité Saint-Pie X du 25 au 27 octobre en cette année du 150e anniversaire des apparitions de la Sainte Vierge à Lourdes, a attiré entre 12.000 et 15.000 fidèles (9000 communions le samedi 25 octobre). Sur notre site http://radio-silence.org vous pouvez actuellement voir la photo faite par notre rédaction de la Messe solennelle du dimanche dans la basilique souterraine Saint Pie X accordée pour cette occasion par Mgr Perrier, évêque de Lourdes. Mgr Fellay, Supérieur général de la FSSPX, a appelé à l’ occasion de ce pèlerinage à une nouvelle croisade d’ un million de rosaires pour l’ obtention du Ciel de la levée de l’ excommunication des 4 évêques de la FSSPX qui gêne beaucoup l’ apostolat universel dans l’ Eglise. La dernière croisade (2 millions de rosaires) de la FSSPX pour la libération de l’ ancienne Sainte Messe avait porté bon fruit et permet tous les espoirs. Cette excommunication aux aspects moyenâgeux, prononcée il y a 20 ans par le pape Jean-Paul II à l’ encontre de Mgr Lefèbvre et des 4 nouveaux évêques consacrés par lui pour le maintien de la Tradition – aussi bien liturgique que doctrinale - dans l’ Eglise, représente aujourd’ hui, il faut bien le dire, le vestige d’ un temps totalement dépassé par les récentes initiatives de restauration de la Tradition dans l’ Eglise par Benoît XVI. En plus, chaque jour que cette excommunication est maintenue, c’ est un déchirement grave et réitéré du Corps Mystique du Christ qu’ est l’ Eglise, autrement dit une terrible offense de Dieu. Prions tous afin que notre pape Benoît XVI prenne l’ initiative qui s’ impose pour faire cesser ce scandale évangélique. – (ru)

- IRAK: De terribles nouvelles nous parviennent de cette terre anciennement chrétienne. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a fait savoir le 24 octobre que plus de 2200 familles chrétiennes, soit environ 13.000 personnes, ont fui la ville nord-irakienne de Mossoul après avoir reçu des menaces islamistes ces 2 dernières semaines. Apeurés par des tracts apposés sur les portes de leurs maisons: « Quittez les lieux et la région dans les 24 heures sous peine d’ être justement châtiés et tués comme la religion islamique commande de traiter ceux qui vénèrent la croix! », ils se sont enfuis vers l’ est et le nord du pays, voire jusqu’ en Syrie où s’ entassent déjà 1,2 million d’ Irakiens dont 200.000 Chrétiens. Leurs craintes étaient justifiées car plusieurs de leurs maisons avaient déjà été ravagées et brûlées ces derniers temps, et leurs occupants maltraités et chassées, voire violés et tués. Même leur archevêque Mgr Rahho avait été enlevé et tué en mars 2008, comme l’ avait été en 2006 le curé de l’ église du Saint-Esprit de Mossoul, le Père Paulos Iskander, qui fut d’ abord torturé en lui coupant les 4 membres, et finalement abattu, comme les 3 diacres qui l’ accompagnaient. Quand est-ce que la Chrétienté de l’ Occident se relève de sa lâche faiblesse d’ aider à construire des mosquées et de jouer au ‘dialogue’, là où il faut de la fermeté de l’ Evangile? – (ru ; cf. HCR 24.10. et FNY 24.10.)

- - O.A.M.D.G. - -

----- Original Message -----
From: Unec
Sent: Wednesday, November 12, 2008 1:35 PM
Subject: Nouvelles chrétiennes: USA, FRANCE (RU 45/2008)

RU 45/2008 (10.11.2008) : DEPECHE HEB DOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES Disponible en français, angl. et allemand, gratuit par courriel. Sans copyright (mention « ru » s.v.p.). « RU », le service de presse de l’ UNEC, BP 70114, F-95210 St-Gratien Tél./Rép./Fax 01 34 12 02 68 – unec@wanadoo.frhttp://www.radio-silence.tv (avec archive RU)

- USA: Les évêques catholiques des Etats-Unis, réunis cette semaine pour leur assemblée annuelle à Baltimore (Maryland), viennent d’ approuver une « bénédiction pour l’ enfant dans le sein de sa mère ». Voici le texte (traduit par nos soins): « Que Dieu tout-puissant qui a créé une vie nouvelle, daigne bénir l’ enfant dans votre sein. Le Seigneur vous a donné la joie de la maternité, qu’ Il vous bénisse maintenant par une grossesse sûre et saine. Vous remerciez le Seigneur aujourd’ hui pour le don de votre enfant; qu’ Il amène vous et votre enfant un jour à participer aux joies infinies du ciel! » L’ archevêque Joseph Kurtz de Louisville appela la bénédiction « une manière très tangible de témoigner pastoralement et sacramentalement de la vie de l’ enfant à naître », et le cardinal Francis George de Chicago parla d’ une « bénédiction très émouvante ». Après l’ accord du Vatican la bénédiction sera publiée en anglais et en espagnol et incorporée dans le livre des bénédictions de l’ Eglise. – Après la tempête des élections présidentielles, avec un président élu le plus marqué de l’ histoire par la culture de la mort (Obama veut « totalement libérer l’ avortement », et cela par la première loi qu’ il signera!), les évêques semblent heureux de pouvoir se racheter par cette innovation liturgique dans l’ Eglise en faveur des enfants à naître. Racheter? Oui, parce que c’ est par leur manque de courage que 53 % des Catholiques, selon les sondages post-électoraux, ont voté pour le super-avorteur Obama, mal informés par leurs pasteurs. Même aujourd’ hui, beaucoup d’ évêques persistent dans leur lâcheté, en donnant la communion aux politiciens ouvertement pro-avortement, et cela en dépit des instructions contraires du Vatican. Ainsi Mgr W. Francis Malooly, évêque de Wilmington, expliqua cette semaine à l’ agence de presse AP qu’ il ne refusera pas la communion au nouveau vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, paroissien dans son diocèse, en dépit de sa position pro-avortement: « Je ne mélangerai pas l’ Eucharistique à la politique. Je ne souhaite pas d’ aliéner les gens, je souhaite changer leurs cœurs et esprits. » Pourtant son collègue, l’ évêque Joseph F. Martino de Scranton (Pennsylvanie) où Joe Biden est né, fait le contraire. Il renvoie Biden du banc de communion. Ces faits prouvent que l’ avortement n’ est pas un problème américain, mais inter-catholique. Le jour où l’ Eglise d’ aujourd’hui, même et surtout quand c’ est politiquement incorrect, redeviendra fidèle à son Maître - Celui qui non seulement crée et aime la vie, mais qui est la Vie, ce qui transforme tout avortement en une sorte de déicide –, la plaie de l’ avortement cessera sur la majeure partie du globe. – (ru ; cf. LNC 11.11.)

- France: Autre bonne nouvelle, cette fois-ci du pays de la Fille aînée de l’ Eglise, où, au milieu du spectacle morose et quotidien de fermetures, d’ abandons et de démolitions d’ églises, La Fraternité Sacerdotale St Pie X développe un dynamisme sans bornes, basée sur cette messe immémoriale de l’ Eglise à laquelle la FSSPX est toujours restée entièrement fidèle, seule explication possible de cette vivacité de foi encore capable de faire surgir la foi de la pierre, et la pierre de la foi. Ainsi la FSSPX construit de nouvelles églises ou chapelles (Rouen en novembre 2008, Reims, Vannes, Rennes etc.), en restaure ou participe à leur restauration (Bergerac, Saintes, Thouars), en a déplacée et reconstruite une, pierre par pierre (Noisy-le-Grand), en a sauvé de la démolition, en a rachetées à des communautés religieuses qui les vendaient… La FSSPX, fondée par Monseigneur Lefèbvre en 1970, est présente sur les cinq continents, elle dépassera en 2009 le nombre de 500 prêtres. Elle compte plusieurs centaines de grands séminaristes, religieux et religieuses. Elle assure la direction de 6 séminaires internationaux, 14 districts, 3 maisons autonomes, 159 prieurés, 725 centres de messes et 90 écoles et universités. Elle réunit, par ailleurs autour d’ elle de nombreuses autres communautés religieuses attachées fermement à la Tradition. En France, il y a 140 prêtres de la Fraternité, en quelques 200 centres de messes. Disons le à haute voix: DEO GRATIAS! Prions aussi que notre pape Benoît XVI trouve le courage de lever l’ excommunication injuste de Mgr Lefèbvre et des 4 évêques qu’ il a consacrés pour sauver l’ Eglise des « fumées de Satan » (Paul VI). - (ru ; cf. FSSPX 11.11.)

- - O.A.M.D.G. - -

----- Original Message -----
From: Unec
Sent: Tuesday, November 18, 2008 6:45 PM
Subject: Nouvelles chrétiennes: FRANCE, USA (RU 46/2008)

RU 46/2008 (17.11.2008) : DEPECHE HEB DOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES Disponible en français, angl. et allemand, gratuit par courriel. Sans copyright (mention « ru » s.v.p.). « RU », le service de presse de l’ UNEC, BP 70114, F-95210 St-Gratien Tél./Rép./Fax 01 34 12 02 68 – unec@wanadoo.frhttp://www.radio-silence.tv (avec archive RU)

- FRANCE: Ce samedi 15 novembre, sur appel de SOS TOUT PETITS qui fête son 22e anniversaire, une trentaine de groupes de Chrétiens se sont rassemblés en différentes villes de France - Aix-en-Provence, Alençon, Angers, Angoulême, Arras, Auxerre, Avignon, Besançon, Bordeaux, Grenoble, Brest, Laval, Lyon, Mantes-la-Jolie, Nancy, Nantes, Paris devant Notre Dame,, Perpignan, Poitiers, Toulon, Vannes, Versailles -, du Benelux (Bruxelles et Namur), de l’ Afrique (Congo et Côte d’ Azur) et des Philippines pour prier le rosaire pour la vie et contre l’ avortement, souvent face à des hordes pro-avortement qui crachaient la haine. Voici un exemple. Une participante de Grenoble témoigne: «Plusieurs associations pro-vie ou sympathisantes s' étaient mobilisées, dont bien sûr Sos Tout-Petits, mais aussi Choisir La Vie-Isère. Les pro-avortement étaient au rendez-vous et ont, comme d' habitude, pris moult photos des personnes venues prier. L' une des plus excitées s' est vantée en disant que toutes ces images circuleraient partout pour que tous mémorisent bien les têtes... et que si l' un d' entre eux rencontre un jour un opposant à l' avortement dans la rue, il puisse lui sauter dessus pour l' OCCIRE, ajoutant: ‘Si je te rencontre seule dans la rue, t' es morte!’ Se battre pour la mort des bébés innocents les rend bien habités par un esprit de meurtre pour les autres aussi... » - Un autre témoignage de Bordeaux: « Place Pey-Berland, à deux pas de la mairie, une centaine de catholiques étaient venus prier et chanter, agenouillés dans le froid durant une heure et demie, autour de cinq prêtres des trois principales tendances traditionalistes – le fait est suffisamment rare pour être souligné –, eux-mêmes agenouillés sur une marche du parvis de la cathédrale Saint-André: l’ abbé Jean-Baptiste Guyon pour la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, les abbés Louis-Numa Julien et Jean-Pierre Gaillard de l’ Institut du Bon Pasteur, et les abbés Denis Coiffet et Bruno Stemler de la Fraternité sacerdotale Saint Pierre. Là aussi, une contre-manifestation a tenté de perturber la prière pour l' enfant à naître. » - Ce 15 novembre fut une manifestation du rôle prophétique de l’ Eglise: « Tu ne dois pas tuer». Tant pis pour ceux qui n’ aiment pas l’ entendre, mais heureux ceux qui se convertissent de la mort à la vie! – Par ailleurs SOS MAMANS, une des associations qui se battent sur le terrain pour sauver les bébés de la mort, a fait savoir qu’ elles sont toujours étonnés de la promptitude de ses sauvetages – 472 bébés jusqu’ à présent depuis 13 ans avec aucun échec – et que la seule explication se trouve dans le fait que « nos frères et sœurs dans la foi, souvent très jeunes, prient à genoux sur les trottoirs publics et ailleurs. Sachant que Dieu n’ est pas sourd, cette prière est une force imparable qui dépasse nos pauvres moyens. Merci! » - (ru ; cf. STP 18.11., JML 18.11.)

- USA: L’ ACIM, dans un communiqué de son président Jean-Pierre Dickès, fait l’ analyse suivante de ce qui vient de se passer en USA, que nous tenons à communiquer tel quel: « Le plus grand génocide de l’ histoire de l’ Humanité se prépare au détour de l’ élection de Barak Hussein Obama. Le premier acte public du nouveau président des Etats-Unis a été de nommer comme secrétaire général, Rahm Emmanuel, partisan fanatique de la culture de mort. Il est considéré comme une sorte de clone d’ Obama.
Déjà International Parenthood, la plus importante organisation mondiale faisant la promotion de l’ avortement, déclare qu’ elle « exulte » et demande que les subventions coupées par l’ administration Bush en faveur des organisations internationales pratiquant l’ avortement soient rétablies. Il s’ agit surtout d’ une aide à l’ avortement et aux stérilisations forcées en Chine. Mais aussi l’ élimination au sein de mouroirs des petites filles considérées dans ce pays comme inutiles à la société.
Grâce aux Etats-Unis, la reconnaissance du droit universel à l’ avortement dans le cadre des droits de l’ Homme avait été bloquée à l’ ONU. Ce verrou risque de sauter; alors la culture de mort s’ étendra dans le monde entier. Les pays qui la refusent se verront mises au ban du nouvel ordre mondial. Surtout les plus pauvres dépendant de l’ aide internationale ou américaine.
Avec Obama, ce sera la recherche sur les embryons, la gratuité de l’ avortement offerte par les fonds de l’ Etat, le mariage des homosexuels, l’ élimination des enfants nés vivants à la suite des avortements tardifs, l’ euthanasie de ceux-ci, celles des enfants handicapés, l’ aide au suicide assisté, et l’ euthanasie des personnes persuadées de leur inutilité pour la société. Tout ce scénario fait partie du programme électoral Obama.
En outre la nomination probable à la Cour suprême de deux magistrats partisans de l’ avortement bouleversera l’ équilibre de cette institution pour une génération dans la mesure où la moyenne d’ âge des juges en sera notablement abaissée.
Et pour clore le tout, il faut savoir que seulement quatre évêques et une cinquantaine de prêtres se sont opposés officiellement à l’ élection d’ Obama. Si bien que la majorité des catholiques a voté pour lui (NDLR: 53 %, paraît-il). Les autres évêques se sont réfugiés dans le silence comme il en fut ainsi dans notre pays lors du vote de la loi Veil. Nous les laissons face à leur conscience. « Les tièdes, je les vomirai de ma bouche » écrit saint Jean dans l’ Apocalypse 3,16.
Le pire est toujours évitable. Nos amis d’ Outre Atlantique, refusant de se résigner reprennent déjà le combat, expliquant que la culture de mort est celle de Babel. Et qu’ Obama sera incapable de préserver et défendre une société dont il encourage les dérives, allant ainsi contre les lois voulues par Dieu et la morale naturelle. Ils rappellent que selon les paroles de saint Paul, on ne se moque pas de Dieu. Et que l’ Apocalypse est pour demain si les chrétiens ne sortent pas de leur léthargie. « Fin de citation. – (ru ; cf. JML 18.11.)

- - O.A.M.D.G. - -

----- Original Message -----
From: Unec
Sent: Monday, November 24, 2008 1:00 AM
Subject: Nouvelles chrétiennes: USA (RU 47/2008)

RU 47/2008 (24.11.2008) : DEPECHE HEB DOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES Disponible en français, angl. et allemand, gratuit par courriel. Sans copyright (mention « ru » s.v.p.). « RU », le service de presse de l’UNEC, BP 70114, F-95210 St-Gratien Tél./Rép./Fax 01 34 12 02 68 – unec@wanadoo.frhttp://www.radio-silence.tv (avec archive RU)

- USA: La catastrophe de l’ élection du super-avorteur Obama – il a programmé de façon prioritaire la libération de l’ avortement de toute contrainte – enverra désormais des tsunamis dévastateurs sur l’ Amérique, voire sur le monde si on tient compte de l’ influence globale des Etats-Unis. Pour terminer nos informations sur l’ élection d’ Obama, voici ce qu’ ont dit deux des quelques évêques catholiques (certains parlent d’ une cinquantaine sur les 267 évêques que compte l’ Eglise Catholique en USA) qui ont osé crier haut et fort face au danger Obama, mettant sévèrement en garde les fidèles.

Voici ce qu’ a déclaré Mgr Robert Finn, évêque de Kansas City, dans une interview à la radio à la veille des élections présidentielles, c’ est-à-dire le 3 novembre 2008: en votant Obama, « vous participeriez vous-même à l’ acte de l’ avortement ; vous ne devez pas le faire, parce que votre salut éternel est lié à ce choix important! » On ne peut être plus clair.
Un autre évêque, Mgr Robert Hermann, l’ actuel Administrateur Apostolique du diocèse vacant de St. Louis (l’ ancien évêque Mgr Burke a été nommé au Vatican), est plus explicite dans sa lettre publique du 18 octobre, donc 3 ½ semaines avant l’ élection (traduction UNEC): « … Quel genre de témoignage donnerai-je de Jésus Christ quand j’ irai dans la cabine de votation le jour de l’ élection? La décision que je prendrai dans la cabine de votation reflétera mon système de valeurs. Si je donne plus de valeur à l’ économie et à mon train de vie actuel qu’ au droit à la vie elle-même, alors j’ aurai des problèmes. Le pape Jean-Paul II, dans son exhortation apostolique post-synodale Christifideles Laici nous dit ceci: ‘Il faut être conscient que les grands cris qui sont poussés avec raison en faveur des droits humains – par exemple le droit à la santé, au logement, au travail, à la famille, à la culture… - sont faux et illusoires si le droit à la vie, le droit le plus basique et fondamental et la condition pour tous les autres droits personnels, n’ est pas défendu avec la détermination maximale.’ Le droit de nos enfants d’ être protégés de la destruction est plus grand que mon droit à une économie florissante. Je suis une preuve vivante de cela, puisque je suis ici parce que mes parents ont cru en cette priorité et l’ ont vécue. Mon désir pour une bonne économie ne peut justifier mon vote en faveur de l’ élimination de toutes les restrictions actuelles de l’ avortement. Mon désir de finir la guerre en Iraq ne peut justifier mon vote en faveur de la libération totale de l’ avortement.
Mes parents se sont mariés un an avant le crash de la bourse en 1929, et pourtant ils ont élevé 15 enfants au milieu de la Grande Dépression. Ils n’ avaient pas d’ argent. Ma mère a confectionné sa propre robe de mariage et son propre bouquet de fleurs. J’ ai la photo de mariage de mes parents sur le mur de mon bureau, elle me rappelle chaque jour les sacrifices qu’ ils ont faits pour la vie. Nous n’ avions pas d’ argent, mais nous avions l’ un l’ autre! Mes parents étaient près de nous pour les trois repas, tous les jours. Nous avions assez à manger parce que nous avons cultivé presque toute notre alimentation. Nous avons rarement reçu des vêtements neufs, mais nous portions des vêtements utilisés, ou alors ma maman achetait des matériaux pour confectionner nos vêtements. Nous avons vécu en pauvreté, mais nous avons appris la valeur du travail dur. Nous n’ avions pas d’ eau courante, ni électricité. Nous n’ avions pas la télévision, l’ Internet ou le téléphone mobile. Pourtant nous étions très heureux parce que nous avions la vie! Nous avions l’ un l’ autre!…
Le jour du Dernier Jugement approche, si nous le voulons ou non. Les 47 millions d’ enfants que notre nation a détruits vivent encore. Nous avons détruit leurs corps, mais leurs âmes vivent encore. Quand Notre Seigneur reviendra, il se peut très bien qu’ ils seront là pour nous juger. Pire encore: Jésus nous dit que ce que nous faisons au plus petit de nos frères, c’ est à Lui que nous le faisons. Nous tremblerons sûrement quand nous entendrons les paroles: ‘J’ étais dans le sein de ma mère, mais vous m’ avez tué’. Il se peut très bien que nous verrons ces enfants, mais selon nos choix que nous avons faits, il se peut très bien que nous serons séparés d’ eux par une fosse profonde et infranchissable, un peu comme l’ homme riche qui ignorait ce pauvre homme du nom Lazare pendant sa vie ici sur terre, mais fut séparé de lui après la mort. L’ homme riche se trouvait au feu, mais Lazare fut dans le sein du Père céleste.

L’ Eglise Catholique enseigne dans son catéchisme… que le thème de la vie est le thème le plus fondamental auquel il faut donner priorité avant celui de l’ économie, de la guerre et tout autre thème. Les mêmes enseignements nous informent que, si les deux candidats permettent le droit à l’ avortement, mais de façon inégale, nous devons choisir d’ amoindrir le mal en votant pour le candidat le moins permissif en matière d’ avortement…. Mon but n’ est pas de vous engager sur la voie d’ un quelconque parti politique, mais de vous engager à notre Sauveur et ses enseignements. Nous devons constamment mettre au défi nos habitudes accoutumées dans la lumière de l’ Evangile. Nous disons peut-être que nous suivons notre conscience, mais est-ce que nous formons nos consciences par la vérité au sujet de ces thèmes?… » - Notre réponse: A.M.E.N.! – (ru ; cf. DR 3.11., CO 18.10., et pour A.M.E.N.: http//www.amen-net.org)

- - O.A.M.D.G. - -

----- Original Message -----
From: Unec
Sent: Sunday, November 30, 2008 8:16 AM
Subject: Nouvelles chrétiennes: Comment aider SOS Mamans ? (RU 48/2008)

RU 48/2008 (01.12.2008) : DEPECHE HEB DOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES Disponible en français, angl. et allemand, gratuit par courriel. Sans copyright (mention « ru » s.v.p.). « RU », le service de presse de l’UNEC, BP 70114, F-95210 St-Gratien Tél./Rép./Fax 01 34 12 02 68 – unec@wanadoo.frhttp://www.radio-silence.tv (avec archive RU)

- FRANCE: L’ association SOS MAMANS (UNEC) qui vient en aide aux jeunes femmes et jeunes filles enceintes placées devant le spectre de l’ avortement, pour les aider à accueillir leurs bébés, vient de publier une liste « Comment nous aider? » qui pourrait intéresser nos lecteurs. Citation:

« Certains d' entre vous nous demandent comment nous aider? Voici quelques suggestions:
- faire un don d' argent, soit sporadiquement, soit par virement bancaire mensuel automatique; cette dernière solution, même avec des petits montants (10 E, 20 E...), nous aide le plus; demandez-nous le formulaire à remplir que nous avons préparé et que vous pouvez remettre à votre banque;
- organiser une conférence-diaporama SOS MAMANS dans votre paroisse ou dans une association, ou simplement avec quelques-uns de vos amis (entre 10 et 15 personnes); nous viendrions volontiers pour cela. Ces petites réunions motivent parfois des bonnes volontés à former un nouveau groupe de sauvetage SOS MAMANS; pourquoi pas dans votre ville?
- s' engager dans notre nouveau parti politique A.M.E.N. (Arrêtons le Massacre des Enfants à Naître), notamment en collant des affichettes pro-vie dans votre ville (on les imprime soi-même à partir du site http://www.amen-net.org); si nous autres Chrétiens n' osons pas entrer dans l’ espace publique, voire descendre dans l' arène politique pour défendre vigoureusement les bébés innocents actuellement exterminés par millions, nous sommes lâches; la cotisation à AMEN est de 25 E par an;
- éventuellement loger - toujours en ville - une de nos "petites mamans" chez vous, le temps de la grossesse; pour cela un studio indépendant, ou une chambre avec accès individuel serait idéal;
- si vous habitez à Paris, mettre à disposition une pièce, une cave ou un garage pour nous permettre d’ y stocker nos layettes, chaussures d' enfants, jouets en bon état, poussettes, lits d' enfants; collecter ces matériels autour de vous (nouvelle collecte pour Noël 2008);
- si vous habitez dans une grande ville de France et vous avez une voiture, vous pourriez vous proposer pour nos petits déménagements qui s’ imposent assez souvent et de toute urgence à nos petites mamans en raison de la précarité de leur situation;
- organiser un petit réseau de donateurs pour SOS MAMANS, soit ici pour SOS MAMANS Paris, soit pour le futur groupe SOS MAMANS dans votre propre ville;
- prier chaque jour pour les bébés et leurs mamans en danger de mort.

Merci d' avance, chers amis. L' équipe de SOS MAMANS (UNEC).

Coordonnées: SOS MAMANS (UNEC), BP 70114, F-95210 Saint-Gratien, Téléphone, fax, répondeur : 01 34 12 02 68, sosmamans@wanadoo.fr, http://www.radio-silence.org (rubrique SOS MAMANS), http://www.amen-net.org « - Fin de citation. – (ru)

 

Christus Regnat

La publication Christus Regnat, n. 5 daté de novembre 2008 offre l' opportunité au Chanoine Benoît JAYR, Provincial de France pour l' Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre de rappeler dans son éditorial que l' ICRSP a été élevé par le décret Saeculorum Rex du Saint Père Benoît XVI au rang de société apostolique en forme canoniale de droit pontifical. Cette grâce survenue après vingt ans d' existence et d' apostolat va énormément faciliter la tâche de l' ICRSP et de son Prieur Général Mgr Gilles WACH du fait de nouvelles prérogatives.
Après l'évocation des précieux camps d' été au profit de très nombreux enfants, la lueur porte sur la rentrée de très nombreux séminaristes à Gricigliano ainsi que sur l' ouverture de l' Apostolat de Laval installé dans la magnifique église Notre Dame des Cordeliers. Le projecteur illumine alors la visite de Son Eminence le Cardinal RICARD Archevêque de Bordeaux et président de la CEF à Gricigliano.
Le luminaire s' attarde sur l' intense activité de l' ICRSP aux USA, l' ouverture d' un nouvel Apostolat à Traunstein qui fut le lieu, après le petit séminaire, de la première messe du Saint Père Benoît XVI en Allemagne ainsi que sur Brussels International School qui est une oeuvre de l' ICRSP.
Enfin, le programme du pélerinage à Lourdes des 25 et 26 avril 2009 est annoncé sous la présidence de S.E.R. Mgr Raymond BURKE Préfet du Suprême Tribunal de la Signature Apostolique; il est déjà possible de s' y inscrire auprès des Apostolats de la Province de France dont les contacts téléphoniques viennent d' être mis à jour. Ceux qui en ont la possiblité peuvent aider la Province de France de l' ICRSP avec le bulletin suivant:

 

----- Original Message -----
From: Sos Maman<sosmamans@wanadoo.fr>
Sent: Saturday, November 22, 2008 4:57 PM
Subject: Interview de SOS MAMANS

Interview de SOS MAMANS

Chers amis adversaires de l’ avortement,

Si vous le pouvez, prenez le temps d’ écouter pendant ½ heure l’ interview de SOS MAMANS par Philippe du Coudray sur Radio Courtoisie (du 21 novembre) qui se trouve actuellement – avec l’ aimable autorisation de Radio-Courtoisie - retransmise en permanence sur notre Radio-Silence (http://www.radio-silence.org) sous la date du 22 novembre.

Thème: « Du sauvetage des bébés (SOS MAMANS) à la fondation d’ un parti décidé à abolir l’ avortement (AMEN) ».

En fait, la fondation de notre nouveau parti politique a été annoncé dans le J.O. du 25 octobre 2008. On peut déjà adhérer en envoyant un chèque de 25 Euro pour cotisation 2008. Soyez les pionniers d’ AMEN, peut-être destiné à stopper, le Jour que Dieu le veut, le plus gros génocide de tous les temps: l’ avortement, charnier universel des bébés, cloaque de l’ humanité, et surtout suprême offense de la Création face à Son divin Créateur.

Voici comment vos chèques sont à libeller:
- Aide pour SOS MAMANS: à UNEC (SOS MAMANS), BP 70114, F-95210 Saint-Gratien. Ces sommes sont exclusivement réservées à l’ aide aux femmes en danger d’ IVG.
- Cotisation pour AMEN: à UNEC (AMEN), BP 70114, F-95210 Saint-Gratien. C’ est un compte provisoire, l’ ouverture d' un compte propre à AMEN étant prévue pour début 2009.

Bien à vous, in Xto Iesu,

W. WUERMELING, secr. gén. de
- SOS MAMANS (UNEC): http://www.radio-silence.tv, rubrique SOS MAMANS
- ARRÊTONS LE MASSACRE DES ENFANTS A NAITRE (A.M.E.N.): http://www.amen-net.org 

 

VICTOIRE EN OCTOBRE 

Je voudrais vous fleurir de roses de silence,
Ô Vierge de Lépante, Victorieuse Marie,
Car la haute douleur où la Croix de Science
Vous élève au-dessus de nos destins taris,

Ferme à mon bavardage, même coulant, nombré,
Ses vannes vermoulues, toutes d’ indignité,
Corrompues et croulantes; votre stature ombrée
Du Dieu en infamie comme en Sang délité,

En impose à ma langue; creuse à mon coeur secret
Comme une pureté de source, fait discret
Celui qui s' apprêtait aux ronflants dithyrambes…

Le visage à hauteur des jamais brisées jambes,
Regarde à travers pleurs la très puissante Voie
Qu’ ouvre sur l’ Ennemi le triomphe de Croix.

Alain de MIREL

2.9.O8 Sts Anges gardiens, en prévision de la grande fête du 7.10

Sainte Triunité

Ô Puissante inter - bondissante
Ô sublime intra - jaillissante
Sanctissime Trinunité,
Donnez-nous de Vous adorer,
Nous les néants néantissimes,
Choses inertes et infimes,
Surtout quand aux sommets sublimes
De la « création », des pensées,
Nous nous élevons,
Poings et pieds
Liés, dans le terrible ahan
De l’ effort de la créature
Pour son Créateur imiter…

Quand de sa pureté de source,
Translucide, très cristalline,
Opaline, nue perle d’ eau
Vive de lumière fort crue,
Nous les pourceaux gras de nos songes
Régressant, inchristianisés,
Vers le degré zéro de l’ antre
Obscur, prostitué, dégradé
-Leur dieu unique, leur bas-ventre-
Nous, engouffrant au Moloch froid
Sur la banquise du Moulag
Des enfants et des vieux en masses
Génocidés de par la loi,

Nous les natifs de la péchaille,
Des toutes médiocres mouscailles,
Ennemis de la Vérité
De la Beauté, de la Bonté,
Fouaillant et vautrant sous mitraille
Les bas fonds défleurdelysés,
Nous déparons au paysage…

Mais Vous voulez
De Sang lavés,
Nous élever vers le Portail
De Votre Temple au Ciel gemmé
De la Vierge, des saints, des anges,
Soigneusement hiérarchisés…

Alors Trinunité d’ émail
D’ or pur, d’ argent fin, de diamant,
De saphir, rubis, tourmaline,
De tous les précieux métaux,
Venez en nos âmes infirmes
Résider en ce pur château
Que vous seule bâtissez des ruines
De nos œuvres, nos oripeaux (et de nos peaux).
Venez ressusciter d’ abîme
Nos chutes vers Vos Saintes Cimes
A votre Gloire
Eternité!
Trois fois sainte
Triunnité!

Alain de MIREL

25.9.08 après avoir été miraculeusement tiré indemne d’,un accident de la route

Immaculée Conception

???? Pourris, prostitués, pornographes,
Du pet au rot en rut immonde,
Nous noircissons en logographes (polygraphes)
La pure beauté du Haut Monde

Que Dieu maintient en Création,
Continuée comme en Rédemption,
Et bientôt en Résurrection.
Quand en la Céleste Sion

Nous serons admis dans la Ronde
Et la Noce du Bel Agneau (Pur)!
Purifies-nous du mal secret

Ô Grand Connaisseur des Décrets,
Eternels du Père en l’ Esprit,
Ô Sainteté sans pair(e) ni prix,

Ô Pureté sans nulle seconde!

Alain de MIREL

5.9.08 St Laurent Justinien

Alors ils ne s’ enflamment point…

Ils ont reçu le Feu du Ciel… et restent de marbre ou bien pire, vagues et vides, sans désir, sans une exaltation, un geste, un cri, un appel, une fête…

Et moi, pauvre avorton recru de fatigues, cheminements, errances… je reste là, bête à souhait, à regarder leur inertie…

Et me reviennent en mémoire les fêtes, danses et cadences, la liturgie païenne, intense, inventée avec ma comparse pour célébrer sans poids ni farce, ses charmes, ses courbes, beautés, sa poésie et ses forfaits…

Comment se fait-il, Doux Seigneur, qu’ en Votre Gloire, en Votre Honneur, rien de pareil ne s’ explose sur notre terre froide et morose… Comment faut-il qu’ un histrion tel que moi, pauvre en horizons et malade, abîmé de tous mes péchés, repu de vices et de crimes, se fasse le héraut infime de ce chant absent, de ces danses?

David au moins, les fols en Dieu, tout ce pauvre monde pouilleux, ou ce grand roi, perclus de psaumes, dansaient de folles sarabandes devant Votre Arche ou bien Vos Temples…

Et aujourd’ hui, grimés de gris, gris souris ou bien gris muraille, vert-de-gris ou verjus acide, même vos prêtres déchantant, désenchantés et dépressifs… demeurent sans feu ni sans joie…quand Vous Vous donnez à Cœur Joie de par leurs mains, de par leurs bras et de par leurs démarches même… à tout un peuple… sans allégresse…

….Comme tu haussais Ta ferveur, toujours plus nue, toujours plus crue, plus dépouillée, plus famélique vers la cîme des ouragans…O folle amie des jours nocturnes…

Et comme se creusaient tes soifs, goulues, avides, excentriques, soif de souffles et de dru, soif d’ alambic et de semences, soif ardente des longs abîmes…

Je voudrais soulever mon peuple, « peuple de Dieu », aux mains débiles de commissaires patentés, peuple de France tout avili, avachi sous la noire férule de ses plus sauvages ennemi… Mais un Satan nouveau, un Satan de glue et de glaise, un Satan de boue, de foutaise, de gluau, de cloaque infâme, rampe de son ventre sournois sur la populace aux émois tout apetissés, lamentables, aux mouvements irréparables, aux aspirations, frustrations minuscules, imperméables aux durs travaux de ses ancêtres, à la puissante et lourde geste qui n’ accouche après tant de siècles que d’ un rogaton d’ avorton…

Ah que le Pur, le Feu, l’ Immense nous soulève encore, nous, l’ engeance des saints, des génies, des héros... vers des cieux neufs, renouvelés, que la terre enfin s’ illumine à nouveau des clartés sobres et fécondes, lentes et belles… de la régnante Eternité…

Alain de MIREL

Hautes Bornes 15.11.08

(en souvenir d' Anne-Lorraine Schmitt, martyre de la Chasteté et de la Foi, dans un monde ignoble qui ne fait germer que des moissons d’ empoisonnées salaces criminelles mensongeries) 

 

----- Original Message -----
From: Catholiques d' Amiens
Sent: Thursday, November 06, 2008 10:32 AM
Subject: A Amiens, dimanche 16 novembre

Nouvelles des Catholiques d' Amiens

Lettre n. 14

Après une année complète passée à la rue, les fidèles de la chapelle d' Amiens souhaitent marquer le coup en organisant une journée particulière (avec messe sur le parvis de la cathédrale, repas et conférence) et ce dans les buts suivants:
* attirer l' attention des responsables civils et de la presse,
* proposer publiquement notre solution,
* remercier les fidèles venus des différentes chapelles durant cette année. A cet effet, nous les invitons au repas qui suivra la grand-messe et qui aura lieu dans une salle à proximité...

Les catholiques traditionnels d' Amiens viennent de passer un an à célébrer la messe tous les dimanches à la rue; une action pour le moins peu banale et unique en France.

Tout a commencé en juin 2007 avec la résiliation du contrat de location de la chapelle du Bon Pasteur à la rue Daire. Le Conseil général qui était sur le point de vendre l' ensemble immobilier au Conseil régional de Picardie, signifie à l' Association St-Pie X Picardie qu' elle devra quitter les lieux en novembre de la même année, dès la passation de l' acte. Les recherches menées par l' Association depuis un an n' ayant pas abouties, le Conseil régional rejeta les demandes de temporisation de cette association, prétextant un besoin impératif de la chapelle du Bon Pasteur et faisant comprendre aux catholiques traditionnels qu' elle n'avait plus qu' à trouver une solution alternative en urgence. Un an après, en novembre 2008, rien n' a bougé dans la chapelle du Bon Pasteur, si ce n' est la poussière et l' humidité en plus...

Depuis un an, toutes les pistes ont été explorées les unes après les autres. Tout d' abord, l' évêché d' Amiens qui a commencé par nous adresser des paroles bienveillantes, avant de marteler une fin de non-recevoir systématique et sans faille. La charité pour tous, oui, sauf pour le culte catholique traditionnel. Là où saint Martin, fêté ce 11 novembre, fit son geste mémorable, il n' y a pas une église à partager! Entre-temps, les Orthodoxes ont célébré leur culte à la cathédrale en décembre 2007 et les Anglicans en mai 2008. Mais pour les catholiques de Tradition qui célèbrent la messe reconnue par le Motu proprio du pape Benoît XVI en juillet 2007 - lequel affirme que « cette messe n' a jamais été interdite » - il n' y a pas de place, même dans les nombreuses églises vides du diocèse d' Amiens (75 prêtres en activité pour plus de 730 églises).

Vis-à-vis de la municipalité, les démarches et tentatives de dialogue n' ont pas manqué. L' ancien maire Gille de Robien nous avait reçu en février 2008 et ouvert un dossier permettant d' aboutir à une solution. La municipalité actuelle n' a pas encore daigné avancer sur ce dossier. Nous avons pourtant fait savoir que nous avons des solutions juridiques, techniques et financières à notre problème, et que notre proposition n' impliquerait pas de charge pour la Commune.

La population amiénoise, consciente de la désaffection des églises et de la nécessité d' en faire revivre certaines, est favorable à une solution de réhabilitation d' églises. 5 jours de collectes de signatures dans le centre d' Amiens, en mai 2008, nous ont permis de percevoir ce sentiment de la population et de réunir une pétition de 5000 signatures.

Entre-temps, de dimanche en dimanche, nous célébrons la messe sur le parvis de l' église St-Leu ou devant le Beffroi de la ville, au plus grand étonnement des passants, médusés par cette situation ubuesque et l' inertie des responsables religieux et civils.

Dimanche 16 novembre, à 10h00, nous organisons une Grand-messe sur le parvis de la cathédrale d' Amiens.

L' après-midi à 15h30 aura lieu une conférence sur le thème: Quel avenir pour les églises en France?

Cette conférence débutera par la projection d' un documentaire (court-métrage) relatant le sauvetage d' églises dans une dizaine de villes en France, grâce à l' intelligence et à l' esprit d'ouverture des municipalités concernées. Après la projection, l' abbé Grégoire Celier, prêtre et journaliste, fera un exposé sur les conditions juridiques et matérielles de telles opérations. Les solutions existent donc; elles ont été mises en œuvre dans d' autres villes de France. Comment et dans quelles conditions? Ce sera l' objet de cette conférence.

Le programme de la journée
10h00 GRAND-MESSE célébrée sur le parvis de la cathédrale, par M. l' abbé de Cacqueray, supérieur de district
12h30 Repas servi dans une salle à proximité, qui nous rassemblera dans un esprit d' amitié. Libre participation aux frais.
15h30 Conférence: Quel avenir pour nos églises en France?

Inscription au repas
Pour une bonne organisation du repas, l' inscription est nécessaire et doit nous parvenir avant le 12 novembre. A cet effet, veuillez retourner le talon d' inscription à télécharger ici à c.songis@laposte.net. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ou par courrier à : Claude SONGIS - 2, rue Cavée - 80132 Buigny Saint Maclou - ? 03 22 31 12 58

----- Original Message -----
From: Catholiques d' Amiens
Sent: Wednesday, November 12, 2008 5:47 PM
Subject: A Amiens, dimanche 16 novembre

Nouvelles des catholiques d'Amiens

Lettre n. 15

Vous avez entendu notre appel à la mobilisation pour dimanche prochain 16 novembre et remercions tous ceux qui, d' une manière ou d' une autre, nous soutiennent dans nos difficultés.

Nous vous rappelons que la messe de dimanche prochain aura lieu sur la place de la cathédrale à 10h00. Les fidèles sont ensuite invités à un repas qui aura lieu à proximité (le plan d' accès vous sera donné sur place). La participation aux frais est libre, chacun donne ce qu' il veut ou peut; il faut néanmoins s' inscrire impérativement afin de nous permettre une bonne organisation. C' est aujourd' hui mercredi le dernier jour pour l' inscription. Une garderie est mise en place pour les différents âges. Vous pouvez vous inscrire en envoyant un message à cette adresse c.songis@laposte.net (précisez le nombre d' adultes et d' enfants, ainsi que l' âge des enfants, pour les responsables de la garderie).

A 15h30 aura lieu la conférence sur le thème: "Quel avenir pour nos églises en France?" débutant par la projection d' un documentaire vidéo retraçant des opérations de sauvetage d' églises.

Cette journée demande une bonne organisation et suppose des frais. Ceux d' entre vous qui ne peuvent venir mais souhaitent faire un geste de soutien à notre communauté peuvent nous faire parvenir un don, aussi modeste soit-il, en cliquant ici http://www.amiens-catholiques-sdf.com/content/view/164/5/.

A l' avance, un grand merci à tous pour votre soutien!

Prions les uns pour les autres.

Abbé Bernard Lorber

http://www.amiens-catholiques-sdf.com

 

Le jeudi 6 novembre 2008

AGRIF

70 Bd Saint Germain
75005 PARIS

Tél: 01.40.46.96.31 Fax: 01.40.46.96.47

http://www.agrif.fr agrif@wanadoo.fr

Une BD scandaleuse e profanation d' église

Bernard Antony, président de l' AGRIF, communique:

* Une affaire de publicité pour une grotesque Bande dessinée faisant dans le plus médiocre conformisme de la dérision anti-catholique apparaît sur des panneaux dans un certain nombre de villes avec le texte: " Nouvel Album; la Guère Sainte. Sœur Marie-Thérèse, elle revient! Elle est en pleine forme! "

On y présente le dessin pitoyablement nul du personnage appelé Sœur Marie-Thérèse, sorte de bibendum avec des godillots, ce qui ne serait que parfaitement débile si on ne lui faisait tenir un crucifix selon un port guerrier. Les dessinateur et publicitaire de cela expriment ainsi le pitoyable néant de leur manque d' imagination.

L' AGRIF, qui mène plusieurs procès sur des dossiers de haine anti-chrétienne invite ses militants et adhérents à considérer cette nouvelle provocation avec le plus total dédain. Ils doivent en profiter pour expliquer que de telles déjections ne sont possibles qu' en raison de l' anti-christianisme continuant les traditions sans-culottes et bolchevico-nazies.

* Dans l' affaire de la dégradation de l' église de la Sauvegarde où l' AGRIF s' était portée civile, le Parquet a conclu à un non-lieu, les auteurs du délit n' ayant pu être appréhendés.

On ne saurait en cette affaire saluer l' efficacité de la justice. Mais peut-être ne traite-t-on pas tout à fait de l' atteinte aux monuments chrétiens avec la même célérité que lorsque d' autres édifices religieux sont visés?

Bernard ANTONY

----- Original Message -----
From: AGRIF
Sent: Monday, November 10, 2008 10:32 AM
Subject: communiqué AGRIF au sujet de Carla Sarkozy 

Le lundi 10 novembre 2008

AGRIF  

70 Bd Saint Germain
75005 PARIS

Tél: 01.40.46.96.31 Fax: 01.40.46.96.47

http://www.agrif.fr agrif@wanadoo.fr

Bernard Antony, président de l’ AGRIF, communique:  

QU’ ELLE S’ EN AILLE, QU’ IL S’ EN AILLE!

Dans le Journal du Dimanche de ce 9 novembre, Carla Bruni-Sarkozy déclare: « Les gens des cités doivent devenir le pouvoir ». Elle ne dit pas, notons-le bien, qu’ ils devraient participer au pouvoir, elle dit bien qu’ ils doivent être le pouvoir. Et on sait bien ce qu’ elle entend par « gens des cités ». C’ est là le propos, sans doute proféré avec une légèreté de donzelle gauchiste des beaux quartiers, mais le propos tenu par la femme même du président de la République encore dite Française!

C’ est là la plus grande injure jamais faite à un tel niveau au peuple de France, à son identité, et même à la démocratie. Il mérite néanmoins d’ être considéré logiquement. Cela implique à l’ évidence que le couple Sarkozy, qui n’ est pas issu des « cités », s’ en aille. Et les Français auront alors le choix de voter ou non pour un chef de l’ Etat issu des cités.

Bernard ANTONNY

Anne Le Marcis
AGRIF

70, Bd Saint-Germain
75005 Paris 01 40 46 96 31
 

 

Journée Europe Chrétienne

INVITATION: Journée Europe Chrétienne, le samedi 22 novembre 2008, à partir de 10h30

au Centre Jean XXIII, 8 avenue Dutartre, Le Chesnay (Yvelines)

en présence du Père Robert Gaspal, curé de Spranceana en Moldavie roumaine et au profit de la construction de son église.

? Superbe Concert « A capella » par l’ ensemble vocal « Horizons »: chants traditionnels et populaires de France et du monde, Guitare : Kléber Besson, à 15h30.
? Exposition et vente de crèches de 17 pays du monde.
? Ventes: « Produits de l’ Abbaye Notre-Dame de Fidélité de Jouques et des Sœurs de Saint Jean de Bucarest », « Cadeaux pour tous », « La brocante », « Librairie », « Le cœur dans tous ses états », « Bébé », « Noël décoré », « Les desserts et confiseries »…

Entrée libre. Parking. Garderie pour les enfants pendant le concert (concours de dessins).

Association Europe Chrétienne, 12 bis rue Sainte-Adélaïde, 78000 Versailles (tél.: 01 39 51 67 4 ; europe-chretienne@wanadoo.fr). Sous l’ égide de sa présidente-fondatrice, notre amie Marie-Joëlle DESSERRE, l’ association a pour objet principal d’ aider les Chrétiens de Roumanie à titre humanitaire et y mène, depuis plus de dix ans, des actions de parrainage.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Concert par l’ Ensemble Vocal « Horizons »

L’ Ensemble Vocal Horizons rassemble un groupe de chanteurs partageant une même passion pour une polyphonie de qualité. Leur répertoire inclut des chansons traditionnelles et populaires de France et du Monde: Noëls de France et d’ ailleurs, Ballades nées dans les Iles Britanniques, chansons mélancoliques de l’ est européen, Negro Spirituals, etc.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

La construction de l’ église de Spranceana (Moldavie roumaine) et le Père GASPAL

Spranceana, en Moldavie roumaine à majorité orthodoxe: le curé, de rite latin, de ce petit village catholique de 350 habitants, le Père Robert Gaspal, a besoin d’ aide pour terminer la construction de son église. Le village ne figure pas sur les cartes.

Spranceana est une suite de maisonnettes le long d’une rue en terre battue; les autorités communistes avaient programmé la destruction de ce village et la déportation de tous ses habitants. Les événements de 1989 ont inversé le cours de l’ histoire.

La messe a lieu dans la chapelle provisoire, une construction légère bâtie bénévolement par les hommes du village, en planches et sans chauffage. Or, l’ hiver, il peut faire jusqu’ à – 20 °. Seul isolement du froid: des feuilles de plastique recouvrent les murs intérieurs. A côté de la chapelle, se détache la silhouette de l’ église en construction. Il y a 85 % de pratiquants au village. En semaine, la messe, très suivie avec en moyenne 25 enfants, a lieu tous les jours, sauf le mercredi. Plus de 80 % des habitants sont pratiquants réguliers! Le dimanche, tous les enfants sont présents (45 % des habitants).

Le Père Robert Gaspal est un jeune prêtre de 36 ans. Il est issu d’ une famille de 9 enfants dont 3 des 6 garçons sont prêtres, et un quatrième au séminaire. A 16 ans, il a fait deux ans de petit séminaire, puis six ans de grand séminaire, à Iasi, la grande ville la plus proche. Ordonné en 1999, il a la charge de deux paroisses: Podu Iloaiei et Spranceana. Il fait le catéchisme à tous les enfants, assure toutes les messes; aumônier du lycée de Podu Iloaiei, il s’ occupe de 35 élèves.

Les murs de l’ église en construction s’ élèvent par à-coups, en fonction des fonds récoltés. Trois ouvriers payés y travaillent, ainsi que les hommes du village, bénévolement, selon leur disponibilité. Un vieil homme est même venu redresser des clous tordus pour qu’ ils puissent resservir. Trois petites cloches, montées sur une poutre, attendent à côté de l’ église, d’ être un jour installées dans le clocher.

Tous ceux qui ont rencontré ce jeune prêtre au sourire lumineux ont apprécié son courage, sa douceur et sa foi profonde.

Marie-Joëlle DESSERRE

 

Groupe Missa de la région de Toulouse

SPERA Saint Sernin Promotion de l' Entraide Réelle par Annonces

« Faites du bien à tout le monde, mais d'abord à vos frères dans la Foi » (St Paul, Galates 6-11).

SPERA Toulouse est affilié au groupe MISSA (comme SEMPER à Lille, GRATIAS à Paris, FRATRES dans le Bordelais, SAECULA autour de Montpellier, SAPIENS en Pays de Loire, REGNAT autour de Rennes, NOBIS autour d' Orléans, BEATIS autour de Lyon, SANCTOS autour de Toulon) visant à promouvoir l'entraide et la diffusion de l' information GRATUITE et LOCALE entre catholiques "plutôt" tradis !!!

En union de prière , entre "frères dans la Foi"

Cf. Missa Groupes et Groupes Missa Domaines d' Activités http://www.missa.fr

Les informations « plutôt tradi » de la région sont diffusées par Missa sur http://www.missa.fr

Il s' agit de groupes régionaux, gratuits, diffusant principalement les informations locales, d' esprit « catholique fidèle à l' enseignement constant de l' Eglise », par Internet... et il existe un greoeupe dans chaque région au moins... bientôt un groupe par province!

Sans être attaché à une Congrégation particulière et facilitant l' entraide quotidienne, c' est un système simple, avec seulement un mel par semaine et qui rend de nombreux services (annonces concernant: emploi, logement, petites annonces, conférences, pèlerinages, etc.).

Missa regroupe au total environ 2500 familles. Certaines régions marchent déjà très bien, tandis que d' autres débutent encore.

Pour en savoir plus, le mieux est d' aller voir le site http://www.missa.fr . Dans la partie « inscription », vous pouvez désigner Le Pilori comme parrain pour vous dans la case correspondante! Vous pouvez aussi adresser un mel à entraide.missa@gmail.com de notre part. 

 

----- Original Message -----
From: Paix liturgique
Sent: Monday, November 03, 2008 3:52 PM
Subject: Lettre 150

La Lettre de Paix liturgique

--------------------------------------------------------------------------------
Sommaire de notre lettre 150 du 3 Novembre 2008
LE VADE MECUM DU DEMANDEUR DE LA CELEBRATION DE LA MESSE EXTRAORDINAIRE : 4éme et Derniére Partie
Paris 6ème - Un groupe de demandeurs à Saint-Germain-des-Prés
Paris 9ème - Une enquête à propos de Saint-Louis d' Antin
Hauts-de-Seine - A partir du 16 novembre une nouvelle Messe Extraordinaire à La Garenne-Colombes
Jura - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Dôle
Saône et Loire - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Varennes-les-Macon
Corrèze - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Cornil
Meuse - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Verdun
Seine-et-Marne - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Meaux
Lot - Le 8 novembre messe de Requiem Extraordinaire à Mechmont
Somme - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Domqueur, près d' Abbeville
Eure - sur motuproprio27 associez-vous à un groupe de demandeurs!
--------------------------------------------------------------------------------

LE VADE MECUM DU DEMANDEUR DE LA CELEBRATION DE LA MESSE EXTRAORDINAIRE: 4éme et Dernière Partie

Apres l' échec de votre demande auprès de votre curé et le refus de votre évêque de répondre à votre demande légitime d' obtenir chaque dimanche et fêtes la célébration d' une messe selon la forme Extraordinaire du rite romain dans votre paroisse, vous venez d' envoyer une supplique à la Commission Ecclesia Dei et vous attendez sa probable mais très lointaine réponse…

QU' ALLEZ-VOUS FAIRE EN ATTENDANT?
Une dernière fois, il ne nous importe pas de donner des consignes mais de proposer les solutions que déjà des groupes de demandeurs ont expérimentées avant vous, à charge pour vous, demain, à votre tour, de nous proposer vos meilleures solutions…

PERSEVERER
Il importe tout d' abord pour tous ceux qui vous ont fait confiance que vous persévériez dans votre demande.
Les réponses négatives qui vous ont été faites de multiples fois ne doivent pas entamer votre enthousiasme: Vous savez que la seule question qui compte réellement est celle de savoir quand vous obtiendrez ce que vous finirez inéluctablement par obtenir à force de persévérance. Vous savez que votre démarche est parfaitement dans la ligne de ce que souhaite le Saint Père. Aussi, vous êtes convaincus que les réponses négatives de votre curé ou de votre évêque n’ engagent qu’ eux et que tôt ou tard il faudra répondre à la demande et à l’ appel du Saint Père.
Il importe donc que tous sachent que pour vous, votre demande ne fait que commencer.
Pour cela il vous faut rester actif et présent.

ETRE PRESENT
- Etre présent dans votre paroisse;
- Etre présent auprès de votre curé que vous continuerez à solliciter dans la mesure des possibilités (Rencontre ou invitation chez vous ou chez d' autres familles s’ il l' accepte).
Tôt ou tard, si vous ne vous découragez pas, vous obtiendrez la célébration que vous demandez, il faut donc déjà établir ces liens nécessaires ou les renforcer s’ ils existent déjà.
Dans le même esprit, vous serez attentifs à écrire très régulièrement à votre curé chaque fois que cela sera nécessaire: événements familiaux, vœux de Noël, salut de vacances…
- Etre présent auprès des membres du conseil paroissial que vous continuerez à informer et à interpeller au sujet de votre désir de voir célébrée la forme extraordinaire dans votre paroisse. Vous pourrez également leur faire connaître le nombre toujours plus croissant de soutiens qui ont rejoint votre demande.
- Etre présent au maximum d’ activités communautaires de la paroisse ou de votre cité (Kermesse, journées d’ accueil, journées porte-ouverte, journées des associations…)
- Vous pourriez aussi organiser une grande réunion d' information ouverte à tous au sujet du motu proprio Summorum Pontificum en demandant à votre curé d' y participer et en conviant un spécialiste de la question. Le profit d' une pareille réunion pourrait être immense: A la fois éclairer ceux qui ne connaissent pas le texte (aujourd' hui 20 % des catholiques pratiquants) et relancer la réflexion sur l' opportunité de son application dans votre propre paroisse.
- Dans le même esprit, si vous ne l' avez pas encore fait vous pourriez envoyer le texte du Motu proprio aux membres du Conseil paroissial et à vos amis et relations non encore impliqués dans votre demande.
- Vous pourriez encore faire connaître à votre curé votre souhait d' intégrer le conseil paroissial, ce serait un excellent moyen de lui montrer votre vœu de vous impliquer plus à fond dans votre paroisse.

ETRE VISIBLE
Beaucoup se posent la question de savoir si pour faire une demande il faut « fédérer » les « demandeurs » dans le cadre d' une association…
L' expérience tendrait à penser que non seulement ce n' est pas nécessaire mais en plus qu’ une association peut être quelque chose de lourd à gérer et inapproprié pour des fidèles qui sollicitent leur présence au sein de leur paroisse.
Quelle que soit la solution retenue, il importe que votre groupe reste très clairement visible.
- Visible par une personne ou un groupe de personnes qui l' incarne pour tous ceux qui s' y intéressent.
- Visible par une adresse postale et un numéro de téléphone connu de tous.
Et surtout visible par un site internet (ou au minimum une adresse électronique) où ceux qui le désirent peuvent vous retrouver, prendre connaissance des dernières nouvelles, de vos courriers …et que ceux qui le souhaitent puissent vous contacter ou s' associer à votre groupe.

SE PREPARER
Plus encore, votre espérance absolue de l' issue positive de votre demande vous oblige, dès aujourd' hui à vous préparer. Comme demain vous vous retrouverez avec une célébration dans votre paroisse il faut vous préparer.
- Préparez la chorale dont vous aurez besoin et comme celle-ci ne se constitue pas en un jour vous devez vous y mettre dès aujourd' hui.
- Préparez le futur service de l' autel pour lequel il vous faudra un cérémoniaire et des enfants de Chœur: au travail!
Pour coordonner tour cela quoi de mieux que de vous retrouver une fois par mois pour un moment de prières et d' amitié? Par exemple dans votre église pour un chapelet suivi d' un goûter ou d' un apéritif? Quoi de mieux pour enrichir l' esprit de communauté?

ETRE COMMUNICATIF
- Votre demande n' est pas honteuse ou clandestine, vous devrez donc en parler autour de vous notamment à ceux dont c' est le métier de communiquer: l' intérêt que les journalistes locaux de la presse écrite et radiophonique porteront à votre demande lui permettra aussi de la faire connaître et de la propager.
- Auprès des paroisses voisines, car si votre curé est rétif peut-être que le curé voisin l' est moins et qu’ aller à sa rencontre pour lui expliquer votre démarche permettrait qu' un nouveau groupe se lance dans sa propre paroisse car bien sûr, le sondage le démontre, il y aura à terme, des demandes et des messes traditionnelles dans toutes les grandes paroisses.
- Dans certain cas vous pourriez aussi envisager de faire réaliser par un institut spécialisé une enquête locale d' opinion… comme nous savons que les résultats de ce type d' enquête sont généralement " bons" ce pourrait être, notamment en milieu urbain, une bonne initiative.
- Vous pourriez également proposer à l' occasion à des membres du conseil paroissial ou des fidèles d' aller assister à une messe " extraordinaire " célébrée non loin de chez vous à l' occasion d' une festivité particulière ou d' un pèlerinage.

UN DERNIER CONSEIL DE BON SENS
Votre demande est légitime mais elle pourrait malheureusement ne pas plaire à quelques uns. Cela pourrait avoir des effets peu sympathiques tels que des critiques personnelles à votre endroit, voire plus… Dans ce cas il vous faut absolument rester calme et ne jamais répondre aux attaques d' une minorité par des paroles ou des actions qui nuiraient à la bonne marche de votre demande. Si on vous critique sachez que c' est probablement car vous êtes dans la bonne direction et portez votre croix avec sourire comme l' a fait le divin Maître.

ATTENDRE COMBIEN DE TEMPS?
Cela va faire des années que nous espérons pouvoir vivre notre foi catholique dans notre paroisse, nous n' allons pas désespérer maintenant car il nous faudrait attendre deux ou trois ans de plus pour l' obtenir!
Le pape dans sa grande sagesse a demandé aux évêques de lui transmettre au bout de trois années - c' est à dire à l' été 2010 - un bilan écrit; c' est à dire demain. Il est clair qu' à ce moment il faudra qu' il y ait en France et ailleurs des milliers de demandes de familles qui voudront assister à la messe célébrée selon la forme extraordinaire dans leur paroisses: non pas des demandes artificielles mais les demandes réelles qui émaneront des 34 % de catholiques pratiquants qui désirent vivre leur foi catholique au rythme de la forme extraordinaire dans leur paroisse: ce faisant nous sommes remplis d' Espérance Le pape ne peut que nous entendre si nous répondons à sa proposition de paix et d' unité.

Paris 6ème - Un groupe de demandeurs à Saint-Germain-des-Prés
Des fidèles de la paroisse Saint-Germain-des-Prés dans le 6ème arrondissement de Paris qui veulent vivre leur foi catholique au rythme de la forme extraordinaire du rite romain dans leur paroisse sont en train de constituer un groupe de demande.
Merci de les soutenir et de les rejoindre.
Contact: mp.saintgermaindespres@laposte.net http://www.motuproprio75.com

Paris 9ème - Une enquête à propos de Saint-Louis d' Antin
Des paroissiens de l' église Saint-Louis d' Antin dans le 9ème arrondissement de Paris voudraient entrer en contact avec d' autres demandeurs éventuels d' une célébration selon la forme extraordinaire du rite romain dans cette paroisse...
Merci de votre aide.
Contact: st.louis.dantin.mp@live.fr http://www.motuproprio75.com

Hauts-de-Seine - A partir du 16 novembre une nouvelle Messe Extraordinaire à La Garenne-Colombes
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera désormais célébrée tous les dimanches à partir du dimanche 16 novembre à 9 h à l' Eglise St-Urbain, 5 rue Voltaire à la Garenne-Colombes.
Soyez nombreux à vous unir par votre présence ou vos prières à la première messe qui aura lieu le dimanche 16 novembre prochain!
Remercions très chaleureusement Mgr Gérard Daucourt, évêque de Nanterre et le le Père Hervé Le Quellec, curé de La Garenne-Colombes pour cette célébration.
Contact: info@motuproprio92.com http://paroisse.sainturbain.free.fr/

Jura - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Dôle
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 9 novembre à 10h30 dans la Chapelle Sainte-Ursule, Rue Mont Roland à Dôle.
Remercions vivement Monseigneur l' évêque de St-Claude et prions pour que cette célébration exceptionnelle devienne régulière!
Contact: patriote39@aliceadsl.fr 03 63 95 56 26 http://www.motuproprio39.com

Saône et Loire - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Varennes-les-Macon
La Messe sera célébrée dans la forme extraordinaire du rite romain, le dimanche 9 novembre à 10h30, dans l' église paroissiale Saint-Marcel de Varennes-les-Macon (à 7 km au sud de Macon).
Merci de vous unir par votre présence ou vos prières à cette célébration.
Contact: info@motuproprio71.com 03 85 37 71 26 http://www.motuproprio71.com

Corrèze - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Cornil
La Messe sera célébrée dans la forme extraordinaire du rite romain, le dimanche 9 novembre à 10h30, dans l' église paroissiale de Cornil (19150).
Merci de vous unir par votre présence ou vos prières à cette célébration.
Contact: info@motuproprio19.com 05 65 37 30 51 ou 06 23 53 63 14 http://www.motuproprio19.com

Meuse - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Verdun
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 9 novembre à 9h45 dans la crypte de la cathédrale de Verdun.
Merci de vous unir nombreux par vos prières ou votre présence à cette célébration.
Contact: http://www.motuproprio55.com

Seine-et-Marne - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Meaux
La Messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 9 novembre à 11h, à la chapelle du Sacré-Coeur, 12 rue de la Visitation (près de l' hôpital) à Meaux.
Unissons-nous nombreux par la prière ou notre présence à cette célébration.
Contact: info@motuproprio77.com http://www.motuproprio77.com

Lot - Le 8 novembre messe de Requiem Extraordinaire à Mechmont
Le samedi 8 novembre à 10h30 sera célébrée dans l' église de Mechmont (Dans le Lot - près de la RN 20) une messe de Requiem pour le repos des âmes des défunts des familles présentes, dans la forme extraordinaire du rite romain en présence de Mgr Michel Cambon, curé de la paroisse et official de première instance à Toulouse.
Soyons nombreux à nous associer par la prière ou notre présence à cette célébration.
Contact: h.balssa@wanadoo.fr

Somme - Le 9 novembre, Messe Extraordinaire à Domqueur, près d' Abbeville
Le dimanche 9 novembre à 9h30 sera célébrée dans l' église paroissiale de Domqueur, à 15km à l' est d' Abbeville, une messe selon la forme extraordinaire de l' unique rite romain.
Soyons nombreux à nous associer par la prière ou notre présence à cette célébration.
Contact: bonneval806@orange.fr 03 22 28 90 60 http://www.motuproprio80.com

Eure - sur motuproprio27 associez-vous à un groupe de demandeurs!
Si vous souhaitez vous associer à un des groupes de familles qui sollicitent de leurs curés la célébration de la messe selon la forme extraordinaire du rite romain sur les paroisses du diocèse, vous pouvez vous inscrire... et faire inscrire vos amis sur le site motuproprio27.
Contact: info@motuproprio27.com http://www.motuproprio27.com

----- Original Message -----
From: Paix liturgique
Sent: Wednesday, November 12, 2008 7:49 PM
Subject: Lettre 151

La Lettre de Paix liturgique

--------------------------------------------------------------------------------
Sommaire de notre lettre 151 du 12 Novembre 2008
POUR UNE VRAIE PAIX: LA NECESSAIRE CONFORMITE DE LA CELEBRATION DE LA FORME EXTRAORDINAIRE AUX LIVRES LITURGIQUES EN USAGE EN 1962
Paris 16ème - Une enquête à propos de Saint-Pierre-de-Chaillot
Hauts-de-Seine - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à La Garenne-Colombes
Seine-Maritime - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Beaubec-la-Rosière (près de Forges les Eaux)
Rhône - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Amplepuis (en Beaujolais)
Marne - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Reims
Saône-et-Loire - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Saint-Cyr (15 km de Chalon-sur-Saône)
Bouches-du-Rhône - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Salon-de-Provence
Calvados - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Lisieux
Charente - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Genac
Somme - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire en l' église St-Roch à Amiens
Eure-et-Loire - Sur motuproprio28 associez-vous à un groupe de demandeurs!
--------------------------------------------------------------------------------

POUR UNE VRAIE PAIX: LA NECESSAIRE CONFORMITE DE LA CELEBRATION DE LA FORME EXTRAORDINAIRE AUX LIVRES LITURGIQUES EN USAGE EN 1962

Aujourd' hui, nous souhaitons tenter d' apporter des éléments de réponse à tous les fidèles qui sont parfois confrontés à des difficultés d' application concrète du Motu Proprio Summorum Pontificum..
Il n' est pas rare en effet que la liturgie célébrée dans le cadre des applications du Motu Proprio surprenne les fidèles par tel ou tel aspect ou ne corresponde tout simplement pas à ce qu' ils seraient en droit d' attendre eu égard aux normes en vigueur.
Le plus souvent, ces difficultés sont mal comprises par les fidèles et les dépassent. Disons le d' emblée, au sein même des prêtres de la famille traditionnelle, des divergences d' application existent.
Aujourd' hui, grâce à Dieu, de plus en plus de prêtres diocésains se mettent à célébrer la liturgie traditionnelle. Parmi ces prêtres, nombreux sont ceux qui découvrent totalement la forme extraordinaire du rite romain qu' ils n' avaient jusque là ni célébrée ni même vu célébrée. Il n' est guère étonnant dans ce contexte que des difficultés d' application et des approximations liturgiques se fassent jour.
A chaque fois que ces réglages inévitables sont abordés avec charité, bon sens et honnêteté, il est facile de trouver des solutions et tout s' arrange rapidement.
Toutefois, il arrive malheureusement que dans certains
très rares endroits, ces difficultés soient instrumentalisées pour saper le mouvement de paix et de réconciliation qu' a mis en œuvre le Saint-Père.
Ainsi dans telle paroisse, le célébrant se battra avec vigueur contre les fidèles qui pratiquent par usage la récitation du Confiteor avant la communion, sous prétexte que celle-ci a été omise dans l' édition du missel de 1962… mais en même temps, ces provocateurs font réciter le Pater par l' assistance avec le célébrant ou disent le Canon à voix haute.. ce qui n' est pas prévu dans la même édition de 1962…
Ailleurs, comme à Verdun, on conditionnera l' acceptation "d' appliquer" le Motu Proprio dans le diocèse au fait que le lectionnaire utilisé soit le nouveau lectionnaire et non pas celui des livres de 1962.
Il est évident que ce type de mesures divise la communauté naissante avant même son épanouissement et concourt ainsi à la mise en échec de l' expérience…
Pour tenter d' y voir un peu plus clair dans un domaine si sensible, nous avons demandé à l' abbé Claude Barthe, fin connaisseur de l' esprit de la liturgie et de son histoire de nous éclairer sur ces questions.

POUR UNE VRAIE PAIX: LA NECESSAIRE CONFORMITE DE LA CELEBRATION DE LA FORME EXTRAORDINAIRE AUX LIVRES LITURGIQUES EN USAGE EN 1962
En matière de liturgie romaine, et sans entrer dans des détails et nuances trop techniques, ce sont les livres liturgiques approuvés par le Saint-Siège, qui constituent pour l’ essentiel la règle incontestable. En vertu du Motu Proprio de 2007, le missel (ré-)approuvé est celui qui correspond à ce que l’ on appelle l’ « édition typique » de 1962 (édition étalon publiée par la Congrégation compétente, qui était, à l’ époque, la Congrégation des Rites)(1). De même, tous les livres liturgiques en usage en 1962 (essentiellement: le Bréviaire, le Rituel, le Pontifical, le Cérémonial des Évêques) sont ceux utilisables aujourd’ hui pour pratiquer la « forme extraordinaire » dans la célébration de l’ Office divin, des sacrements et des sacramentaux. Plus largement, les canonistes posent désormais le principe suivant, qui semble aller de soi, mais dont l’ application n’ est pas des plus simples: tout usage à portée liturgique qui veut se référer à la « forme extraordinaire » doit se conformer à ce qui était la règle issue directement ou indirectement des livres en usage n 1962 (2).
Il faut cependant rappeler, comme préalable à des considérations qui pourraient paraître sèchement juridiques, que la science liturgique est un savoir complexe, un art à tous les sens du terme, notamment en ceci qu’ il est éminemment pratique, transmis dans les nuances des détails comme dans l’ ensemble du savoir-faire par une longue participation à des usages immémoriaux. Il faut en outre insister sur le fait, que le législatif liturgique est la traduction d’ une esthétique sacrée, dont le pur et simple énoncé des règles ne rend pas raison, dans la mesure où le culte divin est quelque chose comme une savante chorégraphie religieuse, inséparable d’ un univers formé par un espace architectural, un monde musical, un ensemble d’ objets précieux, de mobilier sacré, de parements des lieux, des choses et personnes. Les Anciens (notamment ces puits de science et d’ expérience liturgiques que l’ on trouvait jadis dans les chapitres des cathédrales) eussent été bien surpris de nous voir nous référer sans cesse à des décrets et des instructions. Plutôt que selon: « Il a été décrété qu’ on doit faire comme ceci », ils vivaient et pratiquaient le: « C’ est comme cela qu’ on a toujours fait ».
Pour bien me faire comprendre, je voudrais insister sur le « message » suivant: les choses liturgiques en général et celles concernant l’ application aujourd’ hui de la forme extraordinaire sont simples dans le principe, mais redoutablement complexes lorsqu' on descend dans le détail de l’ usage. Il est vain de prétendre découvrir une norme comme métallique qui pourrait régler de soi tous les problèmes. Mais il faut en revanche que tous les usagers de cette forme cultivent un esprit de révérence amoureuse de la tradition, de respect des règles et coutumes, un amour pour une science très spécifique et ô combien ecclésiastique (c’ est un traité De Ecclesia en rites et cérémonies)… et par-dessus tout qu’ ils éteignent le zèle amer des querelles de clochers et de clochettes par une vraie charité cléricale (ça existe!), le tout pour le plus grand bien de la restauration du culte divin et du salut des âmes.

La raison de la règle posée par le Motu Proprio (celle de la conformité aux livres en usage en 1962): une liturgie millénaire
Le missel de 1962 n’ est rien d’ autre que le missel publié par saint Pie V en 1570, et réédité au cours de la période qui a suivi, avec quelques modifications accidentelles (ajouts de préfaces, de fêtes de saints; en 1955, simplification du calendrier et de quelques rubriques de l’ Office; de 1951 à 1955, réforme de la Semaine Sainte; en 1962, allègements dans le calendrier et modifications minimes de rubriques de la messe). Si donc le missel de 1962 n’ était qu’ une réédition du missel de 1570, celui-ci cherchait également à être parfaitement conforme à ceux qui l’ avaient précédé, et de fait il était pratiquement identique au premier missel romain qui nous est parvenu (milieu du XIIe siècle), lequel donne l’ état de la messe romaine au XIe siècle. L’ ordre dont il témoigne (notamment le lectionnaire des dimanches) est antérieur, et sa partie la plus essentielle, à savoir le canon, date au moins de la fin du IVe siècle(3). Autrement dit, en 1962, Rome célébrait intégralement la messe comme elle l’ avait célébrée durant au moins 1000 ans et substantiellement comme elle l’ avait célébrée durant au moins 1500 ans. La dernière édition post-typique (la tertia post typicam) du missel de 1962 (conforme à l’ édition typique, mais apportant de minimes variations: en l’ espèce, l’ adjonction de saint Joseph au canon de la messe) date du 1er janvier 1964. Le dernier missel tridentin est donc un « missel de Paul VI », au même titre que celui de 1969, et les pratiquants de la forme extraordinaire pourraient parfaitement dire qu’ ils célèbrent, eux aussi, selon la « liturgie de Paul VI »(4).
Mais à partir de 1965, cette messe romaine de mille ans d’ âge, celle du missel de 1962 (ou si on veut de 1964), va subir d’ incessantes modifications préalables à sa refonte totale: décret du 27 janvier 1965 révisant les rites de la messe (parmi de nombreuses modifications accumulées: réduction des prières au bas de l’ autel, modification de la formule de communion, abolition du dernier évangile, suppression de génuflexions). Sont ensuite venus: le rituel de concélébration et communion sous les deux espèces (7 mars 1965); le décret sur possible assistance à la messe dominicale le samedi soir (25 septembre 1965); d’ autres encore (5). Le tout avec le relais de multiples décisions des conférences épiscopales: la Conférence des Évêques de France autorisa l’ usage du français pour toute la liturgie de la parole en 1964, et pour le canon en 1967 (dit, par conséquent à haute voix, ce qui était déjà, pratiqué pour les concélébrations (6) ). Enfin, le rituel d’ une messe radicalement réformée fut promulgué par la constitution Missale romanum du 3 avril 1969.
Ce n’ est donc nullement un choix arbitraire, mais un constat justifié par le bon sens, qui a guidé la décision du MP de 1988, Ecclesia Dei adflicta, confirmée par le Motu Proprio Summorum Pontificum de 2007: le dernier état du missel contenant le rite romain traditionnel est celui de 1962, lequel pouvait justifier un usage au moins millénaire.

Les difficultés d’ interprétation de la loi
Aussi claire que soit une loi, elle exige toujours de nombreuses interprétations, en fonction de cas imprévus et d’ obscurités que l’ usage révèle. Ces interprétations sont données généralement par l’ autorité même dont la règle émane (ou encore par le juge, au nom de cette autorité, et dans des cas exceptionnels par les sujets de la loi eux-mêmes, qui règlent les difficultés d’ interprétation selon l’ esprit de la loi). En matière de rite romain traditionnel, ces interprétations étaient jadis données par la Congrégation des Rites, au nom du Pape. Elle donnait des réponses aux questions qui lui étaient posées, réponses qu’ elle éditait ensuite très officiellement et qui devenaient une source du droit liturgique s’ ajoutant à celles que constituaient les livres liturgiques eux-mêmes. (La Congrégation pour le Culte divin, qui a pris la suite de la Congrégation des Rites, tente d’ ailleurs d’ agir de même pour interpréter les rites réformés, mais dans l’ impuissance que l’ on sait).
Or, aujourd’ hui plus que jamais, depuis le MP de 2007, de multiples difficultés « techniques », grandes ou petites, peuvent se poser, en raison d’ une situation totalement inédite: désormais coexistent deux formes chronologiquement successives du rite romain. Parmi les difficultés soulevées par cette coexistence: en théorie, les deux formes ne doivent pas être mélangées (cf. le MP de 1988, implicitement repris sur ce point par celui de 2007). Cependant, des cas de mélanges accidentels (généralement tout à fait minimes) sont fréquents: par exemple, messe selon la forme extraordinaire célébrée sur un autel où l’ on célèbre habituellement la forme ordinaire, avec une seule nappe (non bénite), éventuellement sans pierre consacrée. Des mélanges plus importants sont à proscrire (par exemple, communion dans la main donnée au cours d’ une messe selon la forme extraordinaire)(7).
Mais, à ce jour, aucune instance officielle n’ a plus d’ autorité juridictionnelle pour répondre aux questions qui peuvent se poser pour l’ application de la forme traditionnelle. On se trouve en effet devant une situation paradoxale: le MP de 2007 reconnaît la forme extraordinaire du rite romain comme légitime. En théorie, l’ interprétation des difficultés de son application devrait relever de la Congrégation du Culte divin. Mais celle-ci, à l’ heure actuelle, ne se reconnaît aucune compétence pour cette forme, et renvoie toutes questions à la Commission Ecclesia Dei. C’ est donc la Commission ED qui assume (dans la mesure où elle arrive à répondre à tout le courrier qui l’ inonde) toutes les interprétations en ce domaine, sans avoir – ni revendiquer – pour ce faire aucun pouvoir de juridiction.

La Commission Ecclesia Dei répond ainsi, autant qu’ elle le peut, aux questions qu’ on lui pose. Par exemple:
- Selon le missel de 1962, les fidèles peuvent-ils chanter le Pater avec le prêtre? Régulièrement, non. Saint Grégoire le Grand avait en effet rappelé, dans un texte célèbre, qu’ une des différences entre l’ Orient et Rome est qu’ à Rome le prêtre chantait seul le Pater. Cela s’ explique par le fait que Rome considérait le Pater comme une conclusion de la grande prière sacerdotale du canon. Lorsqu’ en 1958, l’ instruction de Musica sacra de la Congrégation des rites a traité de ce sujet, elle a seulement permis – avec beaucoup d’ hésitations, à cause de l’ autorité de saint Grégoire – la récitation du Pater par les fidèles aux messes lues. C’ est le décret de 1965 qui a demandé que le Pater soit chanté par les fidèles.
- Selon le missel de 1962, les communiants peuvent-ils réciter le confiteor? Théoriquement non, car ce rite a été omis par les rubriques du missel de 1962 (le motif était que les ministres, et les assistants qui peuvent s’ y joindre si l’ introït n’est pas chanté, ont déjà récité un confiteor, lors des prières de la confession (communément nommées prières « au bas de l’ autel »)(8).
Ce faisant, la Commission donne des avis, certes hautement autorisés, mais qui n’ ont pas force obligatoire. Du coup, la « forme extraordinaire » se trouve être – entre autres paradoxes – un ensemble rituel, de soi beaucoup plus contraignant que l’ ensemble rituel « ordinaire », mais qui est cependant en état d’ autogestion.

Tendre vers une convenable cohésion
Il faut admettre que jusqu’ en 1967, les multiples modifications qui sont intervenues après 1965, n’ ont pas touché à la substance de la messe romaine. C’ est en 1967 que la réforme lancée par Paul VI a pris un virage radical: présentation au synode des évêques d’ une « messe normative » qui stupéfia la majorité des assistants; promulgation ad experimentum, en 1968, de nouvelles prières eucharistiques. Mais on peut dire qu’ en 1965 et en 1966, un prêtre qui adoptait l’ une après l’ autre toutes les réformes qui pleuvaient sur le missel, sans rien y rajouter de son cru, célébrait toujours substantiellement « la messe de saint Pie V ». On peut donc comprendre qu’ en certains lieux, qu’ en certaines paroisses et qu’ en certaines communautés, on ait conservé ces réformes intermédiaires adoptées à l’ époque (grosso modo celles de 1965, ou bien une partie d’ entre elles, ou encore un mixte de réformes « accidentelles » de 1969 avec un noyau conforme à 1965), et que l’ on s’ y soit tenu depuis. On peut de même s’ expliquer que d’ autres communautés, d’ autres lieux, d’ autres personnes, pour de multiples raisons, se soient alignées sur tout ou partie de ces usages intermédiaires.
Inversement, on peut considérer les bonnes raisons pour lesquelles, en d’ autres lieux, communautés, paroisses, on soit resté fidèles à des coutumes antérieures, ou qu’ on ait remis en vigueur tel ou tel usage plus ancien (ainsi, la revue Itinéraires a longtemps publié un calendrier conforme aux rubriques de 1955, qui différaient sur quelques points des rubriques précédentes, mais qui n’ étaient pas conformes aux minimes modifications de 1962; en d’ autres lieux, s’ est maintenue la célébration de la Semaine Sainte selon les rites – sauf pour les horaires de célébration – antérieurs à la réforme opérée par Pie XII de 1951 à 1955; ou bien encore, dans les aires anglo-saxonnes, les fidèles ont conservé la coutume de ne pas « dialoguer » la messe lue, comme invitait à le faire l’ instruction de 1958; etc.)
En ce qui concerne l’ existence d’ usages et coutumes s’ écartant en « plus » ou en « moins », dans le détail, des règles en vigueur en 1962, on peut par exemple noter, à titre de simple constat:
a) que de très nombreux usagers de la forme extraordinaire, dont la FSSPX, ont maintenu l’ usage du confiteor des communiants;
b) que certains clercs portent, au cours des cérémonies, la barrette (de règle en 1962), mais que pratiquement aucun ne porte la tonsure;
c) que la plupart des usagers de la forme extraordinaire ont adopté les règles du jeûne eucharistique de 1964, à savoir d’ une heure avant la communion, sauf pour l’ eau et les médicaments (ce qui revient de facto à l’ abandon du jeûne eucharistique – sur l’ opportunité de laquelle l’ Église est seule juge –, si on tient compte du temps pour se rendre à la messe et de la durée de celle-ci avant la communion)(9).
En respectant les motifs historiques et pastoraux qui ont conduit certains à adopter des réformes d’ après 1962, et en recevant le bien-fondé de la conservation par d’ autres d’ usages ou coutumes d’ avant 1962, dès lors que ceci reste contenu dans de sages limites, on se réjouira du fait que l’ unité de la forme extraordinaire existe très largement et très visiblement autour des livres en usage en 1962:
- En matière d’ Office divin, elle est pratiquement universelle: on peut dire que tous ceux qui sont tenus à la récitation du Bréviaire et qui le récitent selon la forme extraordinaire, usent du Bréviaire selon l’ édition typique de 1961(10).
- En matière de calendrier, la grande majorité des pratiquants de la forme extraordinaire suivent celui de 1962 (11).
- En matière de messe lue (messe basse) célébrée de manière privée, tous les prêtres, pratiquement sans exception, qui célèbrent selon la forme extraordinaire, le font selon les rubriques de 1962(12).
- Enfin, en matière de messe publique, qu’ elle soit solennelle (avec diacre et sous-diacre), chantée (chants grégoriens du propre et de l’ ordinaire) ou non chantée, on peut dire que le respect des rubriques de 1962 est massif.
Si donc un certain nombre de problèmes se posent quant au respect de la norme de base (livres en usage en 1962), il ne faut aucunement les majorer. Il faut tenter de les résoudre avec bon sens, dans le respect des règles, en tendant vers la cohésion, pour le plus grand bien de la forme extraordinaire et par elle du rayonnement du culte divin, mais en faisant en sorte de ne pas nourrir des polémiques stériles qui, au nom de la recherche de l’ unité rituelle, lacéreraient la cohésion morale. Il faut aussi, et peut-être surtout, faire preuve en ce domaine de beaucoup d’ humilité: les plus savants parmi les savants ne peuvent tout savoir en cette matière très complexe(13), qui s’ est complexifiée de manière redoutable en un certain nombre de cas « frontaliers » une forme et l’ autre, au point que la recherche d’ une ligne de conduite simple et absolue en ce domaine serait la poursuite d’ une utopie. Pour autant, la volonté de viser ce que l’ on pourrait qualifier d’ une homogénéité traditionnelle, c' est-à-dire n’ excluant pas de minimes différences (plutôt que des divergences) dans la mise en œuvre de la loi, qui est en l’ espèce la Lex orandi, est un devoir moral, apologétique et missionnaire, et aussi, en quelque sorte, politique.

L’ abbé Claude Barthe

NOTES
(1) Pour être d’ une totale précision, il faut noter que deux innovations ont été apportées par rapport aux règles concernant le missel de 1962:
- 1/ Le MP prévoit (art. 6) que les lectures peuvent « aussi » être proclamées en langue vulgaire dans des traductions approuvées. En 1962, toutes les lectures de la messe devaient être proclamées en latin. En France (et en d’ autres pays), on avait cependant la faculté de « doubler » la lecture de l’ épître et de l’ évangile (par la proclamation en latin, suivie de la proclamation en langue vernaculaire). Il semble – et la Commission Ecclesia Dei interprète l’ article 6 du MP en ce sens – que le texte de 2005 veut ainsi permettre une proclamation directe en français. Il reste à avoir sous la main lesdites traductions approuvées (celles éditées par le CNPL, en usage en 62?).
- 2/ Par communiqué du 4 février 2008, a été notifiée la volonté du pape pour modifier l’ oraison pro judeis du Vendredi Saint.
(On suppose que les deux modifications susdites – au moins la seconde – seront introduites dans la prochaine édition juxta typicam à venir du missel de 1962).
(2) Par exemple, le costume de chœur et le costume de ville des diverses catégories d’ évêques (et par référence, celui des diverses catégories de prélats et de simples prêtres) est réglé par le Cérémonial des Évêques, suivi d’ une innombrable série de décisions pontificales et diocésaines. Logiquement (mais très difficilement dans certains cas, et non des moindres: le costume de chœur des évêques), il faudrait s’ en tenir, pour la forme extraordinaire, aux règles en usage en 1962.
(3) La grande caractéristique de la liturgie romaine est sans conteste l’ unicité de la prière eucharistique, attestée au début du Ve siècle par Innocent Ier, le nom même de canon donné à cette prière eucharistique unique étant une espèce de manifeste de la règle de la foi que Rome fixe dans sa prière.
(4) A fortiori, qu’ ils célèbrent selon la « liturgie de Vatican II », puisque la messe célébrée au Concile n’ a jamais été, et pour cause, la liturgie de 1969 (en revanche, durant la dernière session, ont été appliquées les réformes de 1965).
(5) Décrets du 25 avril 1964; du 26 septembre 1964; du 27 janvier 1965; du 17 avril 1967; du 27 mai 1967; etc..
( 6 ) Ce fut donc l’ abandon du « silence du canon », silence qui est l’ une des particularités les plus traditionnelles et les plus remarquables du rite romain: que ce que l’ Orient accomplissait dans le sanctuaire que clôture par respect l’ iconostase, l’ Occident l’ enferme, lui, par respect, depuis à coup sûr le IXe siècle, mais sans doute avant, dans la récitation à voix basse de la grande prière sacerdotale.
(7) Le principe est analogue à celui qui interdit d’ utiliser dans une même procédure judiciaire deux « moyens » hétérogènes. Une messe romaine est un ensemble qui doit être ordinaire ou extraordinaire. En revanche, un même prêtre pourra le même jour célébrer une messe en une forme, une autre dans une autre forme. Pourrait-il, de manière cohérente, dire une partie du Bréviaire du jour dans une forme, une autre partie dans une autre forme?
(8) En revanche, le confiteor qui précède la bénédiction avec indulgence de l’ évêque, lorsque celui la donne après la prédication, existe toujours.
(9) Il faut cependant savoir, pour ordre, qu’ avant 1953, le jeûne eucharistique était total, excluant l’ absorption de la a moindre goutte d’ eau, depuis minuit; de 1953 à 1964 – et donc, en principe, en 1962 – il était de 3h pour les aliments solides et les boissons alcoolisées, de 1h pour les autres liquides, le temps étant compté avant la communion pour les fidèles, avant le début de la messe pour le prêtre, l’ eau et les médicaments étant consommables à tout moment. On peut faire valoir que ces dernières règles, comme celles de la récitation du Rosaire, de la discipline des jours de jeûne, ou de celle de l’ abstinence du vendredi, ne relèvent pas des livres liturgiques. Mais on peut aussi admettre que le jeûne eucharistique et les jours de jeûnes sont « liturgiques », puisque évoquées dans les livres liturgiques, leur régulation ayant été ensuite à maintes reprises précisée par des documents pontificaux. In dubio…
(10) Mais il reste cependant une foule de difficultés: l’ ordination selon la forme extraordinaire oblige-t-elle absolument ou seulement préférentiellement, à réciter le bréviaire selon la forme extraordinaire? Dans la forme extraordinaire, on est tenu, sous peine de péché grave, de réciter le bréviaire à partir de l’ ordre du sous-diaconat, lequel a été supprimé dans la forme ordinaire, où la charge de dire l’ Office divin est liée à l’ ordre du diaconat. Dès lors, un sous-diacre « extraordinaire » est-il tenu sub gravi à la récitation du bréviaire? Etc.
(11) Rarissimes sont ceux qui, par exemple, célèbrent encore l’ octave de l’ Ascension, la Solennité de Saint Joseph ou l’ octave des Saints Innocents.
(12) A quelques infimes détails près: certains, plus « réactionnaires », vont dire, dans telle messe de pénitence, un Benedicamus Domino, que les rubriques de 1962 ont remplacé par Ite missa est; d’ autres plus « progressistes », parfois les mêmes, vont s’ autoriser, en fonctions des circonstances, à célébrer la messe sans servant ni assistant pour leur répondre, ce qui n’ était pas autorisé en 1962.
(13) Qu’ on songe, par exemple, à la science et au savoir-faire nécessaires pour les célébrations épiscopales et prélatices selon les fastes du Pontifical et du Cérémonial des Évêques en usage en 1962?

POUR EN SAVOIR PLUS VOUS POUVEZ CONSULTER
- Rites à observer dans la célébration de la Messe, Editions Adoremus, 2007
- Les normes du rite romain en sa forme extraordinaire: la Messe et l’ Office. Code des rubriques du Bienheureux Jean XXIII.Editions Adoremus, 2008
- Le très remarquable site Internet: Cérémoniaire, http://www.ceremoniaire.net
- Les manuels de cérémonies. Ceux existant en français (Strecky, Hébert) sont indispensables pour organiser une cérémonie, mais ils ont été édités avant les petites modifications de 1962. De celles-ci tiennent comptent des manuels étrangers (en italien, Trimeloni, en anglais, Fortescue revu par Alcuin Reid – ce dernier manuel est en cours de traduction, pour paraître sur le site Cérémoniaire et aux éditions Tempora).
- Le DVD pour apprendre à célébrer la messe traditionnelle, édité par la Fraternité Saint-Pie-X.
- Le manuel très didactique de l’ abbé Pierre-Emmanuel Desaint: Apprendre la célébration de la messe basse selon le Missel de 1962, 1 rue du Connétable, BP 90123 Chantilly

Paris 16ème - Une enquête à propos de Saint-Pierre-de-Chaillot
Des paroissiens de l' église Saint-Pierre-de-Chaillot dans le 16ème arrondissement de Paris voudraient entrer en contact avec d' autres demandeurs éventuels d'une célébration selon la forme extraordinaire du rite romain dans cette paroisse...
Merci de votre aide.
Contact: stpierredechaillot.mpsp@gmail.com http://www.motuproprio75.com

Hauts-de-Seine - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à La Garenne-Colombes
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain est désormais célébrée tous les dimanches à 9 h à l' Eglise St-Urbain, 5 rue Voltaire à la Garenne-Colombes.
Soyez nombreux à vous unir par votre présence ou vos prières à la première messe qui aura lieu le dimanche 16 novembre prochain!
Remercions très chaleureusement Mgr Gérard Daucourt, évêque de Nanterre et le le Père Hervé Le Quellec, curé de La Garenne-Colombes pour cette célébration.
Contact: info@motuproprio92.com http://paroisse.sainturbain.free.fr/

Seine-Maritime - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Beaubec-la-Rosière (près de Forges les Eaux)
La messe dans la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 16 novembre prochain à 9 h en l' Eglise de la Sainte-Trinité de Beaubec-la-Rosière (76440), près de Forges les Eaux.
Unissons-nous nombreux par notre présence à cette célébration et prions pour que cette messe mensuelle devienne hebdomadaire.
Contact: MP76 11 Rue Saint Vincent 76270 Neufchâtel en Bray afcpb@neuf.fr 06-61-52-85-57 http://www.traditioncatholique76.neufblog.com

Rhône - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Amplepuis (en Beaujolais)
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 16 novembre à 11 h à la Chapelle du Cimetière à Amplepuis à 60 km au nord-ouest de Lyon.
Merci de vous unir nombreux par vos prières ou votre présence à cette célébration.
Contact: summorum-pontificum.amplepuis69@orange.fr 04 74 89 28 53 http://www.motuproprio69.com

Marne - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Reims
La messe "mensuelle" selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 16 novembre en l' église Sainte-Jeanne-d'Arc de Reims à 10 heures 30.
Merci de vous associer très nombreux par vos prières ou votre présence à cette célébration.
Contact: info@motuproprio51.com http://www.motuproprio51.com

Saône-et-Loire - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Saint-Cyr (15 km de Chalon-sur-Saône)
La messe dans la forme extraordinaire sera célébrée le dimanche 16 novembre prochain à 10h30 à Saint-Cyr, à 15 kilomètres de Châlons-sur-Saône.
Soyez nombreux à vous unir par vos prières ou votre présence à cette célébration.
Contact: info@motuproprio71.com 04 77 41 79 62 http://www.motuproprio71.com

Bouches-du-Rhône - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Salon-de-Provence
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 16 novembre prochain à 18 h à l' Église Saint Michel à Salon-de-Provence.
Soyez nombreux à vous unir par vos prières ou votre présence à cette célébration.
Contact: info@motuproprio13.com http://www.motuproprio13.com

Calvados - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Lisieux
La Messe sera célébrée dans la forme extraordinaire du rite romain, le dimanche 16 novembre à 9 h, à la Chapelle de l' Adoration dans la Crypte de la Basilique de Lisieux.
Merci de vous associer très nombreux par vos prières ou votre présence à cette célébration.
Contact: lisieux-cote-normande@motuproprio.fr http://www.motuproprio14.com

Charente - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire à Genac
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 16 novembre à 10 h dans l' église paroissiale de Genac (16170).
Merci de vous unir nombreux par vos prières ou votre présence à cette célébration.
Contact: info@motuproprio16.com http://www.motuproprio16.com

Somme - Le 16 novembre, Messe Extraordinaire en l' église St-Roch à Amiens
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 16 novembre prochain à 9 h en l' Eglise Saint-Roch à Amiens.
Unissons-nous par notre présence ou nos prières à cette célébration.
Contact: info@motuproprio80.com http://www.motuproprio80.com

Eure-et-Loire - Sur motuproprio28 associez-vous à un groupe de demandeurs!
Si vous souhaitez vous associer à un des groupes de familles qui sollicitent de leurs curés la célébration de la messe selon la forme extraordinaire du rite romain sur les paroisses du diocèse, vous pouvez vous inscrire... et faire inscrire vos amis sur le site motuproprio28.
Contact: info@motuproprio28.com http://www.motuproprio28.com

----- Original Message -----
From: Paix liturgique
Sent: Tuesday, November 25, 2008 1:19 AM
Subject: Lettre 153  

La Lettre de Paix liturgique

--------------------------------------------------------------------------------
Sommaire de notre lettre 153 du 24 Novembre 2008La réconciliation progresse... mais bien lentement!
Eure - Nouvelle célébration Extraordinaire à Evreux à partir du 30 novembre
Nord - Nouvelle célébration Extraordinaire à Lille à partir du 30 novembre
Loiret - Nouvelle célébration Extraordinaire à Conflans-sur-Loing, près de Montargis
Nord - Un groupe de demandeurs à Séclin
Jura - Enquête sur Saint-Amour
Suisse - Diocèse de Sion - Un groupe de demandeurs à Saint-Maurice et ses environs (Bas-Valais)
Jura - Une chorale pour la messe à Dôle...
Var - Des messes selon la forme Extraordinaire en semaine
Rhône - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Amplepuis (en Beaujolais)
Yonne - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Sens
Saône-et-Loire - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Varennes-les-Macon
Calvados - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Lisieux
Hauts-de-Seine - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à La Garenne-Colombes
Ain - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Coligny
Tridentinum - Ornements liturgiques
Manche - Sur motuproprio50 associez-vous à un groupe de demandeurs!
--------------------------------------------------------------------------------

La réconciliation progresse... mais bien lentement!

Depuis la promulgation prophétique par le Saint Père du motu proprio Summorum pontificum le 7 juillet 2007 l' espoir est revenu, et beaucoup qui ne pensaient plus possible la réconciliation entre les fidèles se remettent à y croire… Malheureusement, le dernier carré des tenants du mépris qui sentent que leur combat pour exclure de l' église ceux ne partagent pas leur analyse est perdu, se déchainent et se mettent à diffuser des accusations, plus des calomnies, dont nous ne pensions plus que d' honnêtes adversaires oseraient les proférer… pour y remédier nous avons décidé de consacrer nos prochaines lettres de Paix Liturgique à répondre à ces ennemis de la Paix.

Objection 1
« Vous dîtes que vous voulez la paix et l’ unité mais vous pensez que les prêtres diocésains ne sont pas des vrais prêtres, vous pensez que la nouvelle messe n’ est pas vraiment la messe et récemment vous avez refusé de mélanger des hosties consacrées dans une de vos messes avec celles de la paroisse. Comment voulez-vous dans ces conditions que nous puissions faire un effort de rapprochement entre le rite Saint Pie V et le rite post-conciliaire? »

Réponse de Paix Liturgique
Qui veut noyer son chien l’ accuse de la rage dit le proverbe… Bien évidemment toutes ces accusations grossières et caricaturales n’ ont d’ autres buts que d’ éviter le dialogue pour ne pas appliquer le Motu Proprio de Benoît XVI.
La meilleure réponse à ces énormités est probablement le fait que dans 99 % des cas, les fidèles demandent à leur propre curé de paroisse de célébrer la messe traditionnelle dans son église. Curieuse demande pour des gens qu’ on accuse des horreurs ci-dessus… La réalité est là. Les familles qui demandent à vivre leur foi au rythme de la liturgie traditionnelle se sentent tellement d’ Eglise qu’ elles ne demandent rien d’ autre que de pratiquer dans leur propre paroisse avec leur propre curé.
Rajoutons que comme le confirment les trois sondages réalisés en 2001, 2006 et 2008 auprès d’ organismes indépendants et professionnels, l’ écrasante majorité des fidèles attachés à la liturgie traditionnelle de l’ Eglise sont restés dans leurs paroisses et assistent ordinairement à la forme ordinaire du rite romain. Autrement dit, l’ écrasante majorité des familles susceptibles d’ êtres motivées par la mise en œuvre du Motu Proprio sont dans les paroisses…
Enfin, si ces caricatures étaient la règle qu’ on rencontre dans chaque paroisse, on pourrait alors se demander pourquoi le pape Benoît XVI dépense-t-il autant d’ énergie pour réhabiliter une liturgie qui n’ intéresserait que quelques esprits sectaires et partisans?
Ce type d’ accusations ressemble plus à un combat d’ arrière-garde qu’ à une analyse objective de la situation.

Objection 2
« Je m' interroge sur l' intention du Pape. Que souhaite-t-il vraiment? Ce qui est certain c' est qu' il ne souhaite pas que la forme extraordinaire devienne ordinaire. Je crois qu' il veut surtout régler le problème de la Fraternité Saint Pie X ».

Réponse de Paix Liturgique
Ce type de réponse confine à l’ escroquerie intellectuelle. En effet, invoquer la volonté du Saint Père pour refuser de mettre en pratique ce que propose le Saint Père est un procédé qui n’ honore guère les ecclésiastiques qui l’ utilisent.
« Dans les paroisses où il existe un groupe stable de fidèles attachés à la tradition liturgique antérieure, le curé accueillera volontiers leur demande de célébrer la Messe selon le rite du Missel romain édité en 1962 » Motu Proprio Benoît XVI 7 juillet 2007.
« J' ai été amené à préciser, dans le Motu proprio Summorum Pontificum, les conditions d' exercice de cette charge, en ce qui concerne la possibilité d' utiliser aussi bien le missel du bienheureux Jean XXIII (1962) que celui du Pape Paul VI (1970). Des fruits de ces nouvelles dispositions ont déjà vu le jour, et j' espère que l' indispensable pacification des esprits est, grâce à Dieu, en train de se faire. Je mesure les difficultés qui sont les vôtres, mais je ne doute pas que vous puissiez parvenir, en temps raisonnable, à des solutions satisfaisantes pour tous, afin que la tunique sans couture du Christ ne se déchire pas davantage. Nul n' est de trop dans l' Église. Chacun, sans exception, doit pouvoir s' y sentir chez lui, et jamais rejeté. »
Benoît XVI discours aux évêques du 14 septembre 2008.
Faut il ajouter les nombreuses déclarations des proches collaborateurs du Pape de ces derniers mois en faveur d’ une plus grande application du Motu Proprio de Benoît XVI?
Probablement cela ne servirait encore à rien pour ceux qui font encore mine de s’ interroger sur ce que veut l’ Eglise, sur ce que veut le Saint Père pour finalement n’ appliquer que ce qu’ ils souhaitent eux-mêmes… Il faut croire que nombre de nos ecclésiastiques ne sont pas prêts à remettre en cause leurs « acquis liturgiques » et à accueillir la différence en pratique et non plus seulement en rêve…
Quant à la Fraternité Saint Pie X, il est bien évident que le Motu Proprio n’ est pas d’ abord fait pour elle. Les mesures promulguées en 2007 par Benoît XVI visent l’ Eglise universelle et fait de la paroisse et de son curé le cadre et l’ acteur privilégie pour redéployer le trésor que constitue la forme extraordinaire du rite romain. Pourquoi un tel dispositif, de telles mesures exceptionnelles si ce texte était fait pour des fidèles qui ne sont plus dans les paroisses diocésaines? Voilà une nouvelle échappatoire pour refuser dans les faits de suivre le Saint Père dans son œuvre de pacification et de restauration liturgique. Quoi qu’ il en soit, ce type de réponse ne trompe personne, on préfèrerait seulement plus de franchise et de sérieux de la part de nos pasteurs.

Eure - Nouvelle célébration Extraordinaire à Evreux à partir du 30 novembre
La Messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera désormais célébrée une fois par mois à 17h en l' Eglise Saint-Taurin à Evreux.
Unissons-nous par notre présence ou nos prières à la première messe qui aura lieu le dimanche 30 novembre prochain.
Répétition pour les choristes et les servants d' autels à 15 h 30.
Contact: 06 15 28 37 43 jp.tauran@afgae27.fr http://www.motuproprio27.com

Nord - Nouvelle célébration Extraordinaire à Lille à partir du 30 novembre
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera désormais célébrée 1 dimanche sur deux à 9h45 en l' église Saint-Michel à Lille.
Unissons-nous nombreux à la première messe qui aura lieu le dimanche 30 novembre prochain, et remercions vivement le curé de la paroisse pour cette célébration.

Contact: info@motuproprio59.com http://www.motuproprio59.com

Loiret - Nouvelle célébration Extraordinaire à Conflans-sur-Loing, près de Montargis
Depuis le 1er novembre 2008, la messe selon la forme extraordinaire du rite romain a lieu tous les dimanches et jours de fête à 17h30 à l' église paroissiale de Conflans-sur-Loing, à 7 km au sud-est de Montargis.
La messe est précédée des confessions à partir de 16h45.
Soyez nombreux à vous associer par votre présence ou vos prières à cette célébration.
Contact: info@motuproprio45.com http://www.motuproprio45.com

Nord - Un groupe de demandeurs à Séclin
Des fidèles de la paroisse Saint-Piat à Séclin (Sud de Lille) qui veulent vivre leur foi catholique au rythme de la forme extraordinaire du rite romain dans leur paroisse sont en train de constituer un groupe de demande.
Merci de les soutenir et de les rejoindre.
Contact: jean62710@hotmail.com 03 21 76 18 24 http://www.motuproprio59.com

Jura - Enquête sur Saint-Amour
Des fidèles de Saint-Amour (dans le Jura, à la limite de l' Ain et de la Saône et Loire) voudraient entrer en contact avec d' autres demandeurs éventuels d' une célébration selon la forme extraordinaire du rite romain dans cette paroisse...
Merci de votre aide.
Contact: jrfc13@hotmail.com http://www.motuproprio39.com

Suisse - Diocèse de Sion - Un groupe de demandeurs à Saint-Maurice et ses environs (Bas-Valais)
Un groupe de fidèles demande depuis décembre 2007 la célébration de la forme extraordinaire du rite romain à Saint-Maurice (Bas-Valais), sans succès jusqu' à présent.
Merci de faire connaître ce groupe à vos parents et connaissances qui seraient susceptibles de s' y associer.
Contact: bertrand.decaillet@sunrise.ch 021.729.13.04 http://www.paixliturgique.com

Jura - Une chorale pour la messe à Dôle...
On recherche des volontaires pour former une chorale en vue de la prochaine messe selon la forme extraordinaire à Dôle qui aura lieu le 14 décembre.
Merci de vous manifester!
Contact: patriote39@aliceadsl.fr

Var - Des messes selon la forme Extraordinaire en semaine
Des messes selon la forme extraordinaire du rite romain sont célébrées toutes les semaines depuis le mois de septembre
- à l' église Sainte-Marie-Madeleine de Carqueiranne (83320): tous les lundis à 19h et tous les samedis à 8h30.
- à l' église Saint-Rémond au Pradet (83220): tous les samedis à 8h30.
Venez nombreux vous unir par votre présence à ces célébrations.
Contact: info@motuproprio83.com http://www.motuproprio83.com

Rhône - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Amplepuis (en Beaujolais)
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 30 novembre à 11h à la Chapelle du Cimetière.
Merci de vous unir nombreux par vos prières ou votre présence à cette célébration.
Contact: summorum-pontificum.amplepuis69@orange.fr 04 74 89 28 53 http://www.motuproprio69.com

Yonne - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Sens
La Messe sera célébrée dans la forme extraordinaire du rite romain, le dimanche 30 novembre à 9h45, dans l' église Sainte Mathie, Boulevard Maupeou à Sens (89100).
Merci de vous unir nombreux par votre présence ou vos prières à cette célébration.
Contact: info@motuproprio89.com 03 86 65 06 57 http://www.motuproprio89.com

Saône-et-Loire - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Varennes-les-Macon
La Messe sera célébrée dans la forme extraordinaire du rite romain le dimanche 30 novembre à 10h30, dans l' église paroissiale Saint-Marcel de Varennes-les-Macon (à 7 km au sud de Macon).
Merci de vous unir par votre présence ou vos prières à cette célébration.
Contact: info@motuproprio71.com 03 85 37 71 26 http://www.motuproprio71.com

Calvados - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Lisieux
La Messe sera célébrée dans la forme extraordinaire du rite romain, le dimanche 30 novembre à 9h, à la Chapelle de l' Adoration dans la Crypte de la Basilique de Lisieux.
Merci de vous associer très nombreux par vos prières ou votre présence à cette célébration.
Contact: lisieux-cote-normande@motuproprio.fr http://www.motuproprio14.com

Hauts-de-Seine - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à La Garenne-Colombes
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 30 novembre à 9h à l' Eglise St-Urbain, 5 rue Voltaire à la Garenne-Colombes.
Soyez nombreux à vous unir par votre présence ou vos prières à cette célébration.
Contact: info@motuproprio92.com http://www.motuproprio92.com

Ain - Le 30 novembre, Messe Extraordinaire à Coligny
La messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 30 novembre prochain à 11h15, comme tous les dimanches, à l' église paroissiale de Coligny, au nord du département de l' Ain.
Unissons-nous nombreux par notre présence ou nos prières à cette célébration.
Contact: info@motuproprio01.com http://www.motuproprio01.com

Tridentinum - Ornements liturgiques
Tridentinum, pour mieux aider les curés et les fidèles qui veulent célébrer ou assister à la Messe selon la forme extraordinaire du Rite romain, a décidé une remise de 15 % sur tous les vêtements liturgiques de son catalogue.
Pietro Siffi, Directeur Général
TRIDENTINUM Paramenti d' Arte
Mob. +39 348 9590308 Contact: info@tridentinum.com 0039 0532 1861922

Manche - Sur motuproprio50 associez-vous à un groupe de demandeurs!
Si vous souhaitez vous associer à un des groupes de familles qui sollicitent de leurs curés la célébration de la messe selon la forme extraordinaire du rite romain sur les paroisses du diocèse, vous pouvez vous inscrire... et faire inscrire vos amis sur le site motuproprio50.
Contact: info@motuproprio50.com http://www.motuproprio50.com

 

----- Original Message -----
From: docteur Michel Villette
Sent: Thursday, November 06, 2008 9:18 AM
Subject: Le camp "du NON aux dérives du Téléthon" passe à l'attaque sur le plan judiciaire et sur le terrain 

Chers correspondants,

Oui, le "camp du Non aux dérives du Téléthon" passe à l' attaque!
Après ma relaxe dans le procès intenté par l' AFM devant la 17ème Chambre de Paris, il fallait passer à l' offensive: sur le terrain et sur le plan judiciaire.
Merci de bien vouloir répercuter l' information.
Votre très cordial et dévoué en Jésus, Marie, Joseph.

Doublier-Villette

communiqué:

Téléthon 2008 à Crest, Drôme: encore NON!!!

Sur le plan judiciaire, après la relaxe en 1ère instance du Dr Doublier-Villette dans le procès que lui intente l' AFM, les opposants aux dérives du Téléthon ont pris l' offensive:
* par un recours gracieux auprès des ministres de la Santé et de la Recherche
* par un recours contentieux pour "excès de pouvoir" devant le Tribunal Administratif de Paris

Voir l' article: "Réorienter la bioéthique" sur http://www.lunivers.info (rubrique des dix derniers articles, en page d' accueil) et voir, toujours sur http://www.lunivers.info, (et toujours à la rubrique des dix derniers articles) un article de synthèse: "Téléthon 2008, formation".

Sur le terrain, l' offensive aura lieu à Crest (Drôme) les 5 et 6 décembre

Rendez-vous: les 5 et 6 décembre (dès 13 H le 5 décembre) place du Champ de Mars à Crest, "Ville ambassadrice" du Téléthon pour les Régions Auvergne et Rhône-Alpes.

Il s' agit d' entourer, devant les caméras, les responsables d' associations défendant le caractère sacré de la vie humaine.

Surveillez http://www.lunivers.info car des articles offensifs (mais non offensants!) paraîtront une à deux fois par semaine d' ici le prochain Téléthon.

Des articles à faire lire pour faire diminuer les dons au Téléthon tant qu' il favorisera l' eugénisme et les expériences humaines sur les cellules souches embryonnaires.

Pour les organisateurs il s' agit de suivre les recommandations de Mgr Rey, de Mgr Raffin, de Mgr Barbarin etc:

"Le Téléthon, non et non" (dixit Mgr Barbarin en 2007).

Et, à propos de dons: s' il ne faut encore rien donner au Téléthon, il faut de l' argent pour les procès et pour l' action sur le terrain, comme à Crest.
* priez à cette intention (neuvaine à St Joseph)
* et organisez des collectes auprès de vos relations et envoyez les chèques à l' ordre de
Confédération Nationale des Familles Chrétiennes (CNFC)
Sanctuaire St Joseph du St Sauveur
26600 Chantemerle les Blés

CCP Lyon 973 10 V en précisant: "pour le Comité de Soutien du Dr Doublier-Villette"

----- Original Message -----
From: docteur Michel Villette
Sent: Wednesday, November 12, 2008 5:04 PM
Subject: Téléthon 2008: ça bouge!...

Téléthon 2008: ça bouge!

Voir dès à présent http://www.lunivers.info

Et suivre les nouveaux articles qui accompagneront le décompte quotidien J- x, à partir de J-20 le 15 novembre.

Participons tous à la campagne de promotion de http://www.lunivers.info qui a déjà dépassé les 760.000 visiteurs.

Un site que l' on trouve d' ailleurs souvent référencé dans les premières pages de Google si l' on tape quelques mots de ses titres. Ceci expliquant celà.

Mais il faut que http://www.lunivers.info soit encore plus consulté.

Celà dépend de nous tous: faites suivre ce courriel.

Promouvoir http://www.lunivers.info, et tous les sites et journaux qui répercutent les informations pro-vie, est fondamental pour l' urgence du 21ème siècle: le combat contre la "culture de mort".

----- Original Message -----
From: docteur Michel Villette
Sent: Sunday, November 23, 2008 11:27 AM
Subject: URGENT / Nouveautés/ Téléthon/ Procès et action à Crest, "exemple citoyen" les 5, 6 et 7 décembre/Lettre-ouverte à H.Mariton

Dernières infos pour l' action contre le téléthon

Chers correspondants et amis,

Nous sommes à J-12 avant le début du Téléthon et de l' action contre ses dérives à Crest, Drôme, dans mon Pays. Pour mieux profiter de l' immense médiatisation, puisque Crest est, cette année, "ville ambassadrice" du Téléthon, il convient d' être les plus nombreux possible sur le terrain. Crest sera une ville témoin.

L' action dure trois jours: du vendredi 5 décembre à 13 H au dimanche 7 décembre à la fin de la Messe anticipée de l' Immaculée Conception, à 10 H, au sanctuaire pro-vie, dédié à St Joseph du St Sauveur. Faites l' impossible pour ne pas manquer ce "coup d' arrêt" aux dérives du Téléthon qui sera un exemple à la veille des Etats Généraux de Bioéthique en 2009, lesquels seront décisifs pour l'avenir de l' Humanité. Donnez ces trois jours, ou un ou deux, mais venez.

Il est évident que je ne donne pas ici notre mode d' action pendant ces trois jours!... Vous saurez tout sur place. Sachez seulement que nous ne ferons pas de "contremanifestation". Pas de cris, pas de slogans! Ce sera très "doux". Nous ne contesterons pas le Téléthon en soi, mais ses dérives eugénistes... et bien sûr "pas un sou pour le Téléthon" tant qu' il y aura ces dérives.

Que ferons nous? Surprise... mais ma "Lettre ouverte à Hervé Mariton, Maire de Crest, et ancien Ministre UMP, vous en dira déjà un peu: elle paraîtra à J-11, donc ce lundi 24 novembre sur http://www.lunivers.info Il faut être le plus nombreux possible à Crest les 5, 6 et 7 décembre. (et plus on est, plus on s' amuse...car ce sera amusant: battons nous gaiment contre la culture de mort car c' est grave, certes, mais plaisant de défendre la Vie, oeuvre de Dieu).

D' ici là, continuez à vous "éclairer" en lisant les articles quotidiens sur http://www.lunivers.info dans le cadre du décompte depuis J-20. Aujourd' hui, après les résumés des propos de mes témoins à mon procès, c' est le tour de mon dossier dans ce procès "du" Téléthon. Celà vous apprendra des tas de choses sur la bioéthique, utiles dans les discussions autour de nous pour sensibiliser aux Etats Généraux de la bioéthique... sans termes compliqués. Nos adversaires obscurcissent tout pour décourager de la réflexion et faire passer leur "culture de mort". A nous de ramener au réel, avec simplicité... et joie.

"S' éclairer pour se libérer", c' est l'expression de Mgr Barbarin. Et une fois libre: agir droit. Entraînez donc du monde à Crest, les 5, 6 et 7 décembre.

Renseignements pratiques sur http://www.lunivers.info

Votre très cordial et dévoué en Jésus, Marie, Joseph.

Doublier-Villette 

 

----- Original Message -----
From: secretariat CIVITAS
Sent: Tuesday, November 25, 2008 12:01 PM
Subject: Session FRANCE JEUNESSE CIVITAS à Camblain, beau et franc succès

15-16 novembre 2008: Belle réussite pour une session de formation tous azimuts!

Près d’ Arras (62), les 15 et 16 novembre dernier, plus de soixante-dix jeunes motivés, de 18 à 27 ans, ont participé à la session de formation théorique et pratique organisée par FRANCE JEUNESSE CIVITAS sur le thème du combat catholique en politique.

Conférences et ateliers se sont succédés dans une ambiance amicale. Les conférences ont permis de rappeler le devoir de tout catholique, aujourd’ hui plus que jamais, de ne pas abandonner le terrain aux ennemis des valeurs chrétiennes fondatrices de notre pays. Les cours de technique en communication et les exercices pratiques qui les ont suivis et entraînés à mener un débat et défendre nos idées en public. (Des enregistrements sonores des conférences sont disponibles, soit par CD à commander au secrétariat de Civitas (secretariat@civitas-institut.com), soit via le lien suivant http://imp.free.fr/horde/util/go.php?url=http%3A%2F%2Fdl.free.fr%2Fq7TmK9YRQ&Horde=0099a80643623dd7ab262882c32f2e0f (mot de passe: 4conf1516 (ne rien mettre dans la case "nom d' utilisateur", seul le mot de passe compte).

Mais, ce n’ est qu’ un début. Des sessions de formation de ce type auront dorénavant lieu deux fois par an. D' ores et déjà, nous préparons le deuxième week-end qui sera proposé à une date encore à fixer, entre février et avril 2009.

Nous établierons le programme qui peut vous être le plus utile: Philosophie, doctrine sociale de l' Eglise, histoire, connaissance des institutions, éthique, sujets de société,... Un travail en petits groupes lors des ateliers, ateliers adaptés selon les catégories d' âges et les centres d' intérêt, seront proposés.

Ce rythme de deux sessions par an, en plus de l' Université d' été de la FSSPX, relève d' un programme logique d' ensemble élaboré sur plusieurs années mais l' objectif est clair: vous armer des connaissances nécessaires pour œuvrer efficacement à rétablir la royauté de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Lors de ce premier week-end, la participation, dans une atmosphère recueillie à un chapelet pour la vie organisé par SOS Tout petits devant le planning familial d’ Arras, tandis qu’ une bande de contre-manifestants scandaient « Ni Dieu, ni maître, ni ordre moral!! », a été aussi l' occasion de puiser dans cette expérience encore plus de volonté de s' engager.

Chaque session est un tout et peut être suivie sans obligation à suivre les autres, mais nous vous encourageons à rejoindre les cercles existants et à créer des relais locaux prêts à former des petites cellules, prolongeant l' étude et la réflexion, mais aussi l' action.

Aussi, voici quelques activités prochaines:
- Réunion de cercle France Jeunesse Civitas Paris, Jeudi 27 novembre 2008, 19 heures, tél:06 98 08 75 43 ou 06 99 53 81 06
- Réunion de cercle France Jeunesse Civitas Bruxelles, Samedi 29 novembre 2008, 19 heures 30, local habituel
- Conférence sur l’ Islam à l’institut St Pie X par René Marchand, à 19h le vendredi 12 décembre 2008, avec séance de dédicace de son livre
- Marche pour la Vie, 25 janvier 2009 à 14h30 place de la République sous la bannière de France Jeunesse Civitas.

Alors, vous tous, qui avez le souci de la sauvegarde de notre pays, rejoignez-nous!

Vous trouverez ci-dessous les liens vers près de 200 photos prises durant cette session:

Rosaire pour la Vie: http://picasaweb.google.com/photossuperbelles/RosairePourLaVie?authkey=KRskwJ4h1D0#

Conférenciers: http://picasaweb.google.com/photossuperbelles/LesConfRenciers?authkey=51lSyoXKDVE#

La veillée: http://picasaweb.google.com/photossuperbelles/LaVeillE?authkey=rUeidzx0lNg#

photos de groupes: http://picasaweb.google.com/photossuperbelles/PhotosDeGroupe?authkey=GQ6abL1md6I#

portraits et divers: http://picasaweb.google.com/photossuperbelles/Autres?authkey=D0UzAIJUVYM#

 

----- Original Message -----
From: Lugan Francois
Sent: Monday, November 17, 2008 10:23 PM
Subject: Lettre Asso. Apostolat SainteThérèse Novembre 2008

Association Apostolat Sainte Thérèse

Chez François LUGAN Immeuble le Furon

22, Rue Pouteil-Noble 38250 Villard de Lans

Téléphone avec répondeur: 04-76-94-90-74 Tel : 06-86-91-06-47

Courrier électronique: f.lugan@wanadoo.fr

Site Internet de l'Association: http://www.tresordelafoi.org

Le Carmel de Marie Vierge Missionnaire s’ agrandit…

La communauté
Fondée en 1997 par les Pères Marie-Michel et Marie-Van, cette communauté contemplative, mariale et missionnaire vit de la spiritualité de Ste Thérèse de Lisieux et de Marcel Van sur la terre du Carmel. Elle compte aujourd' hui huit sœurs et six frères (dont deux prêtres).
«Né de la miséricorde du Père, notre petit Carmel de la Vierge Missionnaire reçoit un appel gratuit à suivre le Christ avec Marie à travers une vie communautaire semi-érémitique et missionnaire» (n. 2 de notre Livre de vie). Cet appel a été confirmé par l' Eglise à travers Mgr Marchand, évêque de Valence, et son successeur, Mgr Lagleize, par deux reconnaissances successives, en 2001 et 2006.
Notre fondation s' enrichit également d' une communion laïque « Sarepta» avec familles et célibataires (vivant notre spiritualité au cœur du monde), et d' un début de fraternité sacerdotale (prêtres diocésains).

Le projet
Les bâtiments actuels ne sont pas tout à fait adaptés à nos besoins et à notre charisme. Notre oratoire est de plus en plus petit au fur et à mesure que les vocations arrivent et que nos amis sont plus nombreux... Par ailleurs, ayant vocation à vivre une vie communautaire semi-érémitique: nous aspirons à pouvoir incarner cet appel par la vie en ermitages, inexistants à ce jour. Ce projet ne date pas d' hier, nombre d' entre vous le savent... Mais aujourd' hui, il prend corps grâce à l' accord et au soutien de notre évêque.
Aussi, en cette année qui marque les dix ans de notre existence en Eglise, nous nous lançons... Avec le projet de bâtir une chapelle suffisante et des ermitages (14 au total). Ces bâtiments sont conçus pour s' intégrer au mieux dans le paysage et l' architecture locale, en utilisant au maximum les ressources en énergies locales respectueuses de l' environnement.

Le financement
Cette communauté confie son projet à saint Joseph. Mais pour le réaliser, la prière ne suffit pas. Il faut aussi de l’ argent. Pour aider cette communauté et faire un don, vous pouvez envoyer votre don à:

Association des amis du Carmel de Marie Vierge Missionnaire

Constructions Val St Joseph

Le Pradier Teyssières
26220 Dieulefit France

Téléphone: 04-75-46-37-49 (aux heures des repas)

E-mail: contact@cmvm.net (relevé les mardi et vendredi) Site: http://carmel –vierge-missionnaire.net

A toute fin utile, sachez qu’ un don de:
188,00 € finance 0,125 m2
375,00 € finance 0,25 m2
750,00 € finance 0,50 m2
1500,00 € finance 1 m2

Merci de ce que vous ferez pour aider cette jeune communauté, fondée avec l’ aide et l’ accord de Mgr Marchand évêque émérite de Valence et encouragé le 16 juillet 2008 par l’ évêque actuel de Valence Mgr Lagleize qui dit: « le Carmel de Marie Vierge Missionnaire, association privée de fidèles, avec l’ accord du diocèse de Valence engage des travaux d’ agrandissement devenus nécessaires pour la poursuite de sa mission. Que le Carmel de Marie Vierge Missionnaire réponde à sa mission de prière et d’ annonce de l’ Evangile ».

Pourquoi présenter une Association qui finance une communauté religieuse?

Tout d’ abord parce que sans la prière on n’ est rien. En effet, ce n’ est pas nous qui faisons les choses mais le Christ en nous. Nous ne sommes que les instruments du Seigneur et nous devons le laisser agir. Si le Christ n’ agit pas en nous, nous serons comme des cymbales retentissantes et notre action n’ aura pas d’ effet.

Ensuite parce que cette communauté est fidèle aux trois blancheurs: Le pape, la Vierge Marie et l’ Eucharistie.

Autre raison: cette communauté est sous la protection des mêmes saints que l’ Association Apostolat Sainte Thérèse: sainte Thérèse de Lisieux et Marcel Van fondateur de cette communauté (dit dans la brochure de présentation du projet de cette congrégation et qu’ il est possible d’ acquérir en la demandant à l’ Association des amis du Carmel de Marie Vierge Missionnaire en joignant un euro de timbres en timbre).

Enfin, pour montrer que le Christ appelle toujours des ouvriers à sa moisson, que l’ Eglise catholique a un nouveau printemps et que la prière pour les vocations sert à quelque chose et qu’ il faut l’ encourager. Nous ne devons pas désespérer quand on nous dit qu’ il y a de moins en moins de prêtres diocésains. Nous devons répondre par la prière pour les vocations en sachant que Dieu ne nous abandonne pas et qu’ il envoie toujours des vocations même si ce n’ est pas où nous les voulons ou les souhaitons. Un jour mon père spirituel disait à une mère abbesse qui se désolait de ne plus avoir de vocations dans sa congrégation: « Dieu a dit de prier pour qu’ il envoie des ouvriers à sa vigne et pas dans telle ou telle congrégation. Donc regardez ce qui se passe dans l’ Eglise catholique et vous constaterez que l’ Eglise Catholique a toujours des vocations ». En effet, pensons à toutes les nouvelles communautés qui ont été créées depuis le concile Vatican II… et rendons grâce à Dieu de tout ce qu’ il fait dans son Eglise.

Plusieurs choses qui vont contre la morale humaine:

L’ Association protection de l’ enfance est fondé par Béatrice Bourges. Tout ce qui est dit là se trouve sur le site et résume à 90 % ce qu’ elle dit dans ses conférences. L’ Asso a pour objet la protection des enfants, des adolescents et des jeunes. Elle soutient toute initiative qui a pour but la défense de l' intérêt supérieur des enfants tel que contenu dans la convention internationale pour les droits de l' enfant adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989.

L' adoption d'enfants par les couples homosexuels est-elle contraire à l' intérêt supérieur de l' enfant?

Voir tous les arguments sur le site http://www.protection-enfance.fr

"Poser la question de l’ homoparentalité, est-ce déjà être homophobe?"

Jérémy – 18 ans: "Je m’adresse à toi, qui es hétérosexuel, à toi qui a la chance de vivre ta sexualité sans te poser de questions. Ne rajoute pas à notre souffrance intime, la dérision, le mépris, le rejet.

Certains disent: il vaut mieux vaut être adopté par un couple de personnes homosexuelles plutôt que de rester dans un orphelinat. Que penser alors de l' homoparentalité?"

Sarah: "Hymne à mes parents adoptifs. J’ ai grandi. Je suis maintenant une femme. Je viens de si loin que j’ ai eu besoin d’ analyser ma renaissance à la vie. Je me sentais maudite. Maintenant, je peux dire « Oui, je suis aimée par la vie!

"Certains disent: il existe déjà une homoparentalité de fait car il y a déjà des centaines de milliers d’ enfants élevés par des couples homosexuels:est-ce vrai?"

"Il n' y a pas de différence entre des enfants élevés par des couples homosexuels ou des couples hétérosexuels? Que disent les études sur l' homoparentalité?"

"Le père, la mère?, aucune différence?"

Paul – CM1 : " J’ ai trop bien réussi mon contrôle de math. C’ est trop cool, maman en a pleuré de joie. Et papa était trop fier de moi! "

"L' homoparentalité du point de vue de l' enfant: les couples homosexuels peuvent-ils être des parents comme les autres?"

Mickaël: "C’ était comment, avant, quand je suis né? Dis, maman, explique-moi comment je suis né.

"L’ être humain: un corps et un esprit?"

Suzanne, 16 ans: "Je ne comprends plus qui je suis! J’ ai un corps de femme et pourtant on me dit que je ne suis pas une femme!

"L’ adoption: dans quel but?"

Jean-Marc, 35 ans " Nous, la majorité silencieuse des homos…….

"Lorsqu' il y a homoparentalité, il n' y a plus de différence physique. La différence physique, ça n' a pas d’ importance?"

Kévin, 10 ans: " J’ ai pas de papa, j’ ai pas de maman! Deux papas, en fait ça veut dire pas de maman.

"Comment devient-on un homme? Comment devient-on une femme?"

Julia - 22 ans:"Je suis au seuil de mon mariage, et je vais bientôt fermer le tome 1 du livre de ma vie. Papa et maman, je voudrais vous dire merci, merci pour toutes ces années que vous avez passées à me façonner pour m’aider à me construire.

"En cas d' homoparentalité, que devient la généalogie? La généalogie, ce n' est pas important?"

Sébastien, CE2: " Pourquoi je pleure? Avec la maîtresse, on a expliqué l’ arbre généalogique. Moi, j’ en ai pas. Avec 2 papas, c’ est pas possible.

Tout ce qui est dit dans cette présentation se trouve sur la page d' accueil du site de l' Association (http://www.protection-enfance.fr) qu' il faut aller consulter pour signer la pétition afin que des lois contre nature ne se prennent pas en France (un simple rappel: un couple est composé d' un homme et d' une femme donc est hétéro et pas homo ce que nous devons soutenir et affirmer)

D' après Béatrice Bourges, ces lois qui devaient être prises à l' automne 2008 sont retardées d' un an grâce à la crise économique. Nous devons donc agir en faisant trois choses urgentes et importantes:
1) Nous former pour pouvoir répondre aux objections;
2 Signer la pétition sur le site;
3) faire signer cette pétition à un maximum de personnes.

Et enfin, pour nous former, nous pouvons acheter son livre intitulé homoparentalité en question: et l' enfant dans tout ça par Béatrice Bourges et Christian Flavigny. Pour cela rendez vous sur le site d' Amazon en cliquant sur le lien suivant: http://www.amazon.fr?%5Fencoding=UTF8&tag=httpwwwtresor-21

Allez sur le site (http://www.protection-enfance.fr pour signer, faire signer la pétition et se former.

Toujours dans la même ligne que cette Association, la théorie du Gender par le Père Volle.

Vers une nouvelle révolution culturelle? la théorie du « gender ».

Père Volle, vous voudriez bien nous dire quelque chose sur le « gender »? On en entend parler quelquefois mais sans arriver à bien comprendre? C' est quoi au juste?

P. Volle: Je suis tenté de vous répondre: une idiotie! Jugez-en pour votre compte sur un seul exemple: l' attrait des hom­mes pour les femmes est-ce une inven­tion des catholiques ou bien « ça vient tout seul »?

Drôle d' exemple que vous ne sortez de votre musette que par moquerie sans doute! Comme s' il pouvait s' agir de « ça »!

P. Volle: Eh bien oui, il s' agit de «ça». Pas que de «ça» pour sûr, voire pas sur­tout de «ça», mais de «ça» aussi. Elargis­sez pourtant la mention religieuse, vous comprendrez vite qu' il n' y aura pas que les catholiques en cause.

Mais qu' est-ce c' est que cette histoire d' un attrait des sexes qui serait inven­tée? Bien sûr que «ça» vient tout seul!

P. Volle: Pas pour les tenants du « gender », avec bien d' autres choses. Je vais tout de suite présenter leur théorie en son ensemble. Vous êtes bien assis les uns et les autres?

Diable, vous nous faites peur!

P. Volle: J' imagine que vos notions du 1 « gender », c' est à dire du «genre», se rap­portent à la classification de notre gram­maire: les trois genres: masculin, féminin, neutre; ou bien à une façon de se manifester: «Ce n' est pas mon genre de dire des gros mots, de porter un noeud-papillon, etc.» Il s’ agit ici de bien autre chose, à des années-lumière de vos concepts. Pour les théoriciens du « gender », «genre » est synonyme de « rôle », dans le même sens que « jeux de rôles » à l' ordinateur ou au théâtre. Les activités humaines ne sont que des rôles, à commencer par le premier, la conscience de sa propre identité, cette identité elle­-même. La personne c' est le « Je ». Tout ce que ce « Je » supporte est de l' ordre des conventions. Eliminez donc de votre vi­sion du monde une distinction de nature entre l' homme et la femme. Ou si vous ne pouvez pas en faire l' économie, réduisez ­la à du facultatif, du dérivé. L' idéologie du «gender» cherche à éliminer l' idée que les êtres humains se divisent en deux sexes. Elle veut affirmer que les différen­ces entre l' homme et la femme, au-delà des évidentes différences anatomiques, ne correspondent pas à une nature fixe, mais sont des produits de la culture d' un pays et d' une époque déterminée. Selon cette idéologie, la différence entre les sexes est attribuée de façon conventionnelle par la société. Chacun peut s' inventer soi-même. A la rigueur on peut appeler « homme » qui produit des ovules et «femme»» qui pro­duit des spermatozoïdes, vouloir des ac­tivités dites jusqu' ici « masculines » pour le premier individu et «féminines» pour le second. A partir du « je principiel », on peut en énumérer une demi-douzaine qui constituent autant de sexes. Et il n' est pas question de les limiter, notamment avec des règles de morale. Tout est également « construction de soi-même », donc égale­ment légitime, bon.

Vous avez bien fait de nous faire asseoir! C' est renversant!

P. Volle: Idiot!, je vous l' avais dit. Et bien davantage, pervers, diabolique! Il s' agit d' une révolution culturelle comme on n' en avait jamais inventé jusque-là. Même l' attrait que nous jugeons spontané de l' homme et de la femme serait affaire de rôle, évolutif, dégagé de toute con­trainte. Vous voyez que je ne radotais pas en commençant par là mes réponses à votre question.

Mais enfin, on naît homme ou femme, c' est inéchangeable!

P. Volle: Pas sûr pour eux! Et les techniques modernes s' acharnent à modifier notre point de départ biologique. Mais enfin, s' il faut en passer par là ce serait aliénant de s' y maintenir. Il y a de la ty­rannie à vouloir canaliser forcément par le sexe une trajectoire de vie. Chacun la mène à sa façon, jouant, inventant son propre « rôle », « On ne naît pas femme, on le devient»! Tiens, le titre déjà d' un livre de Simone de Beauvoir! Et pareillement «on ne naît pas homme, on le devient »!

Eh bien, on en apprend des choses! Mais dites-nous, que devient la mater­nité dans ces perspectives?

P. Volle: Nous y voilà! Vous m' avez devancé mais cela ne pouvait manquer au programme. C' est même son point fo­cal et sa liquidation le but principal à faire admettre. Par delà, l' avortement, la réha­bilitation de l' homosexualité et dérivés. La maternité, ou plus exactement l' orientation vers la maternité, ce n' est qu' une tyrannie de plus héritée de notre culture. Car ce n' est qu' une affaire de culture, d' habitude de pensée artificiellement inculquée depuis des siècles, un blocage outrancier sur le sexe. Certes, utérus et seins y sont pour quelque chose mais rien n' impose de s' y enfermer... La notion de « rôle » joue pareillement quand il s' agit de l' éducation des enfants, s' il y en a. Nous avons vécu jusqu' ici là encore sur du préfabriqué. La libération de la femme passe essentiellement par la négation de sa différence d' avec l' homme... Quitte à déroger au principe de non-intervention, on ne devrait autoriser aucune femme à rester à la maison pour s' occuper de ses enfants. Les petites filles doivent être orientées vers des tâches non traditionnelles et on ne doit pas leur présenter l' image de la femme comme épouse et mère. On ne doit pas non plus les entraîner à des activités féminines traditionnelles. La perspective du «gender» doit être intégrée aux programmes scolaires. Les stéréoty­pes doivent être éliminés dans les textes et les maîtres doivent veiller à ce que les petites filles et les petits garçons fassent un choix professionnel en toute connais­sance de cause, et non sur la base de tra­ditions prédéterminées en fonction du « genre ». En bref, nous devons aller vers une émergence d' hommes et de femmes nouveaux, différents de tous ceux qui ont existé auparavant.

Mais c' est affreux! Comment en est­-on arrivé à de telles idées?

P. Volle: Il suffit de se mettre la tête à l' envers ou plutôt de l' évider de la faculté de penser. Si le bonheur est dans la liberté exonérée de tout frein et toute norme, si la jouissance sur commande…

D' accord, mais comment ces idées ont­elles pu avoir cours?

P. Volle: C' était déjà dans l' air depuis quelques décennies, en application de la dialectique homme-femme, prolongement de celle maître-esclave, ligne marxiste de lutte des classes, mais c' est surtout la IVe Conférence des Nations-Unies sur la femme, en septembre 1995 à Pékin, qui a servi de caisse de résonance et de lance­ment en grand du « gender ». Préparatoire à cette Conférence, une autre du Conseil de l' Europe en avait permis le rodage. Parmi les congressistes il y avait des équi­pes de féministes enragées qui sont montées au créneau pour introduire leurs thè­ses dans les textes. A l' étonnement géné­ral d' ailleurs, tant à cause de leur achar­nement qu' à cause de leurs idées. Ce n' était pas des féministes «ordinaires», partisanes d' un égalitarisme de dignité et de droits fondamentaux entre les sexes, demandant une revalorisation générale du statut de la femme, mais des « Mordues » d' une Humanité où l' Homme remplace l' homme aussi bien que la femme!

Et le Congrès a suivi?

P. Volle: Non! Après un temps d' ahuris­sement l' opposition au «gender» a repris la cause en main. Une opposition où les délégués du Vatican se sont vus épaulés ­heureuse conjonction du moment - par ceux des pays islamiques.

Et ce fut terminé?

P. Volle: Non, bien sûr! D' illustres Uni­versités américaines (U.S.A et Canada surtout) continuent à fournir des Chaires au «gender» et leurs ouvrages se vendent un peu partout. Vous trouverez leurs thè­ses à doses homéopathiques chez nous, dans pas mal de nos textes scolaires, pro­fitant de l' ambiguïté du terme entre « fé­minisme de parité » et « féminisme de substitution »…

Père Volle, que devient notre Jésus là-dedans?

P. Volle: Ne me le demandez pas, surtout à Noël... 

 

Il était une fois la LICRA

André Dufour analyse la Mrapisation de la Licra et la dérive totalitaire de l’antiracisme.

Laïcité à la carte pour «certains ou pour beaucoup» ?

Il était une fois une très respectable Ligue des Droits de l’Homme, créée dans la foulée de l’inique condamnation du capitaine Dreyfus par un tribunal militaire se comportant comme un Etat dans l’Etat et au dessus des lois ; elle avait pour vocation de défendre l’homme et le citoyen contre l’arbitraire. Pervertie par l’entrisme des nantis trotskistes, saupoudrés d’un humanisme de pacotille, elle est devenue entre leurs mains une arme au service d’une idéologie d’essence totalitaire.

Il était une fois une LICRA, née dans la foulée des pogroms perpétrés en Russie, en Ukraine et en Pologne à peine ressuscitée. Je la croyais, jusqu’à récemment, immunisée contre les idéologies puisque, ne pouvant la noyauter, le parti communiste stalinien, mobilisant ses compagnons de route et ses idiots utiles, finit par créer de toutes pièces, dans la foulée de l’émotion suscitée par la découverte des indicibles crimes nazis, un Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et pour la Paix (MRAP).

Ce prétendu Mouvement contre le Racisme dont le A ne se prononce plus «antisémitisme» mais désormais «amitié» et le P ne se lit plus «paix» mais désormais «peuples», est avec le régime Nord Coréen de Kim Jong-il et le régime cubain de Fidel Castro, l’une des dernières métastases de l’empire stalinien. N’en attendant rien d’honnête, le MRAP a au moins le mérite de ne m’avoir jamais déçu. Orphelin du totalitarisme stalinien, son actuel leader s’est vite consolé de la disparition de son géniteur en se mettant au service d’une autre idéologie totalitaire, l’islamisme. Que voulez-vous, on ne se refait pas. Au nom du droit à la différence, Mouloud Aounit a le droit d’être comme il est. Et puis un poste de leader d’un business antiraciste, de surcroît subventionné par le contribuable, offre quelques avantages dont le moindre n’est pas de favoriser son élection au Conseil Général, voire au Parlement, fonctions qui, en une seule législature, assure une retraite d’un montant qu’un simple prolétaire ne touchera pas au terme d’une vie entière de travail. La Nuit du quatre août n’est pas encore passée par là.

La LICRA succombe à son tour à la contamination Mrapiste en se faisant l’avocat de toute cause identitaire pour peu qu’elle ne soit pas française ou européenne. J’aurais déjà dû m’en douter lorsqu’elle s’est acoquinée avec le MRAP dans sa grotesque plainte contre Jean Raspail, l’un des plus grands écrivains français vivants, «coupable» de fidélité à son identité française et, plus récemment, dans son soutien à une militante «oummaïste» islamiste pro voile contre l’infortunée Fanny Truchelut, naïve citoyenne attachée à la laïcité, c'est-à-dire à la loi de la République et à ses valeurs. Il ne reste plus à la LICRA, qu’à fusionner ou, pour le moins, à se fédérer avec ses deux compères de la partie civile : LDH et MRAP, ardents pourfendeurs de l’antisémitisme pour peu qu’il émane d’un européen, si possible d’extrême droite. Le MRAP, aux basques duquel la Licra s’accroche, est au dessus de tout soupçon. Son président n’a-t-il pas naguère gagné son procès en diffamation contre son «confrère» de SOS-Racisme coupable d’avoir dénoncé les cris de «Mort aux Juifs» hurlés derrière la banderole du MRAP ? Pour une fois, je crois que Mouloud Aounit dit vrai en affirmant que ces vociférateurs antisémites venus des «banlieues défavorisées» n’étaient pas membres du MRAP. Dont acte. Mais on peut alors se demander qui était diffamé : le MRAP ou les «Jeunes» des «banlieues défavorisées», portant ainsi atteinte à leur posture de discriminés institutionnels ? Quoi qu’il en soit on peut seulement se demander pourquoi le service d’ordre musclé du MRAP n’a pas aussitôt chassé ces trublions et pourquoi le MRAP, si vigilent contre le racisme des «Souchiens», n’a pas aussitôt déposé plainte contre ces racistes d’importation. Mais comme je l’ai dit plus haut, je ne me suis jamais fait d’illusions sur ce mouvement. Je constate seulement que la LICRA n’est pas très regardante sur ses alliances au point d’en arriver à d’étranges compromissions.

Je profite de cette évocation pour relever un curieux dénominateur commun à toutes ces organisations précitées qui se disputent ou se partagent le juteux marché bien verrouillé du business antiraciste. Combien de plaintes ont-elles déposées contre les auteurs de propos, actes, écrits, blogs, sites, voire actes de violence et de vandalisme de caractère raciste visant les «souchiens» hommes, femmes ou adolescents ? Ne répondez pas tous à la fois ! A croire qu’il suffit d’être originaire d’outre Méditerranée pour échapper à toute sanction visant les actes ou propos injurieux et diffamatoires portant atteinte à l’honneur et à la dignité des hommes et des femmes pour l’unique raison qu’ils sont les «Autres», les «Différents». N’est-ce pas ça le racisme ?

Mais que peut-on attendre de mieux des idéologues formés à l’école du totalitarisme dont l’antiracisme ne serait que le cadet de leurs préoccupations si cela ne leur permettait pas de s’ériger en commissaires politiques ? Et puis voilà que l’un de mes amis, adhérent à la LICRA, m’envoie un papier de la section de Neuilly informant le public d’un cycle de conférences autour du thème : «Laïcité, Démocratie, république Française, Valeurs et Religions». Constatons dores et déjà que tous ces substantifs ont une initiale majuscule, sauf «république». Mais bon, je ne vais pas jouer au psychologue de bistrot pour une coquille. Je n’en conclurai donc pas qu’à la Licra on manifeste plus de déférence à la Religion qu’à la «république».

Bien que maîtrisant normalement la langue française, je cherche un décodeur pour m’aider à traduire en français commun ce texte sibyllin rédigé en Lingua Tertii Imperii. Tout ce qui y semble clair, c’est que la première conférence de la section de Neuilly-la Défense de la LICRA, aura lieu le 25 novembre 2008 à 20h15 à la Maison des Associations, salle A, 2 bis, rue du Château, Neuilly-sur-Seine (Entrée gratuite, se renseigner à licraneuillyladefense@noos.fr).

Je vous en livre la note d’introduction telle que je l’ai sous les yeux.

«Le multiculturalisme est désormais présent en France par les migrations intra-européennes, par les migrations extra-européennes au premier titre desquelles les migrations de la Méditerranée. Face à ce multiculturalisme, il est hautement souhaitable d’éviter deux voies :
- Celles
(sic) du communautarisme
- Celles
(re-sic) du laïcisme qui exclue (re-re-sic) toute religion et qui ne considère toute personne que comme citoyen et non dans son intégrité d’homme avec ses autres caractéristiques.
L’une ou l’autre de ces voies conduit soit à la non-reconnaissance de l’Etat ou de la Nation par certains, ou beaucoup, soit au fait que certains, ou beaucoup, ne se sentent reconnus ni par l’Etat, ni par la Nation
».

J’aimerais bien que l’auteur de ce texte nous précise qui sont ces mystérieux «certains ou beaucoup» en faveur desquels la République doit retailler la loi de 1905 pour qu’ils nous fassent la faveur de reconnaître notre Etat et notre Nation. S’agirait-il des Vietnamiens ? Des Cambodgiens ? Des Bouddhistes, Des Guaranis ? Des Mexicains ? Des Costaricains ? Ce mutisme de la Licra nous oblige à conclure que ces «certains ou beaucoup» sont innommables ou ineffables. J’allais écrire que là n’est pas la question, or je crois que là est toute la question.

Ce qui m’interpelle c’est la remise en question implicite de notre système laïque instauré à l’aube du 20ème siècle à une époque où les catholiques et les autres religions, auxquels il convient d’ajouter les libres penseurs, se répartissaient les rôles des «beaucoup» et des «certains». Or tous ces «certains» comme ces «beaucoup», dans leur diversité de croyances et de sensibilités, se sont parfaitement adaptés à la laïcité, telle que définie par la Loi de 1905, dans le respect mutuel, en constatant de surcroît que cette séparation entre le Temporel et le Spirituel s’est finalement révélée bénéfique pour tous. «Gagnant, gagnant» en somme. L’égalité devant la loi, qui est le dogme d’un Etat de droit, jouait en faveur des «certains» comme des «beaucoup».

Or, depuis la seconde moitié du 20ème siècle, une «certaine» culture religieuse venue d’ailleurs, devenue «beaucoup», parce qu’entre autres, de nombreux «certains» qui, en toute illégalité ont quelque peu forcé notre porte avec la complicité des organisations prétendument antiracistes, se sentent mal à l’aise dans le cadre de cette loi à laquelle les autres religions se soumettent sans broncher, ce qui nous amène à conclure que la religion de ces «certains ou beaucoup» n’a rien d’une religion comme les autres et qu’à ce titre, elle exige avec une arrogance qui croît avec leur nombre, avec la pression politique de leur pays d’origine sans oublier celle des hystériques de l’antiracisme, un régime légal dérogatoire, c'est-à-dire un privilège. Ou, selon l’euphémisme de Nicolas Sarkozy, une discrimination positive. La Licra serait-elle chargée par Sarkozy de préparer l’opinion publique à la modification de la loi de 1905 ? Qu’en sera-t-il alors lorsque ce «beaucoup» deviendra la culture majoritaire ?

Pour y répondre, il n’est que de voir les pays d’où ces «certains devenant beaucoup» nous arrivent. Y existe-t-il une LICRA, un MRAP, une LDH ou autre SOS Racisme pour faire pression sur le gouvernement qui les subventionne, pour que les minorités culturelles, religieuses ou sexuelles puissent se sentir reconnues par l’Etat ou la Nation sur un pied de stricte égalité avec la culture dominante et que, par voie de conséquence, ils reconnaissent l’Etat et la Nation au sein desquels ils vivent?

Mais devons-nous pour autant discriminer ces «certains ou beaucoup» alors que nombre d’entre eux viennent chez nous justement pour échapper au totalitarisme politique, culturel et religieux qui sévit chez eux ? Il n’en est nullement question, encore que certains de ces hommes et de ces femmes qui renoncent à leur individualité au profit de leurs communautés, entendent, avec le soutien tapageur d’associations «antiracistes», reproduire dans le pays d’accueil le modèle de culture de leur pays d’origine, culture qui, n’en déplaise à ceux qui propagent le bobard selon lequel toutes les cultures sont équivalentes, est pourtant en grande partie la cause du sous développement de leurs pays. A titre de comparaison, qui imaginerait que les Allemands ou les Italiens qui fuyaient le national-socialisme ou le fascisme, prétendaient reproduire chez nous, et de surcroît nous les imposer, les caractéristiques idéologiques et culturelles du pays qu’ils fuyaient ?

Le ton de l’annonce en question me laisse craindre que je serais poursuivi en tant que «raciste» par la LICRA si je lui rappelle que la laïcité qui repose sur la loi de 1905 constitue la singularité de notre République. En vertu de cette singularité, la République, qui garantit à chaque homme et à chaque femme la liberté de croire ou de ne pas croire en une puissance divine, de pratiquer ou de ne pas pratiquer la religion dans laquelle il est né ou qu’il s’est choisie, ne reconnaît et ne juge que des individus, jamais des communautés culturelles, religieuses ou sexuelles. De surcroît il est désobligeant pour les institutions fondamentales de la République d’appeler «laïcisme» ce qui est tout bonnement la laïcité telle qu’elle découle de la Loi.

Dès lors, les débats annoncés sont biaisés d’avance puisqu’ils reposent sur la prémisse tendancieuse selon laquelle notre système exclurait toute religion, ignorerait l’homme dans son intégrité et que seule l’abrogation de la Loi de 1905 ou son «assouplissement» sera le prix à payer à ces «certains ou beaucoup» pour qu’ils daignent reconnaître enfin notre Etat et notre Nation. A condition, bien entendu, de ne plus chanter la Marseillaise.

Mais le véritable problème est ailleurs. La Licra, comme ses homologues ès antiracisme et droits de l’hommisme, laisse entendre que nous sommes responsables et coupables de la non intégration des «certains et des beaucoup» parce que nous les rejetons.

C’est là une monstrueuse imposture qui vise à nous inhiber par un complexe de culpabilité. Ce ne son pas nous, les «Hexagonaux» ou «Souchiens» qui rejetons certains «Certains ou Beaucoup». Ceux parmi les «Certains» qui avaient l’intention de s’intégrer à la Nation y sont parvenus. La vérité est que ce sont les «certains» que le tract de la Licra n’a pas le courage de désigner, qui nous rejettent catégoriquement.

Influencés, sous couvert de religion, par une idéologie conquérante, intolérante, machiste et exclusive, fondamentalement hostile à toutes les valeurs éthiques et culturelles de l’Occident, et disposant en outre de forts soutiens financiers et d’un réseau vaste et dense «d’éducateurs» et «formateurs» venus d’ailleurs, ils usent de tous les moyens, jusqu’à la coercition pour «préserver» leur communauté de toute «contamination» par l’Occident. Selon eux, l’intégration à la Nation exige que ce soient nous, les «Occidentaux», qui devons nous plier à leur culture, à leurs valeurs, à leurs interdits. Ou alors, on ne comprendrait pas pourquoi les autres «certains», comme par exemple l’immigration asiatique majoritairement bouddhiste ou parfois chrétienne, ne nous pose aucun problème et ne nous place devant aucun dilemme.

C’est là que le «cycle de conférences» de Neuilly, comme d’ailleurs du reste, n’est qu’une aimable parlotte de bobos, certes bourrés de bons sentiments, mais «à côté de la plaque».

Dans le principe libéral du «moins d’Etat possible», la religion, la tendance sexuelle, l’appartenance ou le refus d’appartenance à une communauté religieuse ou culturelle, le choix d’une compagne ou d’un compagnon, d’un «hobby» ou encore les préférences culinaires ou les goûts artistiques ou littéraires, ne relèvent simplement pas, et fort heureusement, de la compétence de l’Etat ni de la Loi.

Nous ne sommes pas, par exemple, en Algérie où le fait d’abjurer la religion d’Etat, ou, pour les minorités religieuses, de pratiquer un rite au dehors des lieux strictement assignés par l’Etat, est criminalisé. Nous ne sommes pas non plus l’Arabie saoudite où toute pratique d’une religion autre que celle de l’Etat, ainsi que le port de tout signe laissant supposer l’adhésion à une croyance autre que l’islam sont interdits et sévèrement réprimés.

Alors, Mesdames et Messieurs de la LICRA, avant de prétendre laisser une place officielle au «multiculturalisme», c'est-à-dire tout bonnement aux communautés venues d’ailleurs et parfois hostiles, songez plutôt aux hommes et aux femmes qui ont choisi notre pays justement pour se libérer du carcan religieux, culturel et communautaire qui, dans leur pays d’origine, entrave dans leur intégrité, l’homme «avec ses autres caractéristiques». Et surtout la femme (curieusement oubliée dans l’article de foi de la Licra).

Votre «multiculturalisme» de gogos ne sera pour eux qu’une nouvelle prison implantée sur le territoire de la République française. Un ghetto culturel et idéologique.

Non, Mesdames et Messieurs de la LICRA, dans le contexte mondial actuel, devant le «choc des cultures» (pas du tout équivalentes, ne vous déplaise) auquel le monde est exposé, c’est le communautarisme (que vous croyez rejeter en le baptisant «multiculturalisme») qui opprime l’homme et plus singulièrement la femme, et c’est la laïcité, fut-elle «laïciste», qui les libère. Mêlez-vous donc de la chasse aux racistes, des vrais et quels qu’ils soient, puisque c’est la raison d’être de votre association, et le contribuable vous subventionne uniquement à cette fin, en vous gardant de classer dans la rubrique «racisme» la simple critique ou même l’hostilité envers un système religieux ou idéologique. Ou alors il faudra ouvrir des vastes et nombreux goulags pour y interner tous ceux qui brocardent ou critiquent, impunément jusqu’à présent, la religion catholique. La remise en cause de la laïcité ne relève pas de votre compétence, mais «au mieux» de votre niaiserie, ou plus vraisemblablement, de votre totale irresponsabilité.

Je sais que d’autres pays accordent un statut officiel aux communautés. Les immigrés qui viennent chez nous le savent aussi. Ce fait apporte une solution au dilemme qui tourmente la Licra, de «la non reconnaissance de l’Etat ou de la nation par certains, ou beaucoup ; soit au fait que certains, ou beaucoup, ne se sentent reconnus ni par l’Etat ni par la Nation» comme vous l’écrivez de façon tellement nébuleuse.

Partant du principe que ce n’est pas à la Nation ou à l’Etat d’adapter sa législation à la culture des nouveaux venus, mais que c’est à ces derniers qu’il appartient de s’adapter aux valeurs, à la culture, aux normes, aux codes et aux lois du pays d’accueil, cela relève du plus élémentaire savoir vivre et tout simplement de la politesse. Au nom aussi de la liberté absolue de conscience à laquelle nous sommes attachés, tant pour nous-mêmes que pour les autres, il est toujours loisible à ceux qui ne sont pas satisfaits de notre système légal, de nos mœurs et de nos coutumes, d’aller se fixer dans les pays dont la législation, favorable au multiculturalisme, c'est-à-dire au communautarisme, répond mieux à leurs aspirations, étant entendu que toutes les autres personnes, tous les autres «certains» qui viennent légalement pour s’adapter et non pour imposer, pour vivre selon nos lois et valeurs et non pour nous soumettre aux leurs, sont les bienvenus et ont pour vocation de devenir citoyens et citoyennes de notre pays. C’est ma seule façon de comprendre et d’admettre la «discrimination positive».

© André Dufour pour LibertyVox http://www.libertyvox.com/article.php?id=353

«Hommage» à Barack Obama

John Connor jette l’opprobre sur LibertyVox en refusant d'aduler Obama, le nouveau mondio-prophète adoré par la police de la pensée.

Un concert de louanges sans précédent a accueilli l’élection de Barack Obama, le «Nouveau phare de l’Amérique telle qu’on l’aime». Rien de mieux qu’une ligne éditoriale dressée et unie digne de la regrettée «Pravda» de Moscou, pour rendre hommage au nouveau leader US qui enthousiasme tant tous les journalistes et, par contagion, tout le peuple français. Ainsi, les quelques affreux doutes que certains ont sur le personnage seront rapidement balayés par des Evidences Lumineuses.

C'est les yeux mouillés et un peu tremblant que j'écris ces lignes, ma pensée encore embrumée par l’émotion débordante ayant suivi l'élection de Barack Obama mardi dernier. Barack Obama, La nouvelle lumière de l'Amérique redevenue «elle-même», le «Phare du Monde Libre», réconcilié même avec le monde arabe, banlieues françaises en tête.

La presse française, unanime, pas seulement celle du Très Grand Peuple de Gauche, a décidé que Barack Obama, après deux jours de pré-mandat, serait le plus grand Président des Etats-Unis d'Amérique depuis George Washington (1789-1797), et même peut-être encore plus grand que l’inénarrable Jimmy Carter (1977-1981), c'est dire.

Avec son légendaire sens de la probité et de l'investigation qui la pousse partout à dénicher l'information et fouiller jusqu’aux poubelles des politiques au péril de ses RTT, la presse française a accouché d'articles dithyrambiques, 100% favorables à Obama. L'exemple le plus émouvant étant bien sûr celui d’un journal "conservateur" et "libéral" (Le Figaro) par le très grand journaliste Philippe Labro [1], pas encore remis de la mort de son idole John Fitzgerald Kennedy (1961- 1963).

Puisque 88% des Français soutiennent Barack Obama et que cette écrasante majorité ne peut avoir tort, je veux évidemment participer moi aussi à cet hommage et m’associer à la célébration du retour de la Civilisation et de la Lumière en Amérique. Hélas, n’ayant pas la verve aplaventrique et le talent lyrique d'un Philippe Labro ou d’un BHL en transe orgastique [2], j'ai préféré adapter, par simple substitution de nom propre, quelques sublimes lignes de plusieurs grands poètes soviétiques des années 30 à la gloire de Joseph Staline, poètes dont l'Histoire, parfois mauvaise fille bien ingrate, a malheureusement oublié les noms [3] :
"Barack tu es plus haut
Que les hauts espaces célestes
Et seules tes pensées
Sont plus hautes que toi
Ton esprit, Barack Obama est plus lumineux que le soleil."

"Barack... et je n'ajoute rien...
Tout est inclus dans ce nom tellement immense.
Tout : le parti, la patrie, l'amour, l'immortalité.
Tout."

"Ô toi Barack, grand chef des peuples,
Toi qui fit naître l'homme,
Toi qui fécondes la terre,
Toi qui rajeunis les siècles,
Toi qui tresses le printemps..."

Evidemment, comme la regrettée Soeur Emmanuelle en son temps, il m'arrive parfois, seul la nuit, de douter devant tant de Grandeur et de Lumière et alors ma foi vacille... Mais, à chaque fois je me ressaisis et lutte contre ce réactionnaire volcan intérieur, car plusieurs évidences lumineuses persistent:
1 - Barack est Démocrate ! Comme nous le savons en France, les Démocrates sont gentils, intelligents, favorables au métissage, modernes, drôles et cools car de "gauche" et les Républicains sont des méchants sales cons, fascistes, racistes, rétrogrades, non ouverts à la diversité, obscurantistes, car de «droite».
2 – Barack a un programme ! : "Yes We Can" & "Change We Need" ! C'est du lourd, impressionnant, sophistiqué. Tout est contenu dans ce grand vide détaillé. Programme ? Enjeux ? Alliances ? Choix géostratégiques ? Tout y est.
3 – Barack c’est Robin des Bois ! Pas de doute, c'est évidemment la recette miracle que nous adorons en France et qui nous a donné cette stupéfiante prospérité pour tous depuis 25 ans !! Les riches gagnent de l'argent. Les pauvres et les chômeurs, moins. Donc on va prendre aux riches (disons aux moins pauvres) pour donner aux pauvres sous forme d’assistanat. C'est plus simple que de créer du travail pour les pauvres ou que de créer des richesses.
4- Barack est aimé d’Hollywood et des élites ! Les George Clooney avec leurs 20 millions de $ de revenus par film sont très bien placés pour faire du social et défendre les petites gens d’Amérique. Tous ces bobos sont les victimes typiques de cette horrible Amérique pré-Obama qui n'arrivait pas à boucler ses fins de mois et où plus rien ne fonctionnait.
5 – Barack affiche un calme Olympien sous les sunlights, il est super-cool ! Oui, les reptiles dans le désert qui ne ressentent rien du tout avec leur sang froid sont aussi super-cool et calmes, même chauffés à blanc sous le soleil.
6 - Barack est métis/noir, multi-culturel. C’est son point fort et c’est certainement la seule chose authentique chez ce personnage. L'argument est imparable. C'est bon pour l'image de l'Amérique ! S’il avait été blanc, l’image en aurait souffert car les blancs sont racistes. Gageons que les terroristes qui veulent de temps en temps détruire des tours de 410 Mètres pleines de mécréants pour nous rappeler leur haine de notre mode de vie, de notre civilisation et de nos démocraties en sont tout retournés : "Ossama! On arrête tout !!!! L'Amérique a un gentil président multi-culturel jeune et sympa !!! Nous aimons l'Amérique à présent."
7 - Barack est un bon chrétien qui fréquente une paroisse ! Oui, et en plus il est l'ami du gentil pasteur Jeremiah Wright, celui qui hurle dans ses sermons "Dieu Maudisse l'Amérique" entre deux tirades anti-blancs et antisémites. Il l’a récusé, après plusieurs longues semaines d’hésitation. Ses amis des Black Panthers en furent un peu chagrinés, mais Washington vaut bien une messe, n’en déplaise à la Nation of Islam qui rode dans son ombre. Ca me rassure. Et qu’importe son trouble passé, il faut être raciste pour s’en préoccuper.
8 - Barack a écrit deux livres ! C’est moins que Barbara Cartland ou Paul-Loup Sulitzer, mais quand même… Il y étale une flopée de mensonges patentés et s’y met en scène de façon valorisante. Mais dans un pays où le parjure passe mal, même les journaux démocrates furent obligés de le lui faire reconnaître. Aucun journaliste sérieux ne s’est appesanti sur ces petites erreurs de jeunesse. On ne peut pas lui en vouloir ! Il est l’Espoir du Monde !

J'arrête, la liste est sans fin... Non, je ne peux pas douter. Je ne douterai plus. PARDON !!! Pardon pour mon âme aigrie, pourrie et dégénérée de sale connard libéral qui aime la démocratie, la liberté, l'Amérique des Démocrates ou Républicains et par dessus tout sa terre natale de France. Et si par malheur je venais à encore douter, mon ange protecteur me reprendrait : Jamais ! Jamais tu ne douteras de Barack Obama ! Jamais du petit père des peuples métis ! Certes, l’Amérique choisit démocratiquement son président, et cela ne nous regarde pas. Du moins cela ne devrait pas nous regarder si nous n’assistions pas ébahis à un tel délire collectif, à un tel culte de la personnalité n’épargnant quasiment personne de notre côté de l’Atlantique. Encore, du temps de Staline, ce culte de la personnalité n’avait pas que 8% d’opposants en France ! C’est pourtant le pourcentage de Français qui auraient voté McCain ici et, en dépit de la honte à l’avouer, j’en fais partie.

Alors Pardon j'ai honte ! honte de ne pas croire au nouveau messie planétaire, honte de déceler derrière son image lisse et trop parfaite le syndrome d’un Occident en plein déclin succombant aux sirènes suicidaires d’un gigantesque Syndrome de Stockolm : «Si les pauvres gens du tiers monde nous attaquent, c’est vraiment que nos démocraties prospères le méritent, avec notre arrogance de blanc ex-colonialiste. C’est bien fait pour nous !», honte de refuser cette mainmise du KGB de La Police de la Pensée Française, avec son fanatisme religieux qui nous a obligé à adorer depuis 1945 successivement Lénine, Staline, Mao, Pol-Pot puis au final Barack Obama, honte de détester Michael Moore, honte de ne pas m’agenouiller devant les gourous du réchauffement planétaire, honte de refuser de tendre l’autre joue quand le totalitarisme islamique nous frappe, honte de supporter nos soldats qui se battent loin de notre terre contre des barbares, honte de refuser que ma terre soit envahie par des racistes anti-blancs entretenus par nos impôts pour financer leur Djihad ou leur haine en Rap, honte d’honnir l’ignoble racialisme de ceux qui se félicitent et dansent parce qu’Obama est «noir», honte de préférer lire Michel Houellebecq que Barack Obama alors que ce premier, notre plus grand écrivain, a dû justifier sa vision de l’Islam devant un tribunal de la République Française.

Mais tel que je vois le futur en marche, je finirai sans doute emporté par les très nombreux néo-KGBistes de La Police de La Pensée Française dans un de ces asiles psychiatriques néo-stalino-antiraciste. Faut-il être fou pour ne pas accepter de si divines et obamesques évidences ? C’est toujours mieux que de se perdre à jamais dans les limbes de la terreur promise aux traitres qui succombent à ce politiquement correct.

© John Connor pour LibertyVox http://www.libertyvox.com/article.php?id=354

Notes :
[1] http://www.lefigaro.fr/elections-americaines-2008/2008/11/06/01017-20081106ARTFIG00003-deux-ou-trois-choses-que-l-on-ne-sait-pas-de-lui-.php A conserver précieusement. "Enjoy!" Comme disent nos amis anglo-saxons.
[2] http://www.lepoint.fr/actualites-chroniques/obama-president/989/0/289407 Un texte de BHL dans Le Point, presque aussi beau que son film « Le Jour et La nuit ». Ca fait un 2ème Collector !!!
[3] cf. STALINE - Jean-Jacques Marie - Fayard 2001 (Les magnifiques poèmes sont en page 9 et 10).

Les Adorateurs

Huitième rapport du jeune Qahir Ezzalam à son oncle, le second vizir du Royaume du Qoranistan.

O mon oncle, frère cadet de feu mon père, vous qui me mîtes sur le juste chemin de la grandeur de notre race, qu’aucun sang impur n’abreuvera jamais, qu’Allah vous bénisse, vu que les élections en Ricainie sont en train de vous donner raison.

Ici, tout est au rebours de ce qui se passe dans notre Royaume. Le Monomotapa est sens dessus dessous. Personne n’a jamais vu Amabo en chair ou en os ; personne ne l’a jamais rencontré ; il n’est pas un seul de ses sectateurs qui ait lu une phrase de lui ou qui ait pris connaissance, non de son programme (ce serait trop exiger), mais des résumés que l’on peut parcourir des yeux dans les revues spécialisées. Mais ils votent pour Lui. Ah, la belle unanimité que voilà et qui confirme la justesse de la diversité ! Si leurs suffrages sont décomptés, comme ils en sont persuadés, un raz-de-marée mondial élira Amabo.

Bien entendu, aucun de ceux et celles qu’il fait se pâmer ne l’a côtoyé, fût-ce une seconde, ni ne lui a serré la main, fût-ce pour s’assurer qu’il est un homme, comme vous et moi, ou tout un chacun, et non un simulacre de télévision ou une de ces marionnettes en latex qui égaient les talibans. En dépit de tout cela, dès qu’il monte à la tribune, parle, pleure, sourit, tout ça en couleurs, sur écran géant et dans la lumière crue de puissants projecteurs, tout le Monomotapa entre en transe. Il est vrai qu’il a de la prestance – non pas Lui, bien sûr, mais son effigie en pixels. Ce que ce pays adore, c’est une idole. Jadis, m’a dit l’ouléma Baba Yaga, qui est un vieux du Monomotapa, les jeunes gens avaient pour idoles les chanteurs yé-yé, Jauni ou Hardi ou S’il vit. Quarante plus tard, devenus chenus, ils adorent une nouvelle idole, dont ils ne savent rien, qu’ils ne connaissent pas et qui leur est plus étranger qu’un martien. Ils ne voient que Lui, ils n’entendent que Lui, ils ne parlent que de Lui, ils sont tout occupés de Lui, comme s’il était une Apparition de la Vierge. Les hystéries dont je suis, malgré moi, le témoin me persuadent, s’il en était besoin, de la justesse de la voie qu’Allah nous montre quand il exige de nous que nous éradiquassions l’erreur associatrice.

A la mosquée, il n’est pas de minute où il ne soit pas question de Lui. L’Ouléma, qui est sage, explique l’engouement par le nom. «Le nom ?», ai-je fait, interloqué. «Oui, son nom. Ne sais-tu pas que, dans l’ancienne langue de l’Europe, amabo se traduit par « j’aimerai » ? Et que, portant ce nom, il était appelé à être aimé des foules». Le doctorant algérien, à cette étymologie plaisante, n’a pu s’empêcher d’ajouter, d’un air entendu, comme s’il était convaincu que son allusion scabreuse serait comprise de tous : «c’est une folie de meufs». Et d’expliquer que les journalistes, hommes et femmes, désiraient tous sexuellement Amabo ; surtout ceux du service public. Il est vrai que, si l’homme ne postulait pas à la charge de président, on pourrait croire, en le voyant à la télévision, qu’il est l’avatar de Clark Gable ou de quelque autre étoile de Bollywood. Il est cool comme doit l’être un acteur, il se déplace comme doit se déplacer un acteur, il joue comme doit jouer un acteur. Il est acteur jusqu’au bout des ongles. Bravo l’artiste, a conclu le doctorant algérien.

Amabo est furieusement à la mode parmi les satrapes. Le petit satrape a réuni tous les satrapes de sa satrapie et, bien entendu, ils ont pondu une belle motion unanime. Ils ont même exigé du consul de Ricainie qu’il leur attribuât un visa afin qu’ils aillent déposer dans une urne un bulletin Amabo. Quand le consul a refusé, il a été traité de raciste. Le Grand Satrape, lui, est parti pour New-York, mais, comme il n’avait pas de visa, les services de l’immigration l’ont remis dans le premier avion en partance pour le Monomotapa. Cette équipée lui a coûté au moins vingt mille $ ; mais ce n’est pas cet argent perdu qui le fait enrager (le doctorant algérien dit qu’il est plein aux as), mais le Grand Satan qu’il accuse de ne pas vouloir appliquer le principe «un homme, une voix» !

Parmi les talibans, l’hystérie est encore plus délirante. «Nous voulons notre Amabo», «il faut que le Monomotapa soit présidé par Amabo», «vite un Amabo monomotapien», crient-ils dans les rues, en agitant des photos du vrai Amabo. Les imams commencent à s’inquiéter. Tout cela leur semble ne pas aller dans le bon sens. Ils reprochent à Amabo d’être un apostat, parce qu’il a ou aurait trahi la foi de ses ancêtres, qui ont aidé nos propres ancêtres à faire le plus d’esclaves possible en Afrique australe. Et s’il se confirmait ce que chacun pressent, à savoir l’élection en Ricainie d’un président mulâtre, Allah, qui est Sage, en serait contrit, vu qu’il a interdit aux croyants de se soumettre à une autre race que la leur. Le destin de ce grand pays est-il, comme le répète sans cesse le Grand Satrape de Cantabrique, de finir dans les poubelles de l’histoire ? On le saura bientôt.

O mon oncle, l’illuminateur de notre peuple, qu’Allah vous glorifie, vous, vos neuf épouses, vos soixante-quinze concubines et vos milliers de marmots.

© Qahir Ezzalam pour LibertyVox http://www.libertyvox.com/article.php?id=355

La perversion du sens

Comme si un Sarkozy ne suffisait pas, la première dame se fait l’alliée des assassins de l’identité française. C’est le bloc-notes d’André Dufour.

La perversion du sens

Selon la tradition biblique, la construction de la Tour de Babel qui devait permettre aux humains de se hisser au niveau de Dieu pour en devenir les égaux et même le détrôner, échoua au moment où ils cessèrent de se comprendre, rendant la poursuite de leur tâche commune impossible. Ce n’est pas qu’ils se missent à parler diverses langues, plus vraisemblablement ils parlaient toujours la même langue, employaient le même vocabulaire et respectaient la même syntaxe mais chacun donnait un sens différent au même mot. C’est ce qu’a observé, dans un tout autre contexte, celui du Troisième Reich, le philologue Victor Klemperer dans son LTI. Dommage seulement qu’une fois recouvrée sa chaire à l’université de Dresde en R.D.A, il ait oublié sa propre leçon face à la perversion lexicale de la République Démocratique Allemande dont il devint un laudateur. De son côté, Orwell, dans son roman «1984», met en vedette la perversion du sens dans le discours de «Big Brother» et de ses «cireurs de pompes», alors qu’avant lui, Camus rappelait que «mal nommer les choses ajoute au malheur du monde». On a ainsi inventé, naguère, l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques avec ses Mouvements de la Paix et ses Démocraties Populaires dont chaque terme était un mensonge, au point qu’il y avait davantage de socialisme dans l’imposture National Socialiste qu’en URSS. C’est une des raisons pour lesquelles je dénonce l’imposture de l’UPM, de la «discrimination positive», du multiculturalisme, de la «laïcité ouverte» ou «positive», de l’Obamaphrénie ou de la prétendue discrimination que les manipulateurs des «indigènes de la république» nous jettent à la figure.

L’Union «Pour» la Méditerranée.

UPM, voilà un machin enfanté par Sarkozy dont les termes sont dès à présent pervertis par la réalité. Au départ, il s’agissait d’une Union des Etats bordant la Méditerranée, mer «intérieure» aux contours précis à laquelle on peut inclure les Etats riverains de la Mer Noire, celle-ci n’ayant d’autre débouché que la Méditerranée.

Mais ses objectifs et ses motivations sont assez floues pour autoriser toutes sortes de dérives perverses. Certes une seule chose paraissait évidente et claire : il s’agissait d’Etats et uniquement d’Etats bordant cet espace marin et y ayant des intérêts communs.

La première perversion se révèle avec l’adjonction de la Mauritanie à cette Union alors que ce pays n’est pas plus méditerranéen que la Norvège. Les incorrigibles islamophobes, dont je m’honore de faire partie, susurreraient qu’il s’agit d’accroître le nombre, donc le poids et le pouvoir des pays dont l’Islam est religion d’Etat. Or, comme pour nous donner raison, voilà que pour acheter le consentement des Etats musulmans à l’adhésion d’Israël, qui va pourtant de soi en tant qu’indiscutable pays méditerranéen, les Etats Européens commencent par capituler en accordant à un machin, dénommé Ligue Arabe, un statut de membre à part entière de l’UPM. Il y a donc là une «discrimination positive» supplémentaire et un privilège en faveur d’un organisme exprimant l’impérialisme panarabe qui sait, lorsqu’il en est besoin, se faire le porte parole de tout l’islam. Et comme je doute que le Congrès Juif Mondial ou le Vatican, dans lequel une majorité d’Européens se reconnaît, puissent bénéficier de la même faveur et au même titre que la Ligue Arabe, il est facile d’imaginer l’avenir de ce qui n’est ni une «Union» ni «pour» ni «méditerranéenne».

Nous avons déjà été et sommes encore témoins de la perversion du sens d’organismes onusiens tels que la Commission des droits de l’Homme dominée par des Etats musulmans et présidée par un terroriste et preneur d’otages libyen, ou de la foire «antiraciste» de Durban où une alliance dans la nature des choses entre islamistes et altermondialistes a pu cracher tout le venin antisémite récupéré dans l’arsenal nazi.

Alors comme les Etats européens ont déjà assez de mal pour faire de l’Europe une véritable puissance politique, économique et militaire, à quoi bon nous embarrasser d’une Union pour la Méditerranée transformée en «mare nostrum» de l’impérialisme arabe et une large brèche dans l’ultime ligne de défense de l’Europe contre la barbarie islamiste?

Pour une France métissée et multiculturelle.

«Une lycéenne de 18 ans d’origine algérienne a été victime de violences aggravées de la part de sa famille, la semaine dernière à Toulon, parce qu’elle refusait d’être mariée en Algérie à un homme de 30 ans. Enlevée et séquestrée quelques heures, elle a eu le visage et l’abdomen lacérés par un couteau». Ce que cette brève information parue dans les journaux du 11 novembre ne dit pas, c’est que des proches en service, et sévices commandés l’ont copieusement violée durant sa sequestration. Sommé de croire, sous peine de me voir taxé de facho colonialiste, que toutes les cultures sont respectables et se valent, je me garderai bien de porter un jugement de valeur sur ce fait divers culturel et cultuel. Je trouve seulement que cette jeune fille méritait bien une correction : n’a-t-elle pas, par son refus d’épouser un barbon en Algérie, empêché celui-ci de grossir les rangs des «Français de plein droit» ? Et, circonstance aggravante, n’a-t-elle pas préféré partager sa vie avec son petit ami «souschien» plutôt qu’avec un musulman maghrébin ? Pourquoi cela déplait-il aux farouches défenseurs d’une France métissée ? Mais, parbleu, parce que le «promis» algérien se trouve ainsi victime d’une discrimination en faveur d’un français «gaulois». Attendons nous donc à une plainte du MRAP et de la LDH contre cette raciste discriminatrice et islamophobe.

De Königsberg à Kaliningrad

Le président russe, marche pied de Poutine, annonce le déploiement de missiles dans «l’enclave russe de Kaliningrad». Sans aborder les conséquences stratégiques de ce chantage sur l’Europe, rappelons qu’au sortir de la 2ème guerre mondiale, les Alliés occidentaux ont laissé sans broncher les Soviétiques expulser la population de cette ville historique allemande, patrie de Kant, qui s’appelait Königsberg, pour y installer à leur place des colons russes. On m’objectera que les Allemands ne l’ont pas volé. Certes mais pourquoi justement Königsberg alors que la majorité des hauts «dignitaires» nazis, à commencer par Adolf Hitler, étaient Autrichiens ? Comme quoi, la Justice était le cadet des soucis de Staline. Quoi qu’il en soit, si nous ne pouvons guère nous étonner de cette falsification pratiquée par l’impérialisme russe, nous ne sommes pas moins témoins de la perversité et de la couardise de nos médias et de nos responsables politiques qui se rendent complices de cette mystification russe. «Kaliningrad» n’est pas une «enclave russe» au cœur de l’Union Européenne mais un territoire occupé, vidé de sa population première et annexé non pas à l’URSS mais à la Russie. Le nombre de réfugiés chassés par les Russes dépasse largement celui des réfugiés qui ont fui la guerre déclenchée contre Israël par les pays qui allaient constituer la Ligue Arabe. Si on parle toujours des «réfugiés» palestiniens et des sommes colossales extorquées en leur nom à la communauté internationale, qui se souvient encore des réfugiés de la Prusse Orientale ? Et si les Israéliens qui s’installent sur des terres de leur patrie historique sont appelés «colons» par nos médias et si leurs implantations sont traduites par «colonies» dans la LTI du politiquement correct, pourquoi les Russes installés à «Kaliningrad», qui n’a aucun lien historique avec la Russie, ne sont-il pas désignés de la même façon ? Sans doute à cause de la Tour de Babel.

Les Obamaphrènes

L’Amérique a voté, elle a choisi son président, point barre. Ne partageant pas le crétinisme américanophobe de nos Gestapistes de la pensée qui contrôlent les citoyens français, je souhaite bonne chance à l’Amérique sous le règne d’Obama pour lequel je n’aurais certainement pas voté, comme je l’aurais également souhaité à une Amérique présidée par McCain. Ne serait-ce que parce qu’en tant que citoyen français, je m’interdis de m’immiscer dans le choix des citoyens américains, comme j’interdis aux ressortissants américains, arabes, russes, maliens ou autres de s’immiscer dans le choix des Français. A en juger par les conséquences catastrophiques d’une politique française qui s’aligne sur nos donneurs de leçons, on comprend que l’Amérique n’aie que faire de nos mouches du coche.

Par contre je suis abasourdi, non pas par l’allégresse des «jeunes des banlieues» et autres indigènes de la République dont l’inculture crasse entretenue pas leurs mentors idéologiques et religieux explique, sans les excuser, tous ses fantasmes d’un racisme «antisouchien», antioccidental et antijuif, mais de la manifeste débilité mentale de nos zélées «zélites» intellectuelles, des médias et des professionnels de la politique que l’on rencontre jusqu’à l’Elysée. Mon confrère John Connor a déjà, dans Liberty Vox du 10/11/2008, réglé leur comte à ces cireurs de pompes : http://www.libertyvox.com/article.php?id=354 (ci-dessus).

Et voilà que le lobby immigrationniste sort son artillerie lourde, allant jusqu’à appeler à la rescousse notre Première Dame, drapée pour la circonstance dans le rôle de Notre Dame des Racailles (Note pour le MRAP ou la LDH : Je ne fais qu’emprunter ce qualificatif à son présidentiel époux) pour déclarer que seule sa fonction élyséenne l’empêche de signer le «manifeste pour l’égalité réelle». Ce n’est pas moins une déclaration politique qu’elle prétend pourtant s’interdire. Pour une non politicienne, elle s’y prend plutôt bien et serait une dangereuse rivale de Ségolène lors d’une prochaine présidentielle, sauf si d’ici là, il faudrait une peau obligatoirement noire pour avoir quelque chance de se faire élire. Il paraît qu’en bonne professionnelle de la politique, Ségolène prend déjà des séances de bronzage et s’est choisie un coiffeur africain.

Disons tout de suite que l’Amérique a amplement prouvé à ses détracteurs qu’elle est bien moins raciste qu’eux. Tout bêtement parce qu’Obama a été élu non pas pour sa «qualité» de «Nègre» mais, après les primaires, en tant que meilleur candidat du Parti Démocrate. Dans un pays raciste, la couleur de sa peau aurait été un handicap ; dans une Amérique démocratique, il a été élu sur son programme par des électeurs de sensibilité démocrate, même si les Afro-américains, majoritairement pro démocrates, ont voté «race», chose qui qualifierait de «racistes» les «Blancs», soit dit en passant. Alors toute cette campagne en vue de porter à l’Elysée un Noir ou un Maghrébin fleure bon le racisme anti-blanc partagé par une «élite gauchienne» qui cultive sa «Selbsthasse», sa haine de soi. Ils ont certes raison de se haïr, mais est-ce une raison de haïr les autres ?

En tous cas, Carla Sarkozy a tort de dire qu’il faut «aider les élites à changer» pour que les «peaux foncées» puissent franchir le barrage du racisme et accéder à la direction de la France. Ces «élites» sont déjà telles qu’elle les souhaite. L’obstacle est dans le peuple français. La France doit donc changer de peuple. Ce à quoi s’emploie activement et non sans succès le lobby de l’immigration islamo africaine.

Mais si Madame Sarkozy cherche un pays raciste et intolérant, interdit aux chrétiens et aux juifs, sans oublier les homos, ce n’est pas la France. Qu’elle aille donc faire un tour incognito, en décolleté et à visage découvert en Arabie Saoudite, pays qui finance le communautarisme antioccidental implanté en France.

Non, la France n’est pas comparable à l’Amérique, ne serait-ce que parce que les Noirs américains, dont les ancêtres ont été déportés aux Amériques, si longtemps discriminés, se veulent Américains à part entière et y parviennent. Ils souscrivent à toutes les règles, à tous les codes de la société américaine, ne demandent aucune faveur spécifique ni modification de la loi en leur seule faveur et ne se permettent pas de siffler ou de huer l’hymne national. Il y a certes des tarés parmi les Noirs qui on adopté l’Islam, en réaction, paraît-il, à leurs anciens maîtres qui étaient chrétiens ; ils oublient simplement que les grossistes du négoce d’esclaves qui dominaient le marché de «l’énergie» musculaire étaient tous des Arabes musulmans et que l’esclavage est encore pratiqué dans les pays dont la charia est la loi.

Et c’est là que la France ne peut pas imiter l’Amérique, ne serait-ce que parce que la majorité des «discriminés», venus de leur plein gré, si ce n’est en intrus, ne se reconnaît pas dans la nation française mais dans leur «Oumma», la nation islamique. L’islam dresse sa muraille contre toute intégration de ses «soumis» à la nation française. Ils se veulent certes «citoyens» français, ne serait-ce qu’en vertu du droit du sol et des avantages que cette citoyenneté confère par rapport à celle de leur pays d’origine, mais entendent rester de nationalité musulmane. C’est cela qu’une France multiculturelle favoriserait. La déconnection entre la citoyenneté et la nationalité est leur objectif. Nos pièces d’identité indiqueraient, à l’instar d’autres pays multiculturels : Citoyenneté : française. Nationalité : islamique (ou basque, juive, alsacienne, chinoise, bretonne) soumise chacune à sa propre législation, ayant chacune son propre réseau scolaire. Que deviendront les Français simplement français dans tout ça ? Ce sont d’affreux nationalistes, des identitaires, donc ils ne nous intéressent pas.

Alors, Madame Sarkozy, s’il faut aider quelqu’un à changer, ce ne sont pas nos débiles élites indécrassables déjà acquises aux thèses anti-françaises, mais la population des «ghettos» volontaires, les «indigènes de la République». Vaste programme, mais de grâce, cessez de nous bassiner avec notre prétendu passé esclavagiste ou à propos du rôle positif du colonialisme. Aucun peuple ne doit coloniser un autre, c’est une affaire entendue, mais ce principe vaut aussi pour le colonialisme arabe dont les conquêtes, à partir du Hedjaz, qui se sont étendues jusqu’aux rives de la Loire, ont réduit les populations, celles épargnées par le zèle exterminateur du djihad, à la conversion et à l’islamisation forcée ou, «au mieux», à l’avilissant statut de dhimmis. Si le colonialisme n’a pas forcément été positif, c’est du moins grâce à lui que les Chrétiens et les Juifs du Proche-Orient, de l’Egypte et du Maghreb ont été libérés de leur statut humiliant. Ce n’est pas si négatif que ça, n’est-ce pas ? Il n’est que de voir le sort des non musulmans dans les pays musulmans qui n’ont jamais été colonisés par les Européens : l’Arabie Saoudite qui interdit l’appartenance à toute autre religion que l’Islam, ou le Yémen où les Chrétiens et les Juifs sont toujours des dhimmis à la merci de la versatilité des musulmans, sans perdre de vue le sort de ces non-musulmans dans les pays «libérés» du colonialisme, pour comprendre que si nous avons des choses à nous faire pardonner, ce ne sont pas les musulmans, qui s’autorisent chez nous à nous donner des leçons, qui sont les juges les plus objectifs. Qu’ils commencent donc à faire leur propre mea culpa. Mais c’est trop leur demander. Car ceux qui l’ont fait, plus nombreux qu’on ne le croit, et qui n’ont pas encore été égorgés, ont pris leurs distances avec cette religion asservissante et débilitante.

A ceux qui jugent offensante ou excessive l’expression «religion débilitante», rappelons que depuis le treizième siècle, soit depuis 800 ans, les peuples soumis à l’islam n’ont contribué à aucune des découvertes ou des inventions décisives dans les domaines de l’art, de la musique, de la médecine, de la technologie, des arts et des lettres, de la science dont l’humanité bénéficie. Et ce n’est pas à cause du colonialisme. Les conquêtes coloniales des Européens n’ont pu se réaliser qu’après sept siècles de stagnation intellectuelle et sociale du monde musulman. Le colonialisme en est donc la conséquence, certainement pas la cause. Comme tous les totalitarismes, l’islam se livre à une accusation miroir, à un retournement des causes et des responsabilités.

Voilà pourquoi nous ne pouvons que jeter à la poubelle écolo des recyclables les «40 propositions concrètes pour briser les ghettos» dont je prends connaissance dans Respect Magazine, organe de presse de ceux qui veulent être respectés sans nous respecter. Tout ça ce n’est que du «caca de n’y a qu’à». Ceux qui veulent sortir du ghetto le peuvent. Personne ne les en empêche, personne ne leur colle une étoile jaune, du moins du côté «souchien». Monsieur Yazid Sebeg, qui parle de relever le défi américain, en est un édifiant exemple. Et si aux prochaines élections un candidat m’inspire confiance et présente un programme crédible, je voterai pour lui sans me préoccuper de son origine ou de la couleur de sa peau, même si, par malchance, il est «de souche».

© André Dufour pour LibertyVox http://www.libertyvox.com/article.php?id=356


Carla Bruni. Ne touchez pas au Volume de votre poste, il n'y a rien à entendre de patriotique

Lettre ouverte au Cardinal Tauran

Anne-Marie Delcambre adresse une lettre à Son Eminence, le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

Votre Eminence,

Quand on lit vos propos («Comment a fait Dieu pour revenir dans nos sociétés. C’est le grand paradoxe : grâce aux musulmans». «Ce sont les musulmans qui, devenus en Europe une minorité importante, ont demandé de l’espace pour Dieu dans la société».) et qu’on a connaissance du sermon de Son Excellence, l’évêque d’Alger, Mgr Pavy, prononcé en 1853, il y a un siècle et demi, on se demande si tous les deux appartenez bien à la même religion !

Voici, Eminence, des extraits de l'homélie de ce prélat du XIXème siècle. Sa franchise de ton, concernant l'islam, est tellement éloignée de votre frilosité pleine de soumission qu'on a peine à croire ce qu'on lit.

http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php?article30

«Pour commencer, celui qui prétend être le prophète d’Allah, Mahomet, devrait avoir des lettres de créances", c’est-à-dire la prophétie, les miracles et l’intégrité de l’ensemble de sa vie... "Rien de tout cela ne se trouve chez Mahomet, cet homme de pillage et de sang qui prêche sa doctrine à coup de cimeterres, en promenant la mort sur un tiers du globe alors connu !
Prophète ? "Il n’a même pas su deviner qu’un jour le poison lui serait servi par des mains soumises".
Et les miracles ? "Mahomet répète jusqu’à satiété que Moïse, Jésus-Christ et les autres prophètes ont fait des miracles, témoignage précieux pour notre foi, mais que lui n’est pas chargé d’en faire : il n’est chargé que de la prédication ; voilà la confession de son impuissance et par conséquent de son imposture et de son erreur". Par ailleurs, dit-il "j’ai lu le récit de ses 18 miracles, d’après les auteurs arabes. Ce sont des phénomènes sans raison d’être, des contes puérils où tout au plus des tours de sorcellerie qui feraient rire de pitié nos fameux prestidigitateurs... Tantôt ce sont des arbres qui se promènent, des pierres qui parlent et autres niaiseries que nous avons honte de rapporter ici. Voilà tout son bagage de thaumaturge" ! Et manque d’arguments et de miracles Mahomet fait croire que "le miracle des miracles, c’est le Coran, prodige qui dépasserait en beauté toutes les formes humaines..."
"4 ou 5 chapitres du Coran sont assez agréablement tournés, j’en conviens ; mais... qu’est-ce que peuvent faire 5 chapitres pour racheter les prodigieuses niaiseries, les maximes jetées sans ordre, les hiéroglyphes bizarres, les non-sens habituels et les flagrantes contradictions qui remplissent les 114 chapitres de ce tome indigeste" ?
"Dans le Coran je n’ai rien trouvé de bien neuf. Presque tout, excepté les infamies, y est emprunté et contrefait. (….)
Le dieu de Mahomet "change l’éternelle beauté du ciel en un lieu de prostitution, dont les orgies dépassent en lubricité multiple et stérile tout ce que l’idolâtrie elle-même, dans ses conceptions les plus abjectes, avait pu rêver. Le dieu de l’islam, c’est un être tellement immonde, en sa complaisante faiblesse, que si l’autorité chargée de la garde des moeurs rencontrait dans nos rues quelque chose de semblable, elle devrait à l’instant l’arrêter et le dérober aux yeux d’un public, hélas, pourtant si facile ! Et ce serait là le vrai Dieu ?"
"Oh, non, non, ce n’est pas là le vrai Dieu du ciel et de la terre, le Dieu des nations, le Dieu des prophètes, le Dieu de Moïse, le Dieu de Jésus-Christ. Ce n’est pas Vous, ô Sainte Trinité, que cet homme a violemment combattue. Ce n’est pas Vous, ô Père saint, ô Verbe éternel, ô Esprit de lumière et de charité ! Ce n’est pas Vous, Jésus, le salut et la vie de mon âme... Cet homme, Mahomet, ne vous a pas connu, il n’a pas su vous aimer, lui. Pardon, Seigneur, si, pour la défense de votre nom, j’ai parlé d’un autre dieu que vous !"
"L’islam est une prétendue religion que certains Français entourent encore de tant de respect... Quelle morale est-ce donc, mes frères, que celle dont votre évêque n’ose pas exposer les principes, même pour les flétrir ?"
La morale de l’islam ? "L’association du sang à la volupté, la guerre à l’infidèle, guerre permanente, guerre qui doit durer jusqu’à leur entière extermination ou soumission au tribut."
"En lisant l’Evangile, j’ai appris à prier ; en lisant le Coran, je n’ai rien appris, et le musulman, j’en suis sûr, n’y apprend, lui, qu’à répéter de creuses et de vides formules. Je serais tenté de dire qu’une telle prière est un outrage, puisqu’elle s’adresse à un dieu qui n’existe pas, ou qui existe avec des attributs tout opposés à ceux que lui prête la doctrine du musulman."
Et la science ? "Elle a paru, chez eux, comme un météore ; elle est restée, chez nous, comme un soleil dont les feux alimentent sans cesse l’activité de l’intelligence humaine... Quel progrès ont-ils fait dans l’agriculture ? Aucun ; et, tandis que nos moines défrichaient l’Europe, les musulmans ont abandonné à la stérilité ces belles provinces de la Syrie et de l’Afrique, si fertiles et si peuplées à l’époque où l’islamisme s’abattit sur elles."
"Et la famille ? L’époux y est un capricieux despote, la femme une esclave ; point d’instruction, même élémentaire, pour elle ; point de mosquées où elle puisse prier avant l’âge de la vieillesse. (...)"

Ces extraits du sermon prononcé par Monseigneur Louis Pavy, évêque d’Alger, en la cathédrale d’Alger pendant le Carême de... 1853 pourraient être du Père Samuel, prêtre catholique belge, injustement accusé.

Pour Mgr Pavy, comme pour le Père Samuel, le Dieu des chrétiens n’est pas le Dieu des musulmans. Mais il suffit d’examiner la théologie catholique pour constater qu’ils ont raison. Entre l’islam et le catholicisme il y a une totale incompatibilité théologique. C’est l’opinion de (saint) Jean Damascène (8ème s) aussi bien que celle de (saint) Thomas d’Aquin (13ème s).

Or, Eminence, vous et vos prêtres favorables au dialogue islamo-chrétien, subissez l’attraction de l’islam et êtes terriblement tentés par cette religion. Et là vous épousez la vision de l’orientaliste Louis Massignon qui persuada les milieux chrétiens que l’islam se rattachait à Abraham et que le Coran était aussi une révélation. En fait Louis Massignon dont l’homosexualité n’était un secret pour personne, ne pouvait rester serein devant la virilité arabe qui le bouleversait jusqu’au plus profond de lui-même.

Cette attirance envers les musulmans ne s’accompagnait pas d’une attirance pour les juifs, bien au contraire. Il avait une nette préférence pour les musulmans, jugés «meilleurs» que les juifs puisqu’ils reconnaissent Jésus et Marie, croient à la virginité de cette dernière, ce que les juifs ne font pas. Peu importait à Massignon que ce ne soit pas le même Jésus et la même Marie !

En bon disciple de Massignon, Eminence, vous vous rapprochez de l’islam. Mais en même temps vous vous écartez du judaïsme. Vous perturbez la relation entre juifs et chrétiens, rendue si difficile dans le passé. Vous brouillez les cartes, obscurcissez les esprits de vos fidèles, et ceci parce qu’au fond de vous et de vos prêtres demeure un fond d’antisémitisme qui ne dit pas son nom ou qui le déguise en antisionisme.

L’Eglise, la vôtre, ne sait plus ce qu’elle croit ni pourquoi elle le croit. Elle glisse vers l’islam, sans s’en apercevoir.

Dans le passé beaucoup de Chrétiens d’Orient ont été vendus à l’islam, par leurs pasteurs. C’est le cas en Egypte, en Syrie, en Afrique du Nord.

Parce que vous vous sentez affolé par le refroidissement de la foi et de la pratique religieuse en pays européens, vous admirez la dévotion musulmane. Vous vous émerveillez de ces hommes qui, dans un hangar ou dans la rue, se prosternent pour la prière. Mais en revanche quand les fidèles catholiques du Père Samuel prient avec ferveur dans un hangar ou dans un dancing… quand ils se privent pour acheter une église, ils n’ont droit qu’à du mépris de la part de leur évêque, Mgr Guy Harpigny, disciple de Massignon et fervent défenseur du dialogue islamo-chrétien.

Le père Samuel qui vient d’Orient, qui parle araméen, turc et persan, qui connaît l’islam de l’intérieur, n’est pas vu, par vous et vos confrères, comme un égal, comme un frère en religion. Quel insupportable racisme.

Ce curé vous semble ridicule, avec son chapeau rond, sa barbe, son christ qu’il brandit à chaque instant. Vous ? vous ne mettez la pourpre cardinalice que dans les cérémonies à l’église. Sinon dans la rue, on pourrait vous prendre pour un directeur de supermarché.

Pour le Père Samuel il n’y a pas de distinction entre sa vie privée et sa vie publique. Il est entièrement prêtre catholique au point d’en devenir gênant pour vous.

Vous ne l’acceptez pas mais vous trouvez des beautés dans la religion musulmane traditionnelle que vous admirez pour ses traditions, son esprit communautaire, sa chaleur humaine, sa généreuse hospitalité.

Mais la gentillesse, la générosité, l’érudition du prêtre catholique oriental, cela ne vaut rien. La communauté du Père Samuel, l’évêque de Tournai, en Belgique, la rejette avec dégoût et s’entend avec des juristes pour l’assimiler à une secte ou à une association de malfaiteurs. Et le Père Samuel est vu comme un escroc, un malfrat et personne ne bouge dans la hiérarchie. Quelle honte !

Eminence, ce n’est pas Dieu que les musulmans ont fait revenir dans nos sociétés. Ce sont les démons du fanatisme, du totalitarisme religieux, de la violence aveugle.

© Anne-Marie Delcambre pour LibertyVox et Euro-Reconquista http://www.libertyvox.com/article.php?id=358


Le Père Samuel en bute aux persécutions de la justice belge dans l'indifférence de sa hiérarchie.

 

----- Original Message -----
From: Association Kokopelli
Sent: Friday, November 28, 2008 8:43 PM
Subject: Nouvelles de Kokopelli. Automne 2008

Nouvelles de Kokopelli. Automne 2008

DVD Le Titanic Apicole: la Terreur Pesticide

Alors que les scandales concernant les pesticides continuent d' éclater cà et là (baisse de fertilité du sperme, toxicité du vin, résidus sur les raisins...) nous vous proposons un film-documentaire de 2h15, de Dominique Guillet et d’ Ananda Guillet, sur la Disparition des Abeilles et sur la Terreur Pesticide: l’ empoisonnement de l’ humanité et de toute la biosphère...

Ce film documentaire est un cri d’ alarme. Que deviendrait l’ humanité sans les Abeilles? C’ est aussi un réquisitoire implacable contre les empoisonneurs publics, les Monsanto, les Bayer, les Basf, les Syngenta, etc.

L’ empoisonnement des abeilles, de l’ humanité et de la biosphère est dénoncé par de très nombreux lanceurs d’ alerte: Fabrice Nicolino (journaliste), Jean-Pierre Berlan (INRA), Christian Vélot (CNRS), Professeur Bonmatin (CNRS), Professeur Belpomme (cancérologue), Dominique Guillet (Kokopelli), Cécile Fléché (anciennement Affsa), Patrick Drajnudel (Etoiles des Abeilles) et de nombreux apiculteurs de France (Maurice Coudoin, Franck Alletru, etc), de Suisse et des USA. La partie adverse est représentée par Jean-Charles Bocquet, directeur de l’ UIPP, le lobby des pesticides, et Jean-Paul Faucon, chef d’ unité au laboratoire de pathologies des abeilles de l’ Afssa de Sophia-Antipolis.

Ce DVD est disponible chez Kokopelli pour 17 euros, port compris.

Une revue Kokopelli de 36 pages

Cette revue "Kokopelli, le Joueur de Flûte Enchantée dans le Rêve de Gaïa" est disponible gratuitement sur papier chez Kokopelli, ou elle peut-être téléchargée à partir de la page d' accueil du site de Kokopelli.

Des Cadeaux Fertiles

Nous vous proposons trois offres promotionnelles:
- Ouvrage "Semences de Kokopelli" + 12 sachets de semences: 77 euros, port inclus.
- Série de 12 sachets de semences: 27 euros, port inclus.
- 2 DVDs: Le Titanic Apicole: La Terreur Pesticide + L'Ortie, Fée de la Résistance: 30 euros, port inclus.

DVD L' Ortie, Fée de la ésistance

Un film-documentaire de Perrine Bertrand et de Yan Grill. 1h42. On la dit la pire des mauvaises herbes! On la méprise, on l’ arrache, on la désherbe! Bref, on la hait, alors qu’elle est une reine, une reine insoumise et sauvage… Elle, c’ est Dame Ortie! “L’ Ortie fée de la résistance” c’ est, à travers de nombreux portraits d’ hommes et de femmes qui s’ investissent pour un monde plus sain et équitable, l’ histoire retracée d’ une saga singulière et fantastique: la saga de l’ Ortie.

Ce DVD est disponible chez Kokopelli pour 22 euros, port compris.

Retour sur un Procès Perdu

Notre avocate Blanche Magarinos-Rey fait le point sur le dernier procès perdu par Kokopelli en Cour de Cassation.

Campagne Libérons les Blés

Notre gamme de 64 variétés anciennes, ou espèces, de Blés, d’ Orges et de Seigles est maintenant disponible pour tous les adhérents de Kokopelli et tous les jardiniers passionnément impliqués dans la conservation des variétés anciennes...

Toutes ces variétés, bien sûr, ne sont pas inscrites sur le catalogue national: une raison de plus pour les semer sans modération dans les jardins et dans les champs.

Kokopelli, la Fertilité à Fleur d' Antennes

Un essai de Dominique Guillet, un pavé dans la marre purrulente des multinationales et de la terreur d' Etat qui confisquent inexorablement le vivant: les plantes alimentaires, les plantes médicinales, les extraits fermentés pour le jardin, les plantes shamaniques, le stevia.... Ne serait-il pas urgent de resemer la Vie au coeur de l’ Extinction Planétaire pour préparer le terrain aux Tribus du Futur?

Bilan Solidarité Juridique

Nous remercions sincèrement toutes les organisations, les associations, les entreprises, les fondations, les groupes d’ artistes et les milliers d’ individus qui nous ont apporté leur soutien financier pour faire face aux dépenses nombreuses générées par tous les procès.

Nous remercions plus particulièrement les Biocoops qui ont prélevé, pour le soutien à Kokopelli, une somme sur la vente de chaque DVD The Future of Food.

Nous remercions également Fleur de Saintonge, la Fondation Patagonia, le Mouvement Biodynamique, etc...

 

DARCOS, PION PION PION

LE MINISTRE DE l' EDUCATION NATIONALE SURVEILLE LES BLOGS D' ECOLE! Parents, enseignants: taisez-vous!

ou: comment réaliser le rêve de tout dictateur!

On peut imaginer qu' un système démocratique se soucie de l' opinion des citoyens afin de préparer avec eux les reformes et les aménagements de la société pour le bien de tous.

Mais frère d' EDVIGE, de SCONET et de BASE ELEVES... le ministre de l' éducation nationale va une fois de plus trop loin en voulant surveiller chaque site, chaque blog qui ne fait pas l' éloge de ses compétences et de sa grandeur.

Mettons une fois encore cette ignominie en relation avec le livre "Main basse sur l' école" et vous comprendrez sans doute la finalité de la démarche ministérielle. BIG BROTHER frappe à nos portes. Cette porte est ouverte sur un état policier où la liberté d' expression ne sera bientôt plus qu' un souvenir.

Toute entreprise, toute personne qui pourrait répondre à ce marché pourra bien un jour avoir quelques comptes à rendre aux citoyens libres et fraternels que nous sommes.

LA REVOLTE EST URGENTE!

NOUS, on veut de l' argent pour l' école, pour nos enfants, pas pour être surveillés... et punis!

Rue89

Cet appel d' offre de marché public est paru au journal officiel de la république (ci-dessous)

CCP n° 2008/57 du 15 octobre 2008 ? page 1/8

Secrétariat général
Délégation à la communication

110, rue de Grenelle ? 75357 PARIS 07 SP

Cahier des clauses particulières

CCP n° 2008 / 57 du 15 octobre 2008

Appel d? offres ouvert passé en application des articles 57 à 59 du code des marchés publics

Objet: Veille de l? opinion

Le présent cahier des clauses particulières comporte 8 pages, numérotées de 1 à 8

La suite sur: http://www.rue89.com/2008/11/12/les-profs-surveilles-bonne-nouvelle-pour-les-mobilisations

 

25 novembre 2007 : Anne-Lorraine nous quittait

Message envoyé par:"Recounquista.com"

Le 25 novembre 2007, Anne-Lorraine Schmitt nous quittait, sauvagement poignardée par un clandestin récidiviste qui avait ajouté à l' horreur de son acte la tentative de viol. Anne-Lorraine Schmitt avait réussi à retourner le couteau contre son agresseur, ce qui avait permis son interpellation. Anne-Lorraine fait partie de cette autre jeunesse à l' honneur dans un billet publié sur le blog du journal Valeurs Actuelles:

Face à ce qu' a subi Anne-Lorraine, face à ce que subit encore sa famille, qui porte sa peine dans le silence, la pudeur et sans aucun doute l' espérance surnaturelle, les vociférations des jeunes de Villiers-le-Bel paraissent bien dérisoires. Loin de cette jeunesse sans foi ni loi qui ne cesse d' en appeler à ses droits mais ne veut entendre parler d' aucun devoir, qui exige le respect mais n' en témoigne pour rien ni pour personne, et pas même pour elle-même, il est une autre jeunesse, qui intéresse beaucoup moins les médias. Pourtant cette jeunesse ne se reconnaît pas, bien souvent, dans la société qu' on lui propose et dans les fausses valeurs qu' on lui offre en modèle, mais elle ne se réfugie pas pour autant dans la protestation agressive et geignarde, dans la provocation nihiliste. Elle préfère aux revendications le service, aux vociférations un discret engagement pour que le monde s' améliore. Elle ne brûle pas de voitures, elle les utilise pour des convois humanitaires. Elle ne pleurniche pas pour obtenir des gymnases qu' elle bombarde de cocktails molotov aussitôt construits, elle préfère organiser des pèlerinages ou des veillées de prière. Elle ne trompe pas son ennui avec des tournantes, mais manifeste pour défendre la vie ou va visiter des personnes âgées. Elle n' invective pas, elle se bat, paisiblement et sans haine, pour des convictions, pour que les valeurs chrétiennes et humanistes sur lesquelles s' est bâtie notre civilisation survivent. Anne-Lorraine était, jusqu' à dimanche, un membre anonyme de cette autre jeunesse. Parce qu' elle est morte pour avoir défendu sa pureté, parce qu' elle a résisté à l' ignominie avec un courage puisé dans sa foi, elle en est devenu l' honneur.

Alors, tout simplement, prions pour Anne-Lorraine ce mardi 25 novembre 2008, et pour les non-croyants une simple pensée sera toujours bien reçue. Souvenons-nous toujours des souffrances endurées par les martyrs de notre peuple, parce que plus que jamais: la mémoire, c' est la perpétuation de notre identité.

Julien
Recounquista

 


INSTITUT POUR LA JUSTICE

57 rue d’ Amsterdam 75008 Paris

Tél.: 01.40.16.57.63

http://www.institutpourlajustice.com

Référendum pour la Justice

Philippe Schmitt

Chère Madame, cher Monsieur,

Le matin du 25 novembre dernier, j' attendais ma fille Anne-Lorraine sur le pont qui surplombe les voies à la gare de la Borne Blanche, dans l' Oise. J' étais impatient de la retrouver parce que je ne l' avais pas vue depuis trois semaines. Mais quand le train de 10 h 30 est arrivé, Anne-Lorraine n' est pas descendue.

Ce souvenir me hantera jusqu' à ma mort. Car j' ai appris plus tard que ma fille était bien dans le premier wagon, mourante, incapable de crier au secours. Elle avait reçu trente-quatre coups de couteau d’ un homme qui sortait de prison, pour avoir commis un viol quasiment au même endroit en 1995.

En tant que parent ou grand-parent, vous pouvez imaginer le nombre de nuits où ma femme Elisabeth et moi avons revécu, en cauchemar, la scène qui a eu lieu dans ce train, ce jour-là.

Anne-Lorraine était l' aînée de nos cinq enfants. C' était une vraie battante. Elle voulait devenir journaliste et s' était donné tous les moyens pour réaliser son rêve. Elle ne se plaignait jamais, elle était toujours riante, toujours de bonne humeur. Sa perte est irréparable.

Mais le jour de son enterrement, Elisabeth et moi nous sommes engagés à ce que son sacrifice ne soit pas vain.

Dix mois se sont écoulés. Nous avons étudié la question en profondeur et nous sommes aujourd’ hui certains que les pouvoirs publics pourraient prendre des mesures pour empêcher que des centaines d’ autres femmes et enfants subissent le même martyre.

Mais encore faut-il qu' une forte demande se manifeste de la part des citoyens comme vous.

C' est pourquoi je vous écris cette lettre. Elisabeth et moi vous demandons de participer au Référendum sur la justice ci-joint.

Il faut que vous sachiez que, pour les parents des victimes de criminels, l' horreur ne s' arrête pas le jour de l' enterrement. Le véritable calvaire commence quand vous réalisez que justice ne pourra que très difficilement être rendue.

Quels que soient les souffrances, les tortures, les actes de barbarie que votre enfant a subis, notre système judiciaire ne permet quasiment plus de donner une juste peine au coupable.

Comprenez-moi bien: je n' éprouve aucune haine à l' égard du meurtrier de ma fille. Je l’ ai dit à l’ époque et je le répète aujourd' hui. Je ne suis animé par aucun esprit de vengeance.

Mais les faits sont là: Cet homme avait déjà été condamné pour viol avec arme, dans les mêmes circonstances, ce qui lui avait valu d' être condamné à cinq ans de prison en 1996. Mais il avait été relâché après deux ans seulement. Il était revenu vivre à deux pas de sa première victime, sans que celle-ci soit jamais avertie. On lui a laissé toute liberté de décider, un matin, de recommencer.

Aujourd' hui, il a été de nouveau arrêté mais, d' après les lois actuelles, il sera libéré dans à peine quelques années!

A ce moment-là, il reviendra vivre près de chez nous. RIEN n' obligera les magistrats à nous prévenir, ce jour-là. Et il croisera peut-être une autre de mes filles dans le RER.

C' est l' effrayant résultat de l' évolution de notre système pénal ces trente dernières années.

Pierre Bodein, condamné à 30 ans de réclusion criminelle en 1994 s' est ainsi retrouvé en liberté dès 2004, ce qui lui a permis de torturer et d' assassiner Jeanne-Marie Kegelin, 10 ans, Julie Scharsch, 14 ans, et Hedwige Vallée, avant d' être rattrapé.

Guy Georges n' a été condamné qu' à une année de prison après une agression sanglante au couteau sur une jeune femme, alors qu' il avait déjà quatre tentatives de meurtre derrière lui. A sa sortie, il a donc pu recommencer, violer et assassiner sept jeunes filles.

Michel Fourniret a été condamné à cinq ans de prison pour une dizaine de viols sur mineurs. Sorti après 3 ans seulement, il a pu commettre huit viols et assassinats supplémentaires.

Francis Heaulme a également eu maille à partir des dizaines de fois avec la Police et la Justice, avant que son cas ne soit considéré comme assez grave pour mériter 30 ans de prison. Mais entre temps, il avait commis 9 meurtres.

Francis Evrard, condamné trois fois pour pédophilie, a été relâché en juillet 2007, ce qui lui a permis presque immédiatement d’ enlever Enis, un petit garçon de 5 ans. Il a ensuite évoqué " une quarantaine d'enfants ". Mais le magistrat qui l' avait libéré avait lui aussi agi en toute légalité.

Prison avec sursis, remises de peine, libération conditionnelle, semi-liberté, amnisties, liberté surveillée, et, depuis peu, bracelet électronique et même « prison hors les murs » tout est fait pour diminuer les peines d' emprisonnement.

Malgré la récente loi sur la " rétention de sûreté ", le nombre de remises de peine et de libérations anticipées a augmenté de 34 % entre 2007 et 2008.

Pourtant. n' y a-t-il pas au moins une certaine catégorie de criminels crue qu' on pourrait définitivement écarter de la société?

Qui a intérêt à ce qu' on relâche les violeurs et les assassins, quand on sait que le nombre de viols et de meurtres avec actes de barbarie a déjà augmenté de 200 % depuis 1981?

Mais regardons les choses en face: les citoyens concernés comme vous et moi, ont-ils fait tout ce qui était en leur pouvoir pour empêcher les pouvoirs publics de relâcher des criminels dangereux?

Quand leur avons-nous exprimé concrètement notre révolte pour la dernière fois?

Ce qui m' amène à vous poser la question: êtes-vous prêt à faire un geste aujourd' hui pour faire évoluer notre société vers une meilleure protection des citoyens innocents?

Il est impossible à un homme et à une femme seuls comme mon épouse et moi, de changer le système judiciaire. Mais si vous nous aidez, nous le pouvons.

C' est pourquoi Elisabeth et moi comptons sur vous pour participer au " Référendum sur la Justice " organisé par l' Institut pour la Justice. C' est le meilleur, peut-être le seul moyen de mettre fin à la manière irresponsable dont on traite aujourd' hui les criminels dans notre pays.

Vous trouverez sur ce Référendum neuf questions sur des réformes qui pourraient passer immédiatement et épargner de nombreuses vies innocentes.

Ces réponses seront adressées aux médias, aux parlementaires, et à Nicolas Sarkozy. Il nous a déjà reçus, mais nous voulons pouvoir revenir avec 500000, 1 000 000 ou même, si c' est possible, 5 000 000 de Référendums.

Si vous le pouvez, nous vous demandons d' aider financièrement l' Institut pour la Justice, car c' est une association qui n' a aucune ressource pour poursuivre son action autre que les dons que vous allez envoyer. Tout va dépendre de vous.

Avec votre aide, l' Institut pour la Justice pourra diffuser ce Référendum à des millions d' exemplaires, dans toute la France. Nous déclencherons un soulèvement qui obligera les pouvoirs publics à réagir.

D' avance, je vous remercie de tout ce que vous pourrez faire pour soutenir notre mouvement. Faites-le pour ma fille Anne-Lorraine, pour toutes les jeunes filles qui se sont fait assassiner comme elle et, plus important encore, pour toutes les futures victimes que nous protégerons grâce à notre action.

Avec tout mon dévouement,

Bien à vous

Philippe Schmitt

P-S.: avant la mort de ma fille Anne-Lorraine, je ne m’ étais moi-même pas du tout aperçu de cette dérive de notre système judiciaire.

Aujourd' hui, je réalise les conséquences mortelles des mesures de réductions aveugles des peines, qui ont entraîné tant de tragédies qui auraient dû être évitées.

Aidez-nous à sauver des vies innocentes en participant au Référendum sur la Justice et en envoyant un don. Un grand merci d' avance, au nom de ma fille, et surtout au nom de toutes les victimes que notre action permettra d' épargner. Grâce à vous, la promesse que ma femme et moi avons faite à la mort d' Anne-Lorraine ne restera pas vaine. 

           

----- Original Message -----
From: diffusion@francephi.com
Sent: Thursday, November 06, 2008 9:14 AM
Subject: Quand les talibans multiracistes exultent - Chronique hebdomadaire de Philippe Randa

QUAND LES TALIBANS MULTIRACISTES EXULTENT

Chronique hebdomadaire de Philippe Randa

Pour certains, la France n’ est plus un pays, mais un « land » de l’ Europe. Durant ce dernier mois, on aurait pu à juste titre considérer qu’ elle était plutôt le 51e État des États-Unis d’ Amérique. L’ élection américaine a en effet mobilisé la totalité des médias de l’ hexagone et plusieurs sondages ont même indiqué les intentions de vote des Français à cette occasion (sic!)… avec un résultat digne de ceux de la défunte URSS (et re-sic!): « Pour 85 % des Français interrogés, l' élection du successeur de George W. Bush est une “bonne chose”. Ce chiffre tombe à 43 % côté américain » (Le Figaro d’ hier; 84 % pour Aujourd’ hui-Le Parisien de ce jour).

C’ est vrai que cette élection est différente des précédentes. La haine viscérale de la presse française contre le candidat républicain s’ est tout autant déchaînée qu’ habituellement, mais elle était sublimée cette fois-ci par la couleur de peau du candidat démocrate.

Plus Barack Obama se rapprochait de la Maison Blanche, plus l’ hystérie raciste atteignait son paroxysme. Le candidat démocrate n’ allait pas l’ emporter « bien que », mais « parce que »! Et l’ enthousiasme de tous les professionnels de l’ anti-racisme et des obsédés de l’ éternelle repentance de l’ homme blanc, n’ a fait que croître jusqu’ au shoot final de ce qu’ ils considèrent péremptoirement comme « leur » victoire finale. Le résultat de cette élection restera comme le plus beau jour de leurs fantasmes… dont l’ inspiration, à l’ évidence, puise ses sources dans les Lois de Nuremberg érigées en Allemagne durant le régime national-socialiste: la race prime tout!

Pour ces talibans du racisme le plus obsessionnel, nul doute que la victoire de Barack Obama est due à la même cause que celle de notre équipe de football lors de la Coupe du Monde de football en 1998: le métissage… auquel seuls ceux qui n’ ont rien compris au sens revu et corrigé de leur histoire révélée, ont eu l’ indécence de faire allusion, quatre ans plus tard, lorsque la même équipe multiraciale s’ est faite piteusement éliminer dès le premier tour.

Il faut bien se dire que, pour les talibans de la société multiraciste, le concept racial ne compte qu’ en cas de victoire. Il est nul et non avenu en cas de défaite.

Ce qui laisse augurer qu’ en cas d’ échec de Barack Obama à sortir son pays de la crise économique et ses soldats des guêpiers afgans et irakiens… et s’ il devait laisser, lui aussi, pourrir les conflits du Moyen-Orient comme ses prédécesseurs, voire s’ il continuait à en créer d’ autres aux frontières russes, la pigmentation de sa peau n’ aurait plus la même importance. À l’ évidence!

Philippe RANDA

----- Original Message -----
From: diffusion@francephi.com
Sent: Saturday, November 15, 2008 11:18 AM
Subject: Les talibans de la galipette à l’ envers - Chronique hebdomadaire de Philippe Randa

LES TALIBANS DE LA GALIPETTE À L' ENVERS

Chronique hebdomadaire de Philippe Randa

Dans notre pays autoproclamé des Droits de l’ homme, l’ un des plus importants, sinon le premier d’ entre eux, le « droit à l’ ouvrir » n’ est pas précisément du goût de tous… et la célèbre déclaration de Voltaire ne fait pas l’ unanimité: « Je hais vos idées, mais je me battrais jusqu’ au bout pour que vous puissiez les exprimer. »

À l’ évidence, certains se battront toujours « jusqu’ au bout », mais pour faire condamner ceux qui ne pensent pas comme eux. Pour ces étiquettés « ennemis de la liberté », il ne saurait y en avoir la moindre.

Toutefois la France judiciaire n’ est pas toujours un long fleuve tranquille pour les farouches descendants du révolutionnaire Saint-Just, surnommé aux temps de sa gloire « l’ Archange de la Terreur ». Tout un programme. En janvier et février 2005, le député Christian Vanneste avait fait part de son avis fort peu politiquement correct (euphémisme!) sur l’ homosexualité dans des interviews à La Voix du Nord et à Nord éclair.

Émoi dans le landerneau des mœurs alternatives, vapeurs et cris d’ effrois, indignation immédiate des professionnelles de la chasse aux sorcières… et plaintes pour injures en raison de l’ orientation sexuelle déposées par Act Up, le Syndicat national des entreprises gaies et de SOS Homophobie.

Un jugement du tribunal correctionnel de Lille, puis un arrêt de la cour d’ appel de Douai, avaient reconnu le député coupable, forcément coupable, « d’ injures en raison de l’ orientation sexuelle »… mais patatras, voilà trois jours de cela, le 12 novembre dernier, les attendus d’ un arrêt de la Cour de cassation mentionnent que les propos du député Christian Vanneste n’ ont pas dépassé les limites de la liberté d’ expression et l’ ont relaxé sans renvoi.

Consternation, on s’ en doute! des associations qui avaient engagé les poursuites… et qui ont annoncé leur intention de saisir la Cour européenne des droits de l’ homme.

Jusqu’ au bout, on vous dit!

Le match Voltaire-Saint-Just n’ est pas fini… Le sera-t-il jamais, d’ ailleurs?

Au-delà de ces péripéties judiciaires – et politiques, puisque Christian Vanneste, au plus fort de la tourmente, a tout de même été réélu député assez facilement en juin 2007 –, il est tout de même étonnant que personne ne lui ait simplement répondu sur le simple terrain du bon sens.

En effet, lorsqu’ il déclare que « l’ homosexualité est une menace pour la survie de l’ humanité », qu’ elle serait « dangereuse pour l’ humanité (…) si on la poussait à l’ universel », mais « pas dangereuse pour autant » (on se demande alors ce qu’ il lui faut!), cela sous-entend logiquement que tout à chacun est naturellement prêt à « franchir le pas » si d’ imbéciles conceptions morales ne le retenaient pas et qu’ il est donc nécessaire, si on va « jusqu’ au bout » du raisonnement vannestien, d’ établir des barrières, des limites, voire sans doute… des lois pour l’ en empêcher.

Sans tabous moraux ou judiciaires, l’ homosexuel serait Roi… ou Reine!

Une conception des mœurs quelque peu particulière qui rejoint très exactement celle des ultras de l’ homosexualité, persuadés que leur goût pour les amitiés particulières est la norme… et l’ hétérosexualité l’ exception, contre-nature, imposée via la morale traditionnelle défendue par les grandes religions (catholicisme, judaïsme et islam) et la philosophie (concept de loi naturelle), de la supériorité de l’ hétérosexualité…

Il est drôle de songer alors que Monsieur Christian Vanneste est contre, mais surtout tout contre, ces talibans de la galipette à l’ envers.

L’ homosexualité, oui, pourquoi pas, finalement… si ce n’ était tout de même ce côté fâcheusement physique de la chose…

Philippe RANDA

FIN DU NOUVEL ORDRE MONDIAL: RENAISSANCE EUROPEENNE!

2e Journée de la revue Synthèse nationale...

Dimanche 23 novembre 2008 (de 11h00 à 18h00)

Forum de Grenelle

5, rue de la Croix-Nivert 75015 Paris
Métro Cambronne

Avec (liste actualisée d’ intervenants) par ordre alphabétique:
Pierre Descaves, ancien député, conseiller régional de Picardie, Président de France Résistance
André Gandillon, rédacteur en chef de Militant
Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale
Pieter Kerstens, chef d’ entreprise
Anne Kling, écrivain
Henry Nitzche, député au Bundestag (ex CDU – Pro Deutschland)
Frédéric Pichon, président de Europae Gentes
Arnaud Raffard de Brienne, écrivain
Philippe Randa, éditeur et écrivain
Jean-Claude Rolinat, écrivain, élu local en Île-de-France
Rüdiger Schrembs, président de Pro Munich
Robert Spieler, ancien député, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire
Nicolas Tandler, écrivain et journaliste
Invité d’honneur: Filip DEWINTER, député d’ Anvers, porte-parole du Vlaams Belang
De nombreuses associations et organisations politiques seront présentes. La librairie Primatice aura un stand; la direction du quinzomadaire Flash sera présente.
Restauration rapide sur place...
Participation: 7 euros

----- Original Message -----
From: diffusion@francephi.com
Sent: Thursday, November 27, 2008 11:12 AM
Subject: Les longs couteaux de la rue de Solferino - Chronique hebdomadaire de Philippe Randa

LES LONGS COUTEAUX DE LA RUE DE SOLFERINO

Chronique hebdomadaire de Philippe Randa

La crise au Parti socialiste a tenu en haleine médiatique la France une dizaine de jours durant. À croire qu’ il n’ y avait pas autre chose de vraiment important dans l’ actualité.

Le Parti socialiste n’ est même plus divisé, il est franchement fracturé. Il est étrange toutefois qu’ un nom n’ ait guère été évoqué durant ces dix jours: celui de Lionel Jospin. Qui peut oublier que cette crise interne date tout de même du fameux 21 avril 2002, soir du premier tour des élections présidentielles?

Rappelez-vous, le candidat socialiste, alors Premier Ministre de la France, est devancé dans les urnes par Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac. Il n’ est pas au second tour. La déconvenue est d’ autant plus amère qu’ il a mené bataille, assuré de sa qualification et voilà qu’ il reste, échoué, sur le bord du champ de bataille électoral.

À la surprise générale, alors que personne ne le lui demandait, il déclare assumer cet échec en se retirant de la vie politique. On sait aujourd’ hui qu’ il s’ agissait là d’ un « coup » médiatique et qu’ il entendait bien, comme il l’ a prouvé cinq ans plus tard, être de nouveau candidat de son Parti à l’ élection présidentielle. Mais n’ étant plus rien, il le resta. La nature qui a toujours horreur du vide n’ aura pas permis à ce tartuffe de se moquer du monde aussi impunément.

Peu ont compris alors les conséquences terribles de cette si douteuse tactique politicienne: en abandonnant ses troupes après la défaite, Lionel Jospin a transformé un simple, quoique douloureux échec électoral, en véritable dépôt de bilan politique pour celles-ci, ouvrant la boîte de Pandore des ambitieux socialistes, tout aussi nombreux qu’ ailleurs.

Les adorateurs de la Rose seraient aujourd’ hui calmés. Certains d’ entre eux, en tout cas, l’ affirment haut et fort, à l’ image des deux dames qui furent en compétition pour le poste de Premier secrétaire. Mais Martine et Ségolène ne sont pas prêtes à se pacser, c’ est l’ évidence, même si elles n’ en vinrent pas aux mains, encore moins aux coups de sacs ravageurs et se sont retenues de toute insulte ou injure.

Seulement les regards noirs qu’ elles se décochent et les sourires de façade qu’ elles affichent depuis hier, en disent suffisamment long sur l’ avenir de leurs relations… et sur celles de leurs partisans en train d’ affûter leurs longs couteaux sur les trottoirs de la rue de Solferino, peu enclin à faire contre mauvaise fortune majoritaire, bon cœur militant.

La faute à qui? À Tartuffe!

Philippe RANDA

XIIe FORUM DE LA NATION, le 6 décembre 2008 à Lyon

A l’ initiative du Journal JEUNE NATION, se tiendra à Lyon le 6 décembre 2008 de 10 heures à 18 heures, le XIIe FORUM DE LA NATION.

Sur le thème "Penser global, agir national".

En présence de nombreuses personnalités du nationalisme français, mouvements étrangers, journaux et stands nationalistes:
- Monsieur Pierre SIDOS, présideur de l’ Œuvre française.
- Monsieur Yvan BENEDETTI, directeur du Journal JEUNE NATION.
- Monsieur Alberto TORRESANO, responsable des affaires étrangères de la Phalange espagnole.
- Monsieur Jésus FERNANDEZ, chef national des Jeunesses de la Phalange espagnole.
- Monsieur Francis BERGERON, journaliste et écrivain, président de l’ ARAHB.
- Monsieur Philippe RANDA, éditeur et écrivain, rédacteur en chef de FLASH MAGAZINE.
- Monsieur Roland HELIE, directeur de SYNTHESE NATIONALE et de la NOUVELLE DROITE POPULAIRE.

Le forum sera suivi d’un dîner nationaliste dans un restaurant proche (inscription préalable obligatoire), animé par DOCTEUR MERLIN.

Participation aux frais: 50 francs, soit 7,50 euros en monnaie d’ occupation ou 33 francs, soit 5 euros en monnaie d’ occupation (pour les participants au repas).

Pour plus d’ informations, veuillez envoyer un courrier électronique à l’ adresse suivante: oeuvrefrancaise@gmail.com

----- Original Message -----
From: diffusion@francephi.com
Sent: Friday, November 28, 2008 10:00 AM
Subject: Flash à la rencontre de ses lecteurs - jeudi 4 décembre - Librairie Primatice

Flash à la rencontre de ses lecteurs le jeudi 4 décembre 2008 de 15h00 à 19h00

Librairie Primatice

10 rue Primatice
75013 Paris

Mél. primatice@francephi.com

Tél. 01 42 17 00 48 Fax 01 42 17 01 21

Un cocktail vous sera offert à l' occasion de la sortie du numéro 3.

Seront présents: Nicolas Gautier, Christian Bouchet, Antoine Le Nort, Pierre Le Vigan, la jolie Maryvonne, Philéas, Philippe Randa, Jean Roberto, Alain Soral, Topoline, et tous les collaborateurs de Flash

À l' intention des lecteurs:

Chers amis,

Tout d’ abord, merci de votre soutien.

Grâce à vous, Flash est un peu victime de son succès!

De nombreux futurs lecteurs m’ ont fait part de leur difficulté à trouver Flash en kiosques. Si la meilleure façon de pallier ce problème consiste évidemment à s’ abonner, nous l’ avons résolu en mettant en ligne la liste de tous nos dépositaires, en format pdf. Vous n’ avez plus qu’ à chercher dans votre département, puis dans votre ville, etc. Ce document est disponible sur le site http://www.flashmagazine.fr,. Mais, bonne nouvelle, le numéro 3 de Flash, disponible dès le jeudi 4 décembre prochain, bénéficiera d’ un papier de meilleure qualité, surcoût pour notre modeste entreprise, mais financièrement rendu possible grâce à votre mobilisation et votre dévouement.

Une fois encore, merci.

Nicolas Gauthier

© Philippe Randa, écrivain et éditeur (http://www.dualpha.com), est également rédacteur en chef adjoint de Flash Magazine (http://www.flashmagazine.fr). Ses chroniques sont libres de reproduction à la seule condition que soit indiquée leurs origines, c’ est-à-dire le site http://www.philipperanda.com.

Découvrez les sites partenaires: http://www.dualpha.comhttp://www.philipperanda.comhttp://www.flashmagazine.fr

Visitez le site http://www.philipperanda.com: chaque semaine, la tribune libre d’ un invité… Tout savoir sur Peter et Philippe Randa (leurs entretiens, leurs livres…)

LIBRAIRIE - COMPTOIR DE VENTE ÉDITEURS

Mél. primatice@francephi.com

Vous aimez les revues, CD, DVD, cartes postales, jeux et livres non conformistes? Antiquité, Ancien Régime, Cinéma, Histoire, Ésotérisme, Essais politiques, Guerre d’ Algérie, Histoire des religions, Littérature, Moyen Âge, Politique internationale, Régionalisme, Seconde Guerre mondiale, Sport…

Primatice diffusion-distribution

ouvert au public du lundi au samedi de 10h00 à 13h00 et de 15h00 à 20h00

10 rue Primatice 75013 Paris

Tél. 01 42 17 00 48 Fax 01 42 17 01 21

La rue Primatice est juste derrière la Mairie du XIIIe

© Philippe Randa est écrivain et éditeur (http://www.dualpha.com). Ses chroniques sont libres de reproduction à la seule condition que soit indiquée leurs origines, c’ est-à-dire le site http://www.philipperanda.com.

Sites partenaires: http://www.dualpha.comhttp://www.philipperanda.comhttp://www.flashmagazine.fr

 

L' ex-maire de Montreuil jugé pour avoir privé de parole une élue parée d' une croix

AFP - Aujourd' hui, 01h20

Pour avoir refusé la parole à une élue portant une croix "ostensible" au nom de la défense de la laïcité, l' ex-maire de Montreuil Jean-Pierre Brard (app-PCF) a comparu jeudi devant le tribunal correctionnel de Bobigny où un stage de citoyenneté a été requis contre lui.

Le député le plus consulté sur les questions de laïcité était accusé de "refus du bénéfice d' un droit par chargé de mission de service public à raison de la religion" (discrimination réprimée par l' article 432-7 du code pénal) par Patricia Vayssière, élue du Mouvement national républicain (MNR, extrême droite) à Montreuil de 2001 à 2008.

Lors de la séance du conseil municipal du 8 novembre 2006 consacrée au budget de la ville, celle-ci n' avait pas pu s' exprimer.

"Je prierai Mme Vayssière de faire disparaître toute forme d' exhitionnisme religieux provocateur, qui est une violation de la laïcité", lui avait dit M. Brard en privant ensuite l' élue de micro malgré ses protestations véhémentes. La vidéo du conseil est encore visible sur le site internet de la ville où les séances sont diffusées en direct sur une chaîne câblée locale.

Mme Vayssière portait au cou une croix brillante d' environ 6 cm, très visible en raison du pull noir dont elle était vêtue.

"Je porte toujours une croix pour montrer mon attachement à la civilisation chrétienne", a-t-elle dit au tribunal en ajoutant que c' était la première fois que M. Brard lui en faisait le reproche publiquement, "un prétexte pour m' enlever la parole dans un but politique".

Se présentant comme "laïc convaincu mais pas laïcard", l' ex-maire a dit avoir voulu "garantir la neutralité" de son assemblée. Il a invoqué "l' esprit des lois", et notamment celle sur la laïcité de mars 2004 interdisant dans les écoles les signes religieux "ostensibles".

Pour le procureur Rémi Chaise, l' ex-maire "s' est laissé aller à donner à ses convictions personnelles une portée qu' elles ne pouvaient avoir au regard de la loi" et a privé sa concitoyenne de l' exercice de sa liberté religieuse. Il a demandé au tribunal de le condamner à un stage de citoyenneté. Le jugement sera rendu le 18 décembre.

et vidéo: http://www.challenges.fr/actualite/toute_lactu/20081121.OBS1991/religion__brard_jug_pour_avoir_censur_une_lue.html

NDLR: Suivant le citoyen ou la citoyenne, les peines ne sont vraiment pas les mêmes. Pas de prison avec sursis et pas d' amende de plusieurs milliers d' euros comme Patricia qui a été condamnée à 1000 euros en août dernier pour son opposition à la construction de la mosquée de Montreuil.

 

----- Original Message -----
From: Roberto Fiorini
Sent: Tuesday, November 11, 2008 3:07 AM
Subject: Bretton Woods 2, l' impossible Consensus! Chute des Bourses le 18 Novembre 2008?

Bretton Woods 2, l' impossible Consensus! Chute des Bourses le 18 Novembre 2008?

Après l’ élection d’ Obama, on voudrait nous faire croire que la réunion du 15 Novembre 2008 à Washington pourra apporter des solutions à la crise…

Mais les Banquiers qui ont financé Obama ne sont pas près d’ abandonner « l’ outil » de domination qui a permis leur contrôle du monde.

Extrait d’ un article sur les causes de la crise (l' État US n’ est qu’ une compagnie d' assurance géante pour Wall-Street) et ses conséquences potentielles sur la réunion morte née qui se tiendra le 15 Novembre 2008 à Washington, pour sauver le système… (Bretton Woods 2: l’ Impossible Consensus)

Un document du Conseil de l’ Europe annonce déjà qu’ un report de 100 jours sera demandé avant toute prise de décisions… et certains spéculent déjà sur le fait que cela pourra précipiter la chute, puis la fermeture des Bourses dans les jours suivants le 15 novembre 2008!!!

L’ article entier (et ses sources) sont consultables ici: http://robertofiorini.blog4ever.com/blog/lirarticle-84180-1037536.html

Roberto FIORINI 

 

----- Original Message -----
From: Terre et Peuple
Sent: Sunday, November 02, 2008 12:19 PM
Subject: Crise ou fin d'un monde ? par Pierre Vial

Le 2 Novembre 2008

Nouvel éditorial de Pierre Vial

Crise ou fin d’ un monde?

Observateurs, exégètes et « experts » de tous poils livrent leurs analyses et commentaires sur l’ évolution chaotique de la finance internationale et ses conséquences économiques. On y retrouve beaucoup de lieux communs et de rares vues originales. Seules ces dernières, évidemment, méritent l’ intérêt.

Tout d’ abord, est-on devant une crise liée à la nature même du système capitaliste spéculatif, basé sur le gain maximal des détenteurs de capitaux (à ne pas confondre avec le capitalisme productif, basé sur le réinvestissement des gains dans l’ appareil de production, tant en ce qui concerne les salaires que les équipements). C’ est ce que laisse entendre l’ expression « la fin d’un monde » utilisée par Sarkozy… à ceci près que ce monde est le sien et qu’ il fera donc tout pour le sauvegarder et le pérenniser. Alain de Benoist (entretien donné à L’ Esprit européen le 10 octobre 2008) estime, lui, qu’ « avec la crise financière actuelle, il ne fait pas de doute que nous sommes devant une crise conjoncturelle, correspondant à une rupture de la pertinence logique et de la cohérence dynamique de l’ ensemble du système ». Mais, précisément, une « rupture de la pertinence logique et de la cohérence dynamique de l’ ensemble du système » n’ est-elle pas le symptôme d’ un échec dû à l’ essence même du système, lequel doit être mis en accusation sur les effets pervers de son fonctionnement, certes, mais, plus encore, sur les causes non moins perverses qui donnent de telles conséquences? Autrement dit, la crise, structurelle et non conjoncturelle, n’ est-elle pas la démonstration de la nocivité profonde du capitalisme spéculatif en tant que tel, en raison même de sa nature? C’ est, en tout cas, notre point de vue. Ce qui conduit, bien sûr, à mener un combat sans concession, total et permanent, contre ce capitalisme spéculatif destructeur du destin des personnes, des communautés, des peuples.

Ce qui est fondamental dans la crise actuelle c’ est qu’ elle contraint, qu’ on le veuille ou non, à ce que Daniel Cohen appelle un « révisionnisme » des dogmes du libéralisme tels qu’ ils faisaient autorité jusqu’ à date récente. Cohen, professeur d’ économie à l’ Ecole normale supérieure, auteur, entre autres, de Trois leçons sur la société post-industrielle (Seuil, 2006), a tiré la sonnette d’ alarme dès le mois de mars dernier, après le rachat de la banque d’ affaires Bear Stearns, en plein naufrage, par la banque JP Morgan. Il déclarait: « Le château de cartes s’ effondre (…) La défiance engendre la défiance et le système financier s’ installe dans un cercle vicieux ». Constatant l’ effondrement de l’ édifice idéologique libéral (« le dogme de la main invisible et de l’ autorégulation du capitalisme, la liquidation de l’ Etat, le « laisser-faire » dans les marchés financiers ») Le Monde 2 (18 octobre 2008) a demandé à Cohen comment il interprétait la crise.

Celui-ci rappelle tout d’ abord, à juste titre, comment le monde économique occidental fonctionnait, depuis les années 1980, sur le modèle de la « révolution financière » (la dérégulation du marché financier) voulue par Ronald Reagan et Margaret Thatcher (deux personnages adulés par certains hauts responsables de la « droite nationale » en France…). Ce choix d’ orientation avait évidemment conduit à jeter aux oubliettes la politique de Keynes qui, après la tornade de 1929, avait permis de remonter la pente. En reposant sur quelques principes simples et clairs: « La politique économique, la politique monétaire, la politique budgétaire peuvent réguler les cycles économiques, soutenir la consommation et la demande donc la production, tendre à l’ équilibre du plein emploi ». Des principes, soit dit entre parenthèses, qu’ appliquèrent l’ Allemagne nationale-socialiste et l’ Italie fasciste – ce que nos économistes actuels oublient évidemment de rappeler…

La ligne keynesienne exige que la fonction politique joue son rôle de puissance souveraine pour contrôler et guider la fonction économique, afin que celle-ci reste dans son rôle d’ outil au service de la communauté. Cette conception a été battue en brèche dans les années 1980 par les thèses de Milton Friedman et de l’ école de Chicago, préconisant l’ inactivité de l’ Etat comme principe de régulation de l’ économie puisque « le marché dérégulé est posé comme infaillible, le chômage comme naturel ». « Il est sûr », note Cohen, « que la vogue pour ces théories, ce « fondamentalisme du marché » (…) a beaucoup joué dans le développement d’ un capitalisme financier laissé à lui-même ». Cette tendance a été largement favorisée par l’ arrivée d’ Alan Greenspan à la direction de la Réserve fédérale américaine: « Il va autoriser l’ argent facile, libérer des liquidités considérables qui vont favoriser les opérations à haut risque financées à crédit. La finance du marché va fabriquer une nouvelle intermédiation financière totalement affranchie des règles qui pesaient sur le système financier classique ». Toute une mythologie s’ est construite autour de Greenspan et de ses épigones, financiers et traders de Wall Street, présentés comme des génies de la finance, les héros d’ un capitalisme triomphaliste, affichant un cynisme satisfait: « Ils se comportaient avec l’ arrogance de nouveaux riches », constate Cohen, mariant « avidité » et « inconscience ». Notons au passage que, compte tenu des origines de Friedman, de Greenspan et de nombre des principaux acteurs de la vie financière américaine et internationale (y compris au FMI avec Strauss-Kahn), certains membres de la communauté juive, tant aux Etats-Unis qu’ en France, s’ inquiètent de voir surgir une éventuelle poussée d’ antisémitisme, comme il y en eut à l’ occasion de chaque grande crise.

Le résultat de ce gâchis est facilement prévisible. Si certains espèrent soit une rapide apocalypse frappant le système capitalisme soit, pour d’ autres, une résorption rapide et complète de la crise, l’ évolution la plus probable est une détérioration progressive de la situation économique, sociale et politique, la récession provoquant blocage des crédits, donc asphyxie de nombre d’ entreprises, faillites, forte accélération du chômage, avec les conséquences désastreuses que cela implique sur la vie quotidienne d’ un grand nombre de familles. Structures de production et de distribution défaillantes, tant sur le plan énergétique (électricité et carburants) qu’ alimentaire, institutions aux abonnés absents (besoins dans le domaine de la santé ou de la sécurité n’ étant plus assurés), affirmation croissante d’ identités ethniques et de communautarismes se dressant contre une France perçue comme l’ ennemi (voir la Marseillaise sifflée et les drapeaux africains brandis comme signes de reconnaissance): une situation pré-révolutionnaire a de fortes chances de s’ installer dans les mois et les années qui viennent.

Comment une telle réalité sera-t-elle vécue par les Gaulois ayant perdu leur statut de consommateurs repus enfermés dans leur tranquille égoïsme?

Certains moutons vont-ils oser devenir loups? Ce serait un effet éminemment bénéfique de la crise.

Pierre VIAL

Retrouvez toutes les Chroniques de Pierre Vial sur l’ actualité: http://www.terreetpeuple.com/actualite/chroniques-par-pierre-vial/

Terre et Peuple

58 cours Tolstoï
69100 Villeurbanne

France

+334 78 85 79 99

http://www.terreetpeuple.com contact@terreetpeuple.com

----- Original Message -----
From: Terre et Peuple
Sent: Saturday, November 08, 2008 8:06 PM
Subject: Le métis, l'Amérique et l'ethnopolitique par Pierre Vial 

Samedi, 08 Novembre 2008 19:58

Obama, la créature forgée par Soros, Brejinsky, Rockfeller et les grands Banksters US

Le métis, l’Amérique et l’ethnopolitique

Depuis ses origines, l’ histoire des Etats-Unis est marquée par une ambiguïté, disons même une ambivalence: la doctrine qui a servi de justification idéologique à l’ Etat yankee est le melting-pot (le « mélange » - mélange ethnique s’entend), ce qui est compréhensible pour la mosaïque de populations que sont les « Américains ». Mais, dans la réalité, c’ est la composante WASP (White Anglo Saxon Protestant) qui a toujours contrôlé le pouvoir (en liaison, plus ou moins discrète, avec la communauté juive). Cette composante WASP vient de subir un cuisant échec avec l’ élection d’ Obama (la défaite de MacCain, qui est aussi celle des néo-conservateurs bushistes, ne nous tire évidemment pas une larme tant nous avons toujours considéré ces gens-là comme les ennemis acharnés des peuples européens…).

OBAMA: METIS OU NOIR?
La victoire d’ Obama le métis est apparemment le triomphe du rêve qui excite les zélotes du métissage: imposer celui-ci comme la panacée universelle, le remède miracle pour pacifier le monde d’ aujourd’ hui et plus encore celui de demain. Grâce à ce melting-pot dont Obama serait le modèle, lui qui fait retrouver à l’ Amérique ses fondamentaux. Une Amérique qui aurait pour ennemi idéologique le culte des différences, les appartenances communautaires enracinées, les identités ethniques, les patries charnelles. Obama pouvant affirmer avec d’ autant plus d’ assurance qu’ il n’ y a plus ni Blancs ni Noirs… puisqu’ il n’ est lui-même ni Blanc ni Noir.
C’ est là que le bât blesse. D’ abord parce que cette vision irénique est totalement détachée du réel et même en contradiction avec le réel. Obama le sait d’ ailleurs très bien: lui que les media occidentaux présentent comme le président « postracial » (Le Monde , 6 novembre), le symbole même d’ une société multiethnique (aujourd’ hui en Amérique, demain sur toute la planète), avait déclaré dans son désormais célèbre discours de Philadelphie (qualifié par Le Monde de « fondateur »), le 18 mars: « La race est une question que notre pays ne peut se permettre d’ignorer ». Certes, pour des raisons d’ efficacité électorale, il lui a fallu surfer sur un double impératif, avec ses aspects contradictoires: bénéficier au maximum du vote noir (donc jouer la carte communautariste, qui s’ est avérée efficace puisqu’ il a en effet bénéficié de 96 % des votes Noirs) mais en même temps ne pas se laisser emprisonner dans ce choix, pour ratisser le plus large possible (ce qu’ il a réussi à faire et ce qui lui a apporté la victoire). D’ où la définition, assez bien vue, donnée par Le Monde (7 novembre) du nouveau président américain: « Un métis qui se revendique Noir ».
Problème: même si dans l’ euphorie de ce qu’ils considèrent comme leur victoire, qui a un goût agréable de revanche, ils ont, provisoirement, mis entre parenthèses cet aspect dérangeant, nombre d’ Africains-Américains (c’ est le terme désormais consacré pour éviter de dire « Noirs ») estiment qu’ Obama n’ est pas vraiment leur « frère » (alors qu’ ils reconnaissent à sa femme la qualité de sister car elle est, à la différence de son mari, « descendante d’ esclave » selon l’ expression chère aux apôtres de la repentance obligatoire pour les Blancs). Qu’ il le veuille ou non, Obama ne pourra ignorer les réalités ethniques. C’ est ce que rappelle Charlton McIlwain, professeur à l’ université de New Tork où il dirige le laboratoire de recherche « Races et politique » (notons au passage que l’ existence d’ un tel laboratoire est totalement impensable en France… pays, comme chacun sait de la Liberté!). Il met les pieds dans le plat: « Une fois l’ euphorie passée, beaucoup de gens jugeront ce qu’ accomplira Obama à travers le prisme racial. Que ses décisions soient perçues comme bonnes ou mauvaises, on les liera aussi à la couleur de sa peau ». Et bien des Noirs l’ attendent sur la question de la discrimination positive (qui consiste, rappelons-le, à favoriser systématiquement les Noirs, en bien des domaines, en raison de la couleur de leur peau… ce qui est du racisme à la fois anti-Blancs, considérés comme coupables d’ avoir une peau claire, mais aussi anti-Noirs, car cela suppose qu’ on leur attribue une infériorité intrinsèque, d’ origine ethnique, qu’ il faut compenser par un favoritisme social…). Si Obama veut, par hostilité au racialisme « qui est si prégnant » (McIlwain) aux Etats-Unis, prendre des mesures pour réduire la dimension raciale de la discrimination positive au profit de critères purement sociaux, McIlwain estime qu’ il va susciter contre lui une franche hostilité au sein de la communauté noire: « Cela heurterait beaucoup d’ entre eux, et plus encore nombre de leurs dirigeants. Parce que beaucoup fondent leur carrière sur la base de la représentation des intérêts raciaux ou ethniques. Beaucoup réagiraient en disant: « Mais que croit-il? On ne l’ a pas élu pour ça » (…) Sur des questions comme la déségrégation, la carte scolaire, la reconstruction de La Nouvelle Orléans, ses décisions seront scrutées de très près par les dirigeants et les activistes noirs. Des gens comme le révérend Jesse Jackson ou le révérend de New York Al Sharpton s’ opposeront vigoureusement à toute velléité de remplacer les critères raciaux par des critères sociaux » (Le Monde, 6 novembre).
Voilà qui nous conforte dans notre conviction d’ avoir, avec le critère ethnopolitique, la clé permettant de comprendre bien des situations et d’ agir en fonction de cette compréhension car le facteur ethnique est déterminant dans le monde d’ aujourd’ hui. Nous sommes les seuls qui osent le dire aussi clairement aujourd’ hui en France et ceux qui nient le choc des identités ethniques (expression que nous préférons à celle, ambiguë, de « choc des civilisations ») sont totalement déconnectés des réalités (nous aurons la charité de ne pas citer les déclarations pitoyables de ceux qui, au sein de ce qu’ il est convenu d’ appeler « les nationaux » - ou l’ extrême-droite, comme on veut – se croient obligés de rechercher, à l’ occasion de l’ élection d’ Obama, un brevet d’ anti-racisme).
La réalité des confrontations ethniques est illustrée par ce qu’ on peut appeler « l’ effet Obama » en France (et ailleurs).

L’ EFFET OBAMA
La vague d’ euphorie délirante provoquée par l’ élection d’ Obama chez les Noirs et les Maghrébins de l’ hexagone est très révélatrice du véritable enjeu de la présidentielle américaine tel qu’ il est vu par ces populations: c’ est la défaite du Blanc. Le métis Obama est devenu, sur toute la planète, le champion des Non-Blancs obsédés par un fantasme revanchard: imposer ou jour ou l’ autre leur domination sur les Blancs. Obama peut bien s’ en défendre, la main sur le cœur. C’ est pourtant bel et bien ainsi qu’ il est perçu REELEMENT, au-delà des lénifiants discours de circonstance dégoulinants de bons sentiments sur la réconciliation que le nouveau président américain se croit obligé de tenir. Sont révélatrices, à cet égard, les réactions enregistrées par Le Figaro (6 novembre) auprès de « Français de la diversité » (autrement dit les « Franco-Africains »). « Obama, c’ est nous tous », dit Ali, cafetier à Aubervilliers. Roger, né en Côte d’ Ivoire, est heureux de « sentir le monde basculer ». Pourquoi Gilles est-il pour Obama? « Parce que je suis noir ». Et Safia: « Dommage que ce ne soient pas nos élections ».
Pour Le Monde, qui se désole de ne pas trouver un « Barack Obama français » (29 octobre) le nouveau président est (6 novembre) « l’ homme qu’ il faut ». Pourquoi? Parce qu’ il « a fait coïncider l’ espoir avec le noir ». Les media hexagonaux font assaut d’ ethnomasochisme. Dans Le Monde 2 (1er novembre) Franck Nouchi, renégat exemplaire et donc soucieux de manifester sa servilité à l’ égard de la négritude, commente ainsi l’ héritage génétique reçu par Obama de sa mère Blanche et de son père Noir: « A elle, la Blanche, il devait ses petits sourcils fins qu’ on ne remarque pas. A son père, le Noir, son cerveau, son caractère ». Vous avez dit supériorité raciale? Ou ça donc?

RETOUR AU REEL
Ceci étant, sont bien naïfs ceux qui s’ imaginent que grâce à Obama va surgir un « nouveau monde », d’ où disparaîtrait, par exemple, la volonté américaine de faire régner son hégémonie sur le monde. A peine élu, dans son premier discours, Obama a asséné: « Une nouvelle aube du leadership américain est à portée de main ». Avis aux doux rêveurs européens…
De même, le système américain reste verrouillé par les mêmes détenteurs des vrais pouvoirs. En est l’ illustration le rôle joué par la firme Goldman Sachs, qui est « la banque la plus puissante du monde » comme le reconnaît Marc Roche, envoyé spécial du Monde à New York qui a publié dans son journal (21 octobre) une passionnante étude sur cette firme. Laquelle, pour l’ élection présidentielle, n’ avait pas mis tous ses œufs dans le même panier, en versant 228 000 dollars (seulement, si on peut dire…) à McCain et 874 000 dollars à Obama (ce qui met Goldman Sachs au deuxième rang des plus gros contributeurs d’ Obama). Marc Roche rappelle: « L’ histoire de cet établissement fondé en 1869 par un instituteur juif bavarois, Marcus Goldman, se confond avec celle des Etats-Unis. Le numéro un planétaire des métiers financiers a tissé un réseau unique au sein des cercles du pouvoir. Une toile d’ araignée qui unit le gratin de la haute banque d’ affaires new-yorkaise à l’ establishment de Washington ». Un homme symbolise cette « Goldman connection » (dixit Marc Roche): Henry Paulson, secrétaire au Trésor (c’ est à dire ministre des Finances) pendant la dernière partie du règne de Bush, depuis 2006, après avoir été directeur général de Goldman Sachs. Mais l’ arbre Paulson ne doit pas cacher la forêt: dans son enquête, Marc Roche a recensé les noms d’ une vingtaine de hautes personnalités de la vie politique et financière américaine qui, tous, ont des liens très étroits avec Goldman Sachs, où ils ont occupé d’ importants postes de responsabilité. Ils incarnent un système de ramifications public-privé au plus haut niveau, système où le pouvoir financier fait la loi. Avant même les résultats de l’ élection présidentielle, Roche notait, au sujet du futur secrétaire au Trésor: « Les noms qui circulent, en cas de victoire de Barack Obama, sont ceux d’ anciens associés ou de personnalités du monde financier très proches de la noble maison. Pas trop de soucis à se faire… Ce qui est bon pour Goldman Sachs est bon pour les Etats-Unis. Et vice-versa ». Autrement dit, on prend les mêmes et on recommence…
Rien de tel, pour comprendre la réalité du pouvoir qu’ incarne désormais Obama, que d’ examiner de très près les hommes (et femmes) qu’ il choisit pour en faire sa garde rapprochée, sans laquelle aucun président américain ne peut fonctionner. Un nom saute aux yeux: celui de Rahm Emanuel. Il a été choisi, dès le 5 novembre, comme « chief of staff » de la Maison Blanche, c’ est à dire l’ équivalent du secrétaire général de l’ Elysée, en plus puissant puisque, nous dit Libération (6 novembre), c’ est « le poste réputé le plus important de Washington, après celui de président ». Le même journal nous donne des précisions bien intéressantes sur le personnage: « Fils d’ un pédiatre israélien immigré à Chicago, Emanuel est resté très proche du pays de sa famille, où il est très connu et populaire. Il parle hébreu avec son père et avait effectué une période de service civil en Israël durant la première guerre du Golfe ». Ajoutons que le père d’ Emanuel a été membre de l’ Irgoun, ce qui démontre son caractère de parfait humaniste… Tout ceci pour dire qu’ Israël n’ a pas besoin de s’ inquiéter: les Etats-Unis d’ Obama seront, comme l’ étaient ceux de Bush, un soutien inconditionnel de l’ Etat juif. Y compris si cela doit conduire à une troisième guerre mondiale.

ET MAINTENANT?
La fête est finie, les lampions sont éteints. Pour beaucoup de jobards le réveil sera difficile. Après le délire soigneusement orchestré pour célébrer la victoire d’ Obama, celui-ci se retrouve confronté aux dures réalités. Et là, l’ imagerie d’ Epinal sera sans effet.
Obama n’ est qu’ un leurre. Cette réalité va apparaître crûment quand il butera, dès demain, sur les choix fondamentaux qu’ imposent aux Etats-Unis les réalités du monde: la crise financière et économique, qui ne fait que commencer, le bourbier irakien, le piège afghan… Le proche avenir va être intéressant.
Pour nous, d’ un point de vue argumentaire, la situation est idéale car elle est limpide: il y a, d’ une part, ceux qui veulent, ou qui acceptent le soi-disant « nouveau monde » incarné par Obama; et il y a, d’ autre part, ceux qui le refusent et sont déterminés à le combattre. Voilà: tout est simple. Il faut choisir son camp. Et ceux qui ne veulent pas choisir se retrouveront, et c’ est justice, dans les poubelles de l’ Histoire.

Pierre VIAL

Note: Un métis est le produit d' un Blanc et d' un Indien. Un eurasien est le produit d' un Blanc et d' un Asiatique, comme le mot l' indique bien. Le produit d' un Blanc et d' un Noir est un mulâtre.
Le mélange en général s' appelle, lui, le métissage. Mais il est impropre de nommer métis un mulâtre comme il serait impropre d' appeler un eurasien un métis.
Il est vrai que seuls Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor sont autorisés à parler de nègre et de négritude, termes qu' ils ont réhabilités.
Le Blanc est tellement honteux et stupide qu' il a même peur de son propre vocabulaire. Il a donc inventé d' appeler le Noir du terme ahurissant de: Black.
J' ai tout mis au masculin (un Blanc et un Indien etc.), en fait au genre neutre, pour simplifier. Vitus

----- Original Message -----
From: Terre et Peuple
Sent: Friday, November 14, 2008 8:43 PM
Subject: PIERRE VIAL APPORTE SON APPUI A CARL LANG

Le 14 novembre 2008

PIERRE VIAL APPORTE SON APPUI A CARL LANG

Le Front National n’ est pas une maison de commerce dont la famille Le Pen serait propriétaire. Le Front National est un mouvement qui appartient à tous ses militants.

C’ est à eux, dont j’ ai longtemps fait partie, que je m’ adresse pour les appeler à soutenir l’ action de Carl Lang, qui incarne aujourd’ hui l’ espoir de refondation d’ un FN revenant à ses idéaux des origines, qui ont fait son succès quand il traduisait les espérances de tant de Français.

Carl Lang a toujours représenté, au sein du FN, ceux qui se préoccupaient d’ une politique sociale digne de ce nom, sur une base clairement hostile à un libéralisme cosmopolite responsable de l’ actuelle crise financière et économique, qui va frapper de plein fouet, par le chômage et la précarisation, des millions de familles françaises.

L’ avenir d’ un FN refondé passe par une ligne clairement nationale-populiste, par un combat sans compromis ni concession contre le Système en place et pour une Europe des peuples, puissante et libre donc libérée de la tutelle américaine.

Pierre VIAL
Ancien membre du Bureau Politique du Front National
Conseiller régional de Rhône-Alpes de 1992 à 2004
Président du mouvement Europe-Identité

Terre et Peuple

58 cours Tolstoï
69100 Villeurbanne
France

+334 78 85 79 99

http://www.terreetpeuple.com contact@terreetpeuple.com

----- Original Message -----
From: Terre et Peuple
Sent: Sunday, November 30, 2008 2:08 PM
Subject: Soutenez Rivarol!

Soutenez Rivarol!

Le 30 Novembre 2008

Quand il s’ agit d’ aider et de préserver des outils de combat, nous devons agir en Militants!

Soutenir et s’ abonner à Rivarol fait partie de ces devoirs militants.

Alors pour vos cadeaux de fin d’année, offrez, et faites vous offrir un abonnement: http://www.rivarol.com/ onglet abonnement

Pierre VIAL

Terre et Peuple

58 cours Tolstoï
69100 Villeurbanne France

+334 78 85 79 99

http://www.terreetpeuple.com contact@terreetpeuple.com 

 

----- Original Message -----
From: "NATION - Newsletter" <info@nation.be>
Sent: Thursday, November 27, 2008 2:36 PM
Subject: NATION appelle à la fin de lexploitation indigne des illégaux par l'extrême-gauche à l' ULB

----------------
Mouvement NATION
----------------

De nombreuses plaintes d' étudiants de l' ULB sont tombées dans les oreilles de membres de notre mouvement.

Les plaintes principales sont l' annulation des activités sportives, dispensées gratuitement par l' université.

La salle de sport est utilisée à la fois par la section sport, mais également pour certains cours qui ne sont, dès lors, plus dispensés.

Pour cette raison, une délégation du mouvement Nation, composée notamment du secrétaire de la section de Bruxelles, s' est rendue sur place ce mercredi 26 novembre vers 15h30, ce afin de se rendre compte de l' occupation de la salle de sport.

Nous vous livrons ici leurs impressions.

" Nous sommes entrés dans le bâtiment par le couloir principal devant les illégaux et sous le nez d' étudiants d' extrême-gauche. Stupeur, une odeur nauséabonde règne dans les couloirs de la salle de sport. L' état de saleté démontre un laisser aller incompréhensible. Une autre odeur, venant d' un couloir perpendiculaire, nous attire vers une table, où on peut voir des plaques de cuisson. Sur celles-ci jonchent des casseroles sales, qui laissent supposer que nous sommes dans le coin cuisine.

Nous pouvons remarquer le manque de sécurité de cette installation de fortune. Nous sommes également surpris de voir des illégaux se raser la tête en plein milieu du couloir principal.

Notre présence semble ne déranger aucunement les musulmans occupés à leur prière sur des tapis.

Nous avons continué notre visite en utilisant les escaliers vers le couloir menant à l' étage inférieur. En sous-sol, nous avons remarqué qu' à peine une seule douche fonctionne pour 300 personnes et qu' aucun urinoir n' est fonctionnel.

Nous sommes alors remontés vers le couloir principal afin d' emprunter les escaliers qui mènent à l' étage supérieur, où les constatations sont identiques: il n' y a aucune surveillance et les sans papiers sont livrés à eux-mêmes.

Indignation, nous ressortons de cette bâtisse avec les questions suivantes: comment un recteur d' université a-t-il pu autoriser qu' un bâtiment de son université soit occupé de la sorte? Comment se fait-il qu' il tolère que certains cours ne soient plus dispensés? Comment se fait-il qu' il autorise une occupation sans la moindre surveillance et comment se fait-il qu' il n' y ait aucun règlement strict afin d' éviter un incident?

Prendra-t-il ses responsabilités si un accident, ou un incendie, venait à survenir?

La responsabilité incombe aussi aux associations d' aide aux illégaux et aux cercles d' étudiants dont l' amateurisme et l' irresponsabilité sont flagrants.

Le mouvement NATION reste attentif à cette occupation désastreuse et se tient prêt à des actions, si nécessaire. En attendant nous demandons à nos membres et aux universitaires mécontents de faire pression sur le recteur de l' université et sur son président afin que cette occupation cesse immédiatement.

En tous les cas nous avons laissé une trace de notre passage devant l' entrée du complexe sportif de l' ULB...

***

- Philippe VINCKE, Recteur de l' Université
secrétariat: tel 02 650 23 17(23 31 - 32 01), fax 02 650 36 30, elennertz@admin.ulb.ac.be
Campus du Solbosch, bâtiment R localisation: avenue Depage 1, 1050 Bruxelles
courrier: ULB CP130, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles

- Jean-Louis VANHERWEGHEM, Président de l' Université
secrétariat: tel 02 650 23 22, fax 02 650 35 94, Marion.Vandaudenard@ulb.ac.be
Campus du Solbosch, bâtiment R localisation: avenue Depage 1, 1050 Bruxelles
courrier: ULB CP130, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles

***

Mouvement NATION
Réagir: http://www.nation.be/web/article.php3?id_article=1868

-----------------------------------------------------------
Mouvement NATION http://www.nation.be
Contact: info@nation.be 0479/76 55 09
-----------------------------------------------------------

CUANTO MÁS CRISIS PARECE MÁS DESACELERACIÓN ES

Algunos de esos griegos viejos, siempre barbudos, que se entregaban al vicio de pensar en lugar de creer lo que les decían los éforos, acabaron imaginando que la belleza consistía en el orden de las partes, en la proporción. Entonces, las cosas bellas, proporcionadas, han de ser igualmente más ciertas que las otras. Y de ahí que al socialismo no le gusten aquellos viejales y subvencione el feísmo, porque la belleza que no sea para mojar no lo es. Además, no saben gran cosa del uso práctico de la Proporción Áurea, o sea, que las hojas normalizadas de papel, las DIN A3, DIN A4; DIN A5, y sucesivas, tienen todas la Proporción Áurea.

Esto indica algo que está menos proporcionado: la habilidad del hombre para ordenar un mundo hostil y, probablemente, caótico e improbable, como que tengamos todos distintas las huellas digitales o el iris de los ojos, que son asuntos que angustian la parte de nosotros que se obstina en clasificar y contar y buscar parecidos. Incluso es cuestión moral: desgraciado el que no sea lo bastante simétrico, porque se harán juicios sobre su carácter o su bondad o su inteligencia basados sólo en que el cuerpo no dispone de la deseable simetría.

Ordenar y clasificar, crear un orden humano para todas las cosas del mundo, es una gran capacidad de la especie. Miren a Linneo, o a Bufón si quieren hacerse cargo de la magnitud de la necesidad de ordenar. Vean el censo. Vean las listas negras. Pero el orden que tendemos a conocer sólo es uno de los posibles. Ha habido sociedades que ordenaban por pares; por semejantes o por opuestos. Como quien dice por sinónimos o antónimos. Las hay y las hubo que ordenaban de izquierda a derecha, de arriba abajo; de derecha a izquierda, de abajo a arriba o, como en el famoso caso Apollinaire, dando vueltas a la deriva y trazando circunferencias.

El orden que creemos ver es cosa nuestra, pero bastaría con que percibiéramos un poco más en una de las longitudes de onda para que este mundo nos pareciera otro. Además, a veces creamos las cosas sólo para asociarlas. Un caso de proporción básica sería, por ejemplo, hacer una familia con esas cien palabras que tienen los esquimales para decir blanco, o nieve, y que es un mito y no una verdad.

Pero las palabras se asocian en familias desde la antigüedad, o sea, desde la mera cueva, puliendo piedra y pensando en verbos. Frotar, por ejemplo. ¿Tiene familia frotar? El frote, la frotación, la fricción, y cosas menos evidentes, como comer, morder, dolor, escarola u obeso, que ya son. Y yesca: una familia de palabras muy movida. Tanto que no muchos se acaban dando cuenta de hay un hilo conductor entre todas, y que ese hilo es lo que las mantiene funcionando y, también, el que atrapa la razón del hablante cuando no sabe en qué jardín, en qué florido pénsil se mete con sólo decir “autóctono” o cualquier otra palabra de alto estanding.

Como la costumbre, la moda, la moral, autorizan a reformar el pasado y el presente, por cuestión de adorno, y a dar por futuro sucedido lo proyectado por alguna mente que no persigue comunicación sino negocio, el hombre humano se desconcierta: no hay modo seguro de reconocer la mentira o la verdad. Si tomas un periódico que dice Adelante, encontrarás otro que dice atrás. Si un libro, verás que por cada uno que se decante por luz habrá otro que sostenga oscuridad. Y nosotros empezamos a notar que la vida normal, segura, cómoda, no es más que una complicada ruleta rusa que al final nos llevará a beber cocacola y a votar a alguien que se haga llamar ”Z.”

Las familias de palabras tienen su parte de historia, su muestra del pensamiento humano antes de que todos los poderosos empezaran a fabricar órdenes e ideas que los favorecieran. Aquellos paletos de la Edad del Bronce, o de antes, llamaban a las cosas y a los hechos como veían que eran y en esas lenguas muertas –exterminadas a veces- podemos encontrar hoy las trazas de un pensamiento más libre y mejor organizado que el nuestro.

Considere el trabajo, un bien escaso en este momento; muy perseguido y base fija para la libertad, la independencia o el matrimonio. La cultura protestante y su hija, la norteamericana, con apoyo en Calvino, ha convertido el trabajo en virtud incuestionable, pese a que cualquier trabajo exige sumisión u obediencia. Ahora nos colocan el producto a nosotros. Hay que creer en el, por orden de la superioridad.

Pero esto dura hasta que alguien, su profesor, su padre, un corruptor de mayores o un buscaverdades, advierte la clase de familia a la que se está dando el corazón. Trabajo viene de Tripalium, conocido martirio romano que se realizaba con la ayuda de tres-palos y de unas cuerdas. Su forma española más vieja fue “trebajar”, que significaba sufrir, esforzarse, o sea, como el Génesis nos viene advirtiendo desde hace miles de años. Y “Los trabajos que nos manda el Señor”, no hacen referencia al curre, con perdón, sino al sacrificio o tormento.

Su familia, muy conocida, viene de Pak: fijar, atar, asegurar y contiene muchas personalidades sin las que este mundo no sería el pozo que es, sino otro. Paz, por ejemplo. Pacto, imprescindible para el politiqueo. Pagar, que sostiene nuestra sociedad de consumo. Empatar, fundamental para los tiempos deportivos de panem et circenses. Impacto, muy útil para jugar a los barcos. Palo, paliza, palafito, empalizada, que se explican solos. Pagano, país, paisano, pelmazo, aprovechar, propaganda y, más literariamente, página, o sea, sin páginas andaríamos desnudos a falta del B.O.E. Y, como indica la raíz ya citada, Fijar, Atar, Asegurar, son significados claramente acordes con la tradición socialista y con los actos de dominio.

La política en sí fatiga, pero tiene importancia descubrir que se nutre de palabras prehistóricas a las que ha infundido nueva vida pero que se han convertido en acusación contra las intenciones generales de los que desean mandar sin mandarse. No diré que como “Z”, porque la política fatiga, sino como contrapeso a la imaginación fosforescente del equipo de gobierno.

Si Trabajo venía de las viejas actividades de fijar, atar y asegurar. La de moda hoy procede de los significados cortar, separar, distinguir, conceptos también próximos a la ideología del PSOE, a sus pompas y a sus obras. La raíz indoeuropea es difícil: skribh, y su hija favorita hoy es Crisis que debiera ser, ante todo ‘juicio sobre una cosa; momento decisivo.’ Pero, como en todas las familias que usa el socialismo Z, tiene su parte de moraleja visto que se trataba de una desaceleración leonesa y electoral. De “*kri-n-“ y del griego Krino también descienden crítica e hipócrita. No saben elegir tanto las palabras estos seres a medio marcianar, por no hablar de que discriminar, crimen, el bonito decreto, el higiénico excretar, el miliciano acribillar, el común desollar y el habitual secreto, proceden de la misma familia de la crisis.

Quizá sea esta la razón por la que PodríguezZ Zapatero rehusaba el obstáculo, reculaba y meneaba la cosa, que son cosas que desaceleran. “Que sí, que sí, que lo he oído por ahí, que crisis es como hermana de hipocresía. Y algo peor: que, aunque niegue la crisis, la palabreja también es hermana de acertar, y siempre habrá un deslenguado que suelte que decir crisis es acertar.”

¡Pepiño! ¿Cómo no viste esto a tiempo con esos ojitos de topo de peluche?

- Nada, jefe, nada, que esto debe ser cosa del PP de la Edad del Bronce.

Y es que algunas palabras son de mala familia.

Arturo ROBSY

El asunto de la vida cuando hay muertes

La muerte no es nada, y saberlo me protege tanto como la cruz o el haz. La muerte es, quizá, la sorpresa del dolor, el hueco que se abre y que no llenarás jamás. Pero la vida es para morirla, a ser posible, al servicio de algo superior que compense de angustias y miserias. Para quemarla en ese servicio, como te habrán contado mis jefes.

Aún así, he pasado meses negociando con Dios. Poniéndoselo fácil. Mira, Dios: dicen los médicos que me revolotea un infarto algo lelo. ¿Hacemos cambio? Dejas aquí a mi madre y cargas conmigo, que poca cosa puedo hacer por mi gente ni por mi mundo. Me pones en un rincón cualquiera y listo, porque no se trata más que de saber que mi madre es mejor que yo, con más derecho a la vida, al aire de agosto, al suspiro de la ola. Y por no abusar, que también te llevaste en agosto a mi padre. No hay que cebarse con el débil.

Las conversaciones, oraciones de regateo, eran más largas y pasaban por momentos en que me compadecía y por otros en que me soliviantaba: Yo ofrecí un riñón, ante testigos, eh, para mi madre y tuve que aguantar que se me rechazara. Ya está bien de desprecios, hombre. Cámbiame por ella y no se hable más.

A medida que avanzó el tiempo no le pedí más el cambio, sino compartir destino. Ya se, ya se: lo inevitable. En este negociado de la vida todo es inevitable, Dios mío. Pero, puestos a hacerlo, ¿por qué no te llevas a dos por uno? Aprenderé a entonar y nunca habrás oído canciones como las nuestras, que para eso me doy trazas de poeta. Cuando mi madre se entregue a la muerte y a la vida, recuerda que yo también me doy y que llevo mucho repitiendo que "vivo porque no vivo y muero porque no muero." Esto lo puedes hacer con la gorra, Dios. No es por presionarte, pero te conviene llevarme ahora, tranquilo, con ganas, sumiso. De lo contrario tendrás que darme más tarde la muerte que llevo tanto rogando. Una grande, fuerte y devota. Ruidosa a poder ser. Una en la que me entregue por causas superiores y que ayude a defenderlas. Una muerte ante enemigos, ante malvados. Que será como una explosión de ira y de luz. O sea, tú verás: o tranquilito, a un rincón de las Muchas Salas, o sabe Dios en qué puedo meterme o hasta dónde me llevarán las furias.

No me ha servido la negociación más que para tocarme el espíritu y la lágrima. Para arrepentirme de tantas cosas y para enorgullecerme de otras tantas. Como cuando le decía "Dios, no cedo. Dios, no callo. Dios, estoy dispuesto aunque con miedo" "Y no soy un desconocido: de muchas me has sacado Y has sido mi escudo. Y una luz corriendo por la idea. Sabes quién soy y que puedo tomarme a mal esto de ahora, Dios mío. O me llevas o me pones donde otros se me lleven."

Además, la muerte no es nada. Tampoco esta vida si te fijas en donde acaba, como en la lápida de un obispo en Toledo: humo, polvo, nada. Quizá conviene morir para despertar del sueño de la muerte. La muerte, bien mirado, es lealtad. Y aire limpio.

Además, no he visto a mi madre muerta, gracias a ti, de modo que tengo el derecho a decir no me lo creo.

O sea, tiene bemoles la muerte y no voy a tener yo menos que ella.
Y así te lo rezo, Dios. No me dejes de tu mano.

Arturo ROBSY

NDLR: lire aussi in Facultad de Falange: Por amor al joven César http://facultaddefalange10.blogspot.com/2008/11/por-amor-al-joven-csar.html

----- Original Message -----
From: "Gran Marcha"
Sent: Saturday, November 01, 2008 1:15 PM
Subject: Trompetear hasta atontar

TROMPETEAR HASTA ATONTAR
(inicio de la Historia del Tonto Moderno)

La tontería, en cualquiera de sus orígenes, es un efecto secundario de la inteligencia en estado humano. Nuestra inteligencia, si tiene alguna misión, es liberarnos de los automatismos del instinto, entender qué conviene y qué no y ver mejor el mundo: no lo que está ante los ojos sino lo que estará después, previsiblemente. Prever. Ver con otros ojos que no asoman a la cara.

Sólo una inteligencia de hombre puede tontear, es decir, ignorar el instinto y la urgencia. Si a un animal, al que sea, se le hace un gran ruido bajo el rabo, por sorpresa, huirá y el peso de las operaciones lo llevará el instinto. Al hombre, en cambio, puede sucederle la huída y, también lo contrario: la parálisis, mientras la inteligencia, tan curiosa, trata de analizar qué ruido ha sido ese y si puede constituir un peligro. Ese es el tonto: el que sufre un cortocircuito del análisis y se queda quieto, inerme, preguntándose qué pasa, o sea, no entendiendo nada.
Esto quiere decir que, desde que apuntó la inteligencia, en el alba de la inteligencia, hubo tontos. Los unos, temporales. Los otros, fijos. Pero es más instructivo explicarlo de otro modo: El primer hombre que sobrevivió, tras partirle un rayo, fue el primer tonto. El primer “atónito” superviviente y, como consecuencia, quedó aturdido. Ese aturdimiento, que tiene algo de bovino, se transformó entre nosotros en “tonto.”

Tonto es el ser atónito. ¿Y por qué esa “atonía”, falta de tono. Porque no es el rayo sino el trueno: el tronido, el retumbo, deja al hombre sordo. O medianamente sordo, o sea, atónito. ¿Acaso nadie sabe por qué los ejércitos, desde lo remoto, andaban con tambores y bombos, de donde bomba viene? Porque la característica del que está teniente es, justamente, no entender o no acabar de entender.
Y entonces es cuando llegamos al socialismo moderno y su fórmula de poder mediante la distracción, es decir, mediante las técnicas para que nadie “acabe de entender” lo que está pasando, como si nos hubiera partido un rayo con trueno de cincuenta kilotoneladas. Basta con imaginar a alguien que se esté quejando de que le has dado un duro de menos, al que se le señala al cielo y se le dice: “Anda, una vaca que vuela.”

Pues lo mismo, pero a gran escala, y si en lugar de vaca es un trasatlántico, mejor: se ha de distraer con cosas gordas. Desde la sagrada transición acá, hemos visto miles de ejemplos, pero nos basta un botón: el personal se inquieta: es una crisis económica. No, chicos, no, es una desaceleración por culpa de los Americanos. La gente, obediente, mira a los Americanos y no a la crisis, y de los Americanos ve al señor Bush una vez pasado por los insultos y burlas de nuestro “staff” y esas fotos en que sostiene el teléfono del revés. Además, tiene las culpas de la cosa del petróleo.
Cuando la crisis queda demostrada, sólo ha pasado que hemos mirado a Bush y que nos han suministrado seguridades de que gana mister Obama, que es negro y progresista, o sea, casi como si fuera socialista de la zapaterada, pero que el hombre tiene un nombre como para confundirse con Osama ben Laden, mal asunto.

El personal parece que se recupera y vuelve a las preguntas: ¿Y por qué no tenemos empleo, ahora que la desaceleración se nos ha vuelto crisis y dicen que recesión? Chicos, esto es una especie de sinergia, pero en negativo. Una norma económica sobre la que no podemos influir, porque la han hecho en Wall Street, que no es territorio español y nuestro Garzón no puede hincarle el diente.
¿Qué hay más grande que España y que capte la atención? Pues Europa y algunos trozos del mundo. La Vice María Teresa y las terminales mediáticas se ponen en marcha y ganan de nuevo: No hay por qué preocuparse: Francia, Alemania, Italia, Inglaterra, Canadá, Usa, todos tienen crisis y algunas recesión. Pobres. Menos mal que nosotros estamos reduciendo la inflación y ya no tenemos burbuja inmobiliaria. O sea, con dos cojones.
Estos sucesivos estampidos, o el rayo que no cesa, ensordecen y enceguecen. Y el método es el que se emplea con el niño: Mira, una vaca que vuela. Mira y, mientras lo hace, se olvida de la pedrada que le dieron en el colodrillo.
Juntos, los hombres nos retraemos a la infancia. Las masas miran adonde quieren los que hablan por el megáfono. La tele, si es insistente y obedece las consignas, da información de masas: no nos distingue ni por tamaño ni por peso ni por talla de sombrero o boina, porque la información es la gran herramienta de la masificación y la masificación es la modernidad, o sea, cuando todos dicen ¡jo! Y “no se si me entiendes.”

Lo que menos cuenta en estos asuntos es la verdad. Son cosas técnicas y bien probadas para manejar a las personas sin necesidad de perros pastores. Y eso es el socialismo moderno aquí: una información dominada y bien organizada, más censura. No es otra cosa. Ni ideas, ni proyectos ni progreso necesario. Sólo los ministros y las locutoras diciendo lo que se debe para la misión evolucionista de todo ser vivo: Sobrevivir y trincar.
Eso se cura con dieta, claro está, pero ¿quién volverá a leer los libros que no leyó a tiempo, o a estudiar la teoría y práctica de la ocarina, que da muchas satisfacciones? Nos tienen atrapados, de puro atónitos, de puro sordos. De puro crédulos y sin instinto.

¡Y que aún pagamos menos impuestos que en el resto de Europa, Patria querida! ¿No será porque cobramos menos y no por la bondad de los que andan financiando a la banca para no perder sus ahorrillos?

Arturo ROBSY
http://www.robsy11.blogspot.com  

----- Original Message -----
From: "Gran Marcha"
Sent: Saturday, November 01, 2008 2:57 PM
Subject: Consideraciones sobre el tiro de pichón

El educando falangista debiera considerar los aspectos del tiro de pichón.

Esto lo puede ver, más bonito y con estampa, en: http://www.facultaddefalange10.blogspot.com ¡Ándele!

HEMOS GANADO EN PRECISIÓN

De vez en cuando hay algo que agradecer a los intoxicadores profesionales. Esos que brincan de “ciudadano pacífico” a “banda terrorista,” porque el progreso exige ir a tono con los tiempos que nos han manufacturado.
Durante años casi infinitos, anduvieron, los tíos, con que si fascistas, que si extrema derecha, derecha extrema, ultraístas, por así decir. Uno se cansa de tener que fingir lo que no se es. Uno normal; no los del PSOE que llevan tanto diciendo que son demócratas de la legalidad republicana y ni sudan.

Ahora ha sucedido un cambio brusco. De fascistas y los demás adornos, hemos pasado a Falangistas, tal cual. Con algún añadido, como “pistoleros” y “asesinos”, que hay que ver cómo se les da el etiquetaje. El caso es que lo de Falangistas es más verdad que lo anterior, porque eso fueron y eso somos. No suele darnos reparo decir que somos católicos, o españoles, o falangistas.
Lo de pistoleros y asesinos es otra cuestión; tan cuestión que es como para llevarlos a los tribunales. Mire, señoría, aquí está mi carné de falangista y, si atiende los antecedentes, bien claro queda que no he asesinado a nadie, de modo que quiero dos millones de euros para montar una sede. Y, si hay justicia, tiene que funcionar, como cuando alguien dice que los maricones casados no son matrimonio, que hasta la Reina ha tenido que aguantarse.

Es decir, Falangista soy. Pero llama la atención el cambio de Denominación de Origen. Se hacían pruebas con lo de pistoleros, pero tímidas, porque con todo lo gastado en convencer que éramos fascistas de Mussolini, era un despilfarro empezar a llamarnos falangistas y empezar de nuevo el descrédito. Claro que, de este modo, nos pueden acusar de tener carita de S.S, y hacer que la propaganda contra ellos, desde Nüremberg, caiga sobre nosotros y nos parta el espinazo.
Es muy probable que se lo debamos a Su Señoría Garzón, el Excavador fundamentalista, porque ahora no pasa nada relacionado con tumbas y opresiones que no sea cosa de falangistas. No es muy creíble que Su Señoría se lo trague porque, de lo contrario, no estaría tan decidido a procesar a todos, creo que hasta a José Antonio que, detenido ilegalmente –contra sentencia del Supremo- bastante antes del Alzamiento, fue condenado y ejecutado por auxilio a la rebelión: de ahí que a los rojos, cuando cambiaron las tornas, se les acusara de lo mismo. Donde las dan las toman.

Si de verdad es juez y cree que a causa de la causa es la causa de veras, ¿por qué no entrulla a don Sabino Arana o, al menos, lo condena a estar enterrado en tierra de manicomio? Porque sin él, y sin Lenin, ¿de qué íbamos a tener una Eta ahora? Son antecedentes muy serios. Y a estos no se atreve a llamarlos “asesinos comunistas”, que bien cierto es. Pero pegan tiros, sin nada de humor.
¿Alcanzaremos a saber qué proyecto llevan adelante para llamar falangistas a los falangistas? Porque esto no se hace en vano, que los tíos lo repiensan mucho para que el pueblo se lo pueda tragar sin sufrimiento. Hay que darse cuenta de que una enormidad de españoles, falangistas voluntarios de la División 250, o División Azul, fueron declarados criminales de guerra y eso está en pie todavía. Si tantos falangistas resultaron criminales, por voluntad de Stalin y de Truman, es muy sencillo manipular y que resulten criminales todos los falangistas, a los que no se les puede llamar eso desde las leyes españolas. De hecho, los prisioneros del Ejército Rojo, han abundado en España, y han hablado y han largado fantasías. Pero vivos. Véase que los Excautivos, nacionales ellos, bien pocos eran. No solían sobrevivir a la captura, y eso es demostrable.

Acusar a Franco y cargos de Falange es un campanazo muy bueno. Resonará. Y, si alguien espabila, habrá que acusar también, por lo de la causa de la causa, a Azaña, que llevaba desde el 31 acorralándole y espiándole. Y al ministro rojo de la Guerra, al que Franco avisó, previniéndole de lo que pasaría si no se daba por enterado.
Franco, después de tantas acometidas, sabe manera y se defiende solo. Los falangistas, pues tan contentos de que la propaganda vengativa les llame, por fin, falangistas. Aunque si resulta que, los de entonces, fueron criminales de guerra, está cantado que van a ilegalizar a la Falange, como se hizo con partido Nazi, sólo que los nazis perdieron una guerra enorme y los falangistas no.
Pero que las nuevas generaciones de jefes y militantes se anden con ojo, porque continúan con actividades y con palabras que impulsan al genocidio, luego pueden acabar en el Tribu de la Haya, donde no habrá ley que les valga. Eso les pasará por no haber sido comunistas como todos, porque el comunismo siempre fue buen chico. Lo que pasa es que no lo comprendimos.

Seguro es que hay un plan para conseguir una meta muy querida tradicionalmente, como encarcelar a la oposición. Dios, Garzón y “Z”, el señor “XYZ”, lo saben. Que nos han nombrado, a los falangistas (pero ya caerán otros), criminales oficiales y eso, que pudiera ser gordo, es cómico, como lo del loco del tirador. Porque las obsesiones que duran ochenta años son pura psicosis paranoica y eso, en principio, inhabilitaría a toda la trama social-comunista que nos atornilla hoy mientras se le destornillan los anclajes de la sesada. Y de modo grave, camaradas. Dígalo el psiquiatra rojillo Rojas Marcos.

Ah ¿que no es obsesión ni manía? ¿Que es propaganda tumultuosa contra la Recesión? Pues haber avisado, coño.

Arturo ROBSY  

----- Original Message -----
From: "Gran Marcha"
Sent: Sunday, November 09, 2008 11:21 PM
Subject: ANTIFIESTA POR EXCELENCIA

Antifiesta por excelencia

Se sabe, por observación y por declaración de parte, que el socialismo y sus compinches tienen fiestas muy sonadas, o sea, que hacen sonar mucho. El primero de mayo, sin ir más lejos. El catorce de abril. No, en cambio, el uno del mismo mes ventoso, antes conocido como Día de la Victoria, fecha nefasta hoy, bien guardada y silenciada.
La jornada más antifiesta del socialismo mesetario y sus alrededores es, sin duda, el 20 de Noviembre. La observación dice que, en las proximidades, desencadenan campañas por tierra, mar y aire con el fin de convencerse, a sí mismos, de que perdieron víctimas de un señorito, fascista y pistolero, y de un general desalmado que hacía la vista gorda.

Cualquier razonamiento no los convencerá de lo contrario. Ni fotos. Ni calaveras. Puesto que Franco no retrocedió en vida, le harán retroceder, cuando está inerme y mondo, del Valle de los Caídos. Ya han empezado a sacar muertos de allí. Los propios, dicen.
Pero este año las vísperas de la Gran Antifiesta casi no se notan. Y es fácil saber por qué: Porque desde que hicieron nuevo gobierno estos tíos se han estado portando como si al día siguiente fuera Veinte de Noviembre. Dicen algunos que esa combatividad contra uno o varios muertos, bien atendida por Garzón ahora, ha sido cortina de humo para disimular la cosa de la recesión, de la que dicen que sienta bien porque baja, de paso, la inflación. Acabarán midiéndola en patatas constantes, o algo así.

No es cierto. La capa todo lo tapa y la recesión también. No se quiere ver lo que está a la vista: Que unos cien mil pájaros, en total, contando a secretarios de concejal, bien clavados en la administración, se la tienen jurada a una época, a una historia y a lo que se ponga por el medio. Porque los socialistas, por tradición y genes, reviven un problema hasta que parece permanene: desorbitan. Los ojos, los hechos, los odios, el sectarismo y el fanatismo de origen.

Desorbitar es sacar de la órbita y en eso son buenos: medio sacaron de ella al mundo en el Siglo XX. Ya en retroceso, estos no se quedan sin desorbitar España y su historia. Como dijo Nerón en una película, ni la historia estará segura de si hubo o no cristianos. Pero a los de aquí no les harán falta leones, porque perros hay para roer los huesos. No se puede olvidar que han politizado hasta a Jesucristo y han despolitizado a Paulino Iglesias, que ha ascendido a santón.
Todo el tiempo ha sido 19 de Noviembre para las hordas zapateras, y digo horda por no decir "órdiga." Fuera de órbita desde hace casi doscientos años, han impuesto una forma de razonar y convencer que, seguramente, mutila los cromosomas. Al menos, hace chorrear mala baba.

Si ahora mismo, con motivo de la fecha próxima, algún elemento desafecto dijera que los nacionales ganaron la guerra porque tenían la razón, esto acabaría con despellejamiento de los juicios de Dios, y las ordalías que, afortunadamente, no creo que sepan qué fueron ni Zapatero ni Blanco. Lo repito: "Porque tenían razón."
Claro que las guerras, suerte o desgracia, no las gana el tener razón sino el ser mejores, que es otra cosa: inteligencia, la necesidad de justicia, la organización, la llamada "fe ciega en la victoria," la acometividad y otros asuntos que se pueden estudiar mirando hacia la catástrofe que fue el Ejército Rojo, que ellos mismos bautizaron así y ahora les avergüenza aún teniéndolo en el armario.

Hágase la cuenta de que eso mismo lo dicen los socialistas: que perdieron porque tenian la razón." Nadie se lo echa en cara, porque es actividad de riesgo cierto. Lo dicen a todas horas y nadie se atreve a contestar que nada legitima la venganza desde el Estado, decidido a portarse como el Psoe del 36, pero aprovechando los muertos propios y ajenos.
Perdieron porque tenían razón. No fallan una. Y si hubieran ganado, también sería por llevar la razón. Siempre la tienen porque, al contrario de la gente seria, la razón también la fabrican ellos. Así están las cosas de desorbitadas. Así están las cosas de descoyuntadas.

Arturo ROBSY

----- Original Message -----
From: "Gran Marcha"
Sent: Saturday, November 15, 2008 1:12 PM
Subject: Gestores de Babel

Gestores de Babel ... Y AHORA SIN MANOS

(para los Gestores de Babel)

Todos sabemos, de irlo viendo, que la forma sencilla de entrever lo porvenir es mirar lo que pasa en los Estados Unidos, o sea, lo que nos exportan en las películas y series. No se trata de asuntos ideológicos, ni de discursos, ni de ideas, sino de una acción estratégica que no parece organizada por su Gobierno ni por sus partidos.

Desde el principio las películas contribuyeron al cambio mucho más que los partidos, pero la dosis española era de dos, todo lo más tres a la semana. Impacto, sí, pero con descansos. Y la música, que en estos momentos, ha llegado a la "desmusicalización", si puede expresarse así. Ha venido el Rap, dicen que de rap-sodia, pero mejor se definiría con Mel, de mel-opea.

Las artes no se pueden comercializar, so pena de dejar de ser arte y dar cabida a una enormidad de elementos contrarios a ellas. El cine parece centrado, casi definitivamente, en la matanza, en gusto por la cópula o en lamento del cornudo. No es posible una película o una serie sin su muerto, salvo en las "comedias de situación," do reinan los maricones y los egoístas.

Ahora, con las 24 horas de tele y con los muchísimos canales, las dosis peliculeras son peligrosas y el tiempo que tardan en llegar a España las dolencias sociales americanas es mucho menor. A veces bastan dos años, tres todo lo más. Hay que fijarse en algunas de nuestras lacras recientes y comprobar de dónde proceden. Las agresiones de alumnos a profesores, por ejemplo. El número creciente de locos que matan al prójimo y de maridos que acaban con la mujer. Los ajustes de cuentas, con o sin drogas. Los nuevos polis, que actúan con prepotencia y falsía made in Hollywood. El universal espectáculo de la violencia y del coito y de la muerte: el Coliseo Romano trasladado a las calles. A guerra civil -polis contra psicópatas y extranjeros- ciudadana.

La bajísima calidad de la enseñanza, muy especialmente en ciencias sociales y en clásicas. Un mundo basado en sucedáneos. La potencia, de estado feudal, de las marcas, que capaces son de crear y estimular leyes. O de prohibirlas. Las bandas callejeras, con niños salvajes. Esos ñetas y demás, importados con la inmigración. No vale la pena insistir en ello: son productos importados, a imagen y semejanza de los Estados Unidos.

Lo mismo pasa con las leyes, empezando por la Democracia Moderna, o Liberal y siguiendo con las declaraciones de Derechos Humanos, que es un poderoso revoque aplicado al hecho de que el poder manda y manda de modo ilimitado. A la vista de ese poder, que llega hasta aquí, y de esas ideas falsas para las que nos venden antibióticos, ya sabemos de dónde viene lo que nos deforma y nos saca del cauce natural de la sociedad, seguramente desde 1775.

Lo que ahora conviene saber es de dónde vienen esas barbaridades en los propios Estados Unidos, que nos las exportan no siempre voluntariamente: también hay que contar con el infinito número de gilipollas entregados a novedades averiadas, como, desde hace poco, el Halloween, vieja costumbre mágica que entraña satanismo y que potencian los iluminati, que tienen tanto derecho como los Imanes o los Cardenales.

¿Qué pasa en los Estados Unidos que, con su potencia multiplicadora, afecta a las sociedades universales? ¿Qué tienen de contagioso para el resto de la humanidad? ¿Qué tiene de universal la empresa sin fronteras, cuando se limita a aumentar beneficios a cualquier coste y aplicar los mismos remedios, las mismas marcas, los mismos consabidos a todos los hombres y a todas las culturas? Han impuesto, ya casi del todo, el usar y tirar, el despilfarro, y no es la empresa quien despilfarra sino el comprador que, de este modo, mira contra sus costes de vida. ¿Qué parte del producto vale más: el envase atractivo que el marketing aconseja, o el contenido?

Hay que repetirlo: ¿qué ha provocado que los Estados Unidos hayan normalizado una inestabilidad económica, social, intelectual, cultural, médica y sexual? Se oyen respuestas, quizá demasiado urgentes y simples: "Estas son cosas de sociedades ricas. Mirad a Roma." "Los procesos de decadencia pasan siempre por idénticas fases: falta de fe, incluso en la nación. Y en uno mismo. Desconocimiento de la historia, maestra de la vida. Reconocimiento de la esfericidad del mundo e incapacidad para situar en él lugares, gentes y acontecimientos. Sencillamente, estamos en época de decadencia y nos pasa lo que en las decadencias: menos moral, menos hijos, menos serenidad, menos capacidad de servicio, menor aceptación de deberes y máximo uso de derechos."

Si se supone que las señales son ciertas y que hemos entrado en una decadencia que se acelera y que parece derivar a un "Nuevo Orden Mundial", sea el que sea, las preguntas siguen siendo las mismas: ¿Por qué sucede la decadencia? ¿Qué cosas fundamentales la provocan? Porque decadencia -véanse Roma o Egipto- no equivale a pobreza ni a escasez, sino a disolución: desaparecen vínculos, objetivos superiores y los básicos sentidos de la vida hasta que ésta es un simple sobrevivir. Y muy caro.

¿Qué ha creado un universo contemporáneo tan voraz y tan poco satisfactorio? Veamos la historia y, más exactamente, la Historia Sagrada, que no se estudia ya. Apenas si se dan referencias lejanísimas del Paraíso, de la cautividad en Egipto, de Judit, de Rut, de David y de Salomón. Las que se hacen sobre Cristo suelen ser en base a astronautas.

No: no se está haciendo una pirueta en la línea de razonamiento, comenzada en el cine, en la predicción de acontecimientos a través de los sucesos de Estados Unidos, la decadencia y, por sorpresa, la Historia Sagrada, esa desconocida después de milenio y medio de universalidad.

El creyente y el que no pueden ver, sobre todo en el Antiguo Testamento, que el Dios de Israel se tomaba venganzas. No se trata de si eso fue cierto o no, sino de que esas acciones fueron terribles y calculadas como una carambola de billar. La que es ejemplo para hoy es Babel, o sea, la confusión de lenguas. No va por Cataluña ni por Vascongadas, ni por Galicia, Valencia y Baleares. En esos reinos no hay confusión de lenguas sino de mentes.

Dice la historia que, tras la confusión, las gentes se separaron y formaron pueblos distintos. Distintas culturas que, como sabemos, arraigaron. Y se conservaron muchas, hasta hoy, con sucesivas divisiones y confusiones. Pero, salvo guerras, manteniéndose en su sitio y velando todas por su forma de vivir, por sus tradiciones que hacían más confortable y fácil la vida también del alma.

Pero Estados Unidos, zona más que despoblada y, al parecer, repleta de ideales sobre la libertad del humano, sobre la felicidad del humano y sobre la individualidad del humano, lanzó la proclama de llamada a los perseguidos y desdeñados de todo el universo, como si no fuera posible ver entonces -y lo veían, claro- que el hombre nunca va solo. Una persona no lo es en unicidad: lleva con él cosmovisiones, historias, dioses y fórmulas para alabar a Dios o someterse a él. Tabúes, y formas de emparejarse. Hay demasiado en el interior de un hombre solo.

Así es como se formó la sociedad allí, con un espejismo de felicidad y con numerosas culturas ante las que los gobiernos sucesivos no quisieron legislar con visión de futuro. Lo primero, la libertad. Lo segundo, con barrios para cada minoría y cada dios. Es decir que importaron la confusión de lenguas y de fe, con la esperanza de que de ahí saldría una sociedad distinta pero común para todos los ciudadanos de los Estados Unidos.

Pero aún ahora persisten las grandes diferencias. Las sociedades multiculturales, que suenan tan bien, no son posibles: una de las culturas está llamada a absorber a las demás, sólo que las absorbidas también modifican a la absorbente. Y en eso estamos: un mundo americano mal asentado, donde nadie puede ser lo que es porque las demás culturas, la del vecino, no pueden sentirse despreciadas u olvidadas. Una resta cultural en busca de lo básico que se pueda compartir: que ser rico es bueno. Lo que se dice ha de haber sido pensado para no decirlo todo y, aún así, este es el principal foco de todas las violencias de aquella nación, y la base de cuanto nos están importando, incluido llamar a las Navidades "Fiestas," "solsticio de invierno," o cualquier otra vaguedad, representadas, además, por un personaje arreglado y recolorado (rojo y blanco) por la casa Coca Cola. Las culturas se restan las unas de las otras. Nunca se suman.

Sería osado decir, tajantemente, que Estados Unidos es la actual Babel. Porque el inglés es común, como la ambición y la multinacional. Pero allí no se entiende que se ha dado al Estado el monopolio de la violencia y sí al ciudadano el derecho a armarse para defender su libertad y, de paso, el capricho. Eso mismo es lo que recibimos, más la implacable idea de la guerra de extermino y venganza posterior.

Entre nuestras viejas culturas, algo desleídas, y la presencia de una en desorden y cambiante, andamos conduciendo la bicicleta sin manos: la cultura no nos la hacen ya ni estudiosos, ni artistas, ni estilos, ni fe. Ni historia. Ni el refranero. Surge del marketing, del consumismo y de la incapacidad del hombre moderno para atreverse a ser lo que es o para decir no, cuando el no es necesario.

Sin manos ahora, camino de un porvenir que ni se nos ocurre. Y, pronto, sin dientes. Hay una cultura, inestable y frenética, mucho más pujante que la nuestra. Y nos resta. Y gana.

Los nuestros son los gestores de Babel. Por eso se les entiende tan mal.

Arturo ROBSY

En Trapisonda:
Zapatorio Reservorio, con nuevas imágenes. http://zapatorio10.blogspot.com
En Noticias: http://robsy10.blogspot.com y http://robsy15.blogspot.com
En Historia Universal del Universo: http://historiauniversal10.blogspot.com  

----- Original Message -----
From: "Gran Marcha"
ent: Tuesday, November 18, 2008 10:10 AM
Subject: OBAMA LO SABE?

Obama lo sabe?

O sea, Mister Barak (de "baraka", como Franco tuvo) Hussein Obama, no se sabe que esté al tanto de qué aliado leal y rarito se ha hecho. Sí, Señor Presidente, el Español tímido y lánguido que siempre estaba detrás de Bush por más que repitieran las fotos. Le llaman, pero no es Presidente como usted, sino "Presidente del Consejo de Ministros," que otro socialista hizo creer que eso no era ni ser ministro. Este de ahora famoso, además, por proponer y hacer aprobar leyes de La Codorniz o, para usted que es anglosajón, leyes del Punch, también extinto. Menos bromas con las cosas de robar.

Seguramente le advertirán: mire, que a Rusia se le ha caído algún colmillo y, al Jefe Universal de España de las fotos, algún tornillo, pues está aprobando leyes que prohíben ir a misa con camisa azul, hasta que decidan prohibir ir a misa de cualquier manera, que esta gente tiene cabezonadas muy viejas. Cobraron, antaño, a tanto por campanada y ahora a tanto por ir a misa en una Abadía con una cruz grande de veras, propiedad del Patrimonio Nacional, que es, más o menos, lo que les pasa a las Catedrales de por aquí.

El tío, porque tío de alguien será, se cree llamado a grandes destinos que se le ocurrieron al individuo que lo fundó, don Paulino Iglesias, aunque a ese ya hace tiempo que le quitaron el nombre por la cosa de la eufonía. Dice en todas partes que usted y él son igual de demócratas y que su partido, que decide en solitario la historia y la verdad, es como el de usted. Ni siquiera avisa que "grosso modo."

Y, además, gobierna en minoría. Y en minoría se anda cargando monumentos, algunos de mucho mérito, porque se construyeron en una época que no le gusta nada, cuando ya su partido los tenía quemados o derruidos en su mayoría. Son asuntos de rara pesonalidad. Si puede liquidar monumentos, no cabe duda de que, cuando se arranque, y en corrida sin picadores, se lleva por delante los templos, desde los Visigodos a los Románicos, Góticos, Neoclásicos, Reyes Católicos, Renacentistas, Platerescos o Barrocos. Como son patrimonio nacional cree que son suyos y el hombre tiene diferencias personales con Dios y con los arquitectos que reconstruyeron todos los que el psoe llevaba ya apañados. O sea, con Dios nada, porque seguramente que a él le gustaría ese cargo. Animalito.

Es probable, Míster Obama, que le aconseje, poco a poco, que le conviene echar abajo, "derrocar" todos esos monumentos que tienen ustedes por la gente de la Guerra de Secesión, por la de Méjico, la de Cuba, la Primera Mundial, la Segunda, Corea, Vietnam y todo esto del Golfo y de Afganistán. Más las víctimas del 11-S, porque las víctimas son un lastre.

Sin rencor se lo digo, Presidente, pero tendrá que enviar a gente de confianza a que le saquen una foto en estado natural (no in puribus, no; ni mirando castamente p'abajo) y recojan todas las grandezas que ha dicho, muy espedialmente las que hacen referencia a los Estados Unidos.

En España no se lo despegarán. Y peor si lo intentan, porque esta Antoñita la Fantástica tiene incondicionales que viven de eso, o sea, de vivir de él y de las fantasías de él. Porque sabe aflojar la bolsa para los que llamamos paniaguados, o sea, los que de ningún modo volverán a comer pan ni a beber agua. La renovación consistió en caviar y Champagne, cosa francesa pasada por la burbuja.

Lo malo es que a usted, Excelencia, se le puede pegar también y ya nos contará cuando lo meta en líos. Ya verá, ya. Sepa que tiene tendencia al diálogo con los terroristas y anda con la alianza de civilizaciones, de modo que no descarte que se ponga a charlar con Osama ben Laden con vista a que la historia no le señale como promotor de la matanza de las Torres Gemelas. Algo se ha oído ya, que los integristas van cada cual por su lado y que no es nada seguro que Osama tuviera que ver con el 11-S.

Espabile, hombre de Dios, que anda ahora justificando que se deben enviar más soldados españoles al Afganistán, para hacerle a usted la pelota. Los soldados españoles son buenos, muy buenos, cuando se ponen a ello. Pregunte a los Franceses. Pregunte a los Alemanes. Pregunte a los Rusos. Pregunte a los socialistas que recibieron lo suyo de ellos. Pero lo malo que tienen esos soldados es la disciplina. Ya en Irak tuvieron que irse dejando zonas a la buena de Dios.

Si usted les da la responsabilidad de una provincia nunca estará seguro de que al aliado fiel no le de un pronto demagógico electoral, toque retirada por tele-promesa, y le deje un buen territorio desprotegido. O sea, Mr. Obama: no juegue usted con fuego y averigüe si está o no en medicación. Nadie lo sabe, pero hay cosas que sólo la medicación explica: la aspirina a veces perjudica a ciertas personas.

O sea, señor presidente Obama: cuidadín. Porque puede ocurrírsele volar la Basílica de la Santa Cruz del Valle de los Caídos, un nombre que da mucha ojeriza al gobierno, y, como está hecha con mucha solidez, llame a los soldados del Afganistán para que la asolen con técnica. Ya se le ha advertido que nuestro soldados son muy buenos, pero disciplinados y no le harían un feo a Zapatero. Antes a usted, o sea, a Estados Unidos, que ni se imagina cómo les acusan de haber generado la crisis económica, que les encanta, porque es el fin del Capitalismo, o sea, de usted mismo.

Mientras suceden estos futuribles, no es futurible que no dejan ir a rezar a según que gente en según qué sitios y con según qué ropa. Sospecho que a teta vista sí se permite. La teta es progresista, ya sabe usted y, en breve, la minga también, si sabe usted a qué me refiero.

Abra el ojo, mister, que esto parece que va de coña, y no. El socialismo no sabe qué es eso. Va muy en serio aun en las cosas bobas si sirven para prohibir. Usted sabrá con quien se juega los cuartos. Con la Democracia Española, los perderá. Como los Españoles.

Mire en Trapisonda y sabrá más cosas.

Arturo ROBSY

Vea Noticias de Trapisonda.

http://robsy15.blogspot.com y http://paginaparanoica10.blogspot.com

----- Original Message -----
From: "Gran Marcha"
Sent: Friday, November 21, 2008 8:04 PM
Subject: Quién tuviera capitán  

¡QUIEN TUVIERA CAPITÁN!

Quien tuviera capitán,
capitán de plata y bronce,
capitán de día a día,
capitán de noche a noche.
Para las mañanas, plata,
y bronce para el combate,
y decirle quedo, ¡manda!
y decirle alegre ¡vence!
y decirle en grito ¡corre,
que se nos rompe esta España,
que tu España se nos rompe!

Un capitán todo plata
de la mañana a la noche.
, entre luceros cercanos,
un capitán todo bronce.
Un capitán con sus alas
y yo soldado sin nombre.
¡Quien tuviera capitán
cuando en la Patria anochece!

Quien al ángel con espada
le dijera “¡para y oye!:”
Es España por los llanos,
es España por los montes,
que llamaba a un capitán
para entregarle a sus hombres,
hechos de plata y de bronce
y de miradas tan largas
que prendían corazones.

¡Quién tuviera capitán,
capitán de plata y bronce,
y el Valle no soportara
el negro de los sayones.

Arturo ROBSY

 

Para Miguel ARMAS 

NOVIEMBRE Y LA MUERTE

No fue un día como tantos
cuando las bocas de fuego
te sacaron de la vida
para que fueras eterno.

El alba te vigilaba
desde el último lucero
y el sol aguardaba, oculto,
con miedo a tus labios muertos,
el momento en que la tierra
se impregnara de tus sueños.
Te saliste, tan glorioso,
de tu traspasado cuerpo,
que tus palabras hablaban
cuando tú ya eras silencio.

El yugo de tus prisiones
no te aplastó con su peso,
ni fueron aquellos tiros
los que cortaron tu aliento:
la voluntad te llevó
de la verdad al lucero
y en ti quisieron matar
al corazón de tu tiempo.

No fue un día como tantos
cuando las bocas de fuego
te hicieron para la vida
mientras rompían tu cuerpo.
La sangre que te envolvía
te ascendió a jefe perpetuo
de cuantos vamos a España
por los caminos estrechos.

Arturo Robsy

La misión encargada al bardo, al juglar, es dar fe y dar fe es una clara forma de luchar y de vencer.

----- Original Message -----
From: "Gran Marcha"
Sent: Friday, November 28, 2008 10:03 PM
Subject: extrema derecha

No se puede enviar una carta tan libre como esta, y comedida aunque parezca mentira, sin ponerle una entradilla. Y esa me corresponde:

Me atengo a la significacion actual de las palabras y declaro, hacia las cuatro esquinas del mundo, que esos pocos números de la Guardia Civil eran personas pasadas a la extrema derecha, a la derecha extrema, al fascismo catalán (que es la releche), al ayuntamiento de Maó, y muy dadas a tocar de oreja y no de oído.

Arturo Robsy, pero sólo a medio gas.

CARTA ABIERTA A LA DELEGADA DEL GOBIERNO DEL TAIFA MADRILEÑO

23 de noviembre de 2008

Sra. Mestre

Como Delegada del Gobierno en la Comunidad Taifa de Madrid quiero expresarte mi más absoluta protesta, bien envuelta en el papel de estraza del desprecio, por las órdenes que desde esa triste Delegación impartiste a la Guardia Civil para reprimir sentimientos nobles, que no podrás entender jamás, y para humillar a varios miles de Españoles, pagadores de impuestos y hasta (algunos) votantes en ratos libres. No hablo por que sí, que fui testigo en el Valle de los Caídos (monumento que jamás entenderás) de las indignas actuaciones de individuos de un cuerpo armado al que, hasta ayer, tenía un respeto y admiración casi reverenciales. Aquellos pobres guardias se dedicaban a quitar, con raro entusiasmo, las poquísimas banderas españolas que algunos que no habían leído los ukases oficiales pretendían llevar al Valle. Pero también quitaron a una mujer, ya sabes, española, un broche de la Virgen del Pilar que llevaba un lacito con la bandera de España; a otra le quitaron un rosario que llevaba en el espejo retrovisor; a otra Española pagadora de impuestos la echaron a empujones, cuando ya la Misa había concluido, por rezar el rosario en las inmediaciones de la tumba de Francisco Franco (ya sabes, el Generalísimo) pues, al decir de aquellos guardias, convertidos por orden superior, en sicarios del poder político, "estaba provocando". Un triste guardia civil metió el brazo por la ventanilla del coche señalando el llavero que tenía una Bandera de España, ya sabes, la bandera del país que figura en el Pasaporte. Pero en esta ocasión se encontró con la horma de su zapato porque la mujer le dijo: "pues quítese ese brazo en el que lleva la Bandera de España". Podría citarte más ejemplos pero por hoy bastan.

Hace años, otra antecesora tuya, Ana Tutor, antigua "azul", pretendía amargarnos un 20 de noviembre la alegre marcha de miles de Españoles por la Castellana en dirección de la Plaza de San Juan de la Cruz. Aquella Delegada nos mostraba a las cohortes de Epaminondas con sus escudos y yelmos, no preparadas para intervenir, porque sabían que la pacífica marcha no representaba peligro para nadie, sino para humillar con ese absurdo despliegue a una masa de manifestantes, prontos a convertirse por ley en infra-españoles. Tú metiste en el Valle a una pequeña tribu de antidisturbios, no más de una docena, para actuar lo mismo que la ex-azul: hacer ver a los que asistieron a la Misa en la Basílica que, para el sistema corrupto que nos domina, éramos unos delincuentes.

Miles de Españoles dieron su vida por una España bastante mejor que la de la triste república, y nosotros somos herederos de aquellos Españoles. Y ni tú, ni esos elementos de la Guardia Civil descendiendo a misiones de ilotas de políticos, ni cien antidisturbios puestos en columna de nueve en fondo, ni la Policía Montada del Canadá a paso de carga, ni los Bomberos a manguerazos, ni leyes infectas, ni la "culta" destrucción de monumentos, cruces, símbolos y recuerdos de nuestra Historia podrán con nosotros porque, como dice la Biblia en alguna parte, el espíritu vencerá siempre a la materia. Nosotros somos parte de ese espíritu, vosotros la materia, pero eso sí, materia con olor a pies.

"Siento" que seas tú quien se lleve estos tirones de oreja, cuando hay otras dos patas de mismo banco, Rodríguez y Pérez. Pues cuéntaselo para que se lleven su parte.

Y que Dios os confunda.

Jesús Flores Thies

 

----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
Sent: Saturday, November 01, 2008 6:43 PM
Subject: GARZON CABRON!!!

Los diez errores 'históricos' de Garzón

El juez ignora absolutamente la naturaleza y objetivos de la sublevación de julio de 1936 así como las características propias de la Guerra Civil Española.

Los diez errores ‘históricos’ de Garzón

Desde planteamientos jurídicos ya le han sacado los colores al juez Garzón por su famoso auto del pasado día 16; basta leer el recurso de la fiscalía. Pero la diligencia en cuestión revela además un desconocimiento grave de la Historia y en especial de la del pasado más reciente de España. El señor Garzón ignora la naturaleza y objetivos de la sublevación de julio de 1936, así como las características propias de la Guerra Civil Española. He querido concretarlo en diez errores.

1. Confusión. Considera que el golpe del 18 de julio de 1936 es contra la República. Republicanos son los primeros posicionamientos de los alzados —Franco en Tetuán el día 17—, las banderas —tricolores— que enarbolan o algunos de los más significados protagonistas de la rebelión —Mola, Queipo de Llano, Cabanellas, por ejemplo—. La naturaleza de ese golpe es una sublevación para derribar el gobierno del Frente Popular y es su fracaso lo que suscita una revolución que termina por hundir el Estado Republicano.

2. Obstinación. Se equivoca cuando en su empecinamiento en calificar la represión de la Guerra Civil como “crímenes contra la humanidad” pretende justificar la existencia de este delito antes de 1936 acudiendo a las convenciones de Ginebra de 1864 y las de La Haya de 1899 y 1907. No procede. En 1864 el objeto de atención son “los militares heridos en los ejércitos en campaña” y en La Haya son las “controversias internacionales”, la aplicación de la de 1864 a la guerra marítima, el uso de proyectiles, gases, balas explosivas… Es decir, siempre prisioneros, muertos o heridos en el campo de batalla. Pero la represión que conduce a las fosas objeto de atención en este auto son episodios de la retaguardia.

3. Brocha gorda. Afirma textualmente que estos hechos delictivos “no fueron cometidos como delitos aislados, sino como una parte de un plan de ataque generalizado y sistemático contra una parte de la población civil”. Esto tampoco es verdad. Esos episodios de hace setenta años responden habitualmente a un modus operandi similar a lo que sigue: grupos armados —falangistas muchas veces— recorren de madrugada uno o varios pueblos en una comarca y se llevan a quienes consideran “rojos” o simplemente son objeto de venganzas personales o querellas entre vecinos o conocidos de largo recorrido anterior. Los conducen a un descampado, cuneta, camino poco transitado… y allí los asesinan con vileza. Nada de un plan general y sistemático de represión. Es más bien el producto de una vorágine de violencia desatada a partir de julio de 1936 en la que acaban por caber barbaridades que muchas veces no responden a razones políticas o ideológicas aunque se quieran disfrazar de ello.

4. Falta de criterio. Precisamente, con el objeto de justificar que la represión franquista responde a un plan sistemático —o sea una política del régimen— el señor Garzón revela una gran impericia en el manejo de fuentes históricas: no sabe valorarlas, ni interpretarlas, ni elegirlas correctamente para justificar sus razonamientos. No es de recibo justificar la existencia de un “plan de ataque generalizado y sistemático contra una parte de la población civil”, que el señor juez prolonga hasta 1951, en las instrucciones de Mola previas al golpe, los decretos de una Junta para los momentos de la sublevación, un bando de Queipo de Llano o declaraciones en prensa de Franco o del capitán Aguilera. Porque, primero, Mola o la mencionada Junta pierden todo peso político dos meses y medio después del golpe y —como constata Fernández-Coppel en un recentísimo libro— Queipo de Llano no es nada franquista y rechaza la política del que es dictador y mando único en España desde octubre de 1936. Error grave pues sostener la existencia de un plan sistemático —o sea una política— de represión de todo un régimen (hasta 1951) en decisiones de quienes, en muy poco tiempo, ya tienen muy poco peso en ese régimen.

5. Ausencia de rigor. Afirma que los conocidos hechos de Paracuellos del Jarama (la matanza clandestina y sin formación de causa de miles de presos de cárceles madrileñas en noviembre-diciembre de 1936) no “pueden determinar la apertura de un procedimiento porque (…) tales hechos se investigaron, se procuró sancionar a los posibles responsables y las víctimas fueron identificadas”. Falso. Las matanzas de Paracuellos se investigaron tan poco que nunca hubo imputados judicialmente por ellas y, desde luego, a día de hoy, todavía la lista de todas las personas que allí fueron asesinadas dista mucho de estar completa y continúa siendo objeto de controversia entre los historiadores especialistas en el tema. Además, se permite afirmar el señor juez que las matanzas de Paracuellos, como no pretendían “atentar contra Altos Organismos de la Nación”, la competencia no es de la Audiencia Nacional sino del juez del lugar de los hechos. ¿Es que pretende hacernos creer el señor Garzón que el asesinato de García Lorca o de cualquiera de las personas asesinadas en las 19 fosas que sí pretende investigar son atentados contra los Altos Organismos de la Nación? Si lo piensa no tiene ni idea de cómo fue la represión en la Guerra Civil, es decir, se equivoca nuevamente. En suma, si se atiende a los argumentos que él mismo aporta es un error no investigar también en el cementerio de Paracuellos.

6. Ignorancia. Desde una perspectiva histórica —ya el fiscal ha aportado la jurídica— se equivoca cuando considera los hechos de la represión como un “delito permanente de detención ilegal” que es en lo que fundamenta que haya que considerarlos como “crímenes contra la Humanidad”. Otra prueba de que el señor Garzón ignora cómo fue la represión en la guerra civil. En las fosas lo que se va a hallar son restos de personas con nombres y apellidos que en el momento en que son exhumados dejan de ser objeto de “detención ilegal” y deben pasar a ser considerados como “asesinados” en tanto que son muertos con premeditación y alevosía y con violenta como se puede atestiguar por testimonios que así lo certifican o a veces porque presentan heridas de bala muy visibles.

7. Falsedad. Dentro del quinto razonamiento jurídico del auto el señor Garzón se permite escribir esta perla: “…la estructura paramilitar conocida como Falange Española Tradicionalista y de las JONS, a cuyo frente estaba el Generalísimo Franco y que estuvo presente en todo momento en la represión desplegada”. En primer lugar, lo que llama “estructura paramilitar” es el partido único del régimen franquista desde abril de 1937 que o es una estructura política o cuando sus milicias se integran en el ejército franquista no tiene nada de “paramilitar” sino es más bien una milicia perfectamente militarizada. Y, por otro lado, es falso que Falange estuviera presente en todo momento en la represión desplegada. Baste simplemente un ejemplo: la violencia desplegada por las columnas africanas que se aproximan a Madrid entre agosto y noviembre de 1936 cuya represión sobre el enemigo la hacen sobre todo tropas regulares.

8. Frivolidad. El señor juez se refiere a cómo estaba conformada la estructura judicial del Franquismo y cita para ello el Bando de Guerra de 1936, la Ley de Seguridad del Estado de 1941 y un decreto de 1947. De nuevo el error radica en la fuente escogida por el señor juez: un informe de Amnistía Internacional ¡¡de 2005!! No es serio emplear esto como fuente histórica y más, cuando el señor juez podría haber acudido a cualquier recopilación legislativa y consultar esas disposiciones sin intermediarios que es lo que se debe hacer en estos casos.

9. Prejuicios ideológicos. Garzón afirma que los crímenes contra la humanidad carecen de “naturaleza de delito político”. Esto dicho así es falso. Por ejemplo, además de una atrocidad incalificable como es que un estado extermine millones de personas por razón de su raza (o por cualquiera otro motivo), en el caso del nazismo y sus crímenes contra los judíos, gitanos... esa actuación responde a razones políticas basadas en una ideología de Estado y explicitadas en un conjunto de leyes (política) conocidas como la "solución final"..

10. Incultura. Error es afirmar que se deben investigar los hechos motivo de este auto porque no han sido investigados penalmente por la Justicia española como sí lo han sido los del otro bando en la famosa Causa General. Y se equivoca porque afirmar que esta “tuvo como misión abrir, desarrollar y concluir una exhaustiva y minuciosa investigación de carácter judicial a escala nacional” entre 1934 y 1939, revela que tiene muy poca idea de qué fue realmente ese proceso.

Alberto TORRESANO

http://www.freewebs.com/nacioneuropa/index.htm http://europanacion.blogspot.com/

----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
Sent: Tuesday, November 04, 2008 8:58 AM
Subject: SI SE EMPEÑAN EN SACAR A LOS MUERTOS......

Si se empeñan en sacar a los muertos...

¿Se empeñan en desenterrar el hacha enterrada por todos (eso parecía) en la Transición? ¿Pretende el juez Garzón procesar, entre otros, a Francisco Franco Bahamonde? Pues bien –se ha dicho un particular afincado en Madrid y que permanece en el anonimato–, que no se quede ahí la cosa. Existen, entre miles de otros crímenes, los dos hechos más emblemáticos sucedidos en el bando nacional: el genocidio de Paracuellos de Jarama y el asesinato de José Antonio Primo de Rivera. ¿Por qué no presentar, pues, una querella contra dirigentes republicanos como el dirigente del PSOE Francisco Largo Caballero y el de las Juventudes Comunistas, el todavía vivo Santiago Carrillo?
Dicho y hecho. A Alicante se fue el hombre y en el Juzgado de Guardia presentó querella criminal pidiendo que “se procese por el homicidio de don José Antonio Primo de Rivera, acontecido el 20 de noviembre de 1936 en la cárcel de esta ciudad, a don Francisco Largo Caballero, en aquel entonces presidente del gobierno de la República, y fallecido en París (Francia) el 23 de marzo de 1946”.
Por su parte, la querella contra Santiago Carrillo se basa en las responsabilidades –probadas por la documentación de los propios archivos soviéticos– que el líder comunista –consejero de Orden Público de la Junta de Defensa de Madrid– asumió en la matanza de más de cinco mil personas, entre ellas muchachos de doce y trece años de edad, efectuada en Paracuellos de Jarama en el mismo mes de noviembre de 1936.
El querellante atribuye a tales hechos el carácter de crimen contra la humanidad; el mismo en el que se basa el dichoso juez Garzón para procesar a los dirigentes del bando nacional. Pero como hay dos pesos y dos medidas en la justicia española, son ínfimas las posibilidades de que prospere tal querella.

*

Ojalá no prosperara ni ésta ni la otra. Ojalá se cerraran de una vez por todas todos los procesos, todas las fosas, todas las tumbas. Ojalá tuvieran los nuevos, los desventurados rojos de hoy la decencia de dejar en paz a sus muertos —y a los nuestros (aunque éstos, uno lo comprende…, prefieren ni mentarlos).
Pero no, les resulta imposible. Durante tres años lo tuvieron todo (no ellos personalmente, pero les da igual). A sangre y fuego emprendieron la revolución (valga la redundancia). A mansalva mataron, no sólo a los nuestros, a los suyos también… Pero lo perdieron todo, tuvieron que abandonarlo todo.
Y no logran superar el trauma. Como el ave carroñera que ha olido de cerca el delicioso olor de su presa, como el lobo que ha sorbido ya las primeras gotas de sangre de la suya, no logran hacerse a la idea de haber tenido que abandonar un día —allá penas si hace setenta años— tan apetitoso manjar.
O esto, o están, sin más trámite y literalmente, locos de remate.
La denuncia, que ya ha sido remitida al Decanato para que proceda a su reparto, tiene muchas posibilidades de ser archivada, en virtud de la citada Ley de Amnistía. No obstante, el juez podría inhibirse en favor de la Audiencia Nacional, cuyo «juez estrella» se ha declarado competente para procesar a Franco.

Amigo de Mussolini
Primo de Rivera, abogado de profesión, conoció en Italia a Benito Mussolini durante su juventud. Impresionado por el italiano -al que volvería a ver años después-, trasladó parte de su ideología a Falange, el partido que fundó en 1933 tras algunas incursiones de poca importancia en la política. La organización, por la que el abogado fue diputado en 1933, protagonizó diversos altercados en los meses previos a la guerra civil, y su fundador fue encarcelado en Alicante en junio de 1936.
Desde la cárcel asistió al inicio de la contienda, y desde allí redactó el manifiesto en que pedía poner fin a los enfrentamientos.
Convertido en símbolo del movimiento militar, aunque al margen del mismo, Primo de Rivera llegó a atribuir a los generales al mando, en el citado manifiesto, una «honrada intención, pero desoladora mediocridad política».

Sin el «enterado»
El 20 de noviembre de 1936, era ejecutado por sus guardianes, pertenecientes a las filas anarquistas. El fusilamiento se llevó a cabo sin el «enterado» del Gobierno, presidido entonces por Largo Caballero -que luego sería forzado a dimitir al defender al POUM contra Moscú, y sustituido por Juan Negrín-.
Así, el socialista, que había sido partidario de colaborar con el padre de Primo de Rivera durante su breve dictadura «monárquica», sería el responsable de la muerte de José Antonio -trasladado a Madrid a pie tras la guerra para ser enterrado en el Valle de los Caídos-, según el denunciante.

Paracuellos
Asimismo, la querella pide que se procese a Carrillo por la matanza de Paracuellos. En este caso, al contrario que en la investigación de Garzón, el denunciado sigue vivo. Carrillo, que se afilió al PCE con la guerra empezada, era el consejero de Orden Público de la Junta de Defensa de Madrid -creada tras el traslado del Gobierno republicano a Valencia- cuando sucedieron los fusilamientos, en noviembre de 1936.
Para el denunciante, la matanza de presos políticos -durante un supuesto traslado a otra cárcel- de la que, por su cargo, se considera que Carrillo debía estar al corriente, constituye un crimen contra la humanidad, el mismo tipo penal que pretende aplicaar Garzón contra el franquismo.

Alberto TORRESANO

http://www.freewebs.com/nacioneuropa/index.htm http://europanacion.blogspot.com/

----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
Sent: Tuesday, November 04, 2008 9:36 PM
Subject: CAIDOS DE PARACUELLOS DEL JARAMA ¡PRESENTES!!

Homenaje a los Caídos de Paracuellos del Jarama

Madrid, 04 de noviembre de 2008.

 

 

El próximo sábado 8 de Noviembre, a las 13 horas de la mañana, tanto La Falange como el SEU celebrarán, como todos los años, un sentido homenaje en el cementerio de Paracuellos del Jarama, conmemorativa de la terrible matanza que allí se perpetró.

Así mismo se realizará un homenaje a Alejandro Salazar, el que fue Jefe Nacional del SEU, quién tras ser detenido por el 'enorme' delito de ser uno de los dirigentes de La Falange fundacional, fue finalmente trasladado un triste 9 de noviembre de 1936, por un grupo de militantes del PSOE, PCE y CNT, amparados en la 'tolerancia' de Santiago Carrillo, a la localidad madrileña de Paracuellos del Jarama donde fue asesinado vilmente.

Justo cuando se están reabriendo los casos de la memoria histórica que al Juez Garzón le interesa, habrá que recordarle a este señor su memoria más reciente. Porque, el Juez Garzón es el mismo que rechazó en 1998 la querella por genocidio presentada por la Asociación de Familiares y Amigos de Víctimas del Genocidio de Paracuellos del Jarama. Un claro ejemplo de memoria histórica selectiva.

 

  Samedi prochain, 8 novembre, à 13 heures, La Phalange et le SEU rendront, comme chaque année, hommage aux victimes du terrible meurtre perpétré à Paracuellos del Jarama.

De même, un hommage sera rendu à Alejandro Salazar, qui fut Chef National du SEU et qui après avoir été arrêté pour l' énorme' délit d' être l' un des dirigeants de La Phalange, a été finalement transporté un triste 9 novembre, par un groupe de militants du parti socialiste espagnol, de PCE et CNT, protégés par la 'tolérance' de Santiago Carillo, dans la localité madrilène de Paracuellos del Jarama où il fut bassement assassiné.

Au moment où sont réouverts les cas de la mémoire historique auxquels s’ intéresse le juge Garzon, il est nécessaire de rappeler à ce monsieur sa mémoire la plus récente. Parce que, le juge Garzon est l’ homme qui a rejeté, en 1998, la plainte pour par génocide présentée par l' Association des Familles et des Amis des Victimes du Génocide de Paracuellos del Jarama. Un bel exemple de mémoire historique sélective.

Alberto TORRESANO

http://www.freewebs.com/nacioneuropa/index.htm http://europanacion.blogspot.com/

----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
To: Fernand CORTES de CONQUILLA
Sent: Friday, November 07, 2008 12:07 PM
Subject: PARACUELLOS Y CARRILLO !!!

Paracuellos y Carrillo!!!

Hay a quien Paracuellos le puede parecer un asunto menor dentro de la historia de las grandes matanzas de la humanidad. Y, sin duda, cuando se tienen mente horrores como los de Auschwitz es normal que otras atrocidades queden, hasta cierto punto, diluidas. Pero hay que recordar que fueron unos crímenes que no tenían precedentes en España, por su volumen y arbitrariedad, así como por los móviles ideológicos de quienes los cometieron, y que sirvieron de campo de pruebas para otras barbaridades semejantes, como las de Katyn.

Es evidente que Santiago Carrillo no fue el único responsable de aquellos asesinatos en masa. También son culpables los hombres que los llevaron físicamente a cabo y los soviéticos que los ordenaron, así como Margarita Nelken, que precedió a Carrillo al frente de Orden Público. Pero ha sido el dirigente comunista el único de ellos con responsabilidades políticas y presencia pública en nuestra democracia. De ahí que se haya convertido en un símbolo de la represión en la zona roja o republicana, y que se hayan sucedido unos intentos de exculparle que, mirados con lógica, resultarían casi cómicos. Porque reconocer su culpabilidad sería admitir que los asesinatos cometidos en Paracuellos no fueron obra de unos pocos incontrolados, algo que, dada la importancia de las matanzas y el carácter simbólico de uno de sus máximos responsables, obligaría a enterrar esa ridícula dicotomía que clasifica los crímenes del bando nacional como algo estudiado y ordenado desde las más altas autoridades y los crímenes del bando republicano como algo espontáneo que los dirigentes no pudieron controlar.

Carrillo hace lo que puede para defenderse (http://www.libertaddigital.com/sociedad/carrillo-dice-ahora-que-hizo-todo-lo-posible-para-evitar-la-matanza-de-paracuellos-1276342855/), pero resulta casi imposible no sólo que convenza a quienes no le creen –especialmente cuando hay testimonios como el de Carlos Semprún Maura, que recuerda que el dirigente comunista reconoció su responsabilidad off the record en el exilio–, sino lograr mantener la credulidad de quienes necesitan seguir convencidos de su inocencia para mantener la ilusión de que la guerra civil fue una contienda entre buenos y malos. Ya en una entrevista realizada de rodillas en El País hace tres años reconoció que Paracuellos "fue una desgracia tremenda, pero en tiempos de guerra hubiera sido mucho peor que se hubieran unido al ejército que estaba atacando Madrid" y hoy insiste en argumentos exculpatorios que, dado lo alejados que están de la realidad conocida, resultan insostenibles.

Así, Carrillo resume las matanzas en que un convoy de prisioneros militares que estaban siendo trasladados fue "asaltado" por "grupos incontrolados que abundaban en los alrededores de Madrid". El problema es que la mayor parte de las víctimas de los crímenes de Paracuellos no eran militares y fueron trasladados y asesinados en varias sacas durante distintos días.

Nadie en aquel entonces dudó de la responsabilidad de Carrillo en la masacre (http://www.libertaddigital.com/sociedad/las-pruebas-contra-carrillo-1276342934/), ni los soviéticos favorables a ella ni los miembros del Gobierno republicano que mostraron algún escrúpulo. Ni nadie lo dudaría en la actualidad si no fuera porque, claro, los crímenes fueron ordenados y ejecutados por el bando que hoy nos intentan pintar de colores angelicales. Si Santiago Carrillo no fuera comunista sino de extrema derecha y las víctimas hubieran caído por disparos hechos por fusiles del bando nacional, no sería necesario tener que volver a repetir lo que sucedió en noviembre de 1936 una y otra vez, porque serían justamente recordados como la atrocidad que fueron y sus responsables reconocidos como tales.

Pero tenemos la desgracia de la izquierda española funda su legitimidad moral en un cuento de hadas que en nada se corresponde con lo que sucedió en la guerra civil, una contienda en la que ningún bando es inocente de haber cometido monumentales tropelías. Y mientras sigan basando su superioridad moral sobre la derecha en esa mentira, no podrá estudiarse ese periodo negro de nuestra historia de manera racional y desapasionada.

Alberto TORRESANO

http://www.freewebs.com/nacioneuropa/index.htm http://europanacion.blogspot.com/

----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
To: Fernand CORTES de CONQUILLA
Sent: Sunday, November 09, 2008 10:17 AM
Subject: Paracuellos 2008

ESTE AÑO HA SIDO UN GRAN EXITO GRACIAS AL GARZONAZO DEL EXSIBICIONISTA GARZONCITO DE LA MANCHA!!!

PARACUELLOS del Jarama 2008

L' hommage rendu aujourd' hui à nos compatriotes tombés assassinés à Paracuellos a été particulièrement émouvant. Des Phalangistes de toute la province de Madrid et de Guadalajara y participaient auxquels s' étaient joints ceux d' Alcala de Henares, de Brunete et de la ville de Madrid. Au total, 3 bus et de nombreux véhicules privés, plus de 200 camarades en chemise bleue, ainsi qu' une délégation italienne de la FIAMMA TRICOLORE.

Après la cérémonie, tous se rassemblèrent pour un repas fraternel, auquel participaient notre chef National, Manuel Andrino, le Délégué National aux Relations avec les Pays Etrangers, Alberto Torresano, ainsi que le Délégué italien, Giancarlo Gentile, petit fils du Ministre de la Culture du Gouvernement fasciste de Benito Mussolini, assassiné par les partisans rouges en 1945.



----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
Sent: Monday, November 10, 2008 4:45 PM
Subject: Rv: Rv: ¿Dónde se puede ver El Infierno Vasco?

El infierno vasco

No ha sido fácil, pero finalmente El Infierno Vasco se estrena este viernes en varias capitales españolas, aunque sólo en ocho. Iñaki Arteta, director de esta película que refleja el acoso a los no nacionalistas en el País Vasco, ha tenido que luchar con carros y carretas para conseguir que la cinta llegue finalmente a los cines.

http://www.elinfiernovasco.com/

El Infierno Vasco recoge los testimonios de políticos, empresarios, artistas, periodistas, policías.... Todos no nacionalistas. Todos perseguidos por ETA y acosados por el nacionalismo. Algunos resisten heroicamente en el País Vasco, otros se han tenido que exiliar.

Sólo ocho cines de toda España proyectarán la película a partir de este viernes, después de la lucha de Iñaki Arteta con distribuidores y salas de proyección. En San Sebastián que tanto presume de su festival de cine no se proyectará. La pasada semana Iñaki Arteta era entrevistado y confiaba en que "arranque bien la película, los empresarios vean colas en las taquillas, tengan envidia y la proyecten en más ciudades y más salas".

Las salas donde puede verse El Infierno Vasco desde este viernes 7 de noviembre son:
- Madrid. Cine Paz
- Barcelona. Cine Alexandra
- Bilbao. Multicines
- Vitoria. Cine Florida
- Valladolid. Cine Casablanca
- Albacete. Cine Candilejas
- Gerona. Cine Albéniz
- Santander. Cine Los Ángeles
- Pamplona. Olite

Arteta comentaba que ha intentando "explorar esos aspectos de la sociedad vasca" que desde muchos sectores se quieren ocultar, como ya hizo en Trece entre mil, film dedicado a las ignoradas victimas del terrorismo en los años 80.

El director de El Infierno Vasco explicó que "en esta película descubrimos que hay una gran parte de la sociedad vasca que vive presionada no sólo por el terrorismo de ETA, sino por el nacionalismo que controla todos los aspectos de la sociedad vasca".

Detrás de esta conmovedora película hay "tres años" de trabajo que explica Arteta no ha sido fácil. El director recuerda las dificultades en "por una parte buscar la financiación y por otra parte buscar los testimonios, es un trabajo realmente complicado". De hecho para llegar a los 30 testimonios que aparecen a la película, "decenas han dicho que no", una cifra que roza el centenar.

Frente a la actitud de indiferencia cuando no complicidad frente al terrorismo de gran parte del mundo del cine español, Arteta destacó la "satisfacción personal de hacer algo que no es fácil, es comprometido, pero da sentido al trabajo, los que nos dedicamos a la creación artística tenemos una obligación de contar las cosas más importantes que ocurren a nuestro alrededor y en el tiempo que están ocurriendo".

Alberto TORRESANO

http://www.freewebs.com/nacioneuropa/index.htm http://europanacion.blogspot.com/

----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
Sent: Friday, November 14, 2008 9:30 AM
Subject: A toutes fins utiles............

CONFEDERACION NACIONAL DE COMBATIENTES

C/ ALONSO CANO, 66 BAJOS
28003 MADRID

Madrid, a 12 de Noviembre de 2008

COMMUNIQUE /CONVOCATION 20 NOVEMBRE

Nous souhaitons informer tous nos camarades, membres, amis et sympathisants qu’ à la date d’ aujourd’ hui, l’ autorisation nous a été accordée pour la célébration de l’ hommage au Caudillo Francisco Franco ainsi qu’ au Fondateur de la Phalange José-Antonio Primo de Rivera, traditionnellement rendu sur la Plaza de Oriente à 12 h, dimanche prochain 23 novembre.

Pendant des années, la Confédération Nationale des Combattants est restée fidèle à nos idéaux, sans tenter de s’ immiscer dans les thèmes politiques, rendant hommage à nos morts et à nos ancêtres, et restant inlassablement fidèle à Dieu et à l’ Espagne.

Cependant, face à la situation actuelle et à la continuelle « garzonnade », la Confédération Nationale des Combattants veut que cette année la manifestation traditionnelle d’ hommage aux personnes de Francisco Franco et José-Antonio Primo de Rivera ne consiste pas seulement en une manifestation d’ hommage à de si grands hommes mais se convertisse en une grande manifestation d’ indignation et de rejet de cette supposée « Loi de Mémoire Historique ».

Une Loi qui n’ a comme objectif que le seul revanchisme, la malversation de l’ Histoire, la fin de notre liberté d’ expression, l’ interdiction d’ hommages plus que mérités tente d’ interdire les honneurs catholiques à ceux qui sont morts pour Dieu et pour l’ Espagne.

Cette année, il est impératif que la présence de milliers de Patriotes, de Catholiques, de Phalangistes, d' Espagnols sans plus fasse trembler la Plaza de Oriente, pour rappeler à Zapatero et à ses associés, communistes et séparatistes, que s’ ils veulent se souvenir, nous nous souviendrons alors de tous. Que s’ ils veulent parler de coup d’ Etat, nous parlerons de 34, que s’ ils veulent parler de fosses nous parlerons de celles d’ Aravaca, de Fuencarral, de Torrejón ou de Paracuellos del Jarama. Que s’ ils veulent parler de dictateurs nous parlerons de Staline, de Polpot, de Ceaucescu ou de Castro. S’ ils veulent parler de justices « sommaires », nous parlerons des checas de Fomento ou du Cine Europa, et enfin, s’ ils veulent parler d’ assassins, nous parlerons de Carrillo, de Garcia Atadell, de Che Guevara ou des brigades du petit matin.

S’ ils veulent se souvenir, nous nous souviendrons de tous, et nous rappellerons à monsieur le Président du Gouvernement que s’ il avait un grand père, nous aussi, mais que les nôtres ont été vainqueurs.

Vive l’ Espagne!!!

Face à la Loi de Mémoire Histérique, Espagnols, souvenez-vous, mais n' oubliez pas.

http://www.freewebs.com/nacioneuropa/index.htm http://europanacion.blogspot.com/

CONFEDERACION NACIONAL DE COMBATIENTES

C/ ALONSO CANO, 66 BAJOS
28003 MADRID

Madrid, a 12 de Noviembre de 2008

COMUNICADO-CONVOCATORIA 20-N

Por la presente informamos a todas nuestras Hermandades, miembros, amigos y simpatizantes que con fecha de hoy nos ha sido concedida la AUTORIZACIÓN para la celebración del acto de Homenaje al Caudillo, Francisco Franco y al Fundador de la Falange, José-Antonio Primo de Rivera, que como es tradicional, celebraremos en la Pza. de Oriente a las 12 horas del próximo domingo, día 23 de Noviembre.

 

Durante años la Confederación ha permanecido fiel a nuestros ideales, sin querer inmiscuirse en temas políticos, celebrando homenajes a nuestros Caídos y a nuestros antecesores, y guardando honradamente la llama de la fidelidad a los principios de Dios y España.

Sin embargo, dada la situación actual, y la continua “garzonada”, la Confederación Nacional de Combatientes tiene la intención de que este año la tradicional concentración de homenaje a las figuras del Caudillo y José-Antonio Primo de Rivera no quede únicamente en un acto de recuerdo y homenaje a tan grandes hombres, y se convierta en un gran acto de indignación y repulsa a esa supuesta Ley de Memoria Histórica.

Una Ley que tan solo tiene como fin el revanchismo, la tergiversación de la Historia, coartar la libertad de expresión de media España, impedir homenajes más que merecidos e incluso intentar impedir la celebración de funerales católicos a quienes murieron por Dios y por España.

Este año, nuevamente, la presencia de miles de Patriotas, de Católicos, de Falangistas, de Requetés, de Españoles sin más, tiene que hacer temblar la Plaza de Oriente, para recordar a Zapatero y sus socios, comunistas y separatistas, que si quieren recordar, recordaremos todos. Que si quieren hablar de golpes de Estado, hablaremos del 34, si quieren hacerlo de fosas, lo haremos de Aravaca, Fuencarral, Torrejón o Paracuellos del Jarama. Si es de dictadores, lo haremos de Stalin, Polpot, Ceacescu o Castro. Si es de juicios “sumarísimos”, lo haremos de las checas de Fomento o del Cine Europa, y si es de asesinos hablaremos de Carrillo, García Atadell, el Che Guevara o las brigadas del Amanecer.

Si quieren recordar, recordaremos todos, y recordaremos al Sr. Presidente del Gobierno que si él tuvo abuelo, nosotros también, pero los nuestros, además, vencieron.

¡¡ARRIBA ESPAÑA!!

FRENTE A LA LEY DE MEMORIA HISTÉRICA:

ESPAÑOLES, PERDONAD, PERO NO OLVIDÉIS.

http://www.freewebs.com/nacioneuropa/index.htm http://europanacion.blogspot.com/

----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
Sent: Friday, November 14, 2008 6:25 PM
Subject: ZAPATERO, PAGA CON UN CHEQUE EN BLANCO, SU VIAJE AL G-8

ZAPATERO, PAGA CON UN CHEQUE EN BLANCO, SU VIAJE AL G-8

14 Noviembre 08 - 17:36 - París - Ep

El diario conservador francés ‘Le Figaro’ detalla hoy cómo se preparó en el Elíseo la cumbre del G-20 que debuta mañana en Washington para buscar soluciones a la crisis financiera internacional y a la que finalmente acudirá España gracias al presidente galo, Nicolas Sarkozy, que ha cedido la silla que Francia posee como miembro del G-8 y vencido la resistencia de la Administración Bush frente a la presencia de Zapatero en la Casa Blanca.

Según relata el periódico, la tarea de garantizar la asistencia de España y Países Bajos a la cita de Washington, algo que no querían los americanos, recayó en el consejero diplomático y ‘sherpa’ de Sarkozy, Jean-David Levitte. Una vez conseguido, Sarkozy se lo hizo saber a todos sus interlocutores: «He logrado que entren en el G-20 la octava y la decimoquinta economía del mundo. `Ahí es nada!».

«Zapatero está encantado. Le ha dicho: Te daré todo lo que me pidas», narra a ‘Le Figaro’ un próximo colaborador del presidente francés.

El diario desvela también que la fecha elegida para la reunión no es fruto del azar y tiene una lectura en clave doméstica, porque cuando el pasado 18 de octubre Sarkozy sugirió en Camp David al presidente Bush fijar la cita para el 15 de noviembre ya se sabía que coincidiría con el Congreso del Partido Socialista francés, evento que quedará sin duda eclipsado por la cumbre.

Por lo demás, Sarkozy viaja hoy a la capital norteamericana con la intención de que de allí salgan resultados concretos y se aborde la supervisión de los flujos financieros, la regulación de los sueldos de los banqueros e incluso la «refundación» del capitalismo.

Para evitar que la cumbre pase sin pena ni gloria, el secretario general adjunto del Elíseo, François Perol, ha invertido estas dos últimas semanas en mantener constantes vídeo-conferencias con sus homólogos de Washington, Bruselas, Berlín o Sidney.

En cuanto a la parte europea, Sarkozy puede contar con un frente relativamente unido y en el Elíseo minimizan las supuestas fricciones con Berlín. «Las relaciones con Berlín son mucho mejores de lo que se dice», asegura Levitte.

Con Londres se vive una auténtica luna de miel, así que la única línea roja que el equipo de Sarkozy no puede traspasar es la de «sentar a Estados Unidos en el banquillo de los acusados». Por eso nadie dirá en el Elíseo que la crisis actual es la victoria del capitalismo continental sobre el anglosajón, por más que sea la tesis de buena parte de los consejeros del presidente, empezando por Henri Guaino, artífice de la mayoría de los discursos de Sarkozy.

Pese a ello, ayer el mandatario galo se permitió avisar de que el dólar no puede pretender seguir siendo la única moneda del mundo. «Ya no estamos en 1945», espetó Sarkozy al recibir el premio al Valor Político otorgado por la revista ‘Política Internacional’.

En todo caso, el presidente francés es plenamente consciente de que no pueden esperarse milagros en ausencia de Barack Obama, a quien el propio Bush ha rechazado invitar a la cumbre pretextando que Estados Unidos tiene un sólo presidente.

El Elíseo sabe también que Bush «ya no está muy concentrado en su trabajo» y que en Camp David, durante la visita que hizo Sarkozy en compañía del jefe del Ejecutivo comunitario, Jose Manuel Durao-Barroso, para arrancarle el compromiso de celebrar la cumbre de mañana, se notaba que Bush no esperaba más que una cosa: «volver a su rancho», indica ‘Le Figaro’.

Zapatero llega a Washington para participar en la cumbre del G-20. Esta noche, 14 de Noviembre, cena por vez primera en la Casa Blanca, sentado entre Merkel (Alemania) y Balkenende (Holanda).

L' article en Françaiis en entier de Charles Jaigu, Bruno Jeudy et Jean-Jacques Mével (à Bruxelles) 13/11/2008 sur: http://www.lefigaro.fr/economie/2008/11/14/04001-20081114ARTFIG00008-comment-l-elysee-a-prepare-le-g-.php

Alberto TORRESANO

http://www.freewebs.com/nacioneuropa/index.htm http://europanacion.blogspot.com/

EL CUENTO DE NAVIDAD DEL JUEZ GARZON...

Las diligencias que han dado lugar a las últimas resoluciones estelares del Juez Garzón se refieren a “presuntos delitos de detención ilegal”. De las denuncias formuladas establece el Juez Garzón que parece “existir un plan sistemático y preconcebido de eliminación de oponentes políticos” a partir de 1936. Justifica que se investiguen ahora aquellos hechos por haber quedado impunes hasta la fecha. Dice Garzón en el auto que “los vencedores de la Guerra Civil aplicaron su derecho a los vencidos y desplegaron toda la acción del Estado para la localización, identificación y reparación de las víctimas caídas de la parte vencedora.” Y habría que decir que no es cierta esta premisa en cuanto que es mentira que en la guerra civil sólo padecieran crímenes aquellos a los que él llama vencedores y vencidos. Tampoco es cierto que los vencedores se dedicaran a esa labor de localización e identificación de las víctimas.

La represión “roja” en la retaguardia republicana –para incluso miembros de las otras familias del bando republicano- no fue luego esclarecida de la forma en que pretende hacerlo el Juez Garzón con respecto a los “vencidos” a través de masivas exhumaciones.

Garzón pretende imponer la visión de lo políticamente correcto, del pacifismo pusilánime de nuestra época y sus prejuicios progres, a determinadas conductas de una guerra que aconteció hace setenta y dos años. Que viene a ser como si en la España del General Franco se pretendiera encausar a Isabel II por los desmanes de su “Corte de los Milagros”; o como si en el año 1980 se pretendiera juzgar la represión del terrorismo anarquista de los gobiernos de Canalejas y Maura.

Garzón se agarra a diversos precedentes de la historia reciente para justificar la aplicación retroactiva de leyes y jurisprudencia emanada tras el proceso de Núremberg; del nacimiento de las Naciones Unidas, del Tribunal Europeo de Derechos Humanos y de demás instituciones que no existían ni en la imaginación de los contendientes.

Otro fundamento de Garzón es el de que los vencedores “habían quebrantado la legalidad vigente al alzarse en armas contra el Estado”. Y si bien es cierto que se alzaron en armas, es cuestión que a un Juez de la Audiencia Nacional no le compete es determinar la “legitimidad” de aquella decisión. Pues resulta obvio que para buena parte de los Españoles de aquella época le pareció necesario aquel levantamiento contra la persecución religiosa y las amenazas de Largo Caballero, entre otros, de conducir a España a la dictadura del proletariado.

Los fundamentos jurídicos que utiliza Garzón para justificar que aquellas desapariciones responden a un plan de genocidio son una tesis histórica del propio Juez, en el que utiliza la técnica de las notas a pie de página. Hasta más de treinta para citar a sus fuentes históricas, siendo la tercera de ellas una cita a su propio libro: “Cuento de Navidad. Otro mundo es posible”. El juez Garzón va entresacando de citas de libros divulgativos, artículos periodísticos, entrevistas y otras fuentes, los indicios que le llevan a plantear que existió un plan preconcebido de genocidio. Responsables serían, de forma muy destacada, los generales integrantes de la Junta Suprema Militar así como los ministros de los primeros gobiernos de Franco. Dejando la puerta abierta a la imputación a los dirigentes de Falange Española que no se ha tomado la molestia en averiguar quiénes eran, sino que reclama el auxilio del Ministerio del Interior para que se lo aclare. El libro con el cuadro de los ministros de los primeros gobiernos de Franco si lo tenía a mano.

Resulta inaudito que un juez de la Audiencia Nacional utilice el cauce procesal para exponer su tesis de aficionado a la historia contemporánea. Fundamentándola en una entrevista hecha por un periódico extranjero al General Franco; por los libros de la colección “Temas de Hoy” que tanto le entretienen; o por las ideas políticas de sus colegas como Martín Pallín.

Sin duda Baltasar Garzón toma de forma entusiasta el relevo de la Ley para la Memoria Histórica. La proclama del juez no tiene desperdicio: “Establecer la existencia y comisión del delito puede tener unas consecuencias civiles y patrimoniales importantes, además el ejercicio del derecho a la memoria, como derecho de ámbito y contenido internacional”. Ya nos parecía que la exposición de motivos de la ley era cursi y ridícula al enunciar ese derecho: “derecho a la memoria personal y familiar”; como bien podría proclamarse el derecho a disfrutar de las fotografías en blanco y negro; o el derecho a disfrutar del gusto y el olor de las casi extintas gallinejas; pero es que ahora resulta que ese derecho es internacional porque lo dice Garzón y el Alto Comisionado de la ONU.

Para Garzón no existe ni la amnistía, ni la prescripción, ni la irretroactividad de la ley penal. Sin embargo, para no investigar hace ahora diez años el verdadero exterminio de Paracuellos encuentra un buen argumento: “No se pretendió con tales hechos atentar contra Altos Organismos de la Nación” Y piensa el magistrado que con poner con mayúsculas las primeras letras de esa institución que se acaba de inventar se justifica el que no se atendiera entonces a la petición de amparo de las víctimas que sí podían identificar al responsable político directo de aquellas desapariciones: Santiago Carrillo.

Una sola idea se colige del auto de Garzón, su juzgado es competente, en virtud del “principio de Justicia universal”, para conocer de cualquier hecho. Así se resume su Cuento de Navidad: existió un bando vencedor que era tirano y malvado y un bando vencido, que era legítimo y bueno. Se trata de juzgar ahora a aquel bando y, en consonancia con la Ley para la Memoria Histórica, hacer ahora justicia, denostando al bando malo y ensalzando al bueno. Quitemos las calles de aquellos criminales y mantengamos las de los próceres buenos, Carrillo, La Pasionaria, Largo Caballero, Negrín, Companys, Margarita Nelken… ¡Tremendo cuento!

José Mª Blanco Corredoira.
Abogado
Falange Española de las JONS. Delegación Nacional de Prensa.

----- Original Message -----
From: sixfevrier@gmail.com
Sent: Sunday, November 23, 2008 11:41 PM
Subject: Premières photos du 20 Novembre à Madrid avec la Phalange espagnole

FUNERAL POR JOSE-ANTONIO EN PARIS, EL PROXIMO SABADO 29 DE NOVIEMBRE

 

Retrouvez sur notre site http://www.six-fevrier.com les nouveautés suivantes:

1) Premières photos des manifestations du 20 novembre 2008 à Madrid avec la Phalange espagnole: http://www.six-fevrier.com/achat/produit_details.php?id=633

2) Messe en l' honneur de José-Antonio Primo de Rivera et de Francisco Franco le 29 novembre 2008 à Paris: http://www.six-fevrier.com/achat/produit_details.php?id=632

Salutations nationalistes.

Cercle du Six-Février  

 

Mienten cada vez que hablan!!!

El caso de yahoo.com

Des centaines de personnes* faisant le salut fasciste** se sont rassemblées à Madrid pour commémorer la mort de l' ancien dictateur Francisco Franco peu après la décision du juge Baltasar Garzon de renoncer à enquêter sur les atrocités commises pendant la guerre civile de 1936-39 et la dictature qui a suivi.

Beaucoup de participants rassemblés devant le Palacio de Oriente, où Franco est apparu pour la dernière fois en public, arboraient la chemise bleue et le béret rouge*** de la Phalange et d' autres symboles du régime franquiste.

Le juge Garzon a renoncé cette semaine à enquêter sur la disparition de 130.000 personnes, dont beaucoup ont été sommairement exécutées par les forces franquistes****.

Le parquet avait estimé qu' une telle enquête contrevenait à une loi d' amnistie votée en 1977 et couvrant la guerre civile.

Le juge Garzon espère maintenant que les tribunaux locaux vont quand même ordonner l' ouverture de 19 fosses communes qu' il a identifiées et exhumer les corps, dont celui du poète Federico Garcia Lorca *****.

Martin Roberts.- in fr-news-yahoo.com)

NDLR: * = faux car il y avait plus de 4000 personnes à ces manifestations à Madrid et Valle de los Caidos; ** = faux car le salut falangiste est antérieur et différent du salut nazi; *** = faux car le béret est bleu ou noir et non pas rouge ; **** = mais le mal est déjà fait!; ***** = et pour les milliers voire dizaines et centaines de milliers de morts d' avant la guerre tués par les républicains?

 
voici le béret "rouge"... qui s' avère être noir! Idem ci-dessous...


bonnet bleu ou béret noir ici avec le délégué aux ralations internationales de la Falange!


Un bel exemple de salut falangiste... parmi des drapeux des délégués français...


la jeunesse espagnole s' est mobilisée massivement... de même que les actifs...

 




----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
Sent: Tuesday, November 25, 2008 5:00 PM
Subject: EL ULTIMO "CARA AL SOL" EN EL VALLE DE LOS CAIDOS....

EL ULTIMO "CARA AL SOL" EN EL VALLE DE LOS CAIDOS

Leer esto en internet es cómodo. Mientras hay camaradas que en están en sus trabajos doloridos de puras agujetas después de 60 km. andando en el frío de la noche por puro idealismo y fe y que solo piden respeto. La salida de la corona desde Moncloa con la bendición del pater Giulio Tam es siempre especial. El, con su rosario-metralleta, es de los pocos clérigos que en estos tiempos sabe remover algo dentro de los revolucionarios a los que casi no les queda más que la fe en sí mismos. Relevos de Pozuelo, Bruntete, Mostoles, Vieja Guardia, TNS … Parada en Villalba y ofrenda en el monumento a los Caídos… Caminad camaradas. “Nuestro sitio está ahí fuera bajo la noche clara”. Si no has estado, tú te lo pierdes. Hay cosas que solo se entienden y se sienten con el peso de las andas viendo amanecer, con los guiones y banderas a las claras del día.

LLEGADA AL VALLE -Somos los proscritos. Pero lo sabemos y en el fondo hasta nos gusta un poco. ¿A quién si no es a nosotros le van a hacer una ley a la medida y con calzador? Después de horas andando por ese puro idealismo nos encontramos con los funcionarios tristes que se hacen los amables unos (poli bueno), los duros otros (poli malo). Y al unísono se les manda a la mierda. Donde más gusten, a pedir la desmilitarización del cuerpo, a pedir viviendas compartidas con sus parejas gays, a pedir la admisión del cambio de sexo en el benemérito instituto o la equiparación con la ertzantza… donde les salga pero a la mierda.(Pobre Duque de Ahumada...)

LA FALANGE (FE) no es un mueble de IKEA como pretenden estos funcionarios miserables. NO nos desmontamos, no quitamos uno solo de los yugos de nuestras camisas, no nos quitamos uno solo de nuestros símbolos, no renunciamos a nada ni nos convertimos en un descafeinado.

MISA EN EL ESCORIAL Y OFRENDA A LOS CAIDOS. Con la dignidad intacta escuchamos una misa en sufragio de José-Antonio en El Escorial. Duerme tranquilo pequeño abad del Valle, no has tenido que decir ese nombre que te daba tanto miedo pero que invocaras cuando nos llames cuando a ti también te quieran echar de allí. Uno de los nuestros lee el antiguo testamento, el del Dios Justiciero. Nuestro Jefe Nacional, las plegarias. Por fin, tras la santa misa se deposita la corona ante un monolito de aquel granito imperial escurialense, con nuestro yugo tallado y coronado por una cruz. Andrino que estuvo toda la noche andando durante todo el trayecto, como tantos años, como jefe de marcha, nos agradece la compañía y el respeto.

El último Cara al Sol, el más emotivo.

Alberto TORRESANO

Publicado por Europa Nación en 7:29 0 comentarios  

----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
Sent: Tuesday, November 25, 2008 8:24 PM
Subject: MISA EN PARIS POR JOSE ANTONIO Y FRANCISCO FRANCO


http://infonacional.com/

MISA EN PARIS POR JOSE-ANTONIO Y FRANCISCO FRANCO

Madrid, 25 de noviembre de 2008.

Durante estos días hemos contado con la agradable compañía del Círculo Franco-Hispánico. Como en años anteriores, amigos como Alain de Boyer o José Antonio Blanco (de ascendencia gallega) nos han acompañado en la cena por la Europa de las patrias tanto como caminando durante toda la noche a la intemperie hasta el Valle de los Caídos paseando su pendón.

Ahora el presidente del CFH, Olivier Grimaldi, nos anuncia una misa en París que tendrá lugar el próximo 29 de noviembre. Les enviamos nuestro saludo.

Remitido a LA FALANGE (FE) desde el CFH:

Messe à Paris en mémoire de José Antonio Primo de Rivera et du Général Franco...

La Messe en l' honneur de José-Antonio Primo de Rivera et du Général Franco sera célébrée le samedi 29 Novembre à 19 h 30 en l' église Saint-Nicolas du Chardonnet, rue des Bernardins, 75005 Paris (métro Maubert-Mutualité).

Cette messe sera dite en fidélité à José-Antonio Primo de Rivera, Chef national de la "Falange Española de la JONS", assassiné en Alicante, le 20 novembre 1936.

Le Cercle Franco-hispanique nous précise qu' un vin d' honneur sera servi à l' issue de la cérémonie.

----- Original Message -----
From: Alberto Torresano
Sent: Saturday, November 29, 2008 1:11 PM
Subject: EL RIDICULO JUEZ GARZON

EL RIDICULO JUEZ GARZON, NO SALDRA EN LA FOTO!!!

El ridículo de Garzón

El juez estrella Baltasar Garzón se propuso cierto día esclarecer los "crímenes del franquismo", olvidándose de que previamente socialistas, comunistas, faistas, cenetistas y milicianos habían montado su red de "checas" en las que se torturaba y mataba a patriotas.

Al juez Garzón se le olvidó que el siniestro S.I.M. Servicio de Investigación Militar, obra del socialista Indalecio Prieto, torturó también en esas "checas" y en barcos prisión a cientos o a miles de falangistas, tradicionalistas, religiosos o simplemente a gentes de mesa.

El juez Garzón con su habitual arbitrariedad se olvidó de que en las tapias de los cementerios los rojos habían fusilado a miles de patriotas o habían abandonado sus cadáveres allí.

Ahora parece que la justicia suprema de los jueces han colocado en su sitio al juez estrella, ya que los magistrados del pleno de la Sala Penal de la Audiencia Nacional han decidido declarar al juez Baltasar Garzón incompetente para investigar esos por el llamado "crímenes del franquismo". Los componentes del pleno han acordado, por 14 votos a favor y tres en contra, dar la razón al fiscal jefe de la Audiencia Nacional, Javier Zaragoza, en la petición de incompetencia que presentó contra la investigación de Garzón.

No nos queda más que recomendarle al juez Garzón que la próxima vez proceda con menos arbitrariedad y con una visión más amplia de lo que fue en realidad eso que él llama los "crimenes del franquismo". 

----- Original Message -----
From: <contact@association-sdf.com>
Sent: Wednesday, November 12, 2008 2:01 PM
Subject: Entraide identitaire sur le terrain

Entraide Identitaire sur le terrain

Voir sur le site: http://www.association-sdf.com/blog/

ET DE DEUX!

4 novembre 2008

Un SDF a été retrouvé mort de froid hier matin à Clichy, c’ st le deuxième en une semaine. Les distributions hebdomadaires de soupes populaires identitaires reprennent le 8 décembre, mais Solidarité Des Français a décidé d’ rganiser dès demain soir (mercredi) une distribution itinérante dans les rues de ce secteur et des alentours. Il s’ agit d’ apporter aux plus démunis des nôtres un peu de chaleur et de réconfort en leur offrant café, friandises et couvertures.

Pour tout renseignement, nous contacter via le site ou par téléphone: 06 12 48 48 89 (laisser un message).

Merci pour eux,

Odile BONNIVARD
Porte-parole de l’ association Solidarité Des Français

----- Original Message -----
From: <contact@association-sdf.com>
Sent: Friday, November 28, 2008 11:29 AM
Subject: NOUVEAU!

Communiqué de l' association Solidarité Des Français

NOUVEAU: SDF organise des distributions itinérantes régulières

26 novembre 2008

On disait hier: "Personne hier ne peut se prétendre totalement "à l' abri de la rue" C' est sans doute pire aujourd' hui... Que sera demain?

A Paris, les autorités enlèvent les tentes dans certains quartiers: « Cachez votre misère et allez mourir ailleurs! »

On parle de discrimination positive et on la pratique... Ce sont les nôtres qui crèvent dans la rue!

Il suffit de circuler et d' observer dans les rues de Paris pour commencer à comprendre ce qui se passe. Solidarité des Français l' a fait cette nuit.

Trois bénévoles ont distribué: du café chaud, des biscuits, des plaques de chocolat, des oranges, des cigarettes "pourquoi pas?", des chaussettes, des écharpes, des bonnets et quelques vêtements.

La tâche est énorme, nous allons continuer et nous comptons sur votre aide pour pouvoir faire plus.

Jean, responsable distributions itinérantes de l' association SDF

(Reportage photo bientôt en ligne)

http://www.association-sdf.com

06 12 48 48 89

----- Original Message -----
From: <contact@solidarite-kosovo.org>
Sent: Thursday, November 13, 2008 7:34 PM
Subject: Solidarité Kosovo V2

Découvrez le nouveau site internet de l’ ONG Solidarité Kosovo: http//www.solidarite-kosovo.org

Cette nouvelle plate-forme répond au fort développement de notre association de ces deux dernières années. Nous recherchions un outil efficace et professionnel, c’ est désormais chose faite avec ce nouveau site internet. Plus réactif et mieux documenté, ce nouveau site contient également de nouvelles rubriques:
- Un journal
- Une rubrique actualité: « En direct du Kosovo»
- Une partie agenda
- Une rubrique multimédia (Vidéos/Photos/Sons)

Vous pouvez également consulter les archives de notre association puisque nous avons répertorié tous les communiqués, photos et compte-rendus des missions depuis 2004.

Nous attendons votre visite. N’ hésitez pas à vous inscrire dans la liste de diffusion.

L’ équipe de Solidarité Kosovo

http://www.solidarite-kosovo.org

----- Original Message -----
From: Solidarité Kosovo
Sent: Monday, November 17, 2008 7:20 PM
Subject: Nouveau convoi humanitaire : Noël 2008
Communiqué de Solidarité Kosovo lundi 18 novembre 2008

------------------
SOLIDARITE KOSOVO
-----------------

:: Nouveau convoi humanitaire: Noël 2008 ::

Cet hiver, l’ association Solidarité Kosovo effectuera son huitième voyage humanitaire en direction des enclaves serbes du Kosovo-Métochie.

Depuis quatre ans, grâce à vos dons, des enfants qui n’ ont rien reçoivent à Noël des jouets et des vêtements chauds. Depuis quatre ans, les écoles serbes des enclaves reçoivent du matériel scolaire en grande quantité. Lorsque nous avons créé Solidarité Kosovo en 2004 nous avions décidé d’ inscrire notre action dans la durée. Une aide n’ est efficace et n’ a de sens que si elle est régulière! Ce huitième voyage humanitaire que nous ferons grâce à vous pour ce Noël 2008 est là pour témoigner du sérieux de la pérennité de notre action.

Notre objectif est cette année, de partir avec trois véhicules remplis de peluches, de jouets, de matériel scolaire et sportif pour les jeunes adolescents et de vêtements chauds. Si nous réunissons les fonds nécessaires ce sera le plus important convoi organisé par Solidarité Kosovo depuis décembre 2004. Cela nous permettrait de nous rendre dans deux enclaves serbes supplémentaires: Velika Hoca et Orahovac. Dans ces deux enclaves vivent encore 250 enfants serbes.

Comme chaque année nous vous demandons d’ être généreux pour permettre à des enfants serbes d’ avoir un cadeau à Noël.

Les familles serbes des enclaves du Kosovo comptent sur nous… Nous comptons sur vous!

Pour faire un don:
- Chèque à l’ ordre de Solidarité Kosovo à renvoyer à l’ adresse suivante: Solidarité Kosovo BP 1777, 38220 VIZILLE

- Ou Cliquez ici http://www.solidarite-kosovo.org/fr/dons-en-ligne (paiement en ligne/virement bancaire)

Nous vous rappelons que chaque don donne automatiquement droit à une déduction fiscale à hauteur de 66% du montant de votre don. Un don de 100 € ne vous coute en réalité que 34 €. (en savoir plus)

------------
http://www.solidarite-kosovo.org
contact@solidarite-kosovo.com

----- Original Message -----
From: "Novopress" <contact@novopress.info>
Sent: Sunday, November 02, 2008 1:08 PM
Subject: Abonnez-vous aux fils d'information de Novopress!

-----------------------------------
Novopress.info - 2 novembre 2008
-----------------------------------

:: Abonnez-vous aux fils d'information de Novopress! ::

Novopress publie beaucoup d' articles et de dépêches chaque jour. Et certaines informations peuvent échapper à certains internautes qui ne peuvent pas se connecter en permanence sur le site.

Novopress ne propose pas, pour le moment, de lettre d' information à ses fidèles lecteurs. Mais, il reste possible de s' abonner aux fils d' informations de chaque antenne Novopress (liste disponible sur: http://pub.novopress.info/?p=7).

La procédure d' inscription est très simple. Il suffit de prendre l' adresse du fil d' information de l' antenne de son choix et de se connecter sur le site FEEDMYINBOX (http://www.feedmyinbox.com/).

Exemple pour un abonnement au fil d' information de Novopress France:
* Noter l' adresse du fil: http://fr.novopress.info/novo-rss.php
* Se connecter au site FEEDMYINBOX (http://www.feedmyinbox.com/)
* Indiquer l' adresse du fil d' info dans "Enter a website URL"
* Indiquer son e-mail dans "Enter your email address"
* Cliquer sur le bouton "Submit".

Après avoir confirmé son abonnement (message envoyé par le service FEEDMYINBOX), l' internaute recevra gratuitement chaque jour par e-mail l' annonce des derniers articles publiés sur Novopress.

----- Original Message -----
From: "Novopress" <contact@novopress.info>
Sent: Wednesday, November 05, 2008 10:13 PM
Subject: Lancement de Novopress Aquitaine

----------------
Novopress.info - 5 novembre 2008
----------------

:: Lancement de Novopress Aquitaine ::

Après les antennes :: France :: Paris :: Suisse :: Québec :: Amérique du Nord :: Italie :: Flandre :: Roumanie :: Breizh :: Espagne ::

Alsace :: Euskadi :: Corsica :: Lyon :: Portugal :: Chisinau :: Vendée :: Pays-Bas :: Lorraine :: Belgique :: Catalogne :: Musica :: Grèce :: Chypre :: Irlande

Bienvenue à Novopress Aquitaine!

http://aquitaine.novopress.info

----- Original Message -----
From: "Novopress" <contact@novopress.info>
Sent: Sunday, November 09, 2008 6:09 PM
Subject: Pour que Novopress vive et grandisse!

----------------
Novopress.info - 9 novembre 2008
----------------

:: Pour que Novopress vive et grandisse! ::

C' est sous de fallacieux prétextes que les liens publicitaires qui apparaissaient sur les pages de Novopress ont été supprimés.

Ces publicités offraient à l' équipe entièrement bénévole de votre agence de presse favorite une modeste manne financière qui permettait de faire face à une partie des frais de fonctionnement du site. Leur disparition est donc un coup dur pour la survie et le développement de notre média indépendant et iconoclaste.

Beaucoup, faignant d' ignorer les nécessités et obligations financières, nous avaient reproché le fait d' accepter sur nos sites la présence de ces métastases de la modernité et du consumérisme.

Il est vrai que d' un point de vue éthique il est préférable de se passer de tout lien avec la publicité mais cela n' est possible qu' à condition que l' investissement militant compense le manque à gagner.

Il est donc temps aujourd' hui pour chacun de démontrer son attachement à Novopress, à une information différente et libre, en soutenant financièrement notre action.

Des dons plus que jamais indispensables pour que vive et grandisse Novopress, la voix de l' identité et de la contestation!

Vous pouvez adresser vos dons:
* en ligne (en cliquant sur le lien "faire un don" disponible en haut à droite du site http://fr.novopress.info)
* en ligne à partir de notre compte paypal (Compte Paypal: contact@novopress.info)
* par voie postale à l' adresse suivante: NR - BP13 - 06301 Nice cédex 04 France

----- Original Message -----
From: contact@novopress.info
Sent: Tuesday, November 18, 2008 5:20 PM
Subject: Christian Vanneste, Président de l’Association Famille et Liberté, sur Novopress

Christian Vanneste, Président de l’ Association Famille et Liberté, sur Novopress

Lors d’ un débat à l’ assemblée nationale le 7 décembre 2004, Christian Vanneste avait affirmé que le comportement homosexuel était “une menace pour la survie de l’ humanité”, déclaration reprise début 2005 successivement dans La Voix du Nord et dans Nord Eclair.

Trois associations de lutte contre l’ homophobie avaient alors porté plainte (Actup Paris, SOS Homophobie et le Syndicat des entrepreneurs gays) et il avait été condamné en correctionnelle puis en appel.

La cours de cassation a annulé cette condamnation le 12 novembre dernier.

Christian Vanneste, dont le principal combat est un combat pour la Famille et pour la Liberté, a accepté de répondre ce matin à quelques questions au micro d’ Emilie Cassel pour Novopress.

----- Original Message -----
From: <contact@novopress.info>
Sent: Thursday, November 20, 2008 9:09 PM
Subject: Censure politique sur la blogosphère : HautetFort répond à Novopress

----------------
Novopress.info - 20 novembre 2008
----------------

:: Censure politique sur la blogosphère: HautetFort répond à Novopress ::

Il y a quelques semaines, les blogs de la mouvance identitaire (blogs JI, nissarebela.com, blocidf.com) hébergés sur HautetFort ont été suspendus.

Cette décision arbitraire des dirigeants du serveur n’ a été accompagnée d’ aucune explication. Aucun des blogs ne contrevenait pourtant à l’ article 7 des conditions générales d’ utilisation de HautetFort et aucune information contenue sur ces blogs n’ était constitutive d’ infraction pénale et ne lésait les intérêts de quelque personne que ce soit.

Afin d’ essayer de comprendre les motivations ayant engendré cet état de fait, nous avons décidé de joindre par téléphone les responsables de la société Blogspirit qui gère la plateforme de blogs HautetFort.

Nous avons eu tour à tour mardi dans la journée 5 personnes de la société et aucune n’ a accepté vraiment de s’ expliquer sur cette affaire.

Voici l’ entretien - très instructif - avec Philippe PINAULT, le dirigeant d’ une société qui semble avoir une conception bien particulière de la liberté d’ expression sur l’ Internet. Alors que des blogs de sensibilité politique identitaire sont censurés de manière brutale, d’ autres - qui font l’ apologie d’ assassins d’ extrême gauche comme l’ ex-Action Directe Jean-Marc Rouillan - ne semblent pas poser de problème particulier aux dirigeants de Blogspirit. Faut-il y voir une extension du flicage de la pensée dans l’ univers Web 2.0 pourtant marqué par l’ esprit ouvert et collaboratif?

Emilie Cassel pour Novopress.

Pour écouter l' entretien audio: http://fr.novopress.info/?p=14268

----------------------------------------------------
NOVOPRESS.INFO :: NOVOPRESS.INFO :: NOVOPRESS.INFO
NOVOPRESS.INFO :: NOVOPRESS.INFO :: NOVOPRESS.INFO
----------------------------------------------------

Soutenez l' initiative du CEPPE

Comité d' Entraide aux Prisonniers Politiques Européens

"Noël des Prisonniers Politiques Européens 2008"

  Apportez un peu de réconfort pour les camarades qui passeront Noël dans les geôles du système mais qui recevront l' expression concrète de notre solidarité sous forme de mandats.

Les cartes de Noël et de voeux des Prisonniers Politiques Européens sont vendues à leur profit par le Comité d' Entraide aux Prisonniers Européens:

11 €uros le jeu de 5 cartes 2008 port inclus (les jeux 2003, 2004 et 2005 à 10 €uros le jeu de 5 cartes dont il reste quelques exemplaires)

ou 55 €uros les 6 jeux de 5 cartes 2008 (30 cartes pour le prix de 25)

A l' occasion des fêtes de fin d' année, le CEPE a édité une nouvelle série de 5 cartes de voeux de collection en couleur à l' effigie de 5 prisonniers européens célèbres

Auguste Blanqui 1805-1881 (France)

Né à Puget-Théniers dans l’ arrière pays niçois, Louis-Auguste Blanqui aura été mêlé à toutes les révolutions du 19ème siècle. Son penchant pour l' action révolutionnaire s' illustrera après la chute du Second Empire par l’ occupation de l’ Hôtel de Ville de Paris le 31 octobre 1870. Le 9 mars, il sera condamné à mort par contumace. Adolphe Thiers, chef du gouvernement, conscient de l' influence de Blanqui sur le mouvement social parisien, le fera arrêter le 17 mars, veille du début de la Commune, alors que malade, il se repose chez un ami dans le Lot. Ainsi, et paradoxalement, Blanqui ne participera pas aux évènements de la Commune, mais sera tout de même condamné à la déportation pour être finalement libéré le 11 juin 1879. Il mourra le 1er janvier 1881. Ses obsèques seront suivies par cent mille personnes. Il est inhumé au Cimetière du Père Lachaise. Sur soixante-seize ans de vie, Louis Auguste Blanqui qui n’ a pas usurpé son surnom (l’ enfermé) en aura passé trente-trois en prison.

Louis Renault 1877-1944 France

Industriel né le 15 février 1877 à Paris, inventeur et pilote de course, Louis Renault est le fondateur des Usines qui portent son nom: Renault… lesquelles seront réquisitionnées par les troupes d' occupation et passeront en 1940 sous la direction de Daimler-Benz. En 1917, il avait dessiné et construit le premier char mitrailleur léger aux qualités remarquables qui a largement contribué à la victoire finale de 1918. A la libération, par ordonnance du général De Gaulle, Louis Renault sera condamné sans être jugé et, quoique malade, incarcéré à Fresne; en prison, il sera battu à mort par des cadres de la CGT et mourra de ses blessures à la clinique Saint Jean de Dieu à Paris le 24 octobre 1944.

Saint Loup (Marc Augier) 1908-1990 (France)

Né à Bordeaux, il s' illustre dans les années 30 par des expéditions en montagne et dans le Grand Nord. Sympathisant socialiste, Il devient l' un des responsables des Auberges de Jeunesse du sous secrétaire d’ état Léo Lagrange. Correspondant de guerre auprès de la LVF puis de la Charlemagne il fut de ceux qui aperçurent Moscou à la jumelle. En 1945, contraint à l’ exil, il part pour l’ Argentine où il va devenir instructeur des troupes de montagne. Gracié, en 1953, il publie son roman majeur, La Nuit commence au Cap Horn qui manque de lui valoir le Prix Goncourt, avant que son identité véritable ne soit révélée. Saint-Loup poursuit ensuite une carrière d' écrivain et de journaliste, publiant de nombreux ouvrages sous forme de trilogies consacrées au Front de l’ est, aux industriels de l’automobile, à l’aventure ou aux identités (Nouveaux cathares pour Montségur, Pas de pardon pour les bretons et l’ iconoclaste Sang d’ Israël). Opposé au métissage et à la décadence, il sera l’ inventeur du concept des « Patries Charnelles » qui sera repris 30 ans plus tard par les Identitaires

Raoul Salan 1899-1984 (France)

Natif de l’ Albigeois, il fut commandant en chef de l' Armée française en Indochine en 1952-53 où il succéda au Maréchal de Lattre de Tassigny. En mai 1958, en Algérie, il appelle à soutenir le général de Gaulle; cependant, par la suite, il refuse la politique algérienne de ce dernier et dirige le putsch d' Alger en avril 1961 puis fonde l' Organisation de l' Armée Secrète. Arrêté en 1962, il sera libéré en 1968 et publiera ses Mémoires en 1974. Médaille militaire, Grand Croix de la Légion d' Honneur, Croix de Guerre 1914-18, T.O.E. 1939-45, Croix de la Valeur Militaire.

Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne 1918-2008 (Russie)

Prix Nobel de littérature (1970), l' auteur de l'Archipel du goulag et du Pavillon des cancéreux, fut condamné à huit ans de travaux forcés pour avoir critiqué Staline et déchu de la nationalité soviétique. Il avait été contraint à l' exil avant de pouvoir faire un retour triomphal en Russie en 1994, après la chute du mur de Berlin. Auteur d 'une oeuvre fondée sur l' expérience du totalitarisme, notamment d' une série d' ouvrages faisant le récit des horreurs des camps soviétiques et du goulag, l' écrivain russe a longtemps été considéré comme l' incarnation de la dissidence. Ayant une foi orthodoxe profonde, il était aussi un ardent défenseur de l' identité russe blanche tout en critiquant la décadence occidentale actuelle.

Le recto des cartes comporte également une brève biographie de ces personnages.

Le jeu des 5 cartes est au prix de 11 euros (Joindre un timbre de 75 cts pour l' envoi).

Nous rappelons que le CEPE détient encore quelques exemplaires des cartes 2007

Pour contacter le CEPE ou commander les cartes:

CEPE - BP 4-7187 - 30914 Nîmes cédex

E-mail : cepe_liberte@yahoo.fr

Depuis sa création le CEPE a aidé financièrement
Franck, Patrick, Olivier, Philippe, Thierry, Thomas, Philippe, Roland, Michel, Maxime, Alexandre, David, Grégory, Mathieu, Emmanuel, Dimitri, Jimmy, Régis, Rémi, Jean-Luc, François, Christophe, Jean-Baptiste, Marc, Paul, Stéphane, Joël, Guillaume, Franck, Laurent, Antoine, Julien, Olivier, Guillaume, Johan, Martial, Thierry, Fabrice, Philippe, Roger, Pierre-Louis, Philippe, Marc, Odile, Olivier, Dominique, Kevin…

En 2009, manifestez votre solidarité:

adhérez au C.E.P.E.,

faites un don pour le Noël des Prisonniers Politiques Européens

***

Le CEPE édite en 2009 cinq cartes à l ' effigie de 5 prisonniers européens célèbres: Auguste BLANQUI, Louis RENAULT, Marc AUGIER Saint LOUP, Raoul SALAN, Alexandre SOLJENITSYNE

Bulletin à retourner à: ESE/CEPE BP 4 - 7187 30914 Nîmes Cedex

http://www.cepe-liberte.com

Prénom: ……………………….......................………................………. Nom: …………………...................................................................…………… Age: ……

Profession: ….......................………………………Adresse: ……………………………………..................………………………............................................

Code postal:………………………Ville:………………………………...........................................................................................

Tel.: ………………...........................................................……….. Courriel: …………………………...............………………………................................

O Je désire souscrire mon adhésion pour 2008

O normale: 20 € ?Ode soutien: 50 € O de bienfaiteur: 100 € et plus

O Je fais un don pour le Noël des Prisonniers Politiques Européens

O de solidarité: 20 € O de soutien: 50 € et plus

O Je m' engage à demander à ma banque d' effectuer un virement automatique mensuel de ………€ sur le compte du CEPE

O Je commande

O …. jeux de 5 cartes postales 2009 (10 €uros l' un + 1 € de frais de port)

O le Pin's CEPE (1 pin's: 5 €, 3 pin's: 10 €, 5 pin's: 15 €)

O Le tee-shirt " Soutenons les Prisonniers Européens " " (10 € + 2 € de port) - Préciser la taille (M, L,XL)

----- Original Message -----
From: <contact@bloc-identitaire.com>
Sent: Wednesday, November 05, 2008 12:49 PM
Subject: Le nouveau président des Etats-Unis n' est ni noir ni blanc: il est mondialiste

---------------------------
BLOC IDENTITAIRE
---------------------------

Communiqué du 5 novembre 2008

:: Le nouveau président des Etats-Unis n' est ni noir ni blanc: il est mondialiste ::

Les militants de l' idéologie antiraciste en Europe ne se tiennent plus de joie ce matin: le candidat blanc à la Maison Blanche a été battu, le candidat noir, ou demi noir, a été élu. Hors ce « symbole », ce « jour historique », rien ne compte réellement pour les journalistes ou passe au second plan de leurs commentaires.

Le Bloc Identitaire relève, pour sa part, qu' avant d' être élu par le vote des citoyens américains, Barak Obama avait été élu, et largement élu, par celui des banques, du complexe industrialo-militaire et des lobbys qui contrôlent l' hyperpuissance américaine. En récoltant plus de 600 millions de dollars auprès des puissances financières pour sa campagne électorale, le nouveau président a battu tous les records. Ce simple fait nous rappelle que l' élection américaine est d' abord et avant tout une élection ploutocratique, le vote démocratique ne faisant qu' arbitrer, ensuite, entre les deux choix offerts par le système, le choix républicain ou démocrate.

L' élection d' Obama ne changera rien à la nature profonde de la politique américaine dans le monde. Que la guerre d' Irak se termine et que celle d' Afghanistan augmente d' intensité traduira seulement un déplacement des intérêts pétrolifères des grandes compagnies américaines et de leurs alliées. En Europe de l' Est, la même politique agressive à l' égard de la Russie continuera de se développer. Enfin, les Etats-Unis continueront de vivre aux frais du reste du monde, notamment en lui faisant payer au maximum les fruits empoisonnés de la crise financière. Bref, le nouveau président des Etats-Unis, comme ses devanciers, sera un outil docile au service du mondialisme financier après avoir été un outil de propagande au service de son idéologie antiraciste.

La victoire d' Obama n' est pas une victoire des noirs ou une défaite des blancs. Elle sera sans doute ainsi perçue du fait de la racialisation du débat mis en place par ceux-là mêmes qui ne cessent de dénoncer le racisme pour mieux détruire les identités et contrôler les Etats. La victoire d' Obama est une victoire pour tous ceux qui, dans le monde, veulent un gouvernement planétaire au service des puissances financières. Pour tous les autres, c' est-à-dire l' immense majorité des hommes et des femmes des peuples du monde, qu' ils se pensent de « gauche » ou de « droite », « progressiste » ou « conservateur », cette élection est mauvaise. Car la victoire d' Obama, c' est celle du mondialisme contre la diversité, contre les identités, contre le pouvoir aux peuples et aux nations. C' est la victoire du global contre le local.

Mais cette victoire n' est peut-être que la fin d' un cycle et non la confirmation d' un règne. L' illusion antiraciste aura servi, une fois encore, à masquer l' essentiel du débat, c' est-à-dire le fait qu' il n' y en avait pas.

Oui, les temps changent et le Bloc Identitaire, avec ses alliés en Europe, entend bien agir pour que le XXIème siècle tourne le dos aux totalitarismes du XXème nés des utopies du XIXème.

----- Original Message -----
From: contact@bloc-identitaire.com
Sent: Thursday, November 06, 2008 10:28 AM
Subject: Fabrice Robert dans Minute 

Fabrice Robert explique ce qui distingue les Identitaires du Front national

06/11/2008 – 08h00

PARIS (NOVOpress) – Dans l’ hebdomadaire Minute daté d’ hier, Fabrice Robert, président du Bloc identitaire, détaille longuement ce qui différencie son « mouvement » – il récuse le terme de « parti » – du Front national.

Interrogé par la rédactrice en chef Céline Pascot sur ce qui le distingue du FN sur « la question de l’ identité », il déplore que le parti de Jean-Marie Le Pen ne défende « que l’ identité nationale, ce qui est pour nous insuffisant » : « Nous défendons une vision de l’ identité à trois niveaux: l’ identité charnelle, ce sont les régions; l’ identité historique, c’ est la France; et l’ identité civilisationnelle, c’ est l’ Europe. » « Pour le Front national, ajoute-t-il, ces identités sont antagonistes. Pour nous, elles sont complémentaires. » Et d’ illustrer son propos par l’ impossibilité pour le Maghrébin de devenir « illico » un Français à part entière, quand bien même possèderait-il parfaitement la langue française et respecterait-il les lois de la France, « car il lui manquera toujours deux des trois composantes de notre identité, la charnelle et la civilisationnelle ».

Fabrice Robert répond aussi de façon très directe à ceux qui estiment qu’ « on n’ a plus le temps » de mener le travail de longue haleine engagé par le courant identitaire « pour nos enfants et pour ceux qui naissent aujourd’ hui », et qu’ il faut privilégier le combat électoral, à commencer par la présidentielle de 2012. « A-t-on encore le temps, répond-il, de continuer à perdre tous les combats? » Selon lui, « c’ est ce qui se passe quand on reste dans une logique de l’ instantanéité. Le pouvoir ne se prend pas uniquement par les urnes […] Il se prend autant par l’ influence que l’ on exerce sur les esprits que par l’ exemple et l’ espoir que l’ on offre. Il faut montrer qu’ il est possible de sortir de la contestation et de remporter des victoires. »

Et de donner des exemples concrets de « victoires ». Une victoire « sémantique », par l’ emploi de plus en plus courant, au-delà du seul milieu « nationaliste », et même du seul monde politique, du mot « identitaire », propagation qui montre qu’ il est possible d’ imprégner peu à peu les esprits: « Qui commence à parler comme nous, explique-t-il, finira peut-être par penser comme nous. » Et les victoires de terrain, comme celle qui mené à l’ expulsion, le mois dernier à Triel-sur-Seine (Yvelines), de centaines de gens du voyage qui s’ étaient installés sur le territoire de la commune. « Au lieu de dénoncer sans cesse la puissance de certains lobbies, lance Fabrice Robert, faisons en sorte de construire nos propres groupes d’ influence! »

Titré, « A-t-on encore le temps de continuer à perdre tous les combats? », l’ entretien, long de deux pages, est à lire en intégralité dans le numéro de Minute en vente jusqu’ à mardi prochain.

----- Original Message -----
From: "Bloc Identitaire" <contact@bloc-identitaire.com>
Sent: Thursday, November 13, 2008 3:58 PM
Subject: Victoire de la liberté d' expression – défaite du lobby homosexueliste

---------------------------
BLOC IDENTITAIRE
---------------------------

Communiqué du 13 novembre 2008

:: Victoire de la liberté d' expression – défaite du lobby homosexueliste ::

La Cour de cassation a blanchi, mercredi 12 novembre, le député UMP du Nord Christian Vanneste et annulé sa condamnation pour injure envers la communauté homosexuelle, estimant qu' il avait utilisé son droit à la liberté d' expression.

Le Bloc Identitaire se réjouit de cette décision de justice. Il s' agit d' une victoire du bon sens sur l' esprit totalitaire qui, règnant en maître dans les médias, s' acharne à criminaliser les propos non conformes avec le politiquement correct. Il s' agit également d' une défaite pour le lobby homosexueliste. Celui-ci prétend représenter une « communauté » homosexuelle qui n' existe pas plus qu' il n'existe une communauté hétérosexuelle. Ce lobby, constitué de divers groupuscules, est marginal numériquement au sein de la société française et jouit donc d' un relais médiatique et politique sans commune mesure avec son poids réel.

Le Bloc Identitaire profite de cette bonne nouvelle pour tous les amoureux de la liberté pour rappeler que la famille (un père, une mère, un ou des enfants) est la base de la société et le ciment du peuple.

Dans cette optique, le premier objectif de la politique sociale de l' Etat devrait être de venir en aide aux familles françaises et européennes.

----- Original Message -----
From: "Bloc Identitaire" <contact@bloc-identitaire.com>
Sent: Friday, November 14, 2008 4:05 PM
Subject: Le nuage de la récession s' est arrêté sur la frontière du Rhin

---------------------------
BLOC IDENTITAIRE
---------------------------

Communiqué du 14 novembre 2008

:: Le nuage de la récession s' est arrêté sur la frontière du Rhin ::

Le gouvernement Sarkozy vient d' annoncer la bonne nouvelle: la France n' est pas en récession.

Contrairement à son voisin allemand, qui est le nain financier, économique et industriel que l' on sait, et dont l' Etat vient de reconnaître que la récession était là et bien là, la France aurait, elle, un Produit Intérieur Brut en progression de 0,1 %. C' est l' INSEE qui le dit et tout le monde sait que l' INSEE ne se trompe jamais...

Ainsi, comme le nuage de Tchernobyl en son temps, le nuage de la récession s' est arrêté sur le Rhin. Du moins jusqu' à la fin décembre. Après l' arrêt de l' immigration, la hausse du pouvoir d' achat et la fin de la « racaille », un joli conte de Noël à usage des enfants de l' UMP de plus...

----- Original Message -----
From: contact@bloc-identitaire.com
Sent: Monday, November 17, 2008 7:22 PM
Subject: Fabrice Robert, président du Bloc identitaire : « A-t-on encore le temps de continuer à perdre tous les combats ? »

Fabrice Robert, président du Bloc identitaire: « A-t-on encore le temps de continuer à perdre tous les combats? »

Interview parue dans l’ hebdomadaire Minute du 5 novembre 2008:

Fabrice Robert est président du Bloc identitaire. Le mouvement identitaire est une sensibilité politique qui se développe aussi bien en France qu’ en Suisse, en Suède, en Espagne ou au Portugal. Si certaines organisations sont antérieures au courant français, comme la Ligue du Nord (Italie) ou le Vlaams Belang (Belgique), d’ autres s’ en inspirent. Gros plan sur un courant politique qui monte en Europe.

Minute: Qu’ est-ce que le Bloc identitaire?

Fabrice Robert: Le Bloc identitaire est un mouvement qui réunit tous ceux pour qui la défense des identités charnelles et historiques est la priorité. Je parle de mouvement plutôt que de parti car le Bloc identitaire n’ est pas une organisation pyramidale et ne s’ est pas fixé pour but prioritaire de participer aux élections, même s’ il ne se l’ interdit pas. D’ ailleurs, le mouvement identitaire a participé à de nombreuses élections, municipales, cantonales ou législatives, à Nice, Paris ou encore en Alsace, obtenant à plusieurs reprises des résultats supérieurs à 5 %.
Mais le Bloc identitaire fonctionne avant tout comme un réseau, au sein duquel les différentes composantes, et les membres de ces composantes, ont tous vocation à être des forces de proposition. Dans la mouvance du Bloc identitaire, il n’ y a que des acteurs, c’ est-à-dire des gens qui conçoivent, proposent et agissent de façon très concrète, et non pas des individus en attente de consignes venues d’ en haut. Et contrairement à des organisations qui sont uniquement sur le terrain électoral, nous pensons qu’ il y a une vie avant, pendant et après les élections.

Minute: Ce n’ est pas en faisant l’ impasse sur les élections que vous parviendrez au pouvoir!

Ce n’ est pas ce que j’ ai dit, et le but ultime est bien évidemment la prise du pouvoir. Mais si, face à la logique du tout électoral, nous prônons l’ enracinement local, c’ est que nous avons pris conscience, depuis notre création il y a cinq ans, de la nécessité de rompre avec des pratiques qui mènent à une impasse. A ceux qui préparent 2012, j’ ai envie de répondre: nous, nous préparons 2020 ou 2030. Nous préparons les structures et les relais d’ entraide pour nos enfants et pour ceux qui naissent aujourd’ hui.

Minute: A-t-on encore le temps d’ attendre?

C’ est une remarque que j’ entends souvent. Je vous répondrai: a-t-on encore le temps de continuer à perdre tous les combats? C’ est ce qui se passe quand on reste dans une logique de l’ instantanéité. Le pouvoir ne se prend pas uniquement par les urnes. Il se prend aussi par le développement de structures (associations, syndicats…) et de projets métapolitiques mais également par le recours à divers outils (dont le réseau Internet) susceptibles de diffuser notre conception du monde. Il se prend donc autant par l’ influence que l’ on exerce sur les esprits que par l’ exemple et l’ espoir que l’ on offre. Il faut montrer qu’ il est possible de sortir de la contestation et de remporter des victoires.

Minute: Et vous en avez remporté, des victoires?

Oui. La première victoire que nous avons remportée est sémantique. Qui, il y a encore cinq ans, employait le mot « identitaire »? A peu près personne. Aujourd’ hui, tout le monde ou presque l’ utilise (avec, je le reconnais, cet effet induit que le concept peut être perverti). Je lisais récemment une interview de l’ actrice Isabelle Carré, de sensibilité de gauche, interrogée sur sa difficulté à mener une carrière internationale. Elle répondait que cela ne la dérangeait pas car, « sans être quelqu’ un d’ ultra-identitaire, j’ adore Paris, les tournées en France ». Elle ne sait peut-être pas tout à fait de quoi elle parle, mais de même que le Parti communiste a imprégné toute la société de son vocabulaire, la reconquête sémantique doit être prioritaire. Qui commence à parler comme nous finira peut-être par penser comme nous.
Autrement, des victoires concrètes, nous en remportons régulièrement. En installant des maisons de quartiers, qui nous donnent de la visibilité et attirent à nous des gens qui ne seraient pas venus spontanément; en menant des actions sociales, qui montrent qu’ on peut aider les siens (« Les nôtres avant les autres »), comme avec les soupes identitaires, connues sous le nom de « soupes au cochon »; et avec des actions de lobbying, qui sont en quelque sorte notre marque de fabrique, grâce à nos réseaux TCF (téléphone, courriel, fax), qui nous permettent de mobiliser des centaines de personnes à travers la France sur une action précise sans que celles-ci, et c’ est important, soient obligées de se dévoiler.
Le mois dernier, nous avons enclenché une opération TCF pour que les centaines de gens du voyage, qui s’ étaient soudain installés à Triel-sur-Seine, dans les Yvelines, quittent la ville. Nous avons, poliment mais fermement, et au nom de la population locale excédée, mis la pression sur la mairie et sur la préfecture pour qu’ ils partent et que Triel retrouve sa quiétude. En trois jours, c’ était fait! C’ est à force d’ actions de ce type que nous pouvons montrer à notre peuple qu’ il existe un mouvement qui agit concrètement pour lui et que, sans grands moyens mais avec de la volonté, de petites victoires sont possibles, annonciatrices de victoires plus grandes. Au lieu de dénoncer sans cesse la puissance de certains lobbies, faisons en sorte de construire nos propres groupes d’ influence!

Minute: Qu’ est-ce qui vous distingue du Front national sur la question de l’ identité?

Le Front national a une vision de l’ identité bien différente de la nôtre. D’ abord, il ne défend que l’ identité nationale, ce qui est pour nous insuffisant. Au Bloc identitaire, nous défendons une vision de l’ identité à trois niveaux: l’ identité charnelle: ce sont les régions; l’ identité historique: c’ est la France; et l’ identité civilisationnelle: c’ est l’ Europe. Pour le Front national, ces identités sont antagonistes. Pour nous, elles sont complémentaires. Par exemple, je me sens à la fois Niçois, Français et Européen. Et je n’ ai aucune peine à me sentir pleinement Français, tout en étant Niçois, et tout en étant Européen, au contraire: chacune de ces identités renforce l’ autre et constitue un ensemble organique cohérent.
D’ autre part, le Front national associe la question de l’ identité et celle de l’ acceptation des « valeurs républicaines ». Dans sa logique intégrationniste, il considère qu’ un Maghrébin qui vient en France, maîtrise notre langue, respecte nos lois, etc. – bref, « s’ intègre » – devient illico un Français à part entière. Pas pour nous, car il lui manquera toujours deux des trois composantes de notre identité, la charnelle et la civilisationnelle: il ne sera jamais Occitan – ni Breton, ni Basque, etc. –, ni Européen.

Minute: Est-ce que cela vous amène à remettre en cause les naturalisations accordées à hauteur de 100 000 à 150 000 par an depuis un quart de siècle, ainsi que la nationalité française de Français issus de l’ mmigration qui l’ ont obtenue en étant nés en France?

La nationalité, cela peut s’ acquérir pour services rendus. Mais cela doit demeurer tout à fait exceptionnel. L’ identité, c’ est quelque chose qui s’ hérite – puis bien sûr qui se cultive et se modifie subtilement au fur et à mesure. Or ce qui se passe depuis un quart de siècle, c’ est qu’ on transforme de façon extraordinairement brutale l’ identité française par l’ octroi de la nationalité à tout un tas de gens qui, encore une fois, n’ ont aucune notion de ses composantes civilisationnelle et charnelle. Qu’ est-ce qu’ on fait? On laisse faire? Ou on agit?
Le Code de la propriété intellectuelle comporte un article très intéressant, qui prévoit que le propriétaire d’ une marque peut être déchu de ses droits de propriété sur celle-ci s’ il n’ en a pas fait usage durant cinq ans. Pourquoi faudrait-il à tout prix que des individus, qui n’ ont jamais fait usage de leur nationalité française depuis leur naissance, la conservent?
Ce serait bien sûr totalement utopique de dire que toutes les personnes d’ origine extra-européenne seront expulsées. Mais il est totalement insuffisant de dire qu’ on va fermer les vannes de l’ immigration. On l’ a vu récemment avec La Marseillaise sifflée, une fois de plus, au Stade de France, par une majorité de titulaires de la nationalité française: l’ intégration, ça ne fonctionne plus. Il faut maintenant être clair: une bonne partie des populations d’ origine immigrée ne pourront jamais s’ intégrer en France. Il faut dire à celles-ci qu’ elles devront faire un choix, et que la meilleure des choses qu’ elles peuvent faire, c’ est d’ aller travailler pour le bien de ce qu’ on appelle improprement leur « pays d’ origine », et qui n’ est rien d’ autre que leur patrie.

Minute: N’ est-ce tout de même pas utopique?

On a toujours l’ impression, en France, que rien n’ est possible, qu’ on ne peut rien faire contre le « sens de l’ histoire » et qu’ on peut, au mieux, « gérer » les problèmes, quand bien même on sait qu’ ils sont dramatiques. Cette démission fataliste, je la récuse. Je considère que l’ histoire n’ est pas linéaire et qu’ il peut y avoir des bouleversements, tout simplement parce que toute l’ histoire de l’ humanité le prouve. Et il n’ est pas besoin de remonter à l’ Antiquité! Qui avait prévu en 1988 que le Mur de Berlin allait s’ effondrer l’ année suivante? Qui aurait pensé en 1788 que l’ Ancien Régime allait être balayé un an plus tard? Qui se souvient que, à la veille de la Révolution de 1917, Lénine lui-même pensait que la révolution qu’ il appelait de ses vœux n’ aurait jamais lieu? Qui se doutait, en 1959 ou en 1960, que les Pieds-noirs allaient être expulsés d’ Algérie? Des personnes qui ne sont pas et ne seront jamais françaises peuvent être amenées à partir si notre peuple le décide.

Minute: Doit-on en déduire que vous êtes racialiste?

Si vous entendez par « racialisme » la volonté de « rétablir » la « pureté raciale » de la race blanche, et d’ affirmer la supériorité de celle-ci sur les autres races, le Bloc identitaire n’ est absolument pas racialiste. L’ un de nos slogans est: « 0 % racisme! 100 % identité! » Qu’ est-ce que cela signifie? Que notre combat identitaire n’ est dirigé contre personne, dans la mesure où nous souhaitons que chaque peuple retrouve, chez lui bien sûr, son identité propre, plutôt que d’ être dissout dans un immense magma ou de se laisser gagner par l’ uniformisation que provoque la mondialisation.

Minute: Croyez-vous que ce discours puisse encore être entendu, tant par les Français dits « de souche » que par les Africains?

Ce discours est celui d’ une grande majorité de Français. Seulement ils n’ osent pas le formuler publiquement. Ils ne savent pas qu’ ils pensent comme De Gaulle! Ils croient qu’ ils pensent comme Le Pen – alors que ce n’ est même pas le cas, puisque celui-ci a toujours prôné l’ intégration.
Quant aux Africains, ils ne constituent pas une communauté monolithique. Nous sommes par exemple en relation avec le dirigeant d’ une importante association camerounaise, qui non seulement comprend mais partage notre combat, et œuvre, d’ une part pour empêcher ses compatriotes d’ émigrer vers l’ Europe, d’ autre part pour inciter ceux qui sont déjà partis à revenir au pays. Pourquoi? Parce que lui aussi veut sauver la culture de son pays! Lui aussi veut que ses compatriotes déploient leur énergie à construire leur pays, plutôt que d’ être exploités en Europe par des négriers!
Or ce Camerounais, qui veut venir expliquer aux Africains résidant en France qu’ il est de leur intérêt de quitter la France, connaît les pires difficultés pour obtenir un visa pour venir chez nous! Apparemment, n’ importe qui peut venir en France comme il le souhaite, sauf ceux qui souhaitent inverser les flux migratoires! Nous gardons bon espoir qu’ il finisse par venir prochainement. Nous espérons seulement qu’ il ne sera pas obligé de le faire clandestinement, ce qui serait un comble!

Propos recueillis par Céline Pascot

----- Original Message -----
From: <contact@bloc-identitaire.com>
Sent: Tuesday, November 25, 2008 9:35 AM
Subject: L' UMP au secours de TF1

---------------------------
BLOC IDENTITAIRE
---------------------------

Communiqué du 24 novembre 2008

:: L' UMP au secours de TF1 ::

La suppression de la publicité en janvier prochain sur le réseau de France Télévision devait permettre à ces chaines de commencer leurs soirées à 20 h 35. Il s' agissait d' un avantage certain dans la lutte pour l' audimat qui les oppose aux chaines privées.

TF1 peut être rassuré. Un député UMP, Yannick Paternotte, vient de déposer un projet de loi destiné à annuler son handicap. Cet élu du Val d' Oise propose qu' à la place des publicités, France Télévision diffuse des spots ayant pour thèmes l' éducation sanitaire et sociale, le développement durable, l' instruction civique et citoyenne et l' Union européenne.

Bref, les téléspectateurs auront le choix entre la publicité pour le monde consumériste et la publicité pour l' idéologie républicaine. Il y a fort à parier que la grande majorité des télé-sidérés choisisse la publicité marchande, plus gaie, plus ludique, moins moralisante. Mais tel n' est-il pas l' objectif de ce projet de loi?

----- Original Message -----
From: "Bloc Identitaire" <contact@bloc-identitaire.com>
Sent: Friday, November 28, 2008 12:13 AM
Subject: Europe - Afrique, même combat!

---------------------------
BLOC IDENTITAIRE
---------------------------

Communiqué du 27 novembre 2008

:: Europe - Afrique, même combat! ::

L’ événement est historique: depuis trente ans que l’ Europe, et tout particulièrement la France, ne veut pas stopper l’ immigration clandestine, un Africain est actuellement en France pour appeler ses compatriotes séjournant illégalement sur notre sol à regagner leur pays! Et cela grâce aux réseaux tissés par le Bloc identitaire!

Après deux jours passés en Belgique, à l’ invitation du Vlaams Belang, Emile Bomba sera demain vendredi à Lille où il rencontrera des représentants de l’ importante communauté camerounaise locale et, samedi, à Paris où l’ attendent plusieurs rendez-vous avec des médias nationaux français.

Etudiant en sciences de gestion à l’ université de Yaoundé, Emile Bomba est président-fondateur de l’ Association de lutte contre l’ émigration clandestine (Alcec), créée en 2003 au Cameroun sur la base d’ un double constat: les pays du Sud sont autant déstabilisés que ceux du Nord par les mouvements migratoires; et « l’ Afrique a besoin des bras et de l’ intelligence de tous ses fils ».

C’ est en février 2008 qu’ Emile Bomba, en quête de partenariats avec des organisations européennes, est entré en contact avec le Collectif Expulsion Sans Frontières (CESF) – créé en réponse au Réseau Education sans frontières (RESF) –, début d’ une étroite collaboration entre le Bloc identitaire et l’ Association de lutte contre l’ émigration clandestine dont le voyage de son président est le premier aboutissement concret.

Le Bloc identitaire se félicite que son slogan: « 0 % racisme, 100 % identité » ait été entendu en Afrique et met tout en œuvre pour que les messages précis et argumentés que vient délivrer Emile Bomba soient entendus en France, à savoir l’ impérieuse nécessité:
• de mettre fin à l’ « appel d’ air pour les jeunes qui sont [en Afrique] et qui veulent partir », appel d’ air créé par les organisations comme RESF, qui ne sont pas « conscientes de ce qu’ elles font comme mal » à l’ Afrique;
• de stopper l’ immigration clandestine qui fait le malheur des migrants et de leur pays et ne fait le bonheur que des négriers et des nouveaux esclavagistes;
• de mettre en place dans les pays africains des structures de « réintégration » afin de faciliter le retour des immigrés dans leur pays;
• d’ en finir une fois pour toutes avec la culpabilité coloniale d’ un côté, avec l’ alibi de la colonisation de l’ autre, pour que les Africains prennent enfin leur destin en main.

Le Bloc identitaire salue en Emile Bomba un frère de combat pour la cause identitaire, qui est celle de tous les peuples soumis à l’ uniformisation et à la déculturation.  

Sa déclaration à la presse belge: http://www.dailymotion.com/video/x7gv0d_emile-bomba-le-cameroun-montre-lexe_news

-----------------------------------------------------------
BLOC IDENTITAIRE http://www.bloc-identitaire.com
Contact: contact@bloc-identitaire.com
Permanence téléphonique : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
-----------------------------------------------------------

----- Original Message -----
From: "Les Identitaires" <contact@les-identitaires.com>
Sent: Tuesday, November 18, 2008 11:19 AM
Subject: Un lambda pour les fédérer tous

---------------------------
LES IDENTITAIRES
---------------------------

:: Un lambda pour les fédérer tous ::

Paris :: 21 février 2009

Un grand rendez-vous en l' honneur des militants identitaires, organisé par l' association Les Identitaires pour fêter tous ceux qui portent notre idéal, qu' ils soient en première ligne ou au soutien (financier, judiciaire, médiatique, logistique).

Inscrivez-vous dès aujourd'hui!

http://www.leslambdas.com

Obama, fin de la sidération

Par François DANCOURT

L’ Obamania qui a déferlé en 2008 sur le globe connaîtra en 2009 un reflux. Le processus de sidération des masses va se fracasser au contact du réel.

Les Européens qui « votaient » pour Obama le pacifiste, l’ homme du retrait en Irak, vont découvrir l’ Obama partisan de la guerre à outrance en Aghanistan. Obama ou Bush, un président des Etats-Unis d’ Amérique est toujours un président des pipe-line…

Les Africains qui s’ identifiaient à un candidat « noir » vont se rendre compte que les E-U ne changeront pas leur politique en Afrique et que leur créditeur chinois continuera d’ investir, de piller et d’ exploiter le continent comme aucune métropole européenne ne l’ a jamais fait du temps des colonies.

L’ altermondialiste pro-palestinien est, lui, déjà stupéfait que le gentil Obama ait pu choisir comme proche conseiller un sioniste pur jus.

Les ultra-libéraux européens découvrent qu’ Obama le « gauchiste » démocrate entend penser d’ abord à protéger l’ Amérique des conséquences de la crise mondiale.

Et ainsi de suite…

Obama aura incarné tous les rêves, toutes les utopies, souvent les plus contradictoires. Seulement parce qu’ il était « noir »… et donc intrinsèquement meilleur que Mac Cain, le blanc. De même que le « bon sauvage » était « meilleur » que le Voltairien éclairé pour les « intellectuels » nourris aux « Lumières » du XVIIIème finissant…

  Parce qu’ il était « noir » ou « métis », Obama signifiait pour tous les idéologues du système l’ espoir d’ un monde meilleur puisque « non blanc ». Or, Obama le président n’ est plus Obama le candidat. Obama est désormais un président des Etats-Unis d’ Amérique et un président des Etats-Unis d’ Amérique, c’ est fait pour servir les intérêts de la classe supérieure mondialiste.

Là est peut-être la « morale » de la fable obamanienne: l’ identification raciale a poussé les noirs à voter pour lui, l’ ethnomasochisme a pu pousser certains blancs à joindre leurs suffrages aux noirs. Mais, dans les faits et dans ce contexte, « noir » ou « blanc » ne veulent rien dire. Il s’ agit d’ une enveloppe qui ne garantit en rien l’ identité de celui qu’ elle recouvre.

François DANCOURT

-----------------------------------------------------------
LES IDENTITAIRES http://www.les-identitaires.com
Contact: contact@les-identitaires.com
Permanence téléphonique: 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
-----------------------------------------------------------

Communiqués du MNR

5 novembre 2008

Réactions à l’ élection d’ Obama: arrêtez le délire!

Le MNR s’ étonne des réactions outrancières voire parfois délirantes de la classe politico-journalistique après l’ élection de Barak Obama à la présidence des Etats-Unis et l’ invite à plus de retenue.

Il constate en effet que celles-ci relèvent d’ un parti pris idéologique dépourvu de toute rationalité puisqu’ elles ne se fondent que sur la personne du nouveau président et nullement sur son programme.

Le MNR s’ inquiète de cette attitude déraisonnable qui ne peut qu’ amener les dirigeants européens à s’ aligner encore davantage sur les Etats-Unis alors que la crise devrait au contraire les conduire à affirmer l’ Europe comme une puissance mondiale indépendante.

5 novembre 2008

Retraite à 70 ans: travailler plus pour toucher moins

Le gouvernement vient d' autoriser les salariés du secteur privé à travailler plus longtemps pour toucher moins longtemps... et tenter de retarder la faillite des caisses de retraite mises en péril par la cessation d' activité massive des « baby-boomers ».

Le MNR constate que, comme il l' avait prévu, la loi Fillon n' a pas réglé le problème du financement des retraites. Son déficit endémique s' ajoute donc à la facture de la crise et, de volontaire, la retraite à 70 ans deviendra vite nécessaire.

Le MNR déplore qu' une fois de plus, les classes moyennes et modestes appauvries soient dans le collimateur du gouvernement, alors que l' on vient de faire un chèque en blanc à des banquiers sans scrupules d' une part et que l' on continue à subventionner l' immigration clandestine d' autre part.

 

DÉFENDONS LES FRANÇAIS AVANT LES BANQUIERS

La mondialisation financière a déclenché un cataclysme économique et social qui ne fait que commencer et qui va aboutir à une nouvelle vague de chômage et de pauvreté.

Pour sauver les banquiers, SARKOZY, en accord avec la gauche, vient de leur faire un chèque de 360 milliards d' euros: soit 6000 euros par habitant.

QU' A-T-IL FAIT?

pour les pêcheurs, pour les métallos, pour les ouvrières du textile, pour tous les employés des petites et moyennes entreprises laminées par sa politique mondialiste...

RIEN!

Les Français n' oublient pas que ce sont les politiques qui sont responsables de la mondialisation du capitalisme financier qui les ruine.

Le MNR demande au gouvernement de prendre des mesures de protection des Français et de mettre en oeuvre un grand plan de relance de notre économie:
• l' Etat doit retrouver sa souveraineté, cesser de se conformer aux diktats de l' Europe de Bruxelles et renoncer au traité de Lisbonne qui prône un mondialisation accrue.
• une régulation des échanges doit être instaurée afin de combattre la concurrence déloyale des pays à bas coût de production, à faible respect de l' environnement et de la personne humaine.
• la réindustrialisation vigoureuse de notre pays doit être entreprise.
• le gouvernement doit promouvoir une Europe indépendante et puissante.

LE MNR DÉFEND NOS INTÉRÊTS NATIONAUX ET EUROPÉENS

Nom.................................................Prénom.............................................

Adresse....................................................................................................

Tél. : ......................... Courriel : ..................................@..........................

O Je suis d'accord.

O Je soutiens le MNR et verse la somme de ................... € (chèque à l’ordre de “AF MNR”).

O Je souhaite recevoir, gratuitement et sans engagement de ma part, une documentation sur le MNR.

O Je souhaite être contacté par un responsable du MNR.

MNR – 15 rue de Cronstadt – 75015 PARIS – 01 56 56 64 34 – www.m-n-r.fr – Radio MNR 08 92 69 69 26

FN: l' inéluctable échec du népotisme

Le Front National, décidément incapable de retenir ses meilleurs éléments, subit une nouvelle grande scission.

Pour Annick Martin, Secrétaire Générale du MNR, ces nouvelles péripéties confirment le déclin politique et électoral du FN. Elle rappelle que les mêmes causes – népotisme, autoritarisme, mépris des adhérents – avaient abouti à la création du MNR.

Elle estime qu' aujourd'hui le départ massif de cadres et de militants de valeur, dont Carl Lang, Jean-Claude Martinez et Fernand Le Rachinel, est une opportunité pour mener avec eux, les actions groupées dont notre pays a besoin en cette période si difficile pour nos compatriotes.

Cette nouvelle dislocation du FN prouve enfin à quel point le MNR avait raison lorsqu' il dénonçait l' incapacité du FN à rassembler et son renoncement à gouverner.

Annick MARTIN
Secrétaire Générale

 

 

Il convient de garder en mémoire que le receveur des postes de Valence d' Agen, couvert par son supérieur hiérarchique le directeur départemental des postes de Tarn et Garonne a retenu et/ou détourné, avec la complicité active du sénateur-président du conseil général de Tarn et Garonne et de la communauté des Deux Rives (non élu et ex-maire de Valence d' Agen)-président-directeur général du groupe de presse partiale et partielle de la pédêche du midi et du conseiller régional-maire de Valence d' Agen (ex-premier adjoint), le courrier de plusieurs riverains du côté sud de la place Sylvain Dumon pendant près de trois semaines en janvier 2000 et du 18 février au 2 avril 2002.

Le percepteur de Valence d' Agen continue à pérsécuter les rmistes pour faire rentrer les très lourdes taxes foncières et les mettre à la rue accentuant ainsi l' exclusion des plus défavorisés.

Honte à ces cinq [censure politique du sénateur-président du conseil général de Tarn et Garonne] qui ne valent même pas la corde qui les pendra!

  Vade retro Satan! Devenez exorciste en faisant un don au Pilori et, pour une somme dérisoire de 2 Euros, portez-vous bonheur pour un mois entier... et si vous êtes satisfait, recommencez le mois prochain! 

Informations financières et politiques sur Le Pilori et ses annexes

Tout cela constitue un vif encouragement à persévérer et poursuivre énergiquement cette démarche salutaire de contestation et de remise en cause de l' ordre établi par les individus qui nous administrent et nous gouvernent. Le devoir de révolte est le premier droit de l' homme qui se respecte: il est imprescriptible, inaliénable et sacré.

Vous avez des dossiers intéressants que vous aimeriez placer sur Le pilori 2004? Envoyez-nous en la copie par courrier postal uniquement à:

Monsieur Fernand CORTES

31-32, place Sylvain Dumon
82400 Valence d' Agen

France

Fernand CORTES

Vous désirez exercer votre droit de réponse? Envoyez votre droit de réponse de même longueur, taille et police de caractère à la même adresse. 

Comme Le pilori général, Le pilori 2000, Le pilori 2001, Le pilori 2002, Le pilori 2003, Le pilori 2003 censuré, Le Pilori 2004, Le Pilori 2005 et Le Pilori 2006, Le Pilori 2007 est la propriété exclusive personnelle de notre gérant Monsieur Fernand CORTES seul responsable de sa ligne éditoriale et par ailleurs concepteur de l' ensemble de notre site web. Suite aux opérations de censure politique et de police politique des tyranneaux de village de Valence d' Agen, tous les piloris précités sont devenus la propriété d' un mouvement d' extrême droite qui les a réfugiés à l' Etranger afin d' en assurer l' indépendance et la berté de ton, de plume et d' esprit.

 

 Vous pouvez nous joindre par au (33) 613 27 32 83

Le pilori général
Le pilori 2000 Le pilori 2001 Le pilori 2002 Le pilori 2003 Le pilori 2003 censuré
Le pilori 2004 Le pilori 2004B Le pilori2004C Le pilori 2004D
Le pilori 2005 Le pilori 2005B Le pilori 2005C Le pilori 2005D
Le pilori 2006 Le pilori 2006B Le pilori 2006C Le pilori 2006D
Le pilori 2007 Le pilori 2007B Le pilori 2007C Le pilori 2007D Le pilori 2007E Le pilori 2007F
Le pilori 2007G Le pilori 2007H Le pilori 2007I Le pilori 2007J Le pilori 2007K Le pilori 2007L
Le pilori 2008-01 Le pilori 2008-02 Le pilori 2008-03 Le pilori 2008-04 Le pilori 2008-05 Le pilori 2008-06
Le pilori 2008-07 Le pilori 2008-08 Le pilori 2008-09 Le pilori 2008-10 Le pilori 2008-11
Le pilori 2009-01 Le pilori 2009-02 Le pilori 2009-03 Le pilori 2009-04 Le pilori 2009-05 Le pilori 2009-06
Le pilori 2009-07 Le pilori 2009-08 Le pilori 2009-09 Le pilori 2009-10 Le pilori 2009-11 Le pilori 2009-12
Le pilori 2010-01 Le pilori 2010-02 Le pilori 2010-03 Le pilori 2010-04 Le pilori 2010-05 Le pilori 2010-06
Le pilori 2010-07 Le pilori 2010-08 Le pilori 2010-09 Le pilori 2010-10 Le pilori 2010-11 Le pilori 2010-12
Le pilori 2011-01 Le pilori 2011-02 Le pilori 2011-03 Le pilori 2011-04 Le pilori 2011-05 Le pilori 2011-06
Le pilori 2011-07 Le pilori 2011-08 Le pilori 2011-09 Le pilori 2011-10 Le pilori 2011-11 Le pilori 2011-12
Le pilori2012-01 Le pilori 2012-02 Le pilori 2012-03 Le pilori 2012-04 Le pilori 2012- 05 Le pilori 2012-06
Le pilori 2012-07 Le pilori 2012-08 Le pilori 2012-09 Le pilori 2012-10 Le pilori 2012-11 Le pilori 2012-12
Le pilori 2013-01 Le pilori 2013-02 Le pilori 2013-03 Le pilori 2013-04 Le pilori 2013-05 Le pilori 2013-06
Le pilori 2013-07 Le pilori 2013-08 Le pilori 2013-09 Le pilori 2013-10 Le pilori 2013-11 Le Pilori 2013-12
Informations financières et politiques sur Le Pilori et ses annexes
Oeuvres et poèmes d' Alain de MIREL Cercle d' Etudes Contre-révolutionnaires Sainte Jeanne d' Arc
Génocide des Populations des Bocages de l' Ouest de la France Barrère au Pilori! Honneur aux Gardes Suisses Louis XVII Enfant-Roi-Martyr
Morceaux choisis du Pilori 2002 Morceaux choisis du Pilori 2003 Morceaux Choisis du Pilori 2004 Morceaux choisis du Pilori 2005 Morceaux choisis du Pilori 2006
Le Pilori d' Honneur Le pilori du déshonneur et de la honte
Bibliothèque Chouanne du Pilori Portail Légitimiste du Pilori Humour et détente La Chouette du Forez-Duchesse de Berry
Montségur Montségur IV Montségur V Montségur VI Montségur VII Montségur VIII Montségur IX Montségur X Montségur XI Montségur XII Montségur XIII Montségur XIV Montségur XV Montségur XVI Montségur XVII Montségur XVIII Montségur XIX
La Faillite générale de la gueuse La Faillite de la gueuse I La Faillite de la gueuse II La Faillite de la gueuse III La Faillite de la gueuse IV La Faillite de la gueuse V La Faillite de la gueuse VI La Faillite de la gueuse VII La Faillite de la gueuse VIII La Faillite de la gueuse IX La Faillte de la gueuse X La Faillite de la geueuse XI La Faillite de la gueuse XII La Faillite de la gueuse XIII La Faillite de la gueuse XIV La Faillite de la gueuse XV